Bibliothèque et librairie, Blabla

Anniversaire de la bibliothèque

Cette année la bibliothèque de Branges (71) fêtait ses 20 ans. Pour l’occasion, Corinne l’agent responsable et les bénévoles ont organisé une chasse au trésor pour les enfants le matin, une exposition sur la création d’un livre ainsi qu’une séance de rencontre avec deux auteurs de la ville l’après-midi.

La bibliothèque de Branges c’est 1 agent à temps partiel et 8 bénévoles, 12 764 livres, 444 lecteurs et 15 657 livres prêtés (années 2017)

25 enfants étaient présents pour la chasse au trésors. Âgés entre 6 et 12 ans, répartis en plusieurs groupes, ils devaient réaliser les demandes des indices pour gagner des pièces de la carte de la bibliothèque sur laquelle on pouvait voir le fameux X rouge indiquant le trésor.

Les enfants ont eu la joie de découvrir une montagne de pièces. Certains (un peu loin du butin) voulaient les utiliser pour acheter des livres ou des bonbons, les autres ont de suite voulu les manger ^^
S’en est suivi un petit goûter avec les parents devant l’exposition.

L’après-midi, Pierre Trontin et Nataly Frachet étaient présents pour faire découvrir leurs romans ainsi que répondre aux questions.

Pierre Trontin, auteur de 7 livres, écrit sur les valeurs familiales, l’histoire, l’ascension sociale et le mérite. Il explique que l’écriture est devenu un besoin lorsqu’il était loin de sa Bresse natale.

Pierre Trontin confie qu’il n’arrive à écrire qu’en se livrant. « Un jour viendra la moisson », un roman montrant que malgré une enfance difficile ou le héro a été humilié, il est possible de réussir sa vie; est un peu une autobiographie romancée. Lors de sa publication, Pierre Trontin a été convié pour animer une conférence, suivi d’un débat sur la « cancritude ».

Son roman « A quel prix sera la rançon ? » a reçut le prix Rouget de lisle 2010, plus thriller que les autres récits, l’auteur apporte toujours les même thèmes qui lui sont chers.

a quel prix sera la rancon

Passionné par l’histoire, Pierre Trontin s’inspire d’anecdotes racontées par ses grands-parents ou des documents qu’il a trouvé dans la maison de son enfance. Des lecteurs de la salle ont salué les informations précises de l’histoire de France et ont aimé lire l’impact ou le non impact sur la vie des héros des romans.

Retraité, Pierre écrit tous les jours ou presque. Il dit avoir écris des notes tout au long de sa vie en attendant de pouvoir les développer.

Nataly Frachet avait déjà écrit un livre sur la généalogie pour seuls lecteurs les membres de sa famille. Elle a conjurer un malêtre en écrivant un roman thriller/policier.

L’histoire de son roman « Tempête de haine » est née alors qu’elle était seule chez elle, dans sa maison reculée en campagne, où comme l’héroïne, elle prenait un bain et a entendu un bruit, elle s’est alors demandé si elle avait bien fermé la porte et son imagination a fait le reste: « Et si quelqu’un rentrait ? Et si on l’agressait ? Pourquoi ? »

couv10432

Nataly Frachet indique qu’elle a écrit son histoire sans jamais penser qu’il allait aboutir à un vrai livre. C’est sur les conseils de son mari, qu’elle l’a fait lire à Corinne. Cette dernière lui a demandé l’autorisation de le faire lire à plusieurs abonnés de la bibliothèque pour recueillir un maximum d’avis.

Les avis positifs revenants, Nataly Frachet a décidé de franchir le pas de l’édition à compte d’auteurs avec les éditions Persée.

« Après avoir corriger plusieurs fois, au bout d’un moment, on veut le voir en vrai. » Répond elle à la question « A quel moment sait on que le livre est fini ? »

Forte de cette expérience, elle a vite débuter un second tome (mais qui peut être lu indépendamment du 1er). Nataly Frachet ajoute que pour ce nouveau roman, elle a fait appel à un commissaire divisionnaire pour la relecture, pour ne pas mélanger les rôles de la gendarmerie et de la police.

Nataly écrit surtout le week end, dans sa maison du Jura, qu’elle trouve très inspirante. Si une idéee lui vient la semaine, elle l’écrit rapidement et attend de pouvoir la développer dès qu’un moment se libère.

Vous pouvez lire mon avis sur « tempête de haine » ici.

Publicités

2 réflexions au sujet de “Anniversaire de la bibliothèque”

  1. Beau travail, Gwendoline !

    Tout y est, une explication exhaustive de notre animation, agrémentée d’une présentation de notre bibliothèque ainsi que l’incitation à la lecture de nos deux formidables auteurs venus célébrer cet important moment de notre histoire avec nous !
    Rendez-vous dans 10 ans !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s