C'est lundi que lisez vous?

C’est lundi que lisez-vous ? #82

RDV lundi

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est Galleane qui fait le récap’ des liens ici.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
,
,
,
Sans nom 1
,
,
Mavilyly :
,
,

StorieBooks :
Un petit cochon nommé truffe
,
,
,
Sans nom 2
,
,
Mavilyly :
,
,
couv25226667.pngNée en Algérie dans une riche famille musulmane pour qui la naissance d’une fille est une véritable malédiction, totalement dominée par son père, Samia se retrouve mariée de force à seize ans. Son époux la viole, la roue de coups, menace de la brûler vive. Elle mettra au monde six enfants dans cette atmosphère saturée de chantage et de peur. Afin de soustraire sa progéniture, surtout ses deux filles, à cette culture de soumission, Samia Shariff traversera frontière sur frontière, au gré des centres d’hébergement et de difficultés de toutes sortes, pour trouver enfin un havre de paix en France, puis au Canada. Le Voile de la peur : l’écho des souffrances de milliers de femmes dans le monde, qu’elles soient les otages de systèmes de pensée d’un autre âge ou simplement victimes de la violence masculine.
,
,
couv29230991.jpgEt si nous avions déjà les solutions dans notre quotidien pour changer le monde à notre échelle ?

Tester et adopter une action écocitoyenne chaque jour pendant un an, c’est le défi que s’est lancé Julien Vidal. Il a choisi de partager son expérience et a répertorié ses 365 actions sur le site internet cacommenceparmoi.org. Voici un récit de vie au pays de l’utopie écologique à l’énergie contagieuse et à l’optimisme entraînant, accessible et rassembleur. Des solutions du quotidien, simples, efficaces (et économiques) pour changer le monde, ou comment réduire son empreinte écologique par quatre et diviser la taille de sa poubelle par dix, tout en économisant 300 euros par mois et en se reconnectant avec soi-même.
« Oui, nous avons tous un rôle à jouer dans la préservation de notre planète. Oui, nous pouvons donner du sens à notre vie et agir pour que chaque être humain vive décemment. Je veux prouver que participer à la construction d’un monde meilleur, c’est possible, même pour le monsieur Tout-Le-Monde que je suis. Je vais partager ce vécu en toute transparence, en racontant les joies et les galères, les victoires et les échecs. Et si je me lance dans cette démarche, c’est surtout parce que j’ai envie d’être heureux. C’est parti, changer le monde, ça commence par moi ! »

Julien Vidal a 32 ans. Après des études de droit et de politique internationale, il s’engage quatre ans dans les ONG, sous l’égide du Volontariat de solidarité internationale. De retour en France, il se lance dans le projet Ça commence Par Moi en parallèle de son travail au sein de l’association Unis-Cité.

,
,
L'envol du phénix« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.


StorieBooks :

messenger2

 

 

 

Sophie n’en peut plus de vivre dans le mensonge et l’illusion : cette fois, il lui faut des réponses. Mais la vérité n’est pas toujours bonne à entendre, surtout quand elle apporte son lot de nouvelles responsabilités… Et que la jeune fille n’est pas la seule concernée. Car le passé trouble de certains de ses amis n’a rien d’un hasard. Beaucoup sont porteurs d’un destin qui les dépasse, qui se joue d’eux et de leurs principes.

Commence alors un jeu de pistes dangereux, où la fidélité de chacun se voit remise en cause. Et si les indices s’accumulent, le doute, lui, s’insinue dans le petit groupe à mesure que la frontière entre le bien et le mal se trouble. Une question occupe désormais tous les esprits : qui est véritablement digne de confiance ?

À force de creuser pour découvrir ce que cachent les mystères qui l’entourent, Sophie Foster se retrouve dans ce huitième tome de Gardiens des Cités perdues face à elle-même et à ses illusions perdues. L’heure de vérité a sonné. Il ne reste plus qu’à savoir si notre héroïne et ses amis sont prêts à l’affronter…

,

aav32

 

 

Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.

D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

,

L'envol du phénix

 

 

« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

,
,
,
Sans nom 3
,
,
Mavilyly :
,
ugly-love

,
StorieBooks :
,
,
Avis, Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

Un gros coup de coeur pour cette semaine.

 

20200314_150912.jpg

L’oncle de Jaze lui a offert cet album (j’avoue c’est moi qui l’ai choisi ^^) à Noël. Elle l’a laissé de côté depuis, j’avais juste pris le temps de le lire une fois pour moi. Mais là depuis quelque temps elle le réclame un peu plus.

20200314_150854.jpg

Je suis tellement fan des illustrations qui sont d’une douceur extrême. C’est un enchantement pour les yeux et malheureusement, les photos ne leur rendent pas justice. Tous ces animaux sont très bien faits, réalistes et encore une fois super joli.

20200314_150841.jpg

En ce qui concerne le texte, c’est un poème que l’auteur, qui est inuk, nous dévoile. Lui aussi, nous délivre un message doux, tendre et rempli d’amour. Je fais un le rapprochement avec les bonnes fées, en gros chaque animal apporte quelque chose de précis à l’enfant qui vient de naître.

Je suis vraiment enchantée par cette lecture. Je n’ai ps pris le temps d’écouter l’histoire en audio mais je compte bien le faire afin de voir si la lecure peut être encore plus cocooning!

20200314_150827.jpg

Ma préférée.

20200314_150814.jpg

 

Avis

[Mavilyly] Hope & Red de Jon Skovron

Red & Hope
Editeur: Bragelonne
Nombre de pages: 432 pages
Prix: 25 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Dans un empire fragmenté qui s’étend au-delà des Mers sauvages, deux êtres rebelles se découvrent une cause commune…
Hope est l’unique survivante du massacre de son village par les Biomanciens, les serviteurs mystiques de l’empereur. Recueillie par un soldat vinchen, elle a suivi un entraînement secret, faisant d’elle une guerrière qui ne vit que pour la vengeance.
Red est un orphelin adopté par une ancienne mercenaire issue de la pègre. Il est devenu un voleur et un escroc au talent inégalé.
Quand un chef de bande sanguinaire passe un marché avec les Biomanciens pour contrôler les bas-fonds de la cité de Laven, les destins de Hope et de Red se croisent. Et leur alliance improbable va les conduire bien plus loin qu’ils l’auraient imaginé…

 

Mon avis:

Il faut que je commence par dire que lorsque j’ai reçu ce roman par les éditions France Loisirs dans le cadre du Top Lecteur 2019; j’étais assez septique. Je n’en avais jamais entendu parler et le résumé ne m’inspirait pas vraiment.

Mais ce roman est la preuve vivante que parfois, il faut sortir des sentiers battus car contre toutes attentes, j’ai beaucoup aimé ma lecture et je suis impatiente de lire la suite.

La plume de l’auteur fait partie de celle qui vous embarque immédiatement et implique de vous un attachement considérable aux personnages. Hope est une petite fille qui fait ressortir toute notre compassion. Malgré qu’elle reste très distante et qu’elle ne se livre que très peu, au regard de ce qu’elle a vécu, on ne peut que vouloir une réussite dans sa quête afin de la soulager. Quant à Red, c’est un tout autre attachement qui nous lie à lui. On développe une grande sympathie pour ce bout d’homme qui avec son humour et son caractère charmeur nous attendri malgré ses actions pas vraiment morales…

Et puis, il y a aussi tous les personnages secondaires qui sont relativement nombreux mais qui ont tous une place dans le récit et qui le font avancer.

En parlant d’intrigue, Jon Skovron alterne de façon intelligente entre les actions rythmées et les moments plus calmes où on se base plus sur les personnages et le décor. Cela nous permet en même temps d’avancer tout en s’appropriant les lieux et les personnages.

Bien que ce soit un premier tome, l’auteur ne se contente pas d’introduire sa saga. C’est un vrai roman avec un début et une fin qui demande une suite ^^. Je suis extrêmement curieuse d’ailleurs de lire le tome 2 car son titre m’interpelle…

Avis

[Mavilyly] Sous le même ciel d’Erika Boyer

Sous le même ciel
Editeur: Autoédition
Nombre de pages: 367 pages
Prix: 15,90 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.

Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.

Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

 

Mon avis:

Je vais essayer de faire une chronique claire mais les deux fois où je m’y suis attelée, je n’étais pas vraiment contente du rendu donc excusez moi d’avance. Si jamais cela vous intéresse, sur mon feel actu d’Instagram vous trouverez une vidéo d’un plus de 10 minutes sur ce roman…

J’avais très envie de découvrir ce roman de l’auteur mais il me faisait aussi très peur. C’est deux sensations pour la même raison, il est souvent cité comme le préféré des lecteurs fan d’Erika Boyer.

Je ne vais tourner autour du pot et clairement pour moi ce n’est pas mon préféré mais c’est une très bonne lecture. J’ai l’impression de dire tout le temps la même chose lorsque je parle des romans de Erika mais c’est une romance différente de ce que l’on peut voir ailleurs. C’est du M/M mais cela ne doit pas vous freiner, ni vous attirer. A force de lire les lignes et de découvrir les personnages de l’auteur, je me rends compte qu’elle n’écrit pas des romances spécifiques mais des romances. J’ai l’impression que l’on pourrait mettre n’importe quel genre de personnes dans le couple cela marcherait. Que ce soit deux femmes, deux hommes, un homme et une femme, des transgenres… bref peu importe, l’auteur nous raconte l’amour et il n’a pas de sexe!!! En parlant de sexe, je tiens aussi à préciser que pour ceux qui ont du mal à aller vers la romance M/M à cause des scènes charnelles que l’on pourrait y trouver alors achetez et lisez Sous le même ciel. On en trouve je ne vais pas mentir mais tout est dans la suggestion et la beauté de l’acte…

Dans ce roman aussi, une multitude de thème important sont abordés. Les différents amours qui existent, les étiquettes que l’on met sur soi et les autres, la maladie, le deuil, l’intégration, le harcèlement bref ils sont nombreux et je ne les pas tous cités. Cela fait tellement de bien de lire une auteur aussi engagée, avec des principes si beaux qui devraient être les mêmes pour tous. Je crois que c’est avant tout pour tout ce que l’auteur transmet dans ces romans que je l’aime autant.

Par contre là où j’ai eu plus de mal c’est avec la fin de ce roman. Elle n’est pas mauvaise, au contraire. Elle fait réfléchir avec les autres ou seulement en nous. Elle est si différente de ce que l’on peut trouver dans les romances et ce à quoi on s’attend. C’est juste qu’elle n’est pas en accord avec ce que je ressens, il a donc été plus difficile de la lire et de l’apprécié. Avec le recul, j’ai toujours le même ressenti mais je suis peut-être moins « choquée » grâce aux discussions que j’ai pu avoir avec certains et avec moi-même. Cette fin qui sur le coup était négative, a fini par se transformer en point fort du roman car comme je le disais différente, portant à réflexion et si réaliste finalement.

Je vais m’arrêter la parce que je ne sais même pas si vous avez continuer à me lire mais je pourrais continuer encore pendant des heures et des heures ou plutôt des lignes et des lignes ^^.

Comme à chaque fois, je vous recommande ce roman et cette auteur!!!

Avis

[Mavilyly] Waterwitch d’Alex Bell

Waterwitch

Editeur: Editon du Chat noir
Nombre de pages: 272 pages
Prix: 19,90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Certaines malédictions deviennent de plus en plus puissantes avec le temps…
Suite à un accident, Emma a perdu l’usage de ses jambes. Sept ans plus tard, l’adolescente revient en Cornouailles, sur les lieux du drame : l’auberge familiale du Waterwitch, gérée par sa grand-mère mourante. Ce bâtiment a été construit avec le bois d’une épave, celle d’un navire au passé trouble, maudit raconte la légende.
Parmi les sombres secrets qui hantent l’auberge se cachent des fantômes du passé.
Et l’un d’eux est particulièrement en colère.

 

Mon avis:

Waterwitch m’a été offert par Sylvie alias Storiebooks lors de notre swap Noël de 2019, je l’en remercie encore. Elle l’avait plutôt apprécié et elle espérait qu’il en soit de même pour moi.

Malheureusmeent, c’est encore avec une lecture et un ressenti plutôt négatif que je viens aujourd’hui. AU vu de la couverture et du résumé, je m’attendais à un roman horrifique et je voulais trembler même si ce n’était qu’un peu. Mais ce ne fût pas le cas. Il y avait pourtant matière vu ce que l’auteur à imaginer mais comme le public visé est plutôt adolescent, je pense qu’elle a préféré rester soft, ce qui m’a déçu.

Les personnages qui ont des particularités et des vies intéressantes ne sont pas assez détaillés et j’aurais voulu m’intéresser un peu plus à eux ce qui aurait permis que je m’y attache plus facilement.

Je ne veux pourtant que vous passiez à côté car ce n’est pas une mauvaise lecture et j’ai passé un bon moment mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais et donc forcément il y a eu déception. Mais la plume de l’auteur est agréable et tout ce qu’elle nous propose est vraiment prometteur. Je pense que si l’on s’attend à une lecture plus jeunesse qu’adulte, le reste peut suivre vraiment.

Avis

[Mavilyly] La vie inachevée d’Addison Stone d’Adèle Griffin

La vie inachevée d'Addison Stone

Editeur: Castelmore
Nombre de pages: 320
Prix: 9,99 euros (numérique)
Année de parution: 2015

 

Résumé:

Addison Stone est morte dans des circonstances mystérieuses : suicide ou meurtre ?

L’auteure endosse le rôle d’une journaliste qui veut faire la lumière sur la fin tragique de cette étoile filante. Tour à tour, elle interroge toutes les personnes qui ont croisé la route d’Addison : parents, professeurs, meilleure amie et ex-petits amis vont nous livrer leur portrait de la jeune artiste et de sa vie…

Ce portrait troublant est magnifiquement servi et enrichi par une iconographie foisonnante et une mise en page entièrement en quadrichromie.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman lors de l’épreuve des alliés du tournoi des élites organisé par le plib. Il m’a donc été choisi par mon binôme et je l’en remercie parce que malgré qu’il me faisait envie, je n’arrivais pas à le faire sortir de ma pal.

Malheureusement, je ne peux pas dire que j’ai apprécié ma lecture. Et pour être franche, j’ai été jusqu’au bout afin qu’il compte pour le challenge sinon je l’aurais abandonné en cours de route.

L’auteur choisi d’écrire son histoire en nous donnant le point de vue de beaucoup de personnages, ce qui est intéressant car on a une facette plutôt complète d’Addison Stone mais finalement on ne s’attache à personne et j’ai trouvé que cela cassait pas mal le rythme. En plus du fait que finalement le récit est plutôt plat, qu’il ne se passe pas grand chose, la lecture devient vite longuette.

Je ne dis pas que je l’aurais plus apprécié e format papier mais je pense que cela apporte un gros point positif. Le livre est accompagné de pas mal d’illustrations, phots, représentations de tableaux ect… qui en noir et blanc e rendent pas grand chose. Voir même on ne les voit pas du tout pour certains tableaux…

Et pour finir, j’ai été déçue par la fin. J’aurais aimé avoir une révélation choc mais non tout comme le récit, la fin est plate et sans grande saveur, c’est vraiment dommage. La vie inachevée d’Addison Stone sera un roman que j’aurais lu vite mais que finalement j’oublierais assez vite aussi.

C'est lundi que lisez vous?

C’est lundi que lisez-vous ? #81

RDV lundi

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est Galleane qui fait le récap’ des liens ici.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
,
,
,
Sans nom 1
,
,
Mavilyly :
,
,

StorieBooks :
,
,
,
Sans nom 2
,
,
Mavilyly :
,
,
L'envol du phénix« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

,
,
Un petit cochon nommé truffeDans la ferme des Green, la mère est vétérinaire, le père fermier et Jasmine leur meilleure assistante. Quand elle découvre dans une ferme voisine un cochon nouveau-né, trop faible pour survivre, Jasmine l’emmène chez elle, en cachette, pour le sauver. Comment convaincre ses parents de le garder auprès d’elle quand il aura grandi ? Partage la passion de Jasmine et de son ami Tom, et à ton tour, apprends à soigner les animaux.
,
,
,
,
PardonTandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. »


StorieBooks :

messenger2

Sophie n’en peut plus de vivre dans le mensonge et l’illusion : cette fois, il lui faut des réponses. Mais la vérité n’est pas toujours bonne à entendre, surtout quand elle apporte son lot de nouvelles responsabilités… Et que la jeune fille n’est pas la seule concernée. Car le passé trouble de certains de ses amis n’a rien d’un hasard. Beaucoup sont porteurs d’un destin qui les dépasse, qui se joue d’eux et de leurs principes.

Commence alors un jeu de pistes dangereux, où la fidélité de chacun se voit remise en cause. Et si les indices s’accumulent, le doute, lui, s’insinue dans le petit groupe à mesure que la frontière entre le bien et le mal se trouble. Une question occupe désormais tous les esprits : qui est véritablement digne de confiance ?

À force de creuser pour découvrir ce que cachent les mystères qui l’entourent, Sophie Foster se retrouve dans ce huitième tome de Gardiens des Cités perdues face à elle-même et à ses illusions perdues. L’heure de vérité a sonné. Il ne reste plus qu’à savoir si notre héroïne et ses amis sont prêts à l’affronter…

,

aav32

Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.

D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

,

L'envol du phénix

« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

,
,
,
Sans nom 3
,
,
Mavilyly :
,
Le seuil

,
StorieBooks :
,
,