[Mavilyly] Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

 

les-gens-heureux-fument-et-boivent-du-cafe

Résumé:

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

Mon avis:

Voila un livre dramatique comme je les aime tant. Il ne faisait pas partie de ma liste de livre et pourtant suite à la lecture du titre d’abord qui m’intrigait et du résumé qui a fait naître beaucoup de questions en moi, je me suis lancée à faire un entorse à mon budget livresque du mois, et je l’ai acheté (enfin mon joli et gentil amour me l’a offert ^^).

C’est un livre très plaisant et très facile à lire, pour vous illustrer mes propos, je peux vous dire que j’ai commencé mon livre mercredi midi et que je l’ai terminé mercredi soir sachant qu’entre temps je travaillais. Cette facilité de lecture est amenée par une écriture simple, naturelle et fluide. Les personnages sont attachants et tout le long du livre on se demande où tous ces bons gens vont finir et qu’est ce qui va les amener à être là où ils vont.

En plus de ces arguments qui auraient suffit à me ravir, l’histoire prend une tournure qui je n’ai pas du tout imaginée en le choisissant. Certains me diront « bah tu es bête c’était prévu d’office » mais alors moi ça ne ‘avait pas effleuré l’esprit même en commençant la lecture du livre donc quel délice de continuer la lecture. Et quand j’ai fermé le livre, je me suis dit à moi-même comment tu t’es fait bernée, mais en même temps sans ça je ne l’aurais pas apprécié autant.

Et pour en rassurer certains et les convaincre de l’acheter, malgré le thème de ce livre, le résumé et le fait que j’adore ces livres, l’auteur n’est pas tombé dans le patho. L’humour apporté par A. Martin-Lugand rend le livre plus vivant, plus sincère et moins pleurnicharde, je dirais juste qu’il fait vrai, plus vrai que certains témoignage. Bravo A. Martin-Lugand.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , ,

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s