[Mavilyly] Une vie à t’attendre d’Alia Cardyn

une-vie-a-tattendre

Résumé:

Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, ni douce ni porteuse. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée.
À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Ils sont les premiers d’un périple essentiel. Comprendre ce qu’il est arrivé à ses parents, tisser un lien puissant avec une mère qu’elle découvre à travers l’écriture, et surtout, commencer à s’aimer.

Mon avis:

Cela fait plusieurs jours que j’ai l’impression d’enchaîner les bonnes lectures mais qui me laissent un arrière-goût. Une vie à t’attendre aurait pu complètement m’enchanter parce que c’est le genre d’histoire familiale que j’adore mais c’est avec Rose que ça n’a pas collé.

Je pense que vous le savez maintenant, mais j’aime beaucoup les secrets de famille et ce roman en regorge. On sent dès les premières pages que la disparition de Charles et Gabrielle est mystérieuse. Tout de suite je me suis demandée, si elle ne cachait pas autre chose! Mais j’étais très loin de me douter la tournure des évènements. Alia Cardyn  a su mener son récit, nous mettre sur des pistes pour nous faire prendre des virages serrés après et à la fin tout nous révéler et nous surprendre.

J’ai aussi beaucoup aimé la fin qui est un happy end mais sans tombé dans le cul-cul. Par contre, tout petit détail mais j’adore les prénoms (je sais je suis bizarre) et j’aurais aimé connaître le nom de l’enfant de Rose. Oui on s’en fout mais quand même lol.

Parlons justement de Rose. Je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Je l’ai trouvé lointaine et distante. Je n’ai pas réussi à ressentir ses émotions ni quand elle était malheureuse, ni quand elle était heureuse. C’est vraiment dommage parce qu’il faut bien le dire quand on n’accroche pas avec le personnage principal, on perd beaucoup de l’essence du livre.

C’est gênant mais bon j’ai quand même passé un très bon moment et je remercie les éditions Charleston pour cette lecture. Je dois vous dire aussi que c’est un livre assez fragile et qui s’abîme plus vite que les autres Charleston que j’ai pu avoir donc couver le plus que les autres ^^.

 

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0.5A note 0

édition Charleston

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , ,

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s