Avis

[Mavilyly] Mattéo – Première époque de Jean-Pierre Gibrat

Première époque

Résumé:

Mattéo, d’origine espagnole, ne reçoit pas d’ordre d’engagement lorsque la guerre est déclarée. Mais, ses amis au front, il est pris de remords, et décide de franchir le pas. Sa mère tente bien de s’y opposer, mais que peut-elle face à l’Amour? Il faut dire que Juliette, la belle fiancée, très patriotique, ne comprend pas le détachement de Mattéo, et elle le harcèle un peu. Guillaume, le fils d noble du coin, lui, est parti au combat, même s’il sert dans l’Aviation où les risques sont moindres. Alors, de l’Est de la France où les combats font rage à l’Amour de Juliette, il n’y a qu’un pas. Le tout est de ne pas le faire en territoire allemand…

Mon avis:

J’ai emprunté cette bande-dessinée à la bibliothèque municipale pour mon chéri étant donné qu’il a toujours été intéressé par tout ce qui touche aux Grandes Guerres. Mais plus je la voyais à la maison, plus le dessin me donnait envie de la lire en entier. Arrivée à 70% de La croix de feu de Diana Gabaldon, j’avais besoin de lire autre chose et surtout de finir une lecture donc c’était le moment idéal pour faire la connaissance avec Mattéo.

Comme vous le savez sûrement, je ne suis pas une grande lectrice et adepte de la bande-dessinée mais il paraît que cela s’apprend donc je ne lâche pas le morceau et je finirais bien par être dans mon élément. Avec celle-ci, je me suis obligée à regarder chaque planche autant pour les textes que pour les dessins et j’ai vraiment bien fait parce que c’est ces derniers que j’ai préféré.

Attention l’histoire est extrêmement dure, touchante et magnifique mais ce sont les dessins qui m’ont le plus parlé. J’ai eu l’impression qu’ils retransmettaient avec beaucoup de sincérité les sentiments du personnage. La couleur était changeante et les traits de Mattéo parlaient d’eux-mêmes! Bref, un super beau travail autour des illustrations.

Je ne sais pas si je lirais la suite composée de 2 tomes, à voir! En tout cas, je suis contente d’avoir fait cette découverte!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

On veut votre avis #10 [Mavilyly]

Coucou tout le monde,

Alors cette semaine, j’ai choisi une lecture contemporaine, et donc j’aimerais beaucoup que vous me donniez votre avis sur :

1303

 

Juste avant de mourir, Emmely Woodhouse, descendante de la riche famille Tremayne, a laissé à sa petite nièce Diana plusieurs indices sur l’histoire de ses ancêtres, disséminés dans son manoir. Diana décide de découvrir pourquoi son arrière-arrière-grand-mère, Grace, a été déshéritée il y a plus d’un siècle. Une quête qui l’entraînera jusqu’au Sri Lanka, pour un voyage inoubliable.

 

J’attends vos avis avec impatience, alors n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé!

Bonne lecture 🙂

Avis

[Mavilyly] La noisetière d’Antonin Malroux

La noisetière

Résumé:

Il aura suffi d’une voix au téléphone, confuse et inconnue, pour que resurgisse dans l’esprit de François Vaillargues toute une partie enfouie de sa vie.
Son enfance en Auvergne, à la Noisetière. Puis la mort de sa mère, la ferme en feu, le départ de nuit avec Amandine, la fille du propriétaire du domaine…
Aujourd’hui, François vit à Paris et tient un café-bar florissant. Amandine lui a donné un fils, Guillaume. Jamais ils ne sont retournés sur les lieux de leur enfance. Jamais ils n’évoquent ce qui a réellement eu lieu.
Vingt ans après, va-t-il écouter cette voix qui lui parle de « choses le concernant à la Noisetière »? Les liens indestructibles avec sa terre, la nostalgie d’un père qu’il n’a pas connu le pousseront-ils à reprendre ce domaine? Le temps passé lui permettra-t-il seulement de pardonner?

Mon avis:

J’ai trouvé ce livre à la bibliothèque où il était mis au pilon. il est question de famille, de secret et de passé qui interfère dans le présent…

Bref, qu’est-ce que je peux vous dire sur ce roman? Pas grand chose parce que en fait je n’ai pas ressenti grand chose pendant ma lecture! L’histoire est sympa, les personnages aussi mais voila rien de plus. Pourtant je ne me suis pas ennuyée non plus mais limite lorsque j’ai fermé le livre, il ne me restait déjà plus rien.

Allez, j’arrête d’écrire vous avez compris le principe ^^.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] After – saison 3 d’Anna Todd

After 3

Résumé:

Le caractère violent d’Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l’expulsion de l’université et Tessa est sauvée par Zed d’une terrible vengeance des potes d’Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu’elle aime, Tessa décide de partir à Seattle où Hardin la rejoint dès qu’il peut. Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s’apaisent quand leurs corps s’unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu’Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d’indépendance et d’autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d’être ensemble, la saison 3 fera découvrir de nouveaux personnages (père de Tessa), fera changer de décor : Seattle, Angleterre… bref tiendra ses lecteurs en haleine, comme Anna Todd le fait si bien depuis le début.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

Pour la route du retour, j’avais envie d’une lecture facile, légère et que j’étais sûre d’aimer. Du coup j’ai choisi la suite d’After. Je sais que ce n’est pas les meilleures lectures que je fais mais elles passent très bien sont souvent addictives et ça marche avec moi donc..

Avec ce troisième tome, tout s’est super bien déroulé. Bien sûr, on est encore dans du je t’aime moi non plus mais bon quand on est rendu à la saison 3 on connaît le schéma ^^.

Vous allez me trouver peut-être un peu naïve ou trop facile à convaincre mais j’ai trouvé quand même dans cet opus, une évolution dans les personnages. Certes elle est petite et arrive tard dans le roman mais Tessa essaye de prendre sa vie en main et Hardin finit par être un peu moins casse-bonbons…

Ce que j’ai remarqué par contre c’est que mon avis change sur les personnages à chaque tome. Le premier je n’aimais pas vraiment Hardin, le deuxième c’est Tessa qui m’énervait et ici mon antipathie est revenue pour Hardin!!!

Je sais qu’il est difficile de défendre cette saga mais voila moi je sais que je passe à chaque fois un excellent moment, je dévore chaque tome et quand j’en termine un je dois me retenir pour ne pas commencer aussitôt la suite!!!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

je vous présente #2 [Storiebooks]

Coucou tout le monde,

On se retrouve pour la seconde rencontre, et pour ce deuxième rendez-vous, je vais vous présenter une auteure que j’aime beaucoup.

Il s’agit de Charlotte Valandrey! Alors pour certains, il s’agit d’une actrice et bien pas que…, c’est également un écrivain, avec une plume vraiment magnifique!

J’ai également pu rencontrer Charlotte lors de la Foire du Livre de Brive-la-Gaillarde, et franchement, elle est douce et extrêmement gentille!

Ces livres sont tous sublimes et touchants et si vous n’avez pas encore franchi le pas, laissez-vous tenter par ses romans 🙂

Voici en images les livres de charlotte :

 

Voilà pour ses oeuvres, j’espère que ça vous donnera envie de découvrir Charlotte Valandrey sous un nouveau jour, avec des lectures magnifiques!

Bonne lecture à vous 🙂

Avis

[Mavilyly] La soeur de l’ombre de Lucinda Riley

la soeur de l'ombre

Résumé:

Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien-aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leurs origines, mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CeCe.
Désespérée, elle décide de suivre le premier indice, qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres… Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du Lake District, vivant à proximité de son idole, Beatrix Potter, lorsque divers événements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînent à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel.
Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier – qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie…

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

Que de joie j’ai ressenti lorsque j’ai reçu ce troisième tome. J’ai tout simplement adoré Maïa et La soeur de la tempête, je ne me voyais pas ne pas aimer La soeur de l’ombre

Et je ne me suis pas trompée. Le roman de Lucinda Riley a été un coup de coeur pour moi!!! Si vous avez aimé les premiers tomes, vous aimerez forcément celui-ci aussi! On retrouve le même schéma avec cette jeune femme qui va à la découverte de son histoire qui nous ai raconté par les mots de son aïeule elle-même!

Le roman dédié à Astérope ou Star est celui que j’ai, pourtant, préféré. Comme je le disais sur la page des éditions Charleston, Star est, pour le moment, celle qui me ressemble le plus. Je me suis identifiée à elle dès les premières pages. Elle est discrète, introvertie, pense aux autres à son détriment mais tout ça par amour! Au long de la lecture, on sent qu’elle veut se détacher de tout ça, qu’elle veut devenir quelqu’un et surtout un quelqu’un qu’elle aime. Bien sûr elle ne le fait pas exactement comme il faudrait, elle casse quelques petits trucs sur son passage mais c’est ce dont elle a besoin pour être elle-même. Ce personnage est vraiment quelqu’un de gentil, naturel et attachant. Rien que le fait de vous en parler, j’ai envie de m’y replonger!

J’ai été tout autant transportée par les passages de la vie de Flora. Star et elle ont les mêmes traits de caractère bien que la vie de la deuxième l’a obligé à devenir forte et indépendante plus rapidement! Avec Flora on entre aussi dans une vie de famille complexe avec à son centre des amours vécus ou non qui forment un tout beau mais dramatique!

J’ai lu ce livre pendant mes vacances chez Naku donc je ne passais pas mes journées le nez dans le livre. Sur le coup j’étais assez frustrée mais maintenant, je me dis que c’était pas mal parce que je l’ai vraiment apprécié, dégusté et j’ai pu « digéré » chaque phase de lecture ce qui m’a permis, j’en suis sûre, de l’aimer encore plus!

Si vous ne connaissez pas cette saga, je vous encourage à la découvrir surtout que le premier tome est en format poche… Je remercie grandement les éditions Charleston et Elise pour m’avoir envoyer ce livre et surtout de publier des livres aussi fort que La soeur de l’ombre!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

Avis

On veut votre avis #9 [Storiebooks]

Coucou tout le monde,

Et oui c’est le moment que vous attendez tous, celui où on veut savoir si vous avez lu ou pas un lire, cette semaine, je souhaiterais avoir votre opinion sur :

1003.jpg

 

– Et si je ne veux pas être ami avec toi?
– Alors nous ne serons pas amis.
– Et si j’ai envie d’être plus qu’un ami?
– Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle…

 

Alors si vous l’avez lu, dites moi ce que vous en avez pensé votre avis m’intéresse!

Bonne lecture ❤

 

Avis

[Mavilyly] Petit pays de Gaël Faye

Petit pays

Résumé:

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

Mon avis:

J’ai d’abord découvert Gaël Faye en tant que slameur grâce à l’émission Taratata! J’ai adoré sa prestation puis quelques mois plus tard j’ai appris la sortie de son livre parlant de son enfance au Burundi et tous les drames qu’il y a vécu. Les différents avis que j’ai lu sur ce récit ont conforté mon idée qu’un jour, je lirais ce témoignage!

Je remercie encore la bibliothèque de ma ville qui a eu la bonne idée de l’acheter et donc m’a permis de le découvrir plus vite que prévu…

C’est difficile de donner son avis sur un livre tel que Petit pays. Forcément on est touché, forcément on est choqué et je pense que rien que pour ça on est obligé de vivre pleinement notre lecture et d’une certaine manière aimer notre lecture. Il ne faut pourtant pas oublier que c’est un roman dur et poignant. Il est à mettre entre toutes les mains mais celles-ci doivent s’accompagner du coeur du lecteur. Il doit être prêt à s’ouvrir et à accepter la douce souffrance de Gaël Faye.

Ce qui change beaucoup par rapport à d’autres témoignages, c’est la prose de Gaël Faye. Comme je le disais, il est slameur et cela se ressent. Il a écrit son histoire avec de la poésie, de la sensibilité et des mots qui s’en occulter ce qu’il raconte, amènent de la douceur et de la beauté à son enfance.

A la fin de ma lecture, je me suis dit que certes ce jeune a voulu nous raconter les choses horribles qu’il a vu, entendu, le massacre de son peuple, la violence des plus jeunes… mais il a aussi voulu montrer la beauté de son petit pays, le Burundi. Il garde une belle image de son pays et de bons souvenirs de son enfance.

Pour moi, ce texte est avant tout une déclaration d’amour au Burundi que Gaël Faye a toujours considéré comme son chez lui malgré les années vécues en France. Malgré tout ce qu’il a pu y vivre, il y a été heureux et c’est là-bas qu’il a appris la vie et surtout, il compte bien y être à nouveau heureux.

Un très beau texte vraiment mais je mets en garde quand même qu’il faut être prêt à le lire et à se consacrer complètement à cette lecture pour l’apprécier à sa juste valeur!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Je vous mets le lien vers le clip du slam Petit Pays de Gaël Faye: https://youtu.be/XTF2pwr8lYk

Gahugu gatoyi : Petit pays
Gahugu kaniniya : Grand pays
Warapfunywe ntiwapfuye : Tu as été froissé mais tu n’es pas mort
Waragowe ntiwagoka : Tu as souffert, mais la souffrance ne t’a pas abattu