[Mavilyly] Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi

Résumé:

 Souvent la vie s’amuse.
Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.
Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue…
Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

Mon avis sur les tome 1, tome 2

Mon avis:

Si vous me suivez sur facebook, vous savez que j’ai choisi de lire ce roman parce que j’ai emprunté le tome 1 de Muchachas et que je me suis rendu compte que c’était la suite de cette première trilogie donc me voila le nez dans Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi. Vous savez aussi que ma lecture a été quelque peu épique pour moi!!!

On se concentre ici plus sur Hortense. C’est un personnage qui m’avait un peu énervé lors de deux premiers tomes et sans qu’elle me soit devenue sympathique, je lui aurais mis moins de claques qu’avant on va dire. J’ai aimé la découvrir de l’intérieur et même si j’ai eu l’impression que l’auteur a voulu la défendre, elle reste une personne difficile à apprécier! Pour les autres, je les trouve assez absents de ce dernier tome et Joséphine que j’ai beaucoup aimé m’a un peu déçue et plusieurs fois, je me suis dit « tu files un mauvais coton mademoiselle!!! ». Bref, malgré que ce livre a changé, un peu, mon ressenti sur Hortense, sinon il m’a laissé indifférente sur les personnages.

Venons-en à l’histoire. Mais quel ennui!!! Et c’est là que la lecture devient périlleuse. J’avais vraiment l’impression que comme l’histoire, je n’avançais pas! heureusement qu’il est écrit par madame Pancol parce que sinon, je l’aurais abandonné. Elle a une écriture qui a fait que j’ai continué mais ce n’a pas été facile. C’est un sentiment très complexe que ne pas vouloir continuer mais en même temps apprécier la plume. Bref, je l’ai fini et j’en suis bien contente.

Maintenant, le gros dilemme qui s’ouvre à moi c’est que j’ai Muchachas, que la fin de Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi m’a vraiment donné envie de continuer mais j’ai pas envie de m’ennuyer et m’ennuyer encore!!! Donc on verra bien si j’attaque ou pas la nouvelle trilogie!!!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s