[Mavilyly] Isabelle, ma belle d’Arlette Lolo & Georges Sagueton

Isabelle ma belle

Résumé:

Solange est une jeune professeur de musique au physique ingrat. Quoique très romantique, elle a abandonné toute idée de relations avec un homme. Un soir, par accident, elle rencontre Bernard sur Internet. Il souffre d’un handicap tout aussi rédhibitoire : il est bègue. Insensiblement, ils en arrivent à nouer des relations qui vont au-delà de la simple amitié et à vouloir se rencontrer. Comment faire pour cacher encore le défaut qui les accable ? Vont-ils devoir avouer qu’ils ont menti ou vont-ils renoncer à se voir et jeter aux orties cette relation si agréable qui les liait et qui avait déjà transformé leurs vies respectives ? N’auraient-ils pas droit à l’amour, eux aussi ? Arlette Lolo et Georges Sagueton, pour leur deuxième roman écrit à quatre mains et à distance, évoquent les relations qui peuvent naître sur les sites de rencontres sur Internet. Celles-ci, qui semblent tellement propices aux mensonges, peuvent cependant être aussi extraordinairement sincères.

Mon avis: 

C’est grâce aux éditions Mon Petit Editeur que j’ai pu lire ce livre et comme à chaque fois ils m’envoient un livre de leur choix. Du coup c’est vraiment à double tranchant mais avec celui-ci le résumé me tentait vraiment donc je m’y suis plongée assez rapidement.

C’est un roman qui traite de ces relations qui peuvent se créer grâce aux nouvelles technologies mais aussi et surtout à mon sens, de ce que l’on est prêt à faire pour quelqu’un d’autre… Si j’ai aimé le développement des échanges virtuels de Solange et Bernard, tout ce qui est attrait à la transformation que se fait subir le personnage féminin m’a déplu. Attention ce n’est pas la façon dont s’est fait qui m’a déplu, l’écriture et la fluidité sont bien la durant cette lecture, c’est le personnage de Solange que je n’ai vraiment pas apprécié. Ce qu’elle est prête à faire pour plaire a eu sur moi l’effet inverse. Je l’ai trouvé très superficielle et malheureusement je pense que ça reflète pas mal la société de nos jours. Bertrand n’a pas su non plu me charmer.

Il est donc assez difficile d’aimer complètement lorsque les personnes nous laisse indifférent ou pire nous déplaise. Malgré tout, j’ai trouvé l’histoire intéressante avec suffisamment de rebondissements pour ne pas s’ennuyer et pour que les 255 pages se lisent rapidement et facilement.

Par contre, un vrai défaut pour moi c’est la fin. Les fins ouvertes généralement ne me dérangent pas mais là elle laisse un trou béant. Pour moi, elles introduit plus de questions que l’on s’est posé durant toute notre lecture, et c’est dommage!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 Mon Petit Editeur

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s