Avis

[Mavilyly] Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjoukh

chaque soir à 11 heures.jpg

Résumé:

Willa, jeune fille de dix-sept ans, vit entre ses parents séparés. Sa mère s’occupe de l’organisation des sélections de Miss, tandis que son père collectionne les copines de vingt ans. Elle partage son temps entre son saxophone et sa meilleure amie Fran qui vit dans un hôtel de luxe. À l’anniversaire de cette dernière, elle rencontre un jeune homme dont les parents sont morts dans des conditions mystérieuses.

Mon avis:

Voila un roman qui m’a été proposé par la bibliothécaire de ma commune et lorsque j’ai lu le résumé, j’ai été de suite emballée. J’ai donc pas traîné à le lire.

Je suis vraiment déçue de vous dire que cette lecture a été plutôt un flop pour moi à mon grand désespoir. J’espérais vraiment beaucoup avec ce roman jeunesse de Malika Ferdjoukh mais mon premier bémol a été la plume de l’auteur qui est particulière. Je ne saurais pas la décrire mais je n’ai pas réussi à y adhérer donc ça ne facilite pas l’entrée dans le livre.

Ensuite, pendant une bonne partie de ma lecture, j’ai eu l’impression que Malika Ferdjoukh a écrit 3 histoires qu’elle a mis dans le même livre et advienne que pourra. Bien sûr, l’auteur n’est pas aussi « bête » et tout se rejoint à la fin, tout trouve son explication mais en attendant j’ai passé à peu près 300 pages à ramer.

Et pour finir, je trouve que le résumé est trompeur. Je m’attendais à une romance, où il y a des adolescents avec des petit problèmes d’adolescents et au pire un petit triangle amoureux mais ce n’est pas du tout cela. Enfin on a bien tout ça mais ce sont des détails comparé au côté thriller du roman. Wella mène une enquête qui aurait pu être intéressante et qui plutôt bien ficelée mais voila ce n’est pas ce que j’attendais en ouvrant mon livre donc je n’ai pas pris le plaisir escompté.

C’est vraiment dommage parce que je pense être passé à côté de cette lecture seulement parce que j’ai été mal préparée si on peut dire. Bon cela n’aurait rien changé à l’écriture et à la façon dont est amené l’histoire mais j’aurais eu de la frustration en moins tout de même.

Chaque soir à 11 heures sera un roman, assez vite oublié pour moi je pense.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s