Avis

[Mavilyly] Jules, Rose et Mona de Séverine Vidal

Jules

Résumé:

Ile de Groix (Morbihan), un été, pendant les vacances scolaires.
Jules, 15 ans, ado, pas vraiment heureux de passer ses vacances d’été avec ses parents sur la petite île de Groix, dans le Morbihan, traîne la patte et s’isole.
Ses parents, Lise et Pierre, essayent de maintenir leur « bateau » à flots…?tandis que Nathalie, la propriétaire des chambres d’hôtes qu’ils ont louées, voit sa vie bouleversée par l’accident de son jeune fils César, 14 ans. Brûlé au 3è degré, César est dans le coma en attente d’une opération de greffe de peau. Héloïse, 16 ans est en pension à Lorient pendant l’année et revient sur l’île le week- end et durant les vacances. Elle a du mal à accepter l’accident de son petit frère. Elle n’arrive pas à lui rendre visite à l’hôpital et à affronter sa peur de le voir, brûlé.
C’est dans ce contexte que Jules, citadin, skateur, replié sur lui-même, enclin à la solitude, commence ses vacances d’été sur l’île bretonne.
Après quelques jours d’ennui, il va peu à peu se rapprocher d’Héloïse et s’ouvrir.
Il lui apprend le skate, elle lui apprend la légèreté.
Un jour, Jules et Héloïse décident d’aller au cinéma à Lorient. Après la séance, Jules veut poursuivre ce moment de grâce, de liberté. Il improvise un pique nique au chantier naval, huîtres sous la pluie… puis à la nuit tombée, il entraîne Héloïse vers l’hôpital. Il l’accompagne jusqu’à la chambre de César, l’aide à affronter sa peur, de voir enfin, son petit frère avec ses bandages et ses tuyaux.
Après, plus tard, cachés dans un bateau en réparation, Jules et Héloïse vivent leur première expérience sexuelle.
De retour sur l’île, Jules s’implique de plus en plus dans la vie de cette famille qui n’est pas la sienne, tout en observant ses parents se déchirer doucement.? Au moment du départ, il fait le choix de rester une semaine de plus sur l’île, près d’Héloïse.
Il plonge la tête première, dans sa vie à lui.

Mona

Résumé:

À l’occasion de l’enterrement de sa grand-mère Suzanne à laquelle elle était très attachée, Mona, 16 ans, revient à Saint-Malo. Plus jeune elle y a passé toutes ses vacances avec Gaël… Mona aime Gaël, elle rêve sa vie avec lui. Gaël est plus désinvolte, il papillonne, mais cache au fond de lui d’autres sentiments. Ce premier amour qui a mal fini a laissé Mona dans une grande souffrance. Après des mois sans nouvelles, ils se revoient. L’été de ses 16 ans, Mona va découvrir et accepter l’homosexualité de Gaël, soutenir son père, trier les affaires de Suzanne, se souvenir, grandir.

Rose

Résumé:

La mère de Rose a des troubles psychiques graves. Toutes les deux ont une relation forte, Rose devenant de plus en plus l’adulte de la famille. Sa rencontre avec Tristan et ses amis, Vampire, Fredo, Matthieu et Marie l’aidera à prendre doucement son envol. Elle décide de les accompagner pour un demi-tour du monde en voilier. Pour une fois, elle pense à elle. Sur ce bateau, à chaque escale, elle écrit une carte postale à sa mère. Elle se rappelle, raconte son enfance avec cette maman un peu folle… A bord, Vampire se rapproche d’elle..

 

Mon avis:

Je préfère écrire une chronique unique pour ces trois lectures que j’ai faites l’une après l’autre dans un laps de temps très court.

J’ai commencé par Jules que j’ai apprécié mais je l’ai trouvé simple et facile. Ce sont des sujets quotidiens, difficiles lorsqu’on les vit mais finalement assez banals malheureusement.

Ensuite, j’ai continué avec Mona qui aborde des sujets un peu plus difficiles, le deuil, l’homosexualité. J’ai été assez vite touché par le personnage de Mona et la façon dont l’auteur fait évoluer son histoire m’a beaucoup plu.

Et j’ai terminé avec Rose qui a été l’histoire la plus dure et celle qui m’a le plus touchée! L’histoire est vraiment pleine de sentiments et extrêmement touchante. C’est aussi l’histoire qui m’a le plus surprise. Bref c’est ma préférée.

Je suis contente de les avoir lu dans cet ordre car les découvertes ont été crescendo et donc aucune déception n’a pointé son nez.

Les dessins sont aussi très sympas et apportent un plus à l’histoire et pourtant nous sommes avec 3 dessinateurs différents.

Si vous trouvez ces petites bande-dessinées quelque part, n’hésitez pas.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités