Avis

[Mavilyly] L’équation africaine de Yasmina Khadra

L'équation africaine

Résumé: 

A la suite d’un terrible drame familial, et afin de surmonter son chagrin, le docteur Kurt Krausmann accepte d’accompagner un ami aux Comores.
Leur voilier est attaqué par des pirates au large des côtes somaliennes, et le voyage « thérapeutique » du médecin se transforme en cauchemar. Pris en otage, battu, humilié, Kurt va découvrir une Afrique de violence et de misère insoutenables où « les dieux n’ont plus de peau aux doigts à force de s’en laver les mains ». Avec son ami Flans et un compagnon d’infortune français, Kurt trouvera-t-il la force de surmonter cette épreuve ? En nous offrant ce voyage saisissant de réalisme qui nous transporte, de la Somalie au Soudan, dans une Afrique orientale tour à tour sauvage, irrationnelle, sage, fière, digne et infiniment courageuse, Yasmina Khadra confirme une fois encore son immense talent de narrateur.
Construit et mené de main de maître, ce roman décrit la lente et irréversible transformation d’un Européen, dont les yeux vont, peu à peu, s’ouvrir à la réalité d’un monde jusqu’alors inconnu de lui. Un hymne à la grandeur d’un continent livré aux prédateurs et aux tyrans génocidaires.

 

Mon avis:

J’ai lu ce livre en piochant dans ma book jar et heureusement parce que sinon je ne l’aurais jamais sorti je pense. J’ai très peur de Yasmina Khadra parce que j’ai lu Les hirondelles de Kaboul et A quoi rêvent les loups qui ont eu respectivement 6 et 5/20 de ma part…

Je ne vais pas être aussi impitoyable avec L’équation africaine mais pour autant j’ai galéré pour le lire… Je me forçais vraiment pour le prendre et le continuer. Pourtant l’histoire me plaisait beaucoup ainsi que le personnage principal mais voila la plume de Yasmina Khadra n’est définitivement pas pour moi.

J’ai aimé cette quête de soi-même et des autres au travers des épreuves que le personnage vit. L’auteur transmet bien à mon sens toutes les émotions et les réflexions de Kurt qui pour moi deviennent de plus en plus humaines. puis celles qu’il a à la toute fin ont fait que je l’ai vraiment apprécié. Parce qu’il faut bien le dire, on le voit évoluer mais pour autant il est plutôt désagréable pendant la majeure partie du livre.

Moi qui rêve de découvrir l’Afrique, je n’ai pu qu’apprécier cette immersion bien qu’on ne voit pas la plus belle partie de celle-ci. Les discours de Bruno ramène tout de même un peu de lumière sur ce continent sauvage.

Malheureusement l’écriture de Yasmina Khadra est trop « intello » pour moi. Les phrases sont trop longues et un peu trop poétique et philosophique pour moi. Je comprenais ce qu’il disait et heureusement, mais à mon sens réduire tout ça n’enlèverait rien à la beauté du texte et au message que l’auteur veut passer. Après je conçois que certaines personnes aiment particulièrement ces discours mais pour moi c’était trop et rendait ma lecture difficile et laborieuse.

Je relirais quand même L’attentat de l’auteur car je l’avais beaucoup aimé au lycée mais je m’arrêterai là avec l’auteur.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Publicités