[Mavilyly] Les larmes du seigneur afghan de Thomas Campi, Vincent Zabu et Pascale Bourgaux

Les larmes du seigneur afghan

Résumé:

Mars 2010, la grand reporter Pascale Bourgaux part réaliser un documentaire sur un seigneur de guerre, dans un village du nord de l’Afghanistan où elle se rend régulièrement depuis dix ans. Compagnon d’armes de Massoud à l’orée de ce siècle, farouche adversaire des talibans et chef respecté, Mamour Hasan, puisqu’il s’agit de lui, n’a pourtant pas connu de fonction gouvernementale à la hauteur de son engagement. Contre toute attente, elle découvre que nombre de jeunes, notamment le fils du chef de la tribu, sont sur le point de basculer dans le camp taliban. Alors que le pays se débat dans une situation des plus confuses, entre guerre, luttes d’influence et corruption galopante, comment, dans ce bastion de la résistance anti-talibane, en est-on arrivé là ? Loin des clichés et des discours politiques, cette bande dessinée nous fait découvrir la situation complexe d’un petit village afghan. Mais aussi le quotidien d’une grand reporter en pleine action, la façon dont le documentaire se construit de jour en jour, dans un pays où être une journaliste occidentale n’est pas sans danger.

Mon avis:

Lorsque j’ai vu le thème de cette bd, je me suis laissée tenter malgré mon non-engouement pour ce genre.

Je l’ai lu dans la soirée de vendredi soir avant tous les événements tragiques qui ont bouleversé la France. Juste après ma lecture, on ne peut pas dire que j’étais très emballée. Elle relate bien les situations des afghans mais elle reste assez simple et pour moi on ne va pas assez loin. Mais elle a pris toute sa puissance en suivant.

Forcément, elle a eu un écho particulier et certainement choses ont été mises en lumière. J’ai compris des choses différentes que ce soit dans la bd mais aussi lors des discours des différents intervenants de vendredi.

Je ne sais pas si je suis très claire mais j’avoue que je suis un peu dépassée par tout ce qui se passe en ce moment; il me semble juste important de dire que nos « ennemis », il faut savoir les identifier afin de ne pas faire d’erreurs comme ça peut se produire, comme s’est relaté dans la bd.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s