Avis

[Mavilyly] Les filles de l’astrologue T1 de Laurence Schaack & Françoise de Guibert #PLIB2019

Les filles de l'astrologue
Editeur: Rageot
Nombre de pages: 352 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Thérèse, Ariane, Philomène et Soledad sont quatre soeurs et filles d’un astrologue. Lorsque ce dernier se fait arrêter car le roi Louis XIV interdit la pratique de l’astrologie, elles sont obligées de quitter leur maison et de se séparer.

 

Mon avis:

C’est grâce au PLIB et aux éditions Rageot que j’ai pu lire ce premier tome et je peux vous dire que si je l’avais lu avant, ce premier tome aurait fait parti de mes finalistes du PLIB. J’ai beaucoup beaucoup aimé cette lecture.

Je vous écrit cette chronique 15 jours après l’avoir terminé mais malgré tout, l’histoire et les personnages sont encore bien présents dans ma mémoire. J’ai particulièrement aimé le fait que les auteures prennent le temps de mettre en place leurs personnages et leur intrigue mais sans oublier de faire avancer cette dernière. Du coup, on s’ennuie pas un seul instant mais on est pas perdu non plus.

J’ai très envie de découvrir la suite de cette saga surtout car je me suis vite attachée aux 4 filles,ma préférence va à Philomène, et leurs caractères bien distincts attisent ma curiosité tout comme le sort de leur papa.

Je n’ai jamais été une férue d’Histoire, au contraire à l’école s’était plutôt ma bête noire, mais avec ce genre de roman, on a envie de faire des recherches pour connaître plus en détails le contexte de l’histoire. C’est toujours un point positif pour moi. Par contre un sujet, qui m’a énormément intéressé, l’astrologie. Je suis depuis plusieurs mois maintenant par la Lune mais aussi les étoiles ect, donc ce roman a résonné en moi un peu plus.

Bref, pour moi Les filles de l’astrologue est très prometteur et surtout ce premier tome peut plaire à un grand panel de lecteur…

 

Pour le PLIB: #ISBN9782700256215

Publicités
Avis

[Mavilyly] Dieu me déteste de Hollis Seamon

Dieu me déteste.jpg

Editeur: La belle Colère (Anne Carrière)
Nombre de pages: 276 pages
Prix: 19 euros
Année de parution: 2014

 

Résumé:

New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

 

Mon avis:

C’est pour le challenge Snakes and Ladders sur Livraddict que j’ai décidé de sortir ce roman de ma PAL et je suis partie avec pour notre week-end prolongé en famille car je n’arrive pas à lire sur ma liseuse lorsque je suis en voiture. Malheureusement, je l’ai lu trop vite donc je n’avais plus rien pour le retour ^^.

Et maintenant, si je vous parlais de mon ressenti sur ce bouquin… Pour être franche, j’ai d’abord craquer sur la collection La belle colère. Ce sont des couvertures épurées et donc simple mais moi j’adore vraiment beaucoup. Je me suis donc renseignée et à l’époque, j’ai choisi ce roman car tout le monde en disant du bien et que j’aime les livres badant donc… Malheureusement, je n’en suis pas ressortie aussi enthousiaste que prévu.

Loin de moi l’idée de dire que je n’ai pas aimé le roman parce que j’ai passé un très bon moment. La lecture est vraiment fluide. J’ai beaucoup aimé le personnage de Richard qui a un humour qui a très bien fonctionné sur moi. Il est conscient du mal qui le touche et de l’avenir sombre qui l’attend, pour autant il ne se laisse pas abattre, il continue à avoir des rêves et à vivre! Et comme je le disais avec un humour décapant, une auto-dérision à donner le sourire. Et aussi une grande force.

Maintenant, je n’ai pas pu faire autrement que comparé ce roman à Nos étoiles contraires de John Green et à côté, il fait un peu pâle figure. Le mot qui vient c’est qu’il est moins intense, moins tourné sur les ressentis des personnages et cela un peu manqué.

Je ne regrette pas ma lecture mais je ne le garderais pas dans ma bibliothèque (d’ailleurs il est déjà dans les rayons de la municipale ^^) et ça je le regrette parce que je ne garde pas ce seul et unique La belle colère que j’avais lol.

 

Avis

[Mavilyly] Dante de Alexandra Ivy

Dante
Editeur: Milady
Nombre de pages: 382 pages
Prix: 7.10 euros (poche)
Année de parution: 2011

 

Résumé:

Ce fut une journée chargée pour Abby Barlow. Dans à peine quelques heures, elle a survécu à une explosion, vu son employeur mourir, a fait un rêve saisissant et maintenant elle se trouve dans un hôtel miteux avec le sexy et suréel Dante, un homme qu’elle désire et craint. Depuis 341 ans, Dante est gardien auprès du Calice, une humaine choisie pour retenir la pénombre. Un terrible coup du sort a décidé qu’Abby serait dorénavant cette femme. Trois heures plus tôt, Dante aurait usé de tous ses charmes pour la séduire. Maintenant, son rôle est de la protéger. Et il en sera ainsi jusqu’à sa propre mort. Un plan terrifiant est en marche, un plan qui va plonger Dante et Abby au cœur d’une bataille épique entre le bien et le mal… et d’une course désespérée pour sauver leur amour…

 

Mon avis:

J’ai sorti ce livre de ma PAL pour le readathon SFFF et pour la catégorie « Livre qui a un autre genre que la SFFF », ici la romance.

Sans aucune surprise, Dante, est un premier tome qui se lit très facilement avec tous les codes de la bit-lit young adult par excellence. La mythologie et la multitudes de créatures introduits par l’auteur rende cette saga très prometteuse. Il y a un très bon potentiel à développer cette saga.

Malheureusement, l’auteur choisi de se focaliser un petit peu trop sur la romance au détriment du reste de l’intrigue. Celle-ci avance tout de même mais on est souvent coupé par ces scènes assez niaise où les personnages sont à se faire des déclarations amoureuses peu crédibles vu le temps passé ensemble. Il y a aussi des scènes de sexe, ce qui est prévisible. Habituellement, je ne suis pas gênée par cela mais ici, tout comme les scènes d’amour, je les trouve mal introduites et du coup pas crédibles. Elles coupent complètement le récit et font retomber le peu de tension que l’auteur met en place. En plus de cela elles ne sont pas exceptionnelles.

Bref, une grande déception pour moi cette lecture et je laisse la suite de saga pour les autres.

Avis

[Mavilyly] L’empire d’Atlantia de Lisa Fiedler

L'empire d'Atlantia
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 394 pages
Prix: 8.40 euros (occasion)
Année de parution: 2016

Résumé:

On peut être petit et avoir le coeur grand.
Dans la mystérieuse cité d’Atlantia, Hopper se retrouve plongé au milieu d’une dangereuse guerre des territoires entre chats et rats. Pour rétablir la paix, la souris devra faire preuve d’un grand courage et accepter le secret qui entoure sa naissance.

 

Mon avis:

J’ai acheté cet ouvrage lors d’une opération 1 livre acheté = 1 livre offert chez France Loisirs. Je me disais qu’il serait parfait pour être envoyé à ma nièce un de ces mois à venir mais comme pour tous les livres que je lui envoie, surtout quand je ne connais pas l’univers et l’auteur, je lis les livres avant pour être sûre que c’est adapté pour elle.

Pour ce premier tome, je ne peux que vous encourager à y aller. J’ai passé un très bon moment avec cette lecture et bien que la naïveté des personnages m’a fait levé les yeux au ciel à plusieurs reprises, ce n’est pas quelque chose qui gênera votre lecture.

L’auteur met en place l’intrigue, qui est très efficace sans pour autant oublier l’action et le dynamisme qui rend la lecture palpitante. Les personnages et la problématique sont installés simplement sans perdre de temps et sans perdre le lecteur en même temps.

Malgré une petite difficulté à me représenter les lieux de l’intrigue (les égouts) et cela malgré la carte fournie, je suis enthousiaste à lire la suite et surtout à mettre ce roman entre les mains de ma nièce.

Avis

[Mavilyly] Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain

Les mots qu'on ne me dit pas
Editeur: Le livre de poche
Nombre de pages: 156 pages
Prix: 6.49 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

« “ Salut, bande d’enculés ! ” C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison. Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds. Je vais leur prouver que je dis vrai. “ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendrement. » Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte. Son père, sourd-muet. Sa mère, sourde-muette. L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot. Le quotidien. Les sorties. Les vacances. Le sexe. D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie. D’une famille différente, un livre pas comme les autres.

 

Mon avis:

Un petit livre autobiographique qui piquait vraiment ma curiosité. Il était le premier que je lisais sur le handicap de la surdité et j’aime apprendre toujours un peu plus sur les gens. Je trouvais aussi intéressant d’avoir le point de vue non pas de la personne touchée par le handicap mais celui de quelqu’un de l’entourage.

Malheureusement, je ressors extrêmement déçue de ce très court récit. Je trouve que l’auteur survole très largement les choses. Lorsque j’ai fini cette lecture, je me suis dit « Oui et??? ». Les mots vont peut-être être durs pour certains mais je ne vois pas l’intérêt de cette lecture ni ce que l’auteur a voulu faire avec son récit. Je trouve dommage d’aborder un sujet si important mais de pas prendre le temps d’aller au fond des choses…

Bilan

[Mavilyly] Bilan du mois de juillet

Pour ce mois-ci j’étais en readathon SFFF, je l’ai réussi mais je n’ai pas lu autant que je l’espérais. 9 livres ont quitté ma PAL dont un abandon.

Par contre en ce qui concerne les acquisitions, je suis très fière de moi car seulement 3 livres sont entrés dans mes bibliothèque mais aucun achat. Il y a un emprunt, un cadeau et un ebook reçu grâce à NetGalley… Et un seul achat pour Jaze.

Je vous montre.

Mes acquisitions:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Acquisitions de Jaze:

51fYqGER7hL._SX258_BO1,204,203,200_

 

Mes lectures:

Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

C’est à nouveau le premier Jaze bouquine du mois donc je vous présente 3 livres.

 

Le chouchou de Jaze

J’avoue que j’ai réfléchis pour celui-ci car comme le mois dernier, Jaze est toujours à fond sur La couleur des émotions, à mon grand désespoir.

au dodo dis donc

Mais un est ressorti souvent tout de même. Au dodo, dis donc! est un petit livre tout cartonné et qui est à rabat. Au fil des pages, on voit le coucher dans différentes familles d’animaux. Avec beaucoup d’humour et de tendresse, on y voit que les enfants sont très forts lorsqu’il faut retarder l’heure du coucher et en même temps il fait déculpabiliser les parents qui finissent par se dire que beaucoup de père ou mère sont dans la même galère qu’eux ^^.

Je dois bien dire que je l’aime aussi beaucoup tant pour ce que je vous ai expliqué plus haut mais aussi pour ces dessins crayonnés et tous doux.

 

Le chouchou de Maman

Je sais je vous l’ai présenté il y a tout juste une semaine mais au cas où si vous êtes passé à côté… (ici plus en détails)

ik

On a emprunté cet album à la bibliothèque et je le trouve juste sublime. Je suis captivée par ses illustration du monde mais aussi par ce poème qui est le centre de cet ouvrage. J’aime le lire avec douceur à Jaze et j’aimerais l’apprendre par coeur tellement il résonne en moi.

Malheureusement, Jaze est loin d’être aussi réceptive que moi à cette lecture.

 

La découverte du mois

C’est le seul livre que j’ai acheté à JAze ce mois-ci. Pour elle aussi, je me suis dit qu’il fallait que je me calme et peut-être que je réfléchisse un peu plus aux livres que je veux qu’elle ait dans sa bibliothèque. J’ai une liste longue comme le bras mais je me soigne ^^.

51fYqGER7hL._SX258_BO1,204,203,200_

A la maison, nous sommes loin d’être 100% écolo, ou minimaliste je dirais même le contraire malheureusement (on aime beaucoup les nouvelles technologies) mais pour autant pour les gestes du quotidien, on essaye de faire attention. Grâce à mon nouveau travail, j’ai eu connaissance de cette légende du colibri et lorsque je l’ai vu en petit livre je n’ai pas hésité à l’acheter pour Jaze car il résume un peu notre façon de penser.

On ne peut pas être ceux qui font tout mais avec des petites choses et des petits gestes on fait notre part du boulot… Je vous laisserais découvrir cette jolie histoire qui mérite d’être découverte afin d’ouvrir les consciences.

 

anigif_sub-buzz-26044-1505848839-15