Avis

Tu verras maman, tu seras bien de Jean Arcelin [Storiebooks]

aav3

 

Éditeur : Editions XO (Document)
Nombre de pages : 530 pages
Prix : 19.90 euros
Date de Parution : 7 Mars 2019
Disponible en E-book

 

Résumé : 

Pour la première fois, le directeur d?’un EHPAD témoigne.

Pendant près de trois ans, Jean Arcelin a dirigé un EHPAD dans le sud de la France, avant de renoncer, épuisé par un trop-plein d?’émotions et révolté par la faiblesse des moyens mis à sa disposition. Il a côtoyé le pire mais aussi le beau : l?’existence de vieilles personnes isolées, le plus souvent sans visites, qui s’?accrochent à la vie, se réconfortent, reconstituent des parcelles de bonheur.

Des femmes et des hommes qui l?’ont ému aux larmes, l?’ont fait rire aussi, et dont il raconte avec tendresse le quotidien.

En refermant ce livre, on pensera longtemps à cette vieille dame apeurée, atteinte de la maladie d’?Alzheimer, qui vit une histoire d?’amour magnifique avec un homme handicapé ; un homme qui lui dit pour la rassurer : « Je serai ta tête, tu seras mes jambes ! »

On s?’insurgera surtout contre ces entreprises qui, par souci d’?économie, laissent « nos vieux » trop souvent seuls, livrés à eux-mêmes faute de personnel, humiliés par le manque de soins et d’?attention. « Comme si la société tout entière, affirme Jean Arcelin, voulait les enterrer vivants? »

Un récit tendre et glaçant.

En 2018, 1,4 million de Français étaient en situation de dépendance. Nous serons 5 millions en 2060.

En fin d’?ouvrage, des conseils pour choisir un EHPAD et des solutions concrètes pour relever l’?un des plus grands défis de nos sociétés vieillissantes.

 

Mon avis :

J’ai pu lire ce livre grâce à NetGalley et je les remercie infiniment !

J’ai eu très envie de lire ce livre afin de connaître le parcours de Jean Arcelin, dans les EHPAD, et je vous avouerais que cette lecture m’a beaucoup touché, car je l’ai vécu, et je le vis encore professionnellement !

J’ai trouvé qu’il décrivait très bien ces groupes financiers qui ne sont là pour que le TO de la structure soit au plus haut, mais le bien être des résidents et du personnel, c’est toujours après et encore 😥

J’ai été touché, par ces moments qu’ils témoignent de ses personnes qui a eu la chance de rencontrer à qui il a apporté des instants de bonheur et de partage, et qui a illuminé leur vie, avec sa gentillesse et ses mots ❤

J’aurais aimé avoir ce monsieur comme directeur, car pour moi, il est un bon directeur, car il a su comprendre son personnel (ses mal-êtres, le fonctionnement de leur travail, le pourquoi des problématiques rencontrés, etc…), mais il a su se mettre à la portée de tous (les résidents, la hiérarchie des établissements qu’il a rencontré, et des familles), et peu de directeur peuvent dire qu’ils vont mettre une blouse blanche (ou peut importe la couleur) et venir s’asseoir avec ses personnes parler avec eux, avoir un geste envers eux, et surtout être à leur écoute, et je trouve ça vraiment magnifique ce qu’il a fait et apporter !

Je peux vous dire en travaillant moi-même dans une EHPAD, j’ai retrouvé pas mal de choses que je vis à leur actuelle (et qui je vous assure et pas toujours facile), que se soit dans le positif ou dans le négatif (qui malheureusement est plus présent que je l’aurais souhaité), mais qui m’a fait encore plus me remettre en questions et je pense que déjà ma façon de faire, certaines formations et le fait de vieillir personnellement, nous font agir de manière différentes !
Pour être honnête avec vous, moi j’ai appris ce métier de l’aide à la personne, grâce à ma grand-mère et mon père, qui l’ont fait durant toute leur carrière, et qui ont su me montrer l’importance d’un sourire, d’un geste, d’un mot, dans le quotidien de ses personnes.
J’ai une façon de travailler, qui déplait beaucoup à certaines de mes collègues, j’ai toujours le sourire, car je pense que si je souris, ben eux ils ont envie de sourire et puis en plus c’est hyper plus agréable ! Je les fais rires, en leur racontant des blagues ou des anecdotes que j’ai vécu, et ça je vous assure ils adorent. Et surtout, je parle avec eux, de ce qu’ils ont envie, leur soucis, leur souvenirs, ce qu’ils ont envie mais également, je parle beaucoup avec leur famille et grâce à cet échange, ben, j’ai un autre regard sur ma façon de faire, et quand j’arrive à régler un petit soucis dans notre façon de pensée, pour eux je les aide à régler un soucis qui leur paresser vraiment vitale, et rien que pour ça, je continuerais !

La fin de ce roman, m’a également bouleversé, car Monsieur Arcelin a fait un burn out et honnêtement, je pense que ça touche, bon nombres de professionnels sérieux et investi, et ça fait beaucoup de peine, je vois que par le biais de l’écriture, il a réussi à avancer, à se soigner, et je le félicite pour ça ! Mais grâce à lui, j’ai appris quelques choses, l’humain, on donne, on échange, et dans ce genre de groupe, si on est mal entouré, on vous aidera pas, non, on vous laissera vous effondré parce que une seule chose compte le TO de l’établissement, mais bon sang, je n’arrive pas à comprendre que l’on s’arrête à ça, il y a des êtres humains qui vivent dans ses structures souvent hors de prix et qui attendent des soignants quelques minutes pour parler, échanger !

Le seul point qui m’a gêné même si je comprends son point de vue, c’est la présence des caméras, dans ses structures, alors moi je suis pour, mais par dans tout les recoins, je pense que l’intimité des gens doivent être préserver et donc leur lieu de vie, ne doit pas être mis sous surveillance, sinon, ils ne se sentiront plus libre de faire ce qu’ils ont envie de faire, de vivre ou de partager !
Des caméras devraient être mise par contre à des lieux bien précis, afin d’optimiser la sécurité des personnes, comme par exemple les sorties de la structure, afin de vérifier en cas, de personnes seraient sorties de l’établissement et qu’on ne retrouverait pas, par exemple afin de voir la direction qui la pris pour nous donner plus de chance pour le trouver !

Un livre que je vous conseille fortement, car malgré les passages durent qui y sont décris, il y a du partage, et de la vie dans ce roman, qu’il faut absolument lire 🙂

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

C’est lundi que lisez-vous ? #42

RDV lundi

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est Galleane qui fait le récap’ des liens ici.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
,
,
,
Sans nom 1
,
,
Mavilyly :
,
,
,
,

 


StorieBooks :
,
,
Je n’ai malheureusement pas fini de livre cette semaine ;'(
,
,
,
Sans nom 2
,
,
Mavilyly :
,
,
Le trône de fer 1
Contient les tomes :
– 1 Le Trône de fer
– 2 Le Donjon rouge
Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu’en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le Duc Edward Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s’est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L’heure est grave, d’autant qu’au-delà du mur qui protège le royaume depuis des siècles, d’étranges créatures rôdent…

,
,

StorieBooks :

,
aav3

 

 

 

Pour la première fois, le directeur d?’un EHPAD témoigne.

Pendant près de trois ans, Jean Arcelin a dirigé un EHPAD dans le sud de la France, avant de renoncer, épuisé par un trop-plein d?’émotions et révolté par la faiblesse des moyens mis à sa disposition. Il a côtoyé le pire mais aussi le beau : l?’existence de vieilles personnes isolées, le plus souvent sans visites, qui s’?accrochent à la vie, se réconfortent, reconstituent des parcelles de bonheur.

Des femmes et des hommes qui l?’ont ému aux larmes, l?’ont fait rire aussi, et dont il raconte avec tendresse le quotidien.

En refermant ce livre, on pensera longtemps à cette vieille dame apeurée, atteinte de la maladie d’?Alzheimer, qui vit une histoire d?’amour magnifique avec un homme handicapé ; un homme qui lui dit pour la rassurer : « Je serai ta tête, tu seras mes jambes ! »

On s?’insurgera surtout contre ces entreprises qui, par souci d’?économie, laissent « nos vieux » trop souvent seuls, livrés à eux-mêmes faute de personnel, humiliés par le manque de soins et d’?attention. « Comme si la société tout entière, affirme Jean Arcelin, voulait les enterrer vivants? »

Un récit tendre et glaçant.

En 2018, 1,4 million de Français étaient en situation de dépendance. Nous serons 5 millions en 2060.

En fin d’?ouvrage, des conseils pour choisir un EHPAD et des solutions concrètes pour relever l’?un des plus grands défis de nos sociétés vieillissantes.

,
dion

 

 

 

 

Coureur marathonien de l’extrême, Dion Leonard s’apprête à participer à une course d’endurance de 250 kilomètres au cœur des terres sauvages du désert de Gobi, en Chine. Une course redoutable, éprouvante. Le deuxième jour de l’épreuve, un petit chien se mêle aux coureurs sur la ligne de départ. Il semble avoir jeté son dévolu sur Dion, bien décidé à le suivre à chaque étape de la course…
Dion n’a pas du tout l’intention de courir ce marathon en binôme. Et pourtant, comment résister à cette petite boule de poils, endurante et courageuse, et qui ne le lâche pas d’une semelle ?

,
johnson

 

 

 

Mel, Nina et Avery ont toujours formé un inséparable trio de copines, mais l’été de leurs dix-sept ans va tout changer.

Cet été-là, alors que Nina profite des vacances pour participer à un stage scolaire, Mel et Avery commencent une relation qu’elles cachent à tous, même à leur meilleure amie. Cette trêve estivale ne pouvait cependant pas durer et, peu de temps après la rentrée, Nina découvre leur secret.

Mel et Avery doivent alors faire face au regard des autres, à l’intolérance et au rejet, mais aussi au regard qu’elles portent sur elles-mêmes. D’autant que même si Nina essaye de les soutenir, elle se pose des questions. Et peu à peu, le trio explose.

,
tumba

 

 

 

100 Rencarts & un Mariage raconte les expériences amoureuses de Valérie à Londres et partage les leçons qu’elle a apprises.
Ses désillusions, ses joies et ses propres ambiguïtés sont partagées sans concession. Mais les questions que chaque femme se pose sont les suivantes: comment gérer sa vie amoureuse après un divorce ? Ou comment gérer une rupture après une longue relation? Comment croire à nouveau en l’amour après avoir été déçue? Et, entre les règles de l’amour à l’anglaise, les textos tant attendus, les messages mal-interprétés, les amours attendus, les mots sur-interprétés et la barrière de la langue, Valérie a expérimenté l’incompréhension et le choc culturel dans toute sa splendeur, pour enfin, quelque part, entre les rendez-vous, les Bonjour/Au revoir et les Plans Culs trouver l’amour.

,

Un amour de chat

 

 

 

 

Une année rien qu’à moi ! En s’installant à Los Angeles dans la charmante résidence de Storybook Court, Jane, trentenaire de nouveau célibataire, se donne un an pour réaliser ses rêves… dès qu’elle saura en quoi ils consistent ! Une nouvelle vie dans laquelle il n’y a pas de place pour un homme. Seulement, MacGyver, son chat, en a décidé autrement !

Bien décidé à rompre la solitude de la jeune femme, il jette son dévolu sur l’un des voisins, David, boulanger, veuf depuis trois ans. Le malicieux félin va tout faire pour provoquer une rencontre…

,
rozenfeld

 

 

 

 

Au village de Mont-Streuh, on raconte que d’étranges créatures habitent le lac et l’ancien hôtel du mont. Certains prétendent aussi qu’un trésor serait dissimulé dans le Mont-Streuh hôtel…Les parents d’Olivia, 10 ans, ne le savaient pas lorsqu’ils ont choisi d’acheter le vieux manoir pour le rénover. Dépitée de devoir emménager dans cet endroit perdu et en ruines, Olivia va rapidement découvrir qu’elle a un pouvoir spécial : elle seule peut voir les familles de monstres qui vivent dans les chambres d’hôtel ! Tandis qu’un tout autre univers s’ouvre à elle, une équipe d’ouvriers peu sympathiques commence les travaux. Olivia l’a compris, ils veulent tout détruire pour mettre la main sur le fabuleux trésor de la légende ! Olivia, aidée de ses amis, va s’employer à les chasser… Et pour cela, quoi de mieux qu’une bande de monstres ?

,
messenger6

 

 

 

Nocturna… Dans l’esprit de Sophie, embrumé par le chagrin et le deuil, ce nom brille comme un astre. À lui seul, il incarne tous les espoirs et toutes les craintes de la jeune fille. Car c’est là que se trouve sans doute sa famille humaine, enlevée par les Invisibles, là que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Mais s’y rendre relève du tour de force – Sophie et ses amis sont donc bientôt contraints de revoir leur stratégie, quitte à pactiser avec plusieurs de leurs ennemis.

Dès cet instant, le compte à rebours est lancé : pour sa famille disparue, comme pour le reste du monde, il n’y a plus une minute à perdre. Rongée par l’incertitude et la peur, Sophie va devoir, plus que jamais, s’appuyer sur ses proches pour parvenir à aller de l’avant, pour éviter surtout de sombrer dans le désespoir. Car, même si elle est loin de s’en douter, les portes de Nocturna dissimulent un secret enfoui depuis des millénaires… un secret qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais !

Et si la clé de l’énigme se cachait dans le passé ?

,
,
,
Sans nom 3
,
,
Mavilyly :
,
,
,
,
StorieBooks :
,
,
Avis

Le souffleur de rêves de Bernard Villiot et Thibault Prugne [Storiebooks]

villiot

 

Éditeur : Editions Gautier-Languereau
Nombre de pages : 33 pages
Prix : 14.95 euros
Date de Parution : 21 Octobre 2015

 

Résumé :

Au nord de Venise, sur l’île de Murano, célèbre dans le monde entier pour ses maîtres verriers, un mystérieux souffleur fit une nuit le bonheur d’un enfant en lui offrant un cadeau extraordinaire : une bulle de rêve. Dès lors, tous les enfants de l’île réclamèrent des rêves merveilleux.
Mais qui était donc ce souffleur magicien ?

 

Mon avis :

Cet album me faisait de l’œil depuis bien longtemps et j’ai été ravie de me l’offrir au Salon du livre « Lire à Limoges », et franchement je l’ai adoré !

Les dessins sont sublimes, l’histoire est juste magnifique et bouleversante, elle m’a beaucoup touché, et j’ai eu les larmes aux yeux, il y a une belle leçon de vie !

Je n’ai pas vraiment de mots pour vous le décrire, tout ce que je peux faire, c’est vous le conseillez fortement ❤

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

Avis

[Mavilyly] Un dimanche au bord de la piscine de Madeleine Wickham

un dimanche au bord de la piscine
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 340 pages
Prix: 7.50 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

Un dimanche de mai, entre amis et voisins, au bord de la piscine des Delaney. Parmi les invités, Louise, ses deux filles, son futur ex-mari… et son amant. Survient un terrible accident… Un roman dans la veine tragi-comique de Madeleine Wickham, alias Sophie Kinsella.

 

Mon avis:

Lorsque j’ai sorti ce roman de ma PAL, je m’attendais à du chick-lit comme j’ai l’habitude de lire avec Sophie Kinsella sauf que la surprise a été grande et qu’on est face plutôt à un contemporain dramatique. Pour autant, j’ai passé un bon moment de lecture.

Comme je le disais, une fois la surprise passée, je suis assez vite rentrée dans l’histoire et je me suis laissée guider par l’auteur et sa plume qui ne change pas peut importe le genre du roman. Je ne dis pas qu’elle est reconnaissable entre toutes mais elle est agréable, facile à lire et entraînante et c’est suffisant pour moi. Bien que j’ai été passablement énervée par certains personnages, un en particulier, et le comportement de quasiment tous, j’ai apprécié la mise en place de l’histoire.

Je ne m’attendais pas à un drame et je l’ai trouvé bien fait. J’ai trouvé ce récit assez réaliste et sans être trop fort en émotions, il ne laisse pas indifférent.

Ce n’est pas le meilleur roman de l’auteur que j’ai lu mais il a fait son job de me divertir et de réellement m’entraîner en me faisant oublier mon quotidien quelques temps chaque jour…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le poids de l’océan de Heidi Cullinan

cullinan
Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: 351 pages
Prix: 20.00 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Le lycéen Jeremey Samson n’a qu’une envie, se terrer sous sa couette et dormir jusqu’à ce qu’il puisse entrer à la fac. C’était sans compter l’arrivée fracassante dans sa vie d’un ouragan appelé Emmet Washington. Le major de promo en maths et informatique est non seulement magnifique, hardi, incroyablement intelligent – et intéressé par Jeremey – mais également autiste.
Mais Jeremey ne s’en soucie pas. Il est bien trop occupé à se blâmer, tout comme ses parents qui ne croient pas que la dépression puisse être une véritable maladie. Quand il atteint le point de rupture, Emmet le sauve et l’accueille comme colocataire à Roosevelt, un établissement atypique pour personnes dépendantes.

À mesure que Jeremey reprend doucement pied, Emmet commence à croire qu’il peut être aimé au-delà de son autisme. Mais avant de lui faire suffisamment confiance pour se laisser aller à l’aimer, Jeremey doit trouver la force de croire en ses propres mots, de croire que l’amitié soigne l’âme et que l’amour peut surmonter tous les obstacles.

 

Mon avis:

Je vais être rapide, ce roman est un très très bon moment de lecture.

Heidi Cullinan nous offre une romance M/M bien différente de ce qu’on a l’habitude de lire. Celles que j’ai pu lire jusque là sont pour la plupart, un condensé de testostérone et de passion mais ici avec Jeremey et Emmet, on en est très très loin…

Les deux jeunes hommes ont une maladie mentale, l’un l’autisme et l’autre la dépression. L’auteur évoque ces deux maladies avec beaucoup de justesse en tous les cas aux vues de ce que j’en connais et tout cela sans aucune pitié mal placée ou de moments tire-larmes.

J’ai beaucoup apprécié l’humour qui est mis dans cette histoire. Emmet est de part son autisme, sans filtre et cela amène des situations et des dialogues tellement franche et par moment drôle. C’est un côté rafraîchissant qui est bénéfique car l’auteur nous propose des scènes pas simples pour les personnages et qui nous font réfléchir à nos propres réactions.

Malheureusement, j’ai pas réussi à entrer complètement dans l’histoire car on ressent forcément une petite distance avec les personnages évoqués. Sans cela j’aurais eu un coup de coeur mais en même temps sans cette distance, l’histoire n’aurait pas été la même donc pas sûre que j’aurais préféré que l’auteur l’enlève ^^.

C’est une romance M/M un peu déroutante mais tellement plaisante que je la conseille vraiment et même pour commencer le genre car elle est très soft.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

Gardiens des cités perdues – Tome 5 : Projet Polaris de Shannon Messenger [Storiebooks]

messenger

 

Éditeur : Editions Lumen
Nombre de pages : 665 pages
Prix : 15.00 euros
Date de Parution : 16 Février 2017
Disponible en E-book

 

Résumé :

Après un passage mouvementé par Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l’académie Foxfire, où la jeune Télépathe n’est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d’un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger… D’autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.

Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d’en découvrir plus sur le plan de l’ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est “Projet Polaris”, un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe !

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Tania, et on a passé encore une fois un excellent moment !

Ce tome 5 est vraiment bouleversant, je ne peux vous expliquer pourquoi afin de ne pas vous spoiler le roman, mais purée Shannon Messenger est une vraie démone de l’intrigue et elle sait nous bouleverser dans cette saga !

Le début de ce roman est un peu plus lent que les autres, mais j’en ai apprécié tout autant ma lecture, et j’aime beaucoup l’univers qui est écrit, et pour être honnête avec vous, une fois fermé le roman, je n’avais qu’une envie, c’était de lire la suite, mais bon il sera lu courant du mois de juin 🙂 il me tarde vraiment !

Je ne sais pas si vous l’avez lu, ou si vous connaissez son auteur, mais je vous la conseille vivement !

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

Achats du mois [Storiebooks]

 

Coucou tout le monde,

Et oui, le mois de mai est terminé et ma PAL a pris une sacré claque, vous que durant ce mois, je suis allée à deux salons de livres donc je vous laisse imaginer les dégâts !

Allez j’arrête de vous faire patienter, et je vous montre le carnage :

Achats perso à Lire à Limoges :

villiot

 

 

 

 

Au nord de Venise, sur l’île de Murano, célèbre dans le monde entier pour ses maîtres verriers, un mystérieux souffleur fit une nuit le bonheur d’un enfant en lui offrant un cadeau extraordinaire : une bulle de rêve. Dès lors, tous les enfants de l’île réclamèrent des rêves merveilleux.
Mais qui était donc ce souffleur magicien ?

 

ponte.png

 

 

 

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

 

ama20

 

 

 

 

Vivre, quand on a seize ans, au sein d’un clan de sorcières sociopathes n’est pas facile tous les jours, moi, je vous le dis.

Entre les cours de sortilèges, de potions et de magie élémentaire des Vikaris, je suis au bout du rouleau.

Alors, si en plus, on commence à ramasser les cadavres dans tous les coins, je sens que je ne vais pas tarder à provoquer un massacre.

Parce qu’on peut dire ce qu’on veut : la patience, chez nous, n’est décidément pas un trait de famille…

 

zola

 

 

 

 

Perchée sur les falaises de la mer des G, à Galimatias, une grande et inquiétante demeure abrite les fantômes de la lettre T. Hector Plasme, le célèbre chasseur de fantômes, doit user de tout son talent afin de comprendre pourquoi ces mystérieuses créatures sont d’une importance capitale pour notre langue et pourquoi il est si compliqué de les capturer.

 

murail.jpg

 

 

 

 

A 22 ans, Cécile va réaliser son rêve de petite fille devenir maîtresse d’école! La voilà donc qui affronte, le cœur tremblant, sa première rentrée des classes à l’école primaire Louis-Guilloux. Face à elle, dix-huit CP : Baptiste jamais assis sur sa chaise, Audrey qui aime déjà sa maîtresse, Marianne l’endormie, Steven au QI  » limite « , Louis si zenti Tom le querelleur, Robin le gros bébé, Toussaint et Démor Baoulé, fraîchement arrivés de Côte-d’Ivoire… Cécile doit tout simplement leur apprendre à lire. Mais ce n’est pas si simple que ça, quand votre directeur vous impressionne et que l’inspecteur vous terrorise, quand vos collègues vous snobent, quand vous n’avez aucune autorité sur les enfants, quand rôdent des gens inquiétants autour de l’école, et qu’en plus vous tombez amoureuse du serveur de Tchip Burger!

 

herran

 

 

 

 

Lorsque Ryan et ses deux meilleurs amis partent à la recherche d’un mystérieux passage secret ils ne se doutent pas une seule seconde qu’ils sont sur le point de faire une découverte extraordinaire.
Leur quête les amène sur les traces d’étranges personnages, les alchimistes, qui semblent détenir un fabuleux secret universel.

 

Achats perso aux Imaginales :

jodts.jpg

 

 

À toi, l’aîné,
Guerrier, courageux et vaillant
Fier protecteur de la cité
Et de ses enfants

Que les Dieux
Soient miséricordieux
Et t’accordent la paix
Celle que tu ne trouveras sans doute jamais

À toi, le cadet,
À l’amour pur et sincère
Seul à pouvoir enfanter
Tu deviendras père ou mère

Que les Dieux
Soient miséricordieux
Et t’accordent la fertilité
Car sans elle, tu es condamné

À toi, le benjamin,
Dévoué et polyvalent
Savant, artisan, ou médecin
Ta famille sera la cité dorénavant

Que les Dieux
Soient miséricordieux
Et t’accordent la compassion
Puisses-tu exercer le métier choisi avec passion

Que les Dieux protègent et guident,
Tous ces enfants au destin scellé
Car entre leurs mains frêles et timides
Se joue l’avenir du monde entier.

 

rozenfeld.jpg

 

 

 

 

Au village de Mont-Streuh, on raconte que d’étranges créatures habitent le lac et l’ancien hôtel du mont. Certains prétendent aussi qu’un trésor serait dissimulé dans le Mont-Streuh hôtel…Les parents d’Olivia, 10 ans, ne le savaient pas lorsqu’ils ont choisi d’acheter le vieux manoir pour le rénover. Dépitée de devoir emménager dans cet endroit perdu et en ruines, Olivia va rapidement découvrir qu’elle a un pouvoir spécial : elle seule peut voir les familles de monstres qui vivent dans les chambres d’hôtel ! Tandis qu’un tout autre univers s’ouvre à elle, une équipe d’ouvriers peu sympathiques commence les travaux. Olivia l’a compris, ils veulent tout détruire pour mettre la main sur le fabuleux trésor de la légende ! Olivia, aidée de ses amis, va s’employer à les chasser… Et pour cela, quoi de mieux qu’une bande de monstres ?

 

Terre de Brume

 

 

 

Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire de Prêtres de l’eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière.
Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s’est levée… et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.

 

Achats d’occasion :

coben.jpg

 

 

 

 

 

Mickey Bolitar et ses nouveaux amis se retrouvent impliqués dans une effrayante affaire lorsqu’une camarade de classe se fait abattre par balle. Alors qu’ils tentent d’en savoir plus sur l’assassin, un certain « Boucher » se met à les menacer… Tout comme son oncle Myron, Mickey a l’esprit vif. Mais cette fois, il doit garder la tête froide et accepter l’aide de ses amis tout en protégeant ceux qu’il aime… Même s’il ignore contre qui ou quoi exactement.

 

takano.jpg

 

 

 

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

 

takano1.jpg

 

 

 

 

 

Naho ne peut se résoudre à imaginer un futur dans lequel Kakeru ne serait plus de ce monde. Aussi, la jeune lycéenne réussit à prendre sur elle, et à suivre les recommandations inscrites sur la lettre qu’elle a reçue. Pourtant, un jour, elle réalise que les évènements commencent déjà à différer de ceux qui lui avait été prédit. Et si l’avenir était en train de changer ?

 

takano2.jpg

 

 

 

 

 

Suite à l’incroyable révélation que Suwa lui a faite, Naho est troublée! Car si elle a conscience qu’elle ne peut répondre aux sentiments de son ami, elle sait aussi désormais qu’il sera son meilleur allié pour changer le futur de Kakeru. Mais a-t-elle seulement le droit d’abuser de la gentillesse de Suwa, alors que son amour pour Kakeru pourrait bien être sur le point de se concrétiser?

 

mayeras.jpg

 

 

 

 

Iris Baudry est photographe de l’identité judiciaire. Disponible nuit et jour, elle est appelée sur des scènes de crime pour immortaliser les corps martyrisés des victimes. Iris est discrète, obsessionnelle, déterminée. Elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant. Mais une nouvelle affaire va la ramener au coeur de son cauchemar : dans cette ville maudite où son fils a disparu, là où son croque-mitaine de mère garde quelques hideux secrets enfouis dans sa démence, là ou sévit un tueur en série dont la façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre. La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

 

russo.jpg

 

 

 

 

 

Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres.

Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…

 

trebor.jpg

 

 

 

 

 

 

Dans le petit village de Noirsant, à la nuit tombée, les zombies se réveillent, discutent et jouent aux osselets. Ils ne rencontrent jamais d’humains et vivent cachés…jusqu’au jour où la route de Léocale, jeune zombie, croise celle de Romain, bien vivant. Alors que le cimetière est menacé de démolition, le garçon pourra-t-il aider les zombies zarbis?

 

trebor1.jpg

 

 

 

 

 

Les zombies sont sous le choc. Ils ont appris qu’ils étaient liés au cimetière par un sort indestructible. Aidés par leur ami Romain, ils vont se battre pour défendre leur habitat face au cupide promoteur. Les zombies zarbis passent à l’attaque !

 

trebor2.jpg

 

 

 

 

 

Romain a révélé la vérité à sa mère qui décide de l’aider à sauver Léo et Marcel. Le promoteur, très fâché d’être un zombie, veut se venger et les dénonce aux autorités. Noirsant est ainsi envahi par la police scientifique ; le village et ses habitants sont placés sous quarantaine et les morts-vivants sont enfermés pour être étudiés. La résistance s’organise !

 

ginns

 

 

 

 

 

Le fantaisiste oncle Paul a disparu en laissant un message et des cadeaux mystérieux dont un parapluie usé… Peu à peu, Samantha et Jeremy comprennent que le parapluie forme un plan des différents passages secrets qui permettent de se téléporter à travers le monde…

 

plozza.jpg

 

 

 

 

 

« Je m’appelle Marlowe, j’ai 17 ans, et depuis que j’ai reçu le nouveau coeur qui bat dans ma poitrine, je ne cesse de me poser la question : à qui appartenait-il? »

Alors qu’elle tente de retrouver la famille de son donneur, la jeune fille doit en plus jongler entre ses sentiments naissants pour l’apprenti boucher, sa mère vegan et le reste du monde qui la prend soit pour une miraculée, soit pour le monstre de Frankenstein.

Découvrira-t-elle en chemin pour quoi ce nouveau coeur bat vraiment ?

 

schoenherr.jpg

 

 

 

 

 

Un couple de bernaches font leur nid et cinq petits voient le jour. L’un d’entre eux, le mouton noir de la famille ou, devrait-on dire, la bernache noire, court au devant des dangers. Une documentation élémentaire abondamment illustrée.

 

marcastel.jpg

 

 

 

 

Salut, moi c’est Aurélien. Je suis en sixième au collège de Pulpillac, une petite ville tranquille… enfin, en apparence.
J’adore raconter des histoires. J’écris et je dessine sur des carnets. Je les appelle : Les chroniques de Pulpillac.
Avant j’étais seul, je devais m’imaginer mes aventures. Ça a changé. J’ai rencontré des copains : Jean-Martial, Atsuko, Samir et Aurore… et tous ensemble, il nous est arrivé une aventure terrifiante! Je l’ai appelé… Quand les poules avaient des dents. Si vous voulez savoir pourquoi… lisez ce carnet.

 

onveut2

 

 

 

 

 

Le livre qu’ont découvert Mallory et ses deux frères dans la vieille demeure de leur grand-oncle pourrait bien être dangereux et leur causer des ennuis… Un lutin les avait déjà prévenus dans Le livre magique, et la menace se concrétise : Simon disparaît dans les bois en suivant un étrange chat ; bientôt, il est retenu prisonnier avec d’autres animaux ! De leur côté, Mallory et Jared doivent lutter contre d’affreux gobelins : le jeune garçon a trouvé une lunette de pierre magique qui permet de rendre visibles ces horribles monstres !

 

lebailly.jpg

 

 

 

 

 

Des loups qui philosophent à la nuit tombée, des géants semeurs d’étoiles, et des chats qui dansent sur les toits… Lula vit dans un monde à la fois merveilleux et inquiétant, créé par son grand frère, Perrie. L’amour qui les unit l’un à l’autre ne connaît aucune limite, aussi lorsque Perrie est emmené loin d’elle, la fillette n’hésite pas à se lancer dans une véritable odyssée pour le retrouver.
Aidée d’une vieille luciole grincheuse, et d’une petite voix dans sa tête, Lula devra accomplir sa mission avant l’aube. Une épopée à la frontière entre rêve et réalité, monstres et féerie, vérité et mensonge, et où il peut être facile de se perdre en route.
Et si c’était elle-même qu’elle devait sauver ?

 

 

tijan.jpg

 

 

 

 

Summer Stolz est amoureuse de Kevin Matthews depuis le collège. Qui ne le serait pas ? Toutes les filles du campus en sont folles, et il reste rarement célibataire très longtemps…

Alors, quand une liaison naît entre leurs père et mère respectifs, et que Summer se retrouve en cohabitation avec son coup de coeur 24 heures/24, la situation prend un tournant… épicé.

Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec le mystérieux Caden Banks. Un jeune homme rebelle, insoumis, dangereux… mais, surtout, terriblement sexy. Summer va alors devoir répondre à son coeur : peut-il battre pour deux garçons à la fois ?

 

 

kaaberbol.jpg

 

 

 

 

Clara Ask a 12 ans, une mère célibataire journaliste, et un meilleur ami, Oscar. Elle mène une vie tout à fait normale jusqu’à ce matin où elle se fait attaquer par un gros chat noir. La blessure s’infecte et curieusement, sa mère l’emmène voir une tante qu’elle n’avait jamais vue auparavant pour la soigner. Peu après, alors qu’elle rentre de l’école avec Oscar, ils se trouvent entourés D’un brouillard à travers lequel Clara aperçoit une sorte d’ange aux ailes brunes. Répondant à son appel, elle est sur le point de la rejoindre lorsqu’Oscar l’arrache à sa vision et aux roues d’un camion, lui sauvant la vie. Cet « ange » est une ancienne « sorcière sauvage », Kimaera, qui a juré la perte de la jeune fille. Clara doit apprendre à maîtriser ses pouvoirs tout neufs pour parvenir à l’affronter…

 

 

holz.jpg

 

 

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

 

holz1.jpg

 

 

 

 

 

 

Dolorine Carmine fait sa rentrée des classes dans un pensionnat et découvre avec stupeur qu’aucun fantôme ne hante ce lieu. Miss Elizabeth, l’inquiétante institutrice, y est peut-être pour quelque chose. Avec l’aide de ses soeurs, elle mène l’enquête pour retrouver la trace de ses compagnons favoris.

 

Cadeaux de mon mari :

douyé

 

 

 

 

Les élèves poursuivent leur stage de fantasticologie chez le professeur Archibald Balzar. Mais Sorceline est rongée par la culpabilité. En effet, comme elle pense être responsable des disparitions de ses camarades, elle peine à se concentrer en classe et perd toutes ses capacités. Il lui est alors de plus en plus difficile de cacher ses états d’âme surtout face à Alcide qui est un peu trop prévenant, Willa, trop curieuse, ou Mérode… décidément très étrange. Pourtant Sorceline n’est pas la seule à faire des cachotteries. Et d’ailleurs quand sonnera l’heure des révélations, personne ne sera épargné par la stupéfaction !

 

 

katz

 

 

 

« Ils étaient sept.
Sept chevaliers sous un ciel d’orage. »

Morgien et Cynon, deux jeunes chevaliers, la tête pleine de rêves de gloire et de hauts faits, n’ont qu’une hâte : prouver leur valeur. Ils n’hésitent pas un instant lorsque le seigneur Edwin de Gore leur propose d’entrer à son service dans les Hautes Terres. Des landes arides et occupées par une bande armée. Sans hommes ni moyens, les deux chevaliers devront faire face à l’adversité avec bravoure et honneur. Mais il plane en ces lieux une atmosphère sombre et malsaine. Alors que la demeure seigneuriale devient le théâtre de morts inexpliquées, une forteresse macabre apparaît à la faveur de la nuit. Les phénomènes inquiétants se multiplient, et bientôt, nul doute qu’une malédiction est à l’œuvre. Le Diable approche, et avec lui, la fin du royaume.

 

james.jpg

 

 

 

Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage.

Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent livres et gouvernent le pays.

Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de les emmener accomplit en famille leurs jours d’esclavage.
Abi devient domestique au service de la puisse famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité des luttes de pouvoir sans pitié.
Le sort de Luke n’est guère enviable, puisqu’il est exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

 

onveut51

 

 

 

 

 

 

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

 

messenger6

 

 

 

 

Nocturna… Dans l’esprit de Sophie, embrumé par le chagrin et le deuil, ce nom brille comme un astre. À lui seul, il incarne tous les espoirs et toutes les craintes de la jeune fille. Car c’est là que se trouve sans doute sa famille humaine, enlevée par les Invisibles, là que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Mais s’y rendre relève du tour de force – Sophie et ses amis sont donc bientôt contraints de revoir leur stratégie, quitte à pactiser avec plusieurs de leurs ennemis.

Dès cet instant, le compte à rebours est lancé : pour sa famille disparue, comme pour le reste du monde, il n’y a plus une minute à perdre. Rongée par l’incertitude et la peur, Sophie va devoir, plus que jamais, s’appuyer sur ses proches pour parvenir à aller de l’avant, pour éviter surtout de sombrer dans le désespoir. Car, même si elle est loin de s’en douter, les portes de Nocturna dissimulent un secret enfoui depuis des millénaires… un secret qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais !

Et si la clé de l’énigme se cachait dans le passé ?

 

uehashi.jpg

 

 

 

Elin a maintenant 14 ans. Elle apprend chaque jour un peu plus aux côtés du chaleureux Johun. Mais leur quotidien paisible est chamboulé lorsque le fils du vieil homme se présente à leur porte. La jeune fille va en apprendre un peu plus sur le sombre passé de son bienfaiteur…

Cette visite va remettre en question l’avenir d’Elin auprès de Johun… Que va-t-elle devenir si elle doit se séparer de lui ?

 

Cadeaux de plusieurs amies :

ongenae.jpg

 

 

 

 

Samuel Amok a huit ans quand survient le pire drame pour un enfant : un accident lui arrache ses parents, son frère et sa sœur. Mais la vie ne s’arrête pas pour autant : il doit réagir, faire face, et survivre à ce funeste destin. Sans transition, il passe du bonheur le plus complet à la détresse la plus absolue. Dépouillé de tout lien affectif et de tout repère, il se dispersera et adoptera des comportements qui mettront ses jours en péril. Jusqu’à ce que son chemin croise celui d’un vieil homme, Henri, qui promène son chien. C’est l’étincelle qui fait tout chavirer, laissant entrevoir un horizon des plus inattendus. Et la métamorphose opère…

 

grimaldi

 

 

 

 

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés. Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline. Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies -, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus ». A travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

 

anderson.jpg

 

 

 

 

Mila, 17 ans, vit dans le confort du Centre, loin de la misère et des dangers de la Périphérie. Pourtant, elle porte un lourd secret : elle possède un pouvoir qui lui permet d’imposer sa volonté à ceux qui l’entourent. Ce terrible don lui vaut d’être enlevée par les services secrets du Centre qui veulent exploiter ses capacités hors du commun. Le prix qu’ils exigent en échange de sa libération est colossal : elle doit infiltrer la Périphérie et en éliminer les chefs. Mila, contrainte, accepte, mais rapidement les doutes l’assaillent. Loin du sinistre ghetto qu’on lui a décrit, la Périphérie dissimule un monde fantastique et surprenant, où les adolescents ont pris le pouvoir. Qui sont ces chefs qui font si peur au gouvernement du Centre ? Pourquoi lui a-t-on menti ? Mila se lance dans une quête éperdue où elle va découvrir que sa réalité en renferme bien d’autres…

 

pintado.jpg

 

 

 

Plus de huit cents ans après la chute des Rois-Panthères, les Kunji constituent la caste la plus méprisée du Royaume Mojun. Leurs tentatives pour renverser la dynastie des Mojunsha se sont toutes soldées par des échecs.

Japsaro, descendant des Rois-Panthères, passe un pacte terrible avec Panthère-des-ténèbres, l’un des Avatars du Grand Dieu, afin de rendre aux Kunji leur prestige d’antan. Est-il cependant prêt à tous les sacrifices que lui demande Panthère-des-ténèbres en échange de son soutien ? Et surtout, sert-il vraiment sa cause ou n’est-il qu’un pion dans les luttes des Avatars du Grand Dieu ?

 

Cadeau de mes parents :

huon.jpg

 

 

 

Paulette a 85 ans, un caractère bien trempé, et pas toute sa tête. Enfin, à ce qu’elle prétend. Lorsqu’elle se retrouve bien malgré elle la nouvelle pensionnaire de l’Auberge de Monsieur Yvon, elle n’a qu’une obsession : en partir ! Mais c’est sans compter sur l’étrange fascination que les autres habitants et leurs secrets vont bientôt exercer sur elle. Que contiennent ces lettres mystérieuses trouvées dans la chambre de Monsieur Georges ? Qui est l’auteur de ce carnet abandonné dans la bibliothèque ? Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens. Des morceaux de vie qui enchantent, des chagrins, des joies, des confidences. Un roman tendre et lumineux qui nous parle d’amour et d’amitié à l’heure où on ne s’y attend plus. Un roman qui fait aimer la vie. « Un livre qui nous émerveille autant qu’il nous captive, avec humour et délicatesse, nous donnant à voir la fragilité des êtres humains tout autant que leur soif de bonheur. Un pied-de-nez à la morosité qui vous parle au cœur. »

 

bonnie.jpg

 

 

 

 

 

L’internat de l’île aux Cigales ne ressemble à aucun autre : il accueille des collégiens de talents exceptionnels. Marguerite, Agostino, Caleb Nordine et Cerise vont y vivre une année de sixième inoubliable : aidés par un étrange garçon, Eli, ils vont monter un groupe de musique clandestin et percer le terrible secret d’Alma, petite fille juive disparue pendant la Seconde Guerre mondiale. Et cela, tout en bravant la discipline implacable de l’internat..

 

bussi.jpg

 

 

 

 

On la trouvait plutôt jolie, Leyli. Tout charme et tout sourire. Leyli Maal fait le ménage dans les hôtels à Port-de-Bouc, près de Marseille. Malienne, mère célibataire de trois enfants, Bamby, 21 ans, Alpha, 17 ans, Tidiane, 10 ans, Leyli nourrit un rêve immense et cache un grand secret. Leyli raconte sa vie à qui veut bien l’écouter, mais peut-elle avouer toute la vérité ? Peut-elle empêcher ses enfants de dévoiler ce qu’elle a caché ? Une vengeance ? Un trésor ? Un père ? François Valioni travaille pour une importante association d’aide aux migrants à Port-de-Bouc. Il est retrouvé au petit matin assassiné dans un hôtel. Dans sa poche, un bracelet de couleur et six coquillages. Julo Flores est un jeune lieutenant de police zélé, hyperconnecté. Méfiant envers son commandant et un peu trop sentimental, il ne peut pas croire que Bamby Maal, que tout accuse, soit la coupable. Surtout lorsque survient un second crime. En quatre jours et trois nuits, du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, Michel Bussi nous offre un suspense de haut vol, dans lequel, comme toujours, priment l’humain, l’émotion, l’universel. Jusqu’au stupéfiant twist final.

 

Et voilà, si vous avez lu un de ses livres, n’hésitez pas à venir me donner votre avis !

Bonne lecture à vous 🙂