Avis

Bilan du mois [Storiebooks]

 

Coucou tout le monde,

Et oui, voilà que le mois de juin a tiré sa révérence, avec des gros coup de chaleur, j’espère que vous restez bien au frais 🙂 et qui dit mois terminé, qui dit bilan de mes lectures pour ce mois écoulé !

A vrai dire, ce mois, n’est pas très folichons mais bon j’ai quand même eu de très belles lectures, donc je vous montre ça tout de suite :

 

Le tatoueur d'Auschwitz

 

 

 

 

L’histoire vraie de Lale Solokov, Juif chargé de tatouer les femmes arrivant à Auschwitz. C’est ainsi qu’il rencontre Gita et en tombe amoureux. Ensemble, ils partagent des moments volés au coeur de l’horreur, sans jamais perdre l’espoir d’être réunis à leur sortie du camp.

 

aav3

 

 

 

Pour la première fois, le directeur d?’un EHPAD témoigne.

Pendant près de trois ans, Jean Arcelin a dirigé un EHPAD dans le sud de la France, avant de renoncer, épuisé par un trop-plein d?’émotions et révolté par la faiblesse des moyens mis à sa disposition. Il a côtoyé le pire mais aussi le beau : l?’existence de vieilles personnes isolées, le plus souvent sans visites, qui s’?accrochent à la vie, se réconfortent, reconstituent des parcelles de bonheur.

Des femmes et des hommes qui l?’ont ému aux larmes, l?’ont fait rire aussi, et dont il raconte avec tendresse le quotidien.

En refermant ce livre, on pensera longtemps à cette vieille dame apeurée, atteinte de la maladie d’?Alzheimer, qui vit une histoire d?’amour magnifique avec un homme handicapé ; un homme qui lui dit pour la rassurer : « Je serai ta tête, tu seras mes jambes ! »

On s?’insurgera surtout contre ces entreprises qui, par souci d’?économie, laissent « nos vieux » trop souvent seuls, livrés à eux-mêmes faute de personnel, humiliés par le manque de soins et d’?attention. « Comme si la société tout entière, affirme Jean Arcelin, voulait les enterrer vivants? »

Un récit tendre et glaçant.

En 2018, 1,4 million de Français étaient en situation de dépendance. Nous serons 5 millions en 2060.

En fin d’?ouvrage, des conseils pour choisir un EHPAD et des solutions concrètes pour relever l’?un des plus grands défis de nos sociétés vieillissantes.

 

messenger6

 

 

 

Nocturna… Dans l’esprit de Sophie, embrumé par le chagrin et le deuil, ce nom brille comme un astre. À lui seul, il incarne tous les espoirs et toutes les craintes de la jeune fille. Car c’est là que se trouve sans doute sa famille humaine, enlevée par les Invisibles, là que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Mais s’y rendre relève du tour de force – Sophie et ses amis sont donc bientôt contraints de revoir leur stratégie, quitte à pactiser avec plusieurs de leurs ennemis.

Dès cet instant, le compte à rebours est lancé : pour sa famille disparue, comme pour le reste du monde, il n’y a plus une minute à perdre. Rongée par l’incertitude et la peur, Sophie va devoir, plus que jamais, s’appuyer sur ses proches pour parvenir à aller de l’avant, pour éviter surtout de sombrer dans le désespoir. Car, même si elle est loin de s’en douter, les portes de Nocturna dissimulent un secret enfoui depuis des millénaires… un secret qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais !

Et si la clé de l’énigme se cachait dans le passé ?

 

rozenfeld

 

 

 

Au village de Mont-Streuh, on raconte que d’étranges créatures habitent le lac et l’ancien hôtel du mont. Certains prétendent aussi qu’un trésor serait dissimulé dans le Mont-Streuh hôtel…Les parents d’Olivia, 10 ans, ne le savaient pas lorsqu’ils ont choisi d’acheter le vieux manoir pour le rénover. Dépitée de devoir emménager dans cet endroit perdu et en ruines, Olivia va rapidement découvrir qu’elle a un pouvoir spécial : elle seule peut voir les familles de monstres qui vivent dans les chambres d’hôtel ! Tandis qu’un tout autre univers s’ouvre à elle, une équipe d’ouvriers peu sympathiques commence les travaux. Olivia l’a compris, ils veulent tout détruire pour mettre la main sur le fabuleux trésor de la légende ! Olivia, aidée de ses amis, va s’employer à les chasser… Et pour cela, quoi de mieux qu’une bande de monstres ?

 

Un amour de chat

 

 

 

 

Une année rien qu’à moi ! En s’installant à Los Angeles dans la charmante résidence de Storybook Court, Jane, trentenaire de nouveau célibataire, se donne un an pour réaliser ses rêves… dès qu’elle saura en quoi ils consistent ! Une nouvelle vie dans laquelle il n’y a pas de place pour un homme. Seulement, MacGyver, son chat, en a décidé autrement !

Bien décidé à rompre la solitude de la jeune femme, il jette son dévolu sur l’un des voisins, David, boulanger, veuf depuis trois ans. Le malicieux félin va tout faire pour provoquer une rencontre…

 

 

Et voilà un bon mois de lecture, avec que de belles lectures, et je suis assez contente, j’espère en lire un peu plus en juillet, verdict début dans mon prochain bilan !

Bonne lecture à tous 🙂