Avis

[Mavilyly] Pardon d’Erika Boyer

Pardon
Editeur: Autoédition
Nombre de pages: 208 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. »

 

Mon avis:

C’est la deuxième lecture que je fais du premier roman de l’auteur. La première avait été à sa sortie en ebook. Je suis toujours dans mon objectif de garnir ma bibliothèque des livres d’Erika, je me le suis rachetée lorsqu’elle a fait des promos il y a peu.

Et j’ai souhaité le relire dans la foulée. Je gardais un souvenir un peu lointain de ma première lecture. Je me souvenais de ce qu’il se passait, je me souvenais de mon ressenti très global mais je savais que beaucoup de choses étaient oubliées. Et en effet, il m’en manquait des informations, j’ai donc pris un vrai plaisir à la relire.

Pardon est une romance. Mais attention une romance particulière. Elle eut être déroutante, dérangeante même! Je n’ai pas été jusque là mais oui, certains passages ont été compliqué à assimiler. Ma première réaction n’a pas été l’acceptation (et je m’en voulais pour ça) mais je pense que c’est un ressenti humain et normal. Malgré toute notre volonté, nous sommes construits sur des idées, sur des « normalités » et lorsque l’on les transgresse, il est plus ou moins facile pour nous de les accepter.

Je tire bien bas mon chapeau à Erika qui a osé écrire son premier roman avec un sujet si compliqué. Si elle ne le faisait pas aussi bien, elle aurait pu se tirer une balle dans le pied dès sa première sortie. Mais voila, ses mots amènent une réflexion personnelle, une remise en question de notre façon de pensée et non un rejet. Elle n’est pas catégorique dans ses propos, elle nous impose pas sa vision des choses, elle veut juste nous montrer que tout amour est possible et qu’après c’est à nous de l’accepter ou pas. Elle est très forte!!!

Ce n’est pourtant pas au couple principal que je me suis attachée le plus sûrement à cause de cette amour impossible pour moi si je me mets à la place de la jeune fille mais j’ai ADORE David et Johanna. Ils m’ont fait vibrer ces deux la ^^.

Je vous recommande cet ouvrage en vous demandant de garder votre coeur et votre tête ouverte. Vous ne serez peut-être pas sur la même longueur d’ondes que l’auteur, vous ne partagerez peut-être pas ses idées mais vous ne pourrez pas enlever la beauté de ses mots et le courage qu’elle a eu d’écrire une histoire telle que Pardon. Je vous invite aussi à découvrir ses autres romans qui sont tout aussi bien et qui chacun à leur façon apporte une réflexion de vous à vous et pourquoi pas avec les autres…