Avis

[Mavilyly] Un parfum d’encre et de liberté de Sarah McCoy

un-parfum-dencre-et-de-liberte

Résumé:

1859. Deux ans avant le début de la guerre de Sécession. Sarah Brown, fille d’un célèbre abolitionniste, se résigne à ne pas avoir d’enfant.  » Qui voudrait l’épouser ?  » se désole sa mère… Sarah retrouve pourtant goût à la vie en s’engageant avec sa famille dans un groupe de résistants, qui aide les esclaves à fuir leur terrible sort vers le nord de l’Amérique. Grâce à ses talents artistiques, elle retrace et dissimule dans ses dessins les cartes secrètes qui mènent à la liberté. 2014. Eden et son mari, un couple en manque d’enfant, emménagent dans une ancienne demeure de la petite ville de Charleston en Virginie. Alors qu’Eden vagabonde dans sa maison en compagnie de sa voisine, une fillette énigmatique, elle découvre une tête de poupée soigneusement cachée dans le cellier. Malgré les ravages du temps, elle entrevoit de curieuses lignes sur le visage de porcelaine, dans lequel se trouve une mystérieuse clé… Plus d’un siècle sépare Eden et Sarah mais leurs routes vont s’entrecroiser. Car sur la grande carte du monde et de l’Histoire, le passé et le présent se rejoignent dans le destin de ces deux femmes qui dépassent la douleur de ne pas être mères et se révèlent à elles-mêmes.

Mon avis:

C’est sur la chaîne de Pretty books que j’ai découvert ce roman et il semble qu’elle avait eu un coup de cœur ou moins elle l’avait beaucoup apprécié. il est plutôt récent et donc quand je l’ai vu à la bibliothèque, j’étais impatiente de le découvrir.

Malheureusement ma lecture a été vraiment compliquée. Les personnages m’insupportaient surtout Eden. Je n’arrivais pas non plus à m’interresser à leur vie. C’était le sentiment de ne pas savoir où on va et ce que l’auteur voulait démontrer qui ressortait et c’est assez rédhibitoire pour moi. Malgré tout, je sentais qu’il y avait quelque chose sous ce brouillard donc j’ai continuer et bien m’en fasse.

Arrivée à la moitié du roman, mon intérêt a été piqué et là difficile pour moi de lâcher le livre. En fait, les histoires d’amour on été les éléments déclencheurs de mon engouement. Que ce soit avec Eden ou Sarah, j’ai aimé leurs doutes, leur questionnement, et j’ai aimé ces femmes amoureuses. J’aurais peut-être du lire une romance car c’est ce que je voulais mais bon…

Grâce à ces histoires, je me suis intéressée à tout ce qui entoure Sarah et j’ai été choqué,ému, touché, bref elle ne m’a pas laissé indifférente!!!

Finalement, je dirais que c’est un roman à lire auquel je n’ai pas su voir tout de suite son capital mais sûrement parce que je n’étais pas dans le bon état d’esprit… Je vous le conseille car il est beau, il est chaud et il y a de l’espoir et qui n’en a pas besoin de nos jours???

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 0

Publicités
Avis

[Mavilyly] Vampire de sorcellerie de Lia Vilore

vampire-de-sorcellerie

Résumé:

Cet été-là, une série de meurtres est l’œuvre d’un tueur que les médias appelleront avec a propos bien qu’en toute ignorance « Le Vampire ».
Ma partenaire, Lía Fáil, se dédie aussitôt à la tâche d’arrêter ce dangereux Éternel avant que ses crimes n’ameutent les tueurs de vampires. Hélas, elle rechigne d’autant plus à la prudence qu’elle se noie dans un chagrin gardé obstinément secret.
Quand ma dame sur les traces du Vampire disparaît à son tour, moi, Amaël Ailill, je pars aussitôt en quête de réponses. Sans elles, je sais qu’il me sera impossible de la retrouver saine et sauve…

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Je viens de relire mon avis sur le premier tome et je me rends compte que je vais vous dire tout l’inverse. J’ai vraiment accroché avec les personnages qui sont plus détaillés mais l’histoire m’a enchanté que sur la fin…

C’est Amaël que l’on suit pour une grosse partie de ce deuxième volet et plus les pages passait plus il me touchait; On le découvre de plus en plus et c’est une personnalité qui m’a plu de par sa volonté et sa fragilité.

Lia Fail, devient de plus en plus forte et même si finalement, on la voit beaucoup moins dans ce tome là, elle a changé et c’set vraiment en mieux! On a plus l’humour lourdingue de Vampire d’une nuit de printemps est c’est bien appréciable.

Maintenant pour l’intrigue, je l’ai trouvé longueur et sans réel intérêt jusqu’au moment où la chasse à l’homme débute vraiment et où l’action  bat son plein… on est dans un monde vampires et tout ça et je trouvais que ça manquait un peu de bagarres etc et j’ai été servie par ces dernières pages.

Par contre, gros point négatif pour le triangle amoureux que l’auteur a mis en place qui ne m’a pas du tout convaincu. Je suis plutôt bon public contrairement à beaucoup d’habitude mais là, je n’en voit aucun intérêt…

A priori, il y aurait peut-être d’autre tome donc suite au prochain épisode…

 

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0A note 0

Merci aux éditions du Petit Caveau pour cette lecture.

éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] Mille femmes blanches de Jim Fergus

mille-femmes-blanches

Résumé:

En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des « Mille femmes » viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d’Amérique… Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l’une d’entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de soi, peuple d’adoption…

Mon avis:

Je ne sais plus comment j’ai obtenu ce livre mais il m’avait beaucoup intriguée au vu de son sujet. J’avais une grande envie de ma plonger dans ce monde indien, en apprendre un peu plus sur leurs coutumes, leur quotidien etc…

De ce point de vue, je n’ais pas été déçue. Ce n’est pas un écrit anthropologique ou quoi mais malgré tout, il est bien fourni et on a les détails suffisants pour nous rendre compte de ce que l’auteur parle. J’ai aimé aussi que ce soit raconté par une personne étrangère à ces mœurs car elle avait les mêmes ressentis que moi!!

En parlant de May, je peux dire que je me suis pas mal identifié à elle mais tout en gardant une distance. Je restait spectatrice de ce qu’elle vivait et ce statut m’a plu pendant tout le récit. Je me suis pas spécialement attachée à des personnages parce que je lisais ce roman plus comme un documentaire. Attention, tout cela est une fiction, Jim Fergus s’est beaucoup documenté, à rencontrer des personnes mais malgré tout on est sur une histoire inventée.

Par moment, je l’ai trouvé un peu long et j’aurais aimé peut-être un peu plus d’actions mais bon après tout je pense que l’auteur a essayé de se rapprocher au plus près de la réalité!

Ce roman a été une très bonne découverte tant pour ma culture générale que pour le bon moment passé avec ce livre!

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0.5A note 0

Tiercé du samedi

Tiercé du samedi #31

Tiercé du samedi

C’est Selene, du blog Selene raconte, qui chapote tout ça et voila commet elle explique ce RDV « Chaque semaine, le samedi comme son nom l’indique, il conviendra de choisir les trois livres, le trio gagnant, correspondant au thème proposé. » De toute façon vous n’avez qu’à cliquez sur le nom de son blog pour atterrir directement chez elle.

Le thème de la semaine:

Les trois livres dont l’un des personnages ne dormirait pas dans la baignoire si d’aventure il sonnait chez vous, harassé, fatigué et poursuivi par d’infâmes créatures.

Les gagnants sont:

Roran dans la saga Eragon de Christopher Paolini

eragon

Connor dans Créatures de l’ouest d’Emilie Milon

²creatures-de-louest

Tomas dans la saga La guerrière d’Argalone de Frédérique Arnoult

des-amours-maudites

Avis

[Mavilyly] Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi

le-premier-jour-du-reste-de-ma-vie

Résumé:

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

Mon avis:

J’enchaîne les lectures sans prises de tête et dîtes « été » et j’y prends un énorme plaisir.

Pour ce roman on a un beau message d’espoir avec beaucoup d’humour!

Bizarrement, je n’arrive pas à développer. Juste vous dire que si vous avez envie de passer un bon moment avec des femmes toutes plus rigolotes les unes que les autres, qui vous montreront comment profiter du moment présent, penchez-vous sur Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi. Ouf, je reprends mon souffle parce que la phrase est longue ^^.

 

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 0

Tiercé du samedi

Tiercé du samedi #30

Tiercé du samedi

C’est Selene, du blog Selene raconte, qui chapote tout ça et voila commet elle explique ce RDV « Chaque semaine, le samedi comme son nom l’indique, il conviendra de choisir les trois livres, le trio gagnant, correspondant au thème proposé. » De toute façon vous n’avez qu’à cliquez sur le nom de son blog pour atterir directement chez elle.

Le thème de la semaine:

Les trois livres dans lequels vous bafferiez volontiers l’héroïne tellement elle vous énerve.

Les gagnants sont:

Convertie de Marie d’Auzon

convertie

Je veux vivre de Jenny Downham

je-veux-vivre

L’intérêt de l’enfant de Ian Brown

linteret-de-lenfant