[Mavilyly] Les virevoltants de Leila Meacham

Les virevoltants

Résumé:

1979. Catherine Ann est encore une petite fille lorsqu’elle perd ses parents dans un accident de voiture en Californie. Au Texas, chez sa grand-mère Emma, elle fait la connaissance de deux garçons, John et Trey, également orphelins, qui décident de la protéger. Ils formeront un trio remarquable, elle la plus belle fille de la région, eux des champions de football américain adulés par leur petite ville du Texas. En grandissant, ils nourrissent le projet de partir tous les trois à l’université. Mais, à la veille d’un match, une mauvaise blague vire à la tragédie. Le trio va se déchirer et les trois inséparables devront apprendre à vivre chacun de son côté. Le passé est-il éteint pour toujours ?

Une histoire d’amitié et de triangle amoureux pleine de suspense et de rebondissements.

Mon avis:

Les virevoltants m’a été envoyé par les éditions Charleston pour notre partenariat et je les remercie surtout que pour l’instant aucun de leur ouvrage ne m’a déçu et ce dernier ne déroge pas à la règle. J’ai beaucoup aimé ma lecture et même si j’ai mis du temps à la lire à cause de vie personnelle, elle était vraiment addictive!!! Leila Meacham arrive dès les premières pages à nous immerger dans son récit et on en ressort que lorsque la dernière page est tournée.

Comme il est dit dans la 4ème de couverture, on est face à une histoire d’amitié et d’un triangle amoureux mais pour moi, ce triangle ne ressemble à aucun autre. On est très loin de la niaiserie que l’on trouve souvent. C’est une histoire vraiment terrible par certains aspects et très belle par d’autres. Tout est fluide, rien nous parait impossible, tout est réaliste et naturel donc forcément, on enchaine les pages avec grande facilité.

J’ai ressenti beaucoup d’émotons pendant ma lecture. Il transpire de la plume de l’auteur tout ce qu’elle a ressenti en écrivant et tout ce que ses personnages ressentent.

Je me suis tout de suite attachée aux trois jeunes qui vivent l’histoire. On ne peut que compatir avec Cathy, John et Trey. Leur détresse nous touche mais il y a aussi la force qu’il trouve dans leur trio qui m’a vraiment bouleversé. Même si au début, je n’ai eu de préférence pour personne au fil de ma lecture, mes sentiments ont changé. Au fil des pages, Cathy m’a énervée, je trouve qu’elle se voile la face, une fois adulte et qu’elle s’est construit une carapace qui la rend plus distante. John, je l’ai perçu moins fort, moins charismatique et je trouve ça dommage. Enfin Trey, et bien, je suis amoureuse de ce bad-boy. Bon bien sur, je epnse que ces sentiments sont tels parce qu’on est au courant de tout étant donné que l’on a tous les points de vue pendant la lecture. Si on avait que celui de Cathy ou de John peut-être que je l’aurais détesté…

Bref, Trey est un homme que j’adore lol.

On arrive maintenant à la fin du récit où la tout s’enchaîne. Je suis vraiment restée sur les fesses avec ce que Leila Meacham fait vivre à ses personnages. Je ne m’y attendais pas du tout et jusqu’au dernier mot j’ai été surprise. Les dernières pages a finit de faire cette lecture, une excellente lecture. Ce n’est pas un coup de coeur mais on en est très très prêt! Encore une fois, je vous le conseille et pour être plus large, je vous conseille les parutions des éditions Charleston qui sont toutes géniales.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s