[Mavilyly] La ville orpheline de Victoria Hislop

La ville orpheline

Résumé: 

Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite hamonie. Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres. Lorsqu’un putsch grec plonge l’île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d’un conflit désastreux. Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n’emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l’armée en marche. Parmi eux, Aphroditi, contrainte de suivre son mari sans savoir si elle pourra un jour revoir son amant. Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent : les Georgiou et les Özkan. Voici leur histoire.

Mon avis:

Lorsque j’ai vu ce roman de Victoria Hislop, cela m’a rappelé le plaisir que j’avais eu avec L’île des oubliés et j’étais, donc, curieuse de découvrir autre chose de l’auteur.

Malheureusement, comme vous le savez peut-être si vous me suivez sur les réseaux sociaux, La ville orpheline n’a marché qu’à moitié avec moi. Je suis vraiment mitigée pour cette lecture. Autant j’ai apprécié l’histoire, même si elle met beaucoup de temps à se mettre en place. De par ce récit, j’ai ressenti que l’auteur, voulait nous parler de tolérance et de l’illogisme de certaines idées racistes qu’on pourrait avoir. Je suis complètement en accord avec ça et de ce fait j’ai été sensible à son récit et au combat que subissent les différents protagonistes.

On a une multitude de personnages qui reflètent bien, je trouve, la société d’aujourd’hui. on a un peu de tous les caractères, toutes les personnalités et j’ai trouvé ce point vraiment sympa. On a aussi une évolution avec certains acteurs de l’histoire. Bref, je trouve qu’avec La ville orpheline, V. Hislop nous fait découvrir la Chypre, non pas par les paysages mais surtout par ses habitants. De ce point de vue, c’était très appréciable.

Sauf que j’ai trouvé l’écriture indigeste, compliquée et difficilement compréhensible par moment. Au début du livre, je faisais l’effort de revenir en arrière pour savoir de qui on parlait ou de quoi mais arrivé à la centième page, j’en ai eu marre et donc, j’ai sûrement loupé des choses… Par moment, je n’arrivais même pas à savoir si c’est moi qui ne comprenais pas ou si il y avait des coquilles dans le texte. Je vous rassure je pense que c’est mon cerveau qui avait du mal mais bon ça m’a vraiment gêné pour ma lecture. J’ai mis beaucoup de temps à arriver à la dernière page du coup et c’est vraiment dommage!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s