[Mavilyly] Première mission d’Hervé Belliot

Première mission

Résumé:

Alors qu’il réalise que sa petite amie le mène en bateau, Yann prend conscience du peu de considération que son entourage a pour lui. Passé la colère et l’abattement, il change radicalement de vie. Seul, sans un sou en poche, il s’engage dans l’humanitaire dans un Soudan en guerre, bien décidé à retrouver l’estime de sa famille et de lui-même, en réalisant quelque chose hors du commun. Pour Yann, il y a sans doute pire que de mettre sa vie en danger c’est de se résigner à ne pas la vivre du tout. Pour y parvenir il est prêt à tout, et même à s’exposer au tumulte de la guerre, supporter la détresse humaine, combattre l’abjection des autorités soudanaises et à composer avec la duplicité de ses employés.

Mon avis:

Je vais commencer par remercier Angélique des Lectures de Lily qui m’a recommandé à l’auteur et ensuite je veux remercier Hervé Belliot pour sa confiance et sa générosité. Surtout que ce roman est un coup de coeur pour moi!

Tot à commencer déjà avec la couverture qui pour moi est un vrai chef d’oeuvre pourtant très simple mais si vous ne le savez pas je suis très sensible à l’Afrique noire qui est le thème de ma chambre à coucher par exemple, donc forcément, cet enfant représenté en couverture m’a fait fondre.

Lorsque j’ai lu le résumé, j’ai de suite été inspirée mais en même temps ce qui me plaisait c’était la mission humanitaire et j’avais vraiment peur qu’on se concentre trop sur le personnage. Mais mes craintes ont vite été balayées car même si on ne suit que Yann tout au long du roman, c’est sa mission qui a la première place dans le roman.J’ai beaucoup aimé tout le cheminement que le personnage fait, il évolue vraiment mais on sent que tout cela se fait selon un processus et qu’il ne se fait pas en un jour. La réalité quoi!!! Ce sont vraiment des personnages très touchants que le romancier nous dévoile ici.

Et ce qui fait vraiment toute la beauté de ce roman, c’est la partie mission humanitaire. On lit très peu d’écrits sur ce sujet et pourtant, il est très intéressant et je suppose extrêmement variable en fonction de la population, du conflit et du pays. Comme je l’ai dit à l’auteur, on ne découvre dans le livre au final qu’une seule ville et pourtant,j’ai voyagé et c’est tellement bien fait que j’ai été complètement immergée dans l’Afrique, le Soudan et Juba.

Le vécu de l’auteur permet aussi d’avoir une vision complète de cette vie. Il ne nous relate pas que le bon côté mais pas que les misères non plus. Comme les personnages, le récit nous paraît tout ce qu’il y a de plus réel. Si on lisait le journal d’un expat’, je pense qu’il coïnciderait beaucoup avec ce que l’auteur nous raconte.

Bref, ce roman, qui est le premier de l’auteur et qui est auto-édité (ici le lien d’Amazon pour l’acheter), est une pépite et il me semble que tout le monde peut y trouver son plaisir!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s