[Mavilyly] A l’intérieur de Jodi Picoult

A l'intérieur

Résumé:

Quand votre fils ne vous regarde jamais dans les yeux… comment savoir s’il est coupable ?
Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne possède pas le mode d’emploi pour communiquer avec les autres. Enfermé dans sa bulle, il est pourtant d’une intelligence prodigieuse. Un sujet le passionne plus que tout : la criminalistique. Il parvient souvent à se rendre sur des scènes de crime, où il ne peut s’empêcher d’expliquer aux policiers comment faire leur travail. En général, il tombe juste.
Mais lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, l’attitude de Jacob est un signe flagrant de culpabilité pour la police. Pour la mère et le frère de Jacob, l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille resurgissent brutalement.
Et cette question lancinante, qui ne laisse pas leur âme en paix… Jacob a-t-il, oui ou non, commis ce meurtre ?

Mon avis:

J’ai emprunté ce roman à la bibliothèque après plusieurs passages où il me tentait énormément mais son épaisseur ne me rassurait pas, vu la vitesse où je lis en ce moment. Le sujet me parlait vraiment beaucoup et puis j’ai déjà lu un roman de l’auteur, Ma vie pour la tienne, que j’avais beaucoup aimé donc j’ai fini par me laisser convaincre…

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne suis pas venue écrire ici et je doute de savoir encore faire ^^ donc désolée si je suis un peu brouillon.

Dans l’ensemble, j’ai aimé ma lecture. Les personnages ne sont pas extraordinaires mais du coup réalistes. Jacob est extrêmement intéressant car comme souvent pour les enfants autistes, il est d’une intelligence exceptionnelle mais a pourtant des réactions complètement particulières. On sent que sa famille est toute dévouée à son bien être même son petit frère qui peut en avoir marre et qui a des pensées pas cool bien que compréhensibles.

Quant à l’intrigue, je l’ai assez vite comprise et du coup le dénouement n’a pas été une surprise pour moi malheureusement. Par contre, j’ai aimé le fait que l’on découvre beaucoup de choses dans ce roman, la maladie d’Asperger, un procès un peu particulier, et une famille très sympathique.

Malheureusement le plus gros défaut pour moi dans ce roman, c’est sa longueur. Il fait un peu plus de 600 pages de souvenirs et je pense sincèrement qu’il y a au moins 100 voir 200 pages qui auraient pu être évitées. Par moment, je m’ennuyais et j’avais un peu de mal a retourner à ma lecture lorsque je l’avais posé.

Je conseille tout de même cette histoire car l’auteur écrit très bien, l’histoire est sympa ainsi que les personnages mais il faut garder en tête que le rythme est assez lent!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s