Avis

The Promised Neverland – Tome 5 de Kaiu Shirai [Storiebooks]

ano51

 

Éditeur : Editions Kazé (Shônen)
Nombre de pages : 200 pages
Prix : 6.79 euros
Date de Parution : 28 Novembre 2018
Disponible en E-book

 

Résumé :

Alors que Grace Field House s’enflamme, Emma et les autres enfants courent vers la liberté. Avec maman refusant d’abandonner et une armée de démons à son appel, cette évasion ne sera pas facile. Qu’est-ce qu’Emma devra sacrifier pour y arriver… ?

 

Mon avis :

Je me suis procurée ce manga dès sa sortie et franchement, je l’ai dévoré.

L’histoire est de plus en plus captivante, on apprend à chaque tome des détails que l’on ne soupçonnait pas et c’est vraiment génial.

J’adore suivre Emma et les autres dans leur aventure et j’espère qu’ils vont réussir leur évasion et retrouver la liberté qu’ils méritent 🙂

Les dessins sont toujours aussi beau, et les expressions sont vraiment super.

Franchement, cette saga est très addictive et prenante, alors si vous n’avez pas encore craqué, n’hésitez plus !

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

La Magie de Paris – Tome 3 : Ici et Ailleurs de Olivier Gay [Storiebooks]

ad2

 

Éditeur : Editions Castelmore
Nombre de pages : 277 pages
Prix : 14.90 euros
Date de Parution : 16 Mai 2018
Disponible en E-book

 

Résumé :

Nous sommes tous le monstre de quelqu’un…

La tension est de plus en plus vive entre Chloé, Thomas, David et Cassandre.
Pourtant, confrontés à un monde qu’ils ne connaissent pas et à des dangers imprévisibles, ils vont devoir se serrer les coudes pour survivre – et retrouver leur univers.
Car ce qu’ils vont découvrir en chemin risquent de remettre en cause toutes leurs certitudes…

Et si on leur mentait depuis le début ?

 

Mon avis :

Avec Valou, on ne pouvait pas attendre pour savoir la fin de cette saga, donc une fois qu’on a eu fini le tome 2, on a enchaîné avec le dernier tome car on voulait trop savoir la suite et la fin de ce roman.

Et ce dernier tome est celui, ou l’on a enfin les réponses qu’on se pose depuis le premier tome, et franchement, on a été pas mal surprise. Même si dans ce tome, on trouve que tout a été trop vite, dans la façon de faire pour résoudre leur soucis et des solutions même si malgré tout notre lecture à été très agréable.

La plume de Olivier Gay est toujours addictive, et très fluide, et cette saga est vraiment sympa, donc n’hésitez pas à la découvrir vous passerez un très bon moment 🙂

 

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

On veut votre avis #92 [Storiebooks]

Coucou tout le monde,

Je vous retrouve pour vous demander votre avis sur ce roman :

 

aja8.jpg

 

Pauline, quittée par son mari Ben, se retrouve obligée de vivre chez ses parents avec son fils de quatre ans. D’abord abattue, elle décide de ranimer ce qui avait fait tenir sa relation avec Ben jusque là. En lui envoyant, chaque jour, le souvenir d’une histoire liée à leur rencontre, elle tente de rappeler à Ben, qui l’a peut-être oublié, qu’ils se sont aimés.

 

Ce livre m’intrigue beaucoup et j’ai très envie de le découvrir, alors si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Bonne lecture à tous 🙂

Avis

[Mavilyly] Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

le gang des rêves
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 945 pages
Prix: 9.4€
Année de parution: 2017

Résumé:

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

 

Mon avis:

Je suis très très en retard dans mes chroniques, je n’arrive plus à trouver le temps pour tenir mes carnets + venir sur le blog tout en lisant…

Bref, je viens vous parler du roman de Luca Di Fulvio que j’ai emprunté à la bibliothèque et qui dans l’ensemble m’a beaucoup plu malgré pas mal de petits trucs qui m’ont chafouiné…

Le gros point fort de ce roman, c’est la plume de l’auteur qui je crois pourrait nous faire lire n’importe quoi et l’on prendrait du plaisir. Elle est fluide, simple mais travaillée et j’ai eu l’impression que ça coulait de source tout simplement! C’est grâce à ça que j’ai lu les 945 pages car à mon sens, il y en avait pas besoin d’autant…

J’ai bien apprécié aussi les personnages surtout Christmas et Ruth qui m’ont plu par leur quête de soi et de l’autre. Les personnages secondaires sont comme eux, travaillés, affinés et il est donc agréable de suivre toutes ces personnages se dépatouiller comme elles peuvent. Même Bill qui il faut l’avouer, est très bizarre et inquiétant m’a plu car il apportait autre chose au récit.

La où je dis qu’à mon sens, il y a quelques pages, quelques chapitres en trop c’est que lorsque l’on termine le livre et que l’on revient sur ce qu’il s’est passé et bien c’est pas folichon. On ne s’ennuie pas mais il n’y a pas tant de twister, de rebondissements que cela. Je me suis dit, « tout ça pour ça?!?! ». Il y a des passages, des personnages, qui ont peu d’impacts sur le fil conducteur du roman et les supprimer aurait peu d’incidence sur la lecture.

Je dis ça car la taille du roman peut rebuter certains, moi la première, j’ai mis du temps à me lancer, et si on enlevait ces parties peut-être y aurait-il plus de lecteurs.

Je voudrais aussi évoquer une chose qui ne m’a pas sauté aux yeux personnellement mais qui est ressorti lorsque j’en ai discuté à la bibliothèque. Certaines scènes peuvent être choquantes et mettre mal à l’aise le lecteur, donc attention si vous êtes sensible…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

Lucky Luke – Tome 8 : Un cow boy à Paris de Jul et Achdé [Storiebooks]

ade5

 

Éditeur : Editions Lucky Comics
Nombre de pages : 48 pages
Prix : 10.95 euros
Date de Parution : 2 Novembre 2018

 

Résumé :

Le sculpteur français Auguste Bartholdi fait une tournée spectaculaire aux États-Unis pour lever des fonds qui lui permettront d’achever la future Statue de la liberté. Mais plusieurs incidents visent la statue et même directement Bartholdi. Lucky Luke est missionné pour escorter le Français, et ce, jusqu’à Paris. C’est un choc culturel pour le cow-boy qui, non content de traverser l’Atlantique pour la première fois, découvre la splendeur de la ville lumière, et le mode de vie de ses autochtones, les parisiens.

 

Mon avis :

J’ai offert cette bande dessinée à mon papa pour Noël et bien sûr je l’ai dévoré avant de lui donner.

C’est avec un réelle plaisir, que j’ai retrouvé notre cher Lucky Luke dans une nouvelle aventure et j’ai vraiment passé un très bon moment.

Ici, on est une partie de la bande dessinée aux Etats-Unis et l’autre partie en France, et on suit la construction (assez compliqué) de la statue de la Liberté, et c’est vraiment super.

Je trouve ce tome très intéressant et enrichissant, sur des choses que je ne savais pas ! Et, franchement, la seule chose qui m’a manqué dans ce tome, c’est le peu de présence des Dalton mais bon, le peu que je l’ai vu, j’ai adoré !

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

C’est lundi que lisez-vous ? #23

RDV lundi

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est Galleane qui fait le récap’ des liens ici.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
,
,
,
Sans nom 1
,
,
Mavilyly :
,
,
Comment le dire à la nuit

StorieBooks :
,
a1706
,
,
,
Sans nom 2
,
,
Mavilyly :
,
,
Dossier AlexanderCe matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…
,
,

un nouveau départAprès une confuse nuit de beuverie, Patrick Connelly devient père. Déterminé à être présent pour son fils, Patrick abandonne l’un de ses sports favoris et décide de cacher sa sexualité à jamais. Suite à un divorce brutal et à un violent crime de haine, son fils Jay développe une obsession pour les tags. Avec l’espoir de pouvoir recommencer à zéro, Patrick déménage et emmène Jay à Seattle, sa ville natale. Deux semaines plus tard, son fils est de nouveau arrêté. Alors qu’il s’apprête à venir le chercher, Patrick s’interpose lors d’une agression, mais finit lui aussi par se faire embarquer par la police. Alors qu’il pensait que les choses ne pouvaient être pires, il se retrouve confronté à l’homme le plus sexy qu’il ait jamais vu : le nouveau conseiller pénitentiaire de probation de son fils, Ken Atkins.

Le plus dur, dans le boulot de Ken, c’est de travailler avec des parents peu coopératifs, et Patrick Connelly, qui est incontestablement beau, va être de ceux-là. Mais après avoir passé une nuit torride avec lui suite à une rencontre fortuite, Ken est pris au dépourvu. Alors qu’ils essaient tous deux de faire en sorte que Jay reste sur le droit chemin, il leur devient impossible de résister à la passion qui les dévore. Quand l’agression désamorcée par Patrick revient les hanter et que Jay a de nouveau des ennuis, Ken doit le convaincre qu’assurer le bonheur de son fils ne signifie pas pour autant sacrifier le sien.

,
,
les chasseurs de mammouthsPendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé.
Ils ont taillé le silex, entretenu le feu, chassé le renne et le cerf, construit des abris et des bateaux. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l’esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan remuant des  » chasseurs de mammouths  » qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup.
Parmi eux, Rance le sculpteur est ému par Ayla. Le combat immémorial de l’amour et de la jalousie s’est déclenché.

StorieBooks :
aao21

Follow me. Love me. Hate me.

#EricThornObsessed

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa?Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

,
,
aao14
Parker se rend au Danemark pour travailler comme consultant pour la famille royale. Il a été engagé pour apprendre à la princesse Christina Kaarsberg les bonnes manières et la confiance en elle, puisqu’elle va épouser le futur roi du Danemark. Le problème, c’est qu’elle n’a pas envie de devenir reine et ne pense pas en avoir les capacités, même si elle est très amoureuse du futur roi. Dans ce titre, il y a une princesse sauvage, une mort royale, un couronnement et un mariage.
,
,
aja3
Alexandria fait sa rentrée au Covenant, une institution où les sang-mêlé apprennent à se battre pour devenir des Sentinelles qui veillent sur la population. Pour sa survie, elle n’a pas droit à l’erreur… et encore moins de craquer pour Aiden, son entraîneur personnel !
,
,
Dossier Alexander
Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…
,
,
,
Sans nom 3
,
,
Mavilyly :
,
,
Interfeel

StorieBooks :
,
,
a1404
Avis

Astérix – Le Secret de la Potion Magique de Alexandre Astier, Louis Clichy, Fabrice Tarrin et Alber Uderzo [Storiebooks]

ade4

 

Éditeur : Editions Albert René
Nombres de pages : 48 pages
Prix : 9.95 euros
Date de Parution : 5 Décembre 2018

 

Résumé :

À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir la Gaule à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le Secret de la Potion Magique… Après Comment Obélix est tombé dans la marmite… et Les 12 Travaux d’Astérix, découvrez le nouvel album illustré du héros gaulois créé par René Goscinny et Albert Udezo. Une nouvelle aventure qui propose de retrouver l’histoire du film d’Alexandre Astier et Louis Clichy superbement illustrée par le talentueux Fabrice Tarrin.

 

Mon avis :

J’ai acheté ce livre à mon papa pour Noël et avant de lui offrir, je n’ai pu m’empêcher de le lire :p

Pour être honnête avec vous, j’ai été ravie de retrouver Astérix, Obélix, Idéfix et tout les autres, car j’adore leurs aventures qui sont toujours remplis de rebondissements et d’actions, et les noms des nouveaux personnages me font souvent trop rires.

Dans ce tome, on va apprendre le secret de la potion magique mais quel secret, je n’ai toujours pas réussi à en préparer (mdr!), mais j’ai vraiment passé un très bon moment, qui m’a ramené un peu en enfance, et j’espère pouvoir voir le dessin animé qui est sorti en même temps juste pour le plaisir.

Si vous aimez cette saga, n’hésitez pas c’est toujours aussi captivant et prenant 🙂

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le maître des livres T1 & T2 de Shinohara Umiharu

Editeur: Kommiku
Nombre de pages: 188 pages
Prix: 8.5€
Année de parution: 2014

Résumé:

  1. À la bibliothèque pour enfant « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.
  2. Mikoashiba, que l’on appelle affectueusement « le champignon », est le célèbre bibliothécaire pour enfants de « La Rose Trémière ». Derrière sa façon un peu rude de parler se cache en fait un personnage très agréable que les gens découvrent à travers les livres qu’il conseille. Adulte tourmenté ou enfant triste, chacun ressent le besoin de lire des livres.C’est à travers la rencontre de ces personnes que nous est contée la suite des aventures de Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfant ».

 

Mon avis:

J’ai emprunté ces deux premiers tomes à la bibliothèque afin de les découvrir surtout qu’une amie les a beaucoup apprécié. Je les ai lu tout les deux à la suite juste avant d’aller à la bibliothèque car j’étais très en retard pour les rendre, c’est pourquoi, ils ont une chronique à se partager.

Je suis assez conquise avec ce manga bien que c’est un genre avec lequel, je reste assez en distance tout comme les bandes dessinées.

J’ai aimé l’intrigue bien que j’ai eu du mal avec sa mise en place, j’avais du mal à situer et à cerner les personnages lors de la première moitié du premier manga mais après on ne peut qu’apprécier la lecture. Surtout que j’ai complètement accroché à l’humour dont le mangaka use dans ses dialogues mais aussi ses scènes par le dessin.

Une très bonne découverte qui malheureusement est un peu noirci par les dessins pour lesquels, je suis beaucoup moins fan.

Je continuerais cette saga avec envie lorsque j’aurais rattrapé mon retard das mes lectures bibliothèque, c’est une cata en ce début d’année.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

La vie raffinée de Mr Kayashima de Ellie Mamahara et Haruhi Tono [Storiebooks]

ade2

 

Éditeur : Editions Taifu Comics (Yaoï)
Nombre de pages : 200 pages
Prix : 5.95 euros
Date de Parution : 2009

 

Résumé :

Monsieur Kayashima est un homme de noble lignée, fortuné et très solitaire. Une nuit de tempête, il se rend chez son jardinier et lui avoue son amour. Ce dernier, offusqué par ces avances brutales, lui donne des ordres cruels, mais M. Kayashima se montre un maître étonnement docile…
Découvrez la vie privée et mystérieuse d’un milliardaire et son amour passionné pour son jardinier.

 

Mon avis :

Ce manga m’a été gentillement prêté par mon beau-frère, et je le remercie beaucoup.

Alors pour celui ci, j’ai aimé et j’ai pas aimé, car très franchement, l’histoire est pas assez développé pour moi, je trouve qu’il manque pleins de détails.

Ici, on fait la connaissance de Mr Kayashima un homme riche, qui a perdu ses parents, et qui ne sourit jamais, il a tout ce qu’il veut, mais on dirait que rien ne lui fait plaisir, c’est assez déroutant. Mais bon, je pense que ce manga aurait du avoir une suite pour répondre aux questionnement des lecteurs !

Les dessins sont très sympa, et moi, ce que j’ai vraiment aimé, c’est qu’à la fin, on a le ressenti du chien de Mr Kayashima et j’ai adoré ❤

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

On veut votre avis #91 [Storiebooks]

Coucou tout le monde,

Aujourd’hui, je vais vous demander votre avis sur une autrice que j’affectionne particulière alors voici :

 

aja7.jpg

 

Calla Flectcher avait tout juste 2 ans quand sa mère a quitté l’Alaska, fuyant la vie trop rude, et laissant derrière elle le père de Calla. Calla a aujourd’hui 26 ans et mène une vie bien remplie à Toronto. Lorsqu’elle apprend que les jours de son père, très malade, sont peut-être comptés, elle entreprend le voyage jusqu’à son village natal. Elle va alors découvrir le quotidien  » à la dure « , les journées qui comptent peu d’heures de clarté,les nuits à la belle étoile… Elle va en profiter pour mieux connaître son père, à qui elle tient beaucoup malgré les erreurs qu’il a commises. Tandis qu’elle tente de s’adapter à ce nouvel environnement, Jonah – le pilote fier, débraillé et détestable qui l’aide à maintenir la compagnie d’hydravions de son père opérationnelle, a clairement hâte de renvoyer cette fille de la ville chez elle, persuadé qu’elle n’est pas du tout faite pour survivre à la rudesse de l’Alaska. Jonah a sûrement raison, mais Calla est déterminée à lui prouver le contraire. Elle va rapidement créer un lien très fort et inattendu avec le pilote : de l’amitié, ou peut-être quelque chose de plus profond ?Mais Calla ne compte pas rester en Alaska et Jonah ne compte pas partir. Va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, laisser une chance à cette histoire ?

 

Pour être honnête avec vous, je pense fortement craquer pour ce roman qui me fait très envie et que j’ai hâte de découvrir !

Et vous, vous allez craqué ou pas ?

Bonne lecture à tous 🙂