Blabla

Bilan de l’année 2015

2016

Et voila, c’est encore une année d’écouler, à prendre autant de plaisir à faire ce blog et à lire toujours plus de livres… J’ai envie autant pour vous que pour moi de faire un petit bilan de l’année écoulée…

 

Mes Coups de Coeur

J’ai eu 7 coups de coeur cette année, moins que l’année dernière mais il y a eu beaucoup de livres qui ont été très très bons tout de même. Je vous donne mes coup de coeurs dans l’ordre chronologique de lecture:

 Pars avec lui d’Agnès Ledig

Accords imparfaits de Rose Darcy

Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon

Maïa de Lucinda Riley

Première mission d’Hervé Belliot

Des amours maudites de Frederique Arnoult

Mes déceptions

 Dans ces déceptions, je vous ai mis les livres que j’ai noté de 0 à 1.5/5. Je suis contente parce qu’il y en a pas tant que ça et moitié moins que l’année dernière. Pareil, je vous les range par ordre chronologique.

Cher John de Nicholas Sparks

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Publicité entre amis de S. Greem

Regarde la vague de François Emmanuel

Apnée de Joakim Zander

L’écume des jours de Boris Vian

Bilan des Challenges

 

Il n’est toujours pas fini, j’en aurais presque honte mais bon on s’est pas donnée de date limite donc je suis encore dans les temps ^^. J’en suis à 39 lignes sur 50 de barrées…

Challenge

Pour mon challenge de A à Z, j’ai fait mieux que l’année dernière. Il ne me manque que la lettre X à remplir mais voila, je n’ai pas trouvé d’auteur de ce nom dans ma bibliothèque. Je retente l’année prochaine, toujours chez A touch of blue marine…

97755087

 

Cette année 2015, je m’étais fixée 100 livres à lire et je suis très heureuse de dire que je l’ai largement dépassé. 126 livres de lus, il y a des bds, des romans, des ebooks… Difficile de faire mieux l’année prochaine!

92988200

 

Et enfin, un challenge proposé par Chat de bibliothèque autour de la gégographie. Lire un auteur pour chaque région de France et chaque Etat des Etats-Unis. Je l’ai un peu laissé tomber mais comme il n’a pas de limite de temps, je le continue et on verra bien…

 

Est-ce que j’ai réussi mes résolutions de 2015:

1. Je voudrais commencer à lire des VO. Cette envie est présente depuis un bout de temps mais je sens que 2015 sera parfaite pour ça… Non, trop fainéante pour ça!

2. Lire plus de BD. Oui j’en ai lu quelques unes mais ce ne sont pas des lectures qui prendront trop de place...

3. Je voudrais retrouvé en grand format tous les poches que j’ai dans ma bibliothèque. Non, finalement j’aime bien mes poches, ils prennent moins de place et dieu sait que les bibliothèques se remplissent déjà beaucoup trop vite!

Pas terrible le bilan mais bon les résolutions sont-elles faites pour être tenues? Je me lance quand même pour l’année 2016:

  1. Faire baisser ma Pal qui est aujourd’hui de 132 (source Livr’addict)
  2. Lire le plus de livres du Top 100 des lecteurs de 2015
  3. Prendre toujours et toujours du plaisir à lire…

 

Et voila, on est parti pour une nouvelle année. Qu’elle soit bonne pour tout le monde!

Publicités
Avis

La 5eme vague – Rick Yancey

couv34230954

 

L’auteur: Originaire de Floride, Rick Yancey est diplômé de l’université Roosevelt à Chicago. Titulaire d’un mastère de littérature anglaise, il travaille quelques années comme inspecteur des impôts avant de se dire que son diplôme lui serait plus utile s’il se consacrait à l’écriture à plein temps – ce qui lui réussit depuis 2004. Auteur de romans pour adultes et jeunes adultes, Rick Yancey a été récompensé par de nombreux prix prestigieux, dont le Michael L. Printz Award pour sa série The Monstrumologist (à paraître en 2016 dans la Collection R) et le Carnegie Medal. Lorsqu’il n’écrit pas, ne réfléchit pas à de nouvelles histoires ou n’est pas en tournée à travers les États-Unis pour parler de ses livres, Rick consacre son temps à sa famille en Floride.

Résumé : A l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente deLeuréchapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin.Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort

Tome 2: la mer infinie

Mon avis:

note 1note 1note 1note 0note 0

J’ai lu beaucoup de bonnes critiques avant de le commencer. Et peut être que j’en avais trop vu et que du coup j’en attendais beaucoup.

Les personnages sont très attachants, Cassie surtout avec sa force impressionnante, elle ne lâche rien, ne recule devant rien pour sauver son petit frère. J’ai aussi beaucoup aimé Evan mais son rôle est trop évident et j’ai regretté ce manque de surprise.

L’intrigue est captivante mais le style est un peu long. J’ai adoré les flashbacks même s’il sont sûrement la raison de ces petits coups de mou. Ou alors c’est juste le tome un peu long pour présenter l’histoire.

Par contre la fin, elle, arrive très vite et je suis rassurée de voir qu’il existe un tome 2. Car il est plus que nécessaire !!

Le livre a été adapté au cinéma, le film est prévu pour le 27/01/2016 en France, j’attends avec impatience de pouvoir le voir !!

Avis

[Mavilyly] Coeur de napalm de Claire Uson

Coeur de napalm

Résumé: 

À 14 ans, Fede n est ni tout à fait un enfant ni tout à fait un homme : il est gros, grossier, mal dans sa peau, sauf quand il écoute les Sex Pistols, son groupe préféré, et surtout son bassiste Sid Vicious. Il vit à Santander entre son père et sa belle-mère mais il n a qu un rêve : retrouver sa mère qui vit à Barcelone. À Barcelone vit aussi Marta, une jeune peintre qui s épuise à vouloir se faire un nom dans le milieu très fermé de l art contemporain. Elle qui n aime ni boire ni se coucher tard court les soirées mondaines pour nouer des contacts nécessaires mais toujours décevants. Faute d argent ou d idées, elle accepte de réaliser des toiles pour un des grands noms de la peinture que la vieillesse empêche de continuer. Lors d une exposition, elle rencontre Juan : il est juge pour enfants, sérieux, rangé et amoureux. Fede retrouve sa mère ; Marta l amour et la sécurité. Mais rien ne se passe comme ils l espéraient.

Mon avis:

J’étais un peu sceptique quant au résumé de ce livre mais voila il me fallait un auteur dont le nom commençait par un u et c’était le seul donc…

Maintenant que je l’ai lu, je peux vous dire que j’ai apprécié ma lecture mais les personnages sont vraiment bizarre. J’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec Fede qui a des réactions et pensées un peu psychopathes par moment. Et pour Maria, je l’ai trouvé un peu dérangée aussi lol. Je n’ai pas du tout accroché avec eux mais comme je vous ai dit, j’ai pourtant bien aimé le livre;

Tout est assez spécial dans le roman et le speech l’est aussi mais du coup Clara Uson a su me surprendre et m’interpeller pour que je continue jusqu’au bout.

Je ne pourrais pas le conseiller à tout le monde et je ne pense pas que tout le monde peut l’aimer mais c’est original et ça change de ce que je lis d’habitude donc ça fait du bien aussi.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Un combat difficile de Frédérique Arnould

Un combat difficile

Résumé:

 Alexia a sauvé Tomas des griffes du Grahir et s’est réfugiée à Spéro grâce à ses pouvoirs magiques. Elle y retrouve monsieur Hary, Kévin, Fallia et Léona. Mais le prince William et ses compagnons sont restés aux mains de l’ennemi. Le royaume d’Argalone est ainsi privé de son prince héritier. Cependant, Spéro se trouve sur le territoire de Dorduine, si bien qu’Alexia et ses amis ne sont pas en sécurité. Après avoir échappé à un encerclement de l’armée noire, ils s’efforcent de regagner leur pays. Des dangers mortels les attendent, ainsi qu’une rencontre inattendue qui va tout changer. Et c’est plus forte, mais non moins terrifiée, qu’Alexia se lance dans son dernier combat contre Grahir.

Mon avis sur les tome 1, tome 2

Mon avis:

J’étais pressée de lire ce tome pour avoir la fin mais en même temps pas envie parce que mine de rien, je m’étais attachée aux personnages et j’avais peur de ce que l’auteur allait leur faire!

Alexia mûrit un peu et se concentre sur sa mission même si on a encore quelques passages trop mielleux, on retrouve un peu plus d’action dans ce tome. Frederique Arnoult a donné un rythme haletant dans ce troisième tome. Le temps passe très vite et on est littéralement entraîné dans le récit. J’ai eu l’impression de retrouver plus du premier tome dans celui-ci et c’est vraiment très bien.

J’ai ressenti de la tristesse en fermant l’ebook. La fin est très bien, l’auteur fini son histoire sans pour autant la fermer complètement mais voila, je n’avais pas envie de quitter Alexia, Maxi et surtout Thomas. Parce que oui mon « amour » pour lui n’a fait que s’accroître au fil des pages. Un nouveau boyfriend’s book??? Peut-être!!!

Vraiment, si le fantastique vous plait mais que les contextes compliqués vous rebutent, penchez-vous sur La guerrière d’Argalone, il est fait pour vous…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] La jeune fille sur la falaise de Lucinda Riley

La jeune fille sur la falaise

Résumé: 

En plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C’est là, au bord d’une falaise, qu’elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange qui va changer sa vie… En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D’une histoire d’amour impossible à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d’aujourd’hui, de la dévotion pour un enfant trouvé aux souvenirs oubliés d’un frère perdu, les destins des Ryan et des Lisle s’entremêlent tragiquement depuis un siècle. Mais quel est ce secret à l’origine de près de cent ans de chagrins ? Obsédante, exaltante et bouleversante, l’histoire d’Aurora raconte le triomphe de l’amour sur la mort.

Mon avis:

J’étais vraiment impatiente de commencer cette histoire parce que j’avais encore en tête Maïa de l’auteur et j’espère retrouver le même plaisir. Ce qu’on peut dire, c’est qu’on a peu près le même schéma. Lucinda Riley fait parler plusieurs personnages qui vivent à des époques différentes, dans des pays différents et qui pourtant sont liés. Ici aussi, on voyage énormément, Irlande, Angleterre, Amérique et la Suisse, la Russie sont évoqués. L’auteur sait nous emmener avec elle et c’est un véritable plaisir de rencontrer tous ces personnages et découvrir les paysages qu’elle nous dévoile.

En parlant de découvrir les personnages, on est gâté avec La jeune fille sur la falaise, il y en a beaucoup, beaucoup, un peu trop peut-être… Il faut vraiment s’accrocher. Beaucoup de liens existent entre eux et ils se croisent par moment, c’est pas simple. Ça n’a pas réellement gêné ma lecture mais par moment, je devais faire un effort de mémoire afin de comprendre. J’ai été extrêmement touché par Matt et Aurora, qui m’ont à plusieurs reprises fait lever les larmes aux yeux. On sent bien que Matt est perdu, qu’il ne comprend pas trop ce qui lui arrive et surtout qu’il aime Grania et est prêt à tout pour elle. Pour Aurora, bien que c’est une enfant un peu particulière, on ne peut que compatir avec la vie qu’elle a eu. Elle a vécu plus de choses qu’un adulte et pourtant elle continue de sourire à la vie. Sans vous en dévoiler trop, j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur la fait intervenir directement dans le récit et ces interventions prennent tous leurs sens à la fin…

Malheureusement, c’est avec Grania, la personnage principale que ça n’a pas marché. Je ne l’ai vraiment pas comprise et à plusieurs reprises j’ai eu envie de la gifler. Ses réflexions m’ont exaspérée et je lui en voulais d’agir ainsi. En plus, je l’ai trouvé contradictoire. Elle se dit fière mais le statut qu’elle prend au fil du récit nous montre que finalement sa fierté, elle peut la mettre de côté quand elle le veut. Je me rend compte que ce que je viens de vous dire n’est pas très compréhensible mais en même temps je peux pas en dire plus. Si vous voulez en parler, n’hésiter pas à venir m’en parler sur facebook ou Livr’addict…

Mais le gros point positif de ce livre, c’est son histoire. J’ai fini la lecture hier soir et avec le recul je me rends compte que même si je n’ai pas aimé Grania, j’ai vraiment adoré ma lecture. Lucinda Riley a un véritable don pour nous raconter des histoires. Que deux livres de lus pour l’instant mais deux véritables pépites. Comme je le disais plus haut, elle nous fait voyager à travers les pays, mais aussi à travers les personnages, les sentiments, les époques bref on ne s’ennuie jamais lorsque l’on est plongé dans un de ses romans.

Je remercie grandement les éditions Charleston pour ce livre qui est aussi beau par son contenu que par son contenant. Je vous conseille fortement La jeune fille sur la falaise et Mme Lucinda Riley.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 édition Charleston