[Mavilyly] Aline aux pays des vermines de Helen Barenton

aline-aux-pays-des-vermines

Résumé:

Aline est une jeune femme de trente-deux ans, qui vit toujours chez sa mère. Et pour rien au monde elle ne quitterait celle-ci. Elle souffre d’un léger handicap psychique, ce qui ne l’empêche pas de mener une vie de trentenaire… presque comme les autres. Atteinte de troubles psychiques, Aline souffre également du «syndrome du très célèbre Tanguy»… Comment alors gérer sa vie sociale et sentimentale lorsqu’on est sujet à des crises ? Comment affronter le quotidien ? En en faisant un allié plutôt qu’un ennemi, explique l’auteur. Et à travers ce portrait atypique, c’est une philosophie de la vie qu’elle nous invite à découvrir, au jour le jour, avec humour et simplicité.

 

Mon avis:

Je ne sais pas ce que va donner cette chronique parce que je suis assez dubitative face à cette lecture.

J’ai du mettre à peu près 15 jours à lire cet ebook alors qu’il ne fait que 280 pages, qu’il est écrit comme un journal intime donc les pages ne sont pas forcément pleines et qu’il n’a rien de compliqué.

Mais voila, je n’ai pas vraiment accroché aux personnages, à l’histoire et encore moins à la façon dont s’est fait. Comme je vous le disais, tout est écrit sous forme de journal mais de tous les protagonistes. A chaque nouvelle page, on a un nouveau narrateur qui nous raconte ce qu’il vit autour de l’enquête mais aussi sa vie privée. Vous allez me dire que c’est plutôt sympa et c’est vrai que ça aurait pu mais, parce qu’il y a un mais, il n’y a pas de logique temporelle dans ce journal du coup on revient en arrière, puis un bond de quelques jours. Bref, j’ai eu du mal à tout suivre, les différents personnages (et il y en a pas mal quand même), savoir quand est-ce que se joue chaque événements…

L’intrigue en elle-même est vraiment intéressante. L’auteur a vraiment su me surprendre dans la résolution de ce kidnapping, tout est bien ficelé et je ne m’y attendais pas. Même si j’ai trouvé certains moments un peu long quand même.

Et on arrive à la fin qui je pense aurait pu faire en sorte de changer mon point de vue sur le livre. Comme je vous disais, j’ai été agréablement surprise par la tournure que l’auteur donne à son histoire et la fin aurait pu être grandiose mais pour moi ça n’a pas été le cas. Au contraire, elle tombe comme un soufflé, une légère impression de pas fini. On reste avec cette envie de savoir comment va continuer l’histoire. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire. En gros, malgré mon avis plutôt négatif j’ai ressenti un goût de trop peu avec cette dernière page…

Je tiens à remercier les éditions La société des écrivains pour cette lecture tout de même!!! 🙂

Ma note:

A note 1A note 1A note 0.5A note 0A note 0

 éditions Société des écrivains

Publicités

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s