[Mavilyly] Tous les enfants m’appellent maman de Kathy Harrison

tous-les-enfants-mappellent-maman

Résumé:

Kathy consacre son temps, son énergie et son amour aux enfants : les siens, ceux qu’elle a adoptés et ceux que les services sociaux lui confient. Elle nous raconte, dans un style simple et honnête, ses difficultés (nombreuses), ses échecs parfois, mais aussi ses joies. Elle nous montre comment l’équilibre familial, toujours précaire, est menacé lorsqu’arrive ou part l’un de ces enfants, et nous fait prendre conscience que la bonne volonté seule ne suffit pas pour aider un enfant en difficulté. Ce récit est aussi une très belle histoire d’amour entre une de ces enfants, meurtrie,et Kathy, cette mère dévouée.

Mon avis:

Ces livres qui parlent de familles d’accueil m’ont toujours fasciné et me fascineront toujours. C’est un métier que je garde en tête et qui pourrait vraiment m’intéresser à un moment de ma vie. Je suis très souvent émue en les lisant et avec Tous les enfants m’appellent maman, mes yeux se sont aussi humidifiés.

Kathy nous dévoile à travers lui son quotidien entrecoupé par les accueils des enfants aux vies courtes mais déjà bien mouvementées. Elle y parle des relations différentes qu’elle lie avec les enfants, relations qui peuvent être très compliquées ou alors très belles au point d’adopter l’enfant. Elle nous parle aussi des progrès qu’elle voit chez ses protégés, de ce qu’elle voit dans leurs yeux et de la confiance qu’ils lui donnent. Et surtout elle nous raconte le déchirement que c’est pour elle et pour certains membres de sa famille lorsque l’un des enfants doit retourner dans son domicile ou qu’il est adopté.

J’ai trouvé ce récit complet sans pour autant rentrer trop dans leur intimité. En à peine 300 pages, Kathy Harrison nous offre un condensé de ce qu’elle vit, ce qu’elle voit avec ses désillusions mais aussi ses espoirs.

Même si ce n’est pas le sujet principal du livre, Kathy parle très bien du fait qu’elle doit aussi prendre en compte et protégé sa famille, son mari et ses enfants. Déjà c’est rare qu’elle prenne la décision d’accueillir tel ou tel enfant sans l’aval de Bruce et sans avoir pensé aux conséquences que cela pourraient impliquer dans son foyer. Cela l’a rendu encore plus humaine malgré le fait qu’elle devait refuser certains enfants. Elle avait toujours une bonne excuse et elle en était jamais la cause…

Je pense que c’set un livre qu’il faut lire si vous vous intéressez à ce métier mais sinon à voir parce qu’il ne s’y passe pas grand chose et ce n’est pas romancé donc je ne sais pas si intéresserait autrement!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s