Avis

[Mavilyly] Le trône de fer intégrale 2 de G.R.R. Martin

Le trône de fer 2
Editeur: J’ai lu
Nombre de pages: 955
Prix: 18.50
Année de parution: 2013

 

Résumé:

Contient les tomes :
– 3 La Bataille des rois
– 4 L’Ombre maléfique
– 5 L’Invincible forteresse

Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus. La mort du roi Robert a clos une longue période d’été, de paix et d’apparente prospérité : le Trésor est au bord de la banqueroute, et trop nombreux sont les candidats prétendument légitimes au Trône de Fer : Stannis et Renly Baratheon le disputent à leur neveu Joffrey, tandis que Robb Stark, proclamé roi du Nord, s’efforce de venger son père naguère condamné à mort et exécuté sous couleur de trahison. Au fin fond de l’Orient, l’unique descendante des anciens rois targaryens médite sa revanche en élevant ses trois dragons… L’hiver vient, qui grouille de forces obscures, de mages et de morts-vivants, d’intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.

 

Mon avis:

J’ai lu cet intégrale en lecture commune avec Bluesky’s book comme la première et encore une fois ce fût très sympathique.

On a mis énormément de temps à la lire mais on ne voulait pas qu’elle empiète sur le reste de nos lectures et avec les aléas de chacune cela prend du temps. Sur la dernière moitié je pense, on a décidé de lire un chapitre par jour et ce fût la meilleure décision que l’on a prise ^^. On continue la lecture de cette saga ensemble dès que je me serais procurée la suite ^^.

Il sera difficile de vous parlez vraiment de mon ressenti vu le temps de lecture mais j’ai apprécié dans l’ensemble ma lecture et je suis très curieuse d’avoir la suite. On s’attache forcément aux personnages bien qu’on se rend compte qu’il ne faut pas trop parce que l’auteur n’est franchement pas sympathiques avec eux et nous.

On a trouvé pas mal de longueurs dans le milieu de l’intégrale mais bon c’est propre à la grosse fantasy car beaucoup de descriptions et puis sur un livre de 1000 pages, on ne peut pas être dans l’action tout le temps…

J’avais peur de me lancer mais finalement, je ne regrette pas une seconde.