Avis

Créatures Fantastiques – Tome 2 de Kaziya [Storiebooks]

ama56

 

Éditeur : Editions Komikku
Nombre de pages : 182 pages
Prix : 7.99 euros
Date de Parution : 28 Mars 2019

 

Résumé :

Tsuiska est l’assistante d’un vétérinaire pas comme les autres puisque ce dernier soigne des créatures fantastiques. Fille d’une magicienne, elle est triste que la science ait remplacé la magie pour exercer ce métier. Après le travail, elle se rend en secret dans la forêt où elle a découvert un animal magique qu’elle pense être la seule à voir. Il est gravement blessé et malgré les soins prodigués par la jeune fille, son état empire.
Le docteur remarque que son apprentie est distraite et il la suit un soir pour savoir pourquoi. Il découvre alors l’animal qu’il peut voir lui aussi, et après avoir réprimandé Tsuiska, il décide de soigner la bête en employant la magie puisque la science semble impuissante. Il laisse son assistante préparer un médicament selon les recettes et les incantations que cette dernière a appris de sa mère et ce procédé fonctionne. L’apprentissage de Tsuiska pour maitriser la magie ne fait que commencer !

 

Mon avis :

Comme je vous l’avais dit dans ma précédente chronique, j’ai eu un coup de coeur pour ce manga, et ben ce second tome fut également un coup de coeur pour moi ❤

J’adore l’univers de ce manga, les animaux, les personnages, l’univers, je suis plongée dedans et je ne peux pas le lâcher !

Dans ce second tome, on voit l’héroïne découvrir de nouveaux animaux, mais aussi de nouvelles techniques de soigner, mais aussi, elle découvre aussi peu à peu de sa puissance de sa magie, et elle commence à comprendre que sa celle-ci est aussi importante que l’évolution de la médecine vétérinaire.

En tout cas, à peine, ai-je fini ce second tome, que j’attends déjà avec grande impatience, le troisième tome, mais je ne peux que vous conseillez de lire ce manga 🙂

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

Publicités
Avis

Dans les yeux de Lya – Tome 1 : En quête de vérité de Cunha et Carbonne [Storiebooks]

ama16

 

Éditeur : Editions Dupuis
Nombre de pages : 64 pages
Prix : 12.50 euros
Date de Parution : 1 Mars 2019

 

Résumé :

À la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie. Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

 

Mon avis :

J’ai vu cette bande-dessinée passé sur la blogosphère et j’ai vraiment eu envie de la découvrir et honnêtement, je ne regrette absolument pas !

Dans ce premier tome, on fait la connaissance de Lya, qui a la veille de ses 17 ans, a été renversé par une voiture, et depuis se retrouve en fauteuil roulant, et depuis ce jour, où le chauffard qui la renversé, Lya veut faire payer à cette personne le fait qu’elle ne se soit pas arrêté de n’importe quelle façon, mais elle veut aussi lui montrer que dans la vie, même si on est riche, une somme d’argent importante ou non, ne peut pas réparer toute les erreurs et dans la vie, que ce soit dans les bons ou dans les pires des situations, il est toujours mieux d’avouer et surtout d’assumer.

Les planches sont vraiment super et elles sont vraiment très vrai, l’histoire est très prenante, et les auteurs ont su me happé dès les premières images.

Je ne sais pas quand sort le second tome mais il me tarde déjà de pouvoir me le procurer 🙂

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Hope Never Dies de Delinda Dane & Ludivine Delaune

Hope never dies
Editeur: Something else
Nombre de pages: 301 pages
Prix: 16,50 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Hope Blake, jeune fille studieuse et déterminée, ne doit sa survie qu’à un coup du sort…

Déclarée cliniquement morte il y a quatorze ans, cette expérience l’a profondément changée… Dès lors, elle est prête à tout pour mériter ce cœur qui bat dans sa poitrine, mais qui n’est pas le sien…

Connor Mathers n’a connu de la vie que ses plus sombres facettes. Voué à un destin médiocre depuis sa plus tendre enfance, il n’a plus rien à perdre. Pour lui, la descente aux enfers a déjà commencé…

Alors que toutes les histoires commencent par « il était une fois », la leur sera marquée par la fin du combat…

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Si vous avez suivi mes déboires, j’ai eu cet ebook grâce au site Netgalley que je remercie ainsi que les éditions Something else (que je ne connaissais pas avant). Donc je l’ai obtenu et en le rentrant sur mon compte Livraddict, je m’aperçois que c’est un tome 2 donc que je dois me procurer le premier avant ^^. Vous retrouvez mon avis sur celui-ci un peu plus haut.

J’avais déjà fortement apprécié le roman sur Everly et Malcolm mais ce tome 2 est encore mieux pour moi. Tout part des personnages pour qui j’ai eu un crush dés les premières lignes autant la fille, Hope, que le garçon, Connor. Ils m’ont tellement touché que ce soit pour leur fêlures si profondes mais aussi pour la force qu’ils ont en eux mais qu’ils ne soupçonnent pas du tout. Et alors quand ils sont ensemble, c’était juste un pur bonheur. Vous vous doutez bien qu’il va y avoir une romance la dessous mais pas n’importe quelle romance. Elle est de celle qui coule de source, qui est si évidente en tous les cas c’est comme cela que je l’ai ressenti.

J’évite de trop vous en dire  donc ce n’est pas simple mais ils sont beaux, ils sont drôles, ils sont touchant, je pense qu’il est difficile de ne pas les aimer. Et ce qu’ils vivent ou ont vécu est juste terrible l’un ou l’autre. Les auteurs ne se contentent pour autant pas que de cette romance et apporte une vraie histoire, elle aussi tellement noire mais avec tout un tas d’espoir en elle. A plusieurs reprises, elles ont su me surprendre et à un moment donné les émotions ont été trop fortes pour moi. Je ne réalisais pas ce qui se passais, je ne savais pas si je devais y croire ou pas, c’était terrible. Je ne sais pas i j’arrive à vous transmettre ce que j’ai ressenti, je me rends compte que je vis encore complètement l’histoire alors que cela fait 15 jours que je l’ai terminé.

D’habitude cela veut dire que le roman est un coup de coeur et j’y suis vraiment d’un tout petit cheveu. Malheureusement, les auteurs ont écrit une fin, un épilogue qui ne me plaît pas du tout. Un peu comme dans le premier tome, elles ont voulu faire un happy end ce qui est très bien mais il est trop bien et cela fait perdre en réalisme je trouve. J’ai été déçue de ce choix c’est pourquoi je préfère en rester sur le avant épilogue ^^.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

La Fille des Deux Mondes – Tome 1 : Un pied dans la tombe de C.C. Hunter [Storiebooks]

afe2

 

Éditeur : Editions Michel Lafon (Jeunesse)
Nombre de pages : 315 pages
Prix : 15.95 euros
Date de Parution : 24 Janvier 2019
Disponible en E-book

 

Résumé :

L’appel de l’au-delà

Une fois de plus, Riley Smith, 17 ans, se retrouve dans le rôle de la nouvelle du lycée dans une petite ville du Texas. La jeune fille vit seule avec son père, qui ramène souvent du travail à la maison… Le problème, c’est qu’il est croque-mort.

S’il ne se rend pas compte que ses défunts clients le suivent jusqu’à chez lui, Riley, elle, les voit, et peut même communiquer avec eux. Elle devient leur confidente, leur dernier contact avec le monde mortel, et les aide à passer dans l’au-delà. Mais Abby, une jeune fille portée disparue, n’est pas prête à partir : son corps n’a pas été retrouvé et Riley est la seule qui puisse dénoncer son meurtrier.

Seulement, cette mission place la fille du croque-mort en haut de la liste des prochaines victimes du redoutable tueur en série… Et si son seul espoir résidait en Hayden, cet esprit fascinant qui ne ressemble à aucun autre, et qu’elle aimerait ne jamais voir repartir ?

 

Mon avis : 

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Valou, et franchement, on a été étonné et on a passé vraiment un excellent moment 🙂

C’est le premier tome de la nouvelle saga de C. C. Hunter (qui a écrit les sagas Nés à minuit), et ben, je peux vous dire que celle-ci, elle est vraiment géniale !

Elle a su nous embarqué dans sa nouvelle histoire dès la première page, et vous êtes plongées direct dans l’aventure, vous vivez à fond ce que vit l’héroïne, mais surtout vous n’avez pas envie de lâché la lecture !

Dans ce premier tome, on fait la connaissance de Riley, qui vit seule avec son père et qui voit, et qui aide les morts à dire à leur famille une dernière chose qu’ils n’ont pas pu leur dire avant de partir ! Riley ne dit pas le métier de son père par peur d’être rejeter  par les autres élèves, et elle se met toujours en retrait car elle a peur de se faire de nouveaux amis, mais bon dans ce nouvel établissement, beaucoup de choses vont changer et évoluer pour elle, mais jusqu’où !

Ce tome fini vraiment en queue de poisson, et je n’ai qu’une chose à dire, vivement la sortie du second tome, afin d’en savoir un peu plus, sur Riley et les autres.

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

Clafoutu, la sorcière la plus moche du monde de Christine Naumann-Villemin et Stéphane Henrich [Storiebooks]

henrich

 

Éditeur : Editions Kaléidoscope
Nombre de pages : 40 pages
Prix : 13.00 euros
Date de Parution : 10 Octobre 2018

 

Résumé :

Son bon vieux chaudron magique confirme
ce que la sorcière Clafoutu sait déjà : elle est l’être
le plus vilain, le plus affreux, le plus repoussant
de la Terre. Et c’est exactement ce qu’elle cherche !
Alors, quand son nouveau chaudron connecté
affirme qu’il y a plus laid qu’elle,
Clafoutu est désespérée.
Vite ! Il faut qu’elle rétablisse l’ordre !

 

Mon avis :

Ce livre m’a été gentillement prêté par une amie, et je la remercie infiniment 🙂

J’ai passé un bon moment, mais bon c’est vraiment une lecture pour de jeunes enfants, moi, j’ai bien rigolé avec certains passages, et les dessins sont vraiment super et l’histoire est assez marrante !

Sinon, c’est un bon album jeunesse que je conseille pour tout les fans comme de sorcières et d’humour.

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

On veut votre avis #104 [Storiebooks]

Coucou tout le monde,

Je vous retrouve aujourd’hui afin de vous demander votre avis sur un roman :

bertrand.jpg

 

Quand survient le chaos, l’humanité peut-elle renaître ? Ils s’appellent Kiran, Matthew, Tobias et Charly. Ils ont quatorze, vingt, dix et seize ans. Ils vivent en Inde, en Australie et dans l’Utah. Ce sont des enfants du même monde, un monde où soudain tout va mal. Tornades, tsunamis, inondations – le dérèglement climatique brutal est à la hauteur de l’inconscience qui l’a précédé, et les conséquences sont cataclysmiques. 
Pris dans la tourmente et livrés à eux-mêmes, tous les quatre vont se lancer dans une longue errance, fuyant territoires hostiles et folie humaine, à la recherche de leur famille, de lieux plus sûrs et, par-dessus tout, de l’espoir qu’une vie heureuse est encore possible, quelque part.

 

Un roman qui sort un peu de mon confort livresque, est-ce que vous l’avez lu, est-ce que vous me le conseillez? N’hésitez pas à me laisser un petit mot !

Bonne lecture à tous 🙂

 

Avis

[Mavilyly] Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Je suis ton soleil
Editeur: Flammarion jeunesse
Nombre de pages: 462 pages
Prix: 17,50 euros
Année de parution: 2017

Résumé:

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.
Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés?
Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

 

Mon avis:

Une nouvelle lecture commune faites avec Valou de la chaîne Un temps pour elle. J’ai eu ce roman entre les mains suite aux recommandations de ma bibliothécaire qui était sur d’elle que j’aimerais. Et je peux vous dire qu’elle a eu raison mais pas complètement ^^.

Si je prends ma lecture dans son ensemble, oui j’ai aimé le moment, oui la plume de l’auteur est très sympathique et les thèmes abordés sont très forts surtout pour un roman jeunes ados. C’est un roman très prometteur qui puise toute sa force dans l’écriture de Marie Pavlenko qui a su me faire passer les émotions et qui a su m’arracher quelques sourires tout comme quelques larmes.

Malheureusement, là où cela a pêché pour moi c’est dans le nombre de thème abordés ici. Pour moi, ils sont tellement nombreux, adultère, homosexualité, romance entre ados, amitié, secret familial, études et j’en passe… qu’aucun n’est réellement poussé et tout est finalement assez facile pour nos personnages. J’aurais aimé un peu plus de profondeur surtout sur certains d’entre eux qui nous sont balancés à la figure pour ensuite ne plus y revenir…

Quant aux personnages, certains m’ont vraiment fait sortir de mes gonds. La meilleure amie surtout dont je n’ai pas retenu le nom qui a une attitude tellement ignoble envers Déborah ainsi que cette dernière qui est tellement nonchalante et geignarde. Heureusement, on a deux personnages qui arrivent un peu plus tard qui m’ont redonné le sourire et ont donné un nouveau souffle à la lecture.

En bref, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé mais vu tout ce que j’en avais entendu, j’en attendais plus et j’ai eu une petite déception. Pour ce qui est de Valou, les débuts pour elle, ont été encore plus compliqué mais la fin a su combler ses attentes.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume