[Mavilyly] Princesse Cyliane – La naissance de Mamie Camille & Miia

princesse-cyliane

Résumé:

La naissance d’une princesse est toujours un événement. Et si les qualités humaines de Cyliane forcent l’admiration, ce n’est pas un hasard: l’énigmatique « dame de la forêt » lui prédit un destin extraordinaire…
Objets magiques, talismans, créatures figurent parmi les ingrédients de ce conte qui saura séduire les petites filles comme les petits garçons de 7 à 10 ans. Toujours friands de belles histoires, ils découvriront ravis les aventures de Cyliane et son frère Térence.

 

Mon avis:

Je suis assez attristée en écrivant cette chronique parce que cette histoire n’a pas eu un grand effet sur moi. Malgré tout, je vais remercier La société des écrivains, parce que c’est adorable de m’envoyez des oeuvres comme ça mais aussi parce que cet album est juste sublime… La couverture vous donne un bon aperçu de ce que contient de ce livre et encore qu’il est dix fois plus beau en vrai. J’ai complètement adhéré aux illustrations qui ont des couleurs vives tout en gardant un côté aquarelle. L’avoir entre les mains est un vrai bonheur pour les yeux! Et je ne veux pas oublier de parler du travail aussi sur les pages qui sont toutes travaillées, c’est magique!

Malheureusement lorsque, j’ai commencé à lire, j’ai assez  vite déchanté. J’ai aimé l’histoire qui n’est pas trop jeunesse enfin je m’entends. On est bien sur une histoire pour les 7-10 ans et ne vous amusez pas à le faire lire à vos ados parce qu’ils vont vous regardez de haut ^^. Moi qui suis une adulte-enfant, l’histoire m’a enchanté et j’ai aimé la suivre; La où le bas blesse, je dirais que c’est dans la fluidité de la lecture.

J’ai trouvé le texte hachuré et sans émotions. J’ai l’impression d’être dure avec l’auteur et j’en suis désolée mais je vous dis mes ressentis comme ils viennent. La princesse Cyliane est une succession de petits paragraphes, peu liés entre eux et mon impression était que Mamie Camille racontait comme elle le voyait dans sa tête tout en objectivité. Je ne sais pas trop si je me fais comprendre malheureusement. Sans cette distance que j’ai senti dans ma lecture, ma lecture aurait été merveilleuse et j’aurais lu ce livre aux enfants qui m’entourent.

J’ai tout de même envie de le faire lire à ma nièce et lui demander ce qu’elle en pense. J’aimerais voir si c’est mon cerveau d’adulte qui en demandait beaucoup alors qu’un enfant ne s’y attardera pas; Je ne la voit maintenant qu’en décembre donc soit je lui enverrai ou cela attendra cette période mais elle le lira.

Encore merci à la société des écrivains et à clémence pour cet envoi qui était accompagné de Lucino, le lapin lumineux dont j’ai déjà fait une chronique. J’essaye de l’exporter ici très vite.

 

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0A note 0

éditions Société des écrivains

Publicités

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s