Avis

[Mavilyly] Une douce odeur de pluie de Jojo Moyes

Une douce odeur de pluie

Résumé:

1953.
Le soir du couronnement de la reine Elizabeth II, la communauté britannique de Hong Kong se réunit. Pendant que tout le monde s’efforce de suivre la cérémonie sur une radio défectueuse, la jeune Joy tombe follement amoureuse. En 1980, sa fille Kate se rebelle et fuit l’Irlande avec Sabine, son enfant illégitime. Quinze ans plus tard, Kate envoie Sabine en vacances en Irlande chez ses grands-parents, Edward et Joy, qu’elle connaît à peine.
Lorsque Sabine, sa mère et sa grand-mère se retrouvent, un secret de famille profondément enfoui resurgit…

 

Mon avis:

On commence par les éternels remerciements pour NetGalley et les éditions Milady qui m’ont permis de lire ce roman.

Malheureusement, ce sera ma dernière lecture de l’auteur. J’ai commencé avec elle en lisant Avant toi dont j’ai eu un réel coup de coeur. Il fait d’ailleurs partie de mon top 3 encore aujourd’hui! J’ai donc voulu découvrir le reste des oeuvres de l’auteur mais si ce n’est la suite Après toi et Après tout, je n’ai apprécié aucun des autres de ses romans, c’est fou.

Avec Une douce odeur de pluie, il y a tellement de choses que je n’ai pas compris!!! On commence par suivre Joy lors des années 50 à Hong Kong et cette partie me plaisait pas mal bien que j’avais du mal à situer tout ça, étant une époque que je connais peu et une ville que je ne connais pas du tout mais j’étais bien tout de même. Puis tout a basculé lorsque l’on saute dans le futur et que l’on apprend à connaitre Kate et Sabine, fille et petite-fille de Joy.

Déjà j’ai eu du mal à m’attacher à elle deux donc ça ne facilite pas les choses et les interrogations n’ont fait que se succéder. Pourquoi Kate décide d’envoyer sa fille à des centaines de kilomètre d’elle, chez ses parents qu’elle déteste et que sa fille ne connait absolument pas??? J’espérais le comprendre mais même en ayant refermé le livre, je n’ai pas ma réponse.

Ensuite, on se retrouve essentiellement avec Sabine qui au fil des pages, m’énervait de plus en plus surtout lorsqu’elle fantasmait sur Tom (je crois que c’est son prénom ^^). Le type, il a l’âge d’être son père et elle, dès qu’elle le voit, limite elle le voudrait dans son lit. En soit ça arrive de fantasmer sur plus vieux que soi mais là, ça m’a profondément dérangé. Elle s’imagine tout un monde et en même temps fait sa capricieuse (dans sa tête bien sûr elle ne dévoile rien) s’il ne répond pas comme elle l’attend. C’était des scènes qui m’ont vraiment mise mal à l’aise jusqu’à la scène ultime où elle se dévoile un peu trop mais où l’auteur balaye ce moment et ne revient plus jamais dessus.

On continue, par l’histoire d’Annie qui est certes tragique et très touchante (c’est peut-être elle qui m’a le plus intéressée finalement) mais je ne comprends pas pourquoi l’auteur a voulu la placer ici. Qu’est ce qu’elle apporte à l’histoire de Joy, Kate et Sabine??? Peut-être le rapprochement entre elles mais je suis sûre qu’il y avait une autre façon de faire sans compliquer le récit avec ce destin parallèle.

Et je finis par la fin, c’est mieux me direz vous. Pour moi, elle est trop facile. Jojo Moyes ne se gêne pas pour nous balancer, une quantité folle de bombe tout au long de son roman. Bombes qui trouvent plus ou moins une finalité mais par contre la fin du roman est toute gentillette, tout le monde est heureux et on en parle plus. Et bien non, je ne suis pas convaincue.

Wahou, cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit un aussi long texte pour parler d’un roman. Bravo à ceux qui ont été jusqu’à la fin!!! C’est avec Une douce odeur de pluie que j’arrête ma « liaison » avec Jojo Moyes. Elle a su me faire flacher avec Lou et Will mais malheureusement ce sera tout.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités