[Mavilyly] Emilie de Louise Tremblay d’Essiambre

emilie

Résumé:

Charlotte est partie. Émilie est restée.
Moins solide et impétueuse que son aînée, la cadette a hérité des névroses et des migraines de sa mère qui l’a forgée à son image. C’est une nature passive, sereine, sans talent particulier. Privée du soutien de Charlotte, partie en quête de son grand amour à travers l’Europe bombardée, Émilie se laisse aller…
Mais l’eau qui dort couve des tempêtes – et l’amour, les bouleversements familiaux, les aventures de Charlotte auront raison de cette apparente tranquillité. Bientôt, la deuxième soeur Deblois fait, à son tour, ses premiers pas dans la vie. La vraie…

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Que du bonheur de retrouver cette auteur et tous les personnages de sa saga. Lors du premier tome, Charlotte, j’avais été vraiment touchée par Charlotte et son papa et j’étais vraiment impatiente de les retrouver et de savoir ce que devenait le reste de la famille.

Avec ce deuxième tome, j’avoue avoir eu un sentiment, surtout au début, de déception. Je ressentais moins d’empathie, moins de sentiments pour les personnages et ça me manquait cruellement… Heureusement, j’ai fini le roman avec la même sensation de bien être que dans tous les romans de Louise Tremblay d’Essiambre…

Je me suis moins attachée à Emilie, que je trouve très pleurnicheuse et centrée sur elle-même! Elle se remet peu en questions et même quand elle se rend compte de ses erreurs, elle continue à faire payer son entourage. Heureusement, on continue à suivre Charlotte et même si j’ai beaucoup de mal à comprendre ses choix, elle a continué à me plaire. Tout comme son père et Anne que j’espère mieux découvrir dans le tome prochain qui porte son nom.

Emilie, est le cinquième livre que je lis de cette auteur et à chaque fois, je me dis qu’on a peu d’actions mais pour tant, je me sens tellement bien dans ces récits. Comme je le disais plus haut, un sentiment de bien-être m’enveloppe, j’ai l’impression d’être dans un cocon tout doux. Ce sont des livres doudous et avec la fin qu’elle nous donne ici, je n’ai qu’une envie d’aller à la bibliothèque pour emprunter le troisième tome, Anne.

Que ce soit, Les Années du silence ou Les soeurs Deblois, si vous avez la possibilité, lisez ces sagas.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s