Avis

Le Dieu Oiseau de Aurélie Wellenstein [Storiebooks]

Le Dieu oiseau

 

Editeur : Editions Scrinéo
Nombre de pages : 352
Prix : 16.90 euros
Date de parution : 15 Mars 2018
Disponible en E-book

 

Résumé :

Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du « banquet » : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires. Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Sa seule perspective d’avenir est de participer à la compétition de «l’homme-oiseau», afin de renverser l’équilibre des pouvoirs en place et de se venger. Qui du maître ou de l’esclave va remporter la bataille ? Quel enjeu pour les habitants de l’île ? Quel est le prix à payer pour la victoire ?

 

Mon avis :

Ce livre me faisait envie depuis sa sortie, et je l’ai acheté en occasion il y a peu, et des copinautes, m’ont proposé de faire une lecture commune, et je me suis empressée d’accepter.

Ce livre est vraiment particulier, mais pour honnête avec vu, j’ai beaucoup aimé cet univers cannibale!

Dans ce roman, on fait la connaissance de Faolan, fils d’un chef de clan déchu, et esclave de Torok qui l’a sauvé lors du massacre de la famille de ce premier. Il va subir pendant 10 ans des violences en tout genre, des humiliations, des coups et tout un tas de choses vraiment atroces, mais malgré tout Faolan, veut retrouver un semblant de dignité, et il veut gagner la compétition de l’homme-oiseau.

Son combat va être rempli d’embûches de honte, et d’humiliation, mais arrivera-t-il à son objectif, pour cela, je vous laisse le découvrir en lisant le livre :p

Ici, pas de chichi, mais des scènes vraiment gores et écœurantes, et il faut vraiment avoir le cœur accroché pour ne pas vomir, mais franchement, si cela ne vous gêne pas, vous aimerez ce livre !

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités