[Mavilyly] Le voleur de brosses à dents d’Eglantine Eméyé

Le voleur de brosses à dentys

Résumé:

« Un jour, j’en ai eu assez. Mille fois, j’en ai eu assez. Assez de toi, Samy, assez de tous qui ne comprennent rien, de la société qui ne fait rien. Assez.
Et puis mille fois, j’ai espéré, mille fois, j’ai ri et pleuré avec toi, mille fois, je t’ai serré dans mes bras.
Alors j’ai écrit ce livre pour toi, mon petit bonhomme si différent, pour moi, et pour ton frère, afin qu’il n’oublie pas tous ces fous rires qui émaillent notre drôle de vie aussi.
J’ai écrit ce livre pour toutes ces familles dont personne ne voit le désarroi, pour témoigner de notre quotidien durant ces dix ans, déjà.
J’ai écrit ce livre en n’épargnant personne parce que personne ne nous épargne.
C’est l’histoire de notre combat, c’est l’histoire de notre amour. Un amour que j’ai cru à sens unique. Tu me prouves aujourd’hui le contraire. »

Mon avis:

La première fois que j’ai entendu parlé de Le voleur de brosses à dents, c’est sur le blog de Lecture de Lily et ensuite à la télé. C’est déjà un sujet qui m’intéresse particulièrement mais en plus la personne d’Eglantine Eméyé m’intriguait, c’est pourquoi lorsque j’ai vu le livre à la bibliothèque, je me suis empressée de mettre dans mon sac.

Je suis vraiment contente d’avoir découvert ce livre parce que j’ai retrouvé dans celui-ci tout ce que j’aime dans un témoignage. Pour moi cette maman a su nous raconter l’histoire de son enfant sans que le récit devienne trop larmoyant mais en même temps elle y a mis beaucoup de ses sentiments. Pour moi, on a un juste milieu dans l’utilisation des émotions. On est forcément touché par ce récit mais on rigole aussi pendant la lecture, on a de la compassion pour cette femme mais aussi beaucoup d’admiration. Je suis passé par un grand panel d’émotions pendant ma lecture et c’est ce que j’ai le plus apprécié pendant ma lecture.

Ensuite, ce que j’en retiens aussi, c’est que beaucoup de témoignages traitant de la maladie, les protagonistes se servent de leur écrit pour cracher leur colère, leur mécontentement ce qui est tout à fait compréhensible mais je trouve cela souvent pesant. Alors qu’ici Eglantine Eméyé, certes dit quand elle a été déçue par le médical, nous raconte ses déceptions mais j’ai senti aussi toute la gratitude qu’elle a ressenti pour certaines personnes. J’ai l’impression qu’elle a écrit ce livre en premier lieu pour remercier toutes les personnes qui l’ont accompagné et qui l’accompagnent encore et ça le rend encore plus beau à mon sens.

C’est un livre vécu qui dure 401 pages mais qui se lit très facilement et rapidement, J’avais beaucoup de mal à poser mon livre tellement j’étais avec cette famille, avec cette maman qui a un enfant autiste et polyhandicapé mais qui a aussi un premier enfant qui est vraiment touchant dans le récit. J’ai eu un véritable coup de coeur pour Marco qui se fait une place malgré ce frère qui prend beaucoup de place et qui apporte souvent le sourire au lecteur…

Malgré tout, j’ai rencontré quelques longueurs vers la fin où j’aurais aimé que l’auteur nous développe aussi sa vie « retrouvée ». J’aurais aimé avoir plus de détails qu’elle ne donne pas et qui fait qu’on a l’impression que la fin est un peu plus brodée.

Par tous les cas, un excellent témoignage comme cela fait si longtemps que je n’ai pas lu.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s