[Mavilyly] Boys don’t cry de Malorie Blackman

Boys don't cry

Résumé:

Que feriez-vous si vous aviez 17 ans et que votre ex-copine vous amenait un bébé en vous disant qu’il est de vous et que vous devez vous débrouiller avec lui ? C’est ce que va découvrir Dante.

Mon avis:

Je ne sais pas comment commencer cet avis. J’avais très envie de découvrir à nouveau Malorie Blackman que j’avais déjà lu avec la saga Entre chiens et loups et le résumé de Boys don’t cry me paraissait sympathique donc c’est parti…

J’ai mis un petit temps à entrer dans l’histoire et surtout à accrocher aux personnages. Pendant les premières pages, Dante me sortait par les yeux, il était si nombriliste que s’en était insupportable. Et Adam, je ne le comprenais pas non plus. Il faut dire que l’auteur nous jette dans le bain aussi très très rapidement et donc cerner chacun d’eux avec leur passé, leur caractère et tout demande un peu de temps. Mais voila Emma entre en scène et à parti de là ma lecture devient beaucoup plus simple.

Emma, c’est la fille de Dante, et comment dire qu’elle est le rayon de soleil qui manquait aux premières pages. Elle apporte toute la puissance, l’émotion au livre. J’ai vraiment aimé la relation qui se créer entre Dante et Emma au fil des pages. Cet amour qui nait malgré tout et qui sera plus fort que beaucoup de choses. Ce bébé donne aussi à Dante, la maturité qui l’a rendu, à mes yeux, beaucoup plus intéressant et plus « digeste ». Si on se concentre sur ces deux personnages là, le roman est un condensé d’amour qui fait vraiment du bien.

Sauf que l’auteur nous raconte aussi l’histoire d’Adam et elle est quand même beaucoup moins drôle. Il est question d’homosexualité (on le sait très vite pendant la lecture) et malgré la force de caractère d’Adam, son désir de ne surtout pas le cacher et de l’assumer complètement, cela va tourner au vinaigre. J’ai été vraiment peinée par la tournure des choses malgré que je m’en doutais un petit peu. C’est un sujet qui est encore difficile à notre époque malheureusement et je trouve toujours intéressant quand les auteurs l’intègre dans leur récit.

Et pour terminer on a aussi la relation entre ces 3 hommes, le père et les deux fils. Ils s’aiment mais ne se comprennent pas. Ils se parlent mais ne s’écoutent pas. Ils sont dans la même maison mais pas ensemble. Bref, un livre qui relate le plus gros problème de notre société je crois. On ne sait plus profiter de l’autre, se dire qu’on s’aime et vivre l’instant présent. Malorie Blackman fait en sorte que cette famille se retrouve et les dernières pages sont très belles et émouvantes au possible, je n’ai pu empêcher les larmes me monter aux yeux.

J’ai vu qu’il y avait une suite et je suis intriguée car pour moi, Boys don’t cry pourrait se suffire à lui-même mais pourquoi pas… On verra lorsqu’il sera traduit!!!

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 0

Publicités

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s