Avis

La couleur du lait de Nell Leyshon [Storiebooks]

am17

 

Résumé :

En cette année 1831, Mary, une fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible et sévère, en bref, une vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset.
Simple et franche, lucide et impitoyable, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu’on l’a envoyée travailler chez le pasteur Graham, afin de servir et tenir compagnie à son épouse, femme fragile et pleine de douceur.
Elle apprend avec elle la bienveillance, et découvre avec le pasteur les richesses de la lecture et de l’écriture.. mais aussi l’obéissance, l’avilissement et l’humiliation. Finalement, l’apprentissage prodigué ne lui servira qu’à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.

 

Mon avis :

Ce livre m’a été gentillement prêté par mon amie Nelly et je la remercie infiniment!

Ce livre a une particularité, il ne contient aucune majuscule, au début de la lecture ça fait vraiment bizarre, mais honnêtement, on s’habitue, au bout de quelques pages, et on s’y prête plus attention!

Dans ce roman, on fait la rencontre de Mary et de sa famille, mais nous allons plus suivre la vie de Mary. Jeune fille handicapée au niveau d’une jambe, qui vit dans une ferme avec sa famille, où il y a très peu d’amour, hormis avec son grand-père!

Cette jeune fille va être placer chez le pasteur, et il va lui apprendre à lire et à écrire, mais bien de mauvaises choses vont lui arriver, et elle va connaître l’irréparable, mais je pense que à sa place, j’aurais sûrement réagit comme elle!

Franchement, ce livre est bouleversant jusqu’à la dernière ligne, et je ne peux que vous le conseillez vivement!

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités