Bibliothèque et librairie, Blabla

Anniversaire de la bibliothèque

Cette année la bibliothèque de Branges (71) fêtait ses 20 ans. Pour l’occasion, Corinne l’agent responsable et les bénévoles ont organisé une chasse au trésor pour les enfants le matin, une exposition sur la création d’un livre ainsi qu’une séance de rencontre avec deux auteurs de la ville l’après-midi.

La bibliothèque de Branges c’est 1 agent à temps partiel et 8 bénévoles, 12 764 livres, 444 lecteurs et 15 657 livres prêtés (années 2017)

25 enfants étaient présents pour la chasse au trésors. Âgés entre 6 et 12 ans, répartis en plusieurs groupes, ils devaient réaliser les demandes des indices pour gagner des pièces de la carte de la bibliothèque sur laquelle on pouvait voir le fameux X rouge indiquant le trésor.

Les enfants ont eu la joie de découvrir une montagne de pièces. Certains (un peu loin du butin) voulaient les utiliser pour acheter des livres ou des bonbons, les autres ont de suite voulu les manger ^^
S’en est suivi un petit goûter avec les parents devant l’exposition.

L’après-midi, Pierre Trontin et Nataly Frachet étaient présents pour faire découvrir leurs romans ainsi que répondre aux questions.

Pierre Trontin, auteur de 7 livres, écrit sur les valeurs familiales, l’histoire, l’ascension sociale et le mérite. Il explique que l’écriture est devenu un besoin lorsqu’il était loin de sa Bresse natale.

Pierre Trontin confie qu’il n’arrive à écrire qu’en se livrant. « Un jour viendra la moisson », un roman montrant que malgré une enfance difficile ou le héro a été humilié, il est possible de réussir sa vie; est un peu une autobiographie romancée. Lors de sa publication, Pierre Trontin a été convié pour animer une conférence, suivi d’un débat sur la « cancritude ».

Son roman « A quel prix sera la rançon ? » a reçut le prix Rouget de lisle 2010, plus thriller que les autres récits, l’auteur apporte toujours les même thèmes qui lui sont chers.

a quel prix sera la rancon

Passionné par l’histoire, Pierre Trontin s’inspire d’anecdotes racontées par ses grands-parents ou des documents qu’il a trouvé dans la maison de son enfance. Des lecteurs de la salle ont salué les informations précises de l’histoire de France et ont aimé lire l’impact ou le non impact sur la vie des héros des romans.

Retraité, Pierre écrit tous les jours ou presque. Il dit avoir écris des notes tout au long de sa vie en attendant de pouvoir les développer.

Nataly Frachet avait déjà écrit un livre sur la généalogie pour seuls lecteurs les membres de sa famille. Elle a conjurer un malêtre en écrivant un roman thriller/policier.

L’histoire de son roman « Tempête de haine » est née alors qu’elle était seule chez elle, dans sa maison reculée en campagne, où comme l’héroïne, elle prenait un bain et a entendu un bruit, elle s’est alors demandé si elle avait bien fermé la porte et son imagination a fait le reste: « Et si quelqu’un rentrait ? Et si on l’agressait ? Pourquoi ? »

couv10432

Nataly Frachet indique qu’elle a écrit son histoire sans jamais penser qu’il allait aboutir à un vrai livre. C’est sur les conseils de son mari, qu’elle l’a fait lire à Corinne. Cette dernière lui a demandé l’autorisation de le faire lire à plusieurs abonnés de la bibliothèque pour recueillir un maximum d’avis.

Les avis positifs revenants, Nataly Frachet a décidé de franchir le pas de l’édition à compte d’auteurs avec les éditions Persée.

« Après avoir corriger plusieurs fois, au bout d’un moment, on veut le voir en vrai. » Répond elle à la question « A quel moment sait on que le livre est fini ? »

Forte de cette expérience, elle a vite débuter un second tome (mais qui peut être lu indépendamment du 1er). Nataly Frachet ajoute que pour ce nouveau roman, elle a fait appel à un commissaire divisionnaire pour la relecture, pour ne pas mélanger les rôles de la gendarmerie et de la police.

Nataly écrit surtout le week end, dans sa maison du Jura, qu’elle trouve très inspirante. Si une idéee lui vient la semaine, elle l’écrit rapidement et attend de pouvoir la développer dès qu’un moment se libère.

Vous pouvez lire mon avis sur « tempête de haine » ici.

Publicités
Bibliothèque et librairie, Bilan

[Mavilyly] Bilan du mois de juin

Un peu lâchée sur les achats mais obligée parce que c’est les achats du trimestre chez France Loisirs et les autres c’est le l’occas très intéressantes et enfin la GrosseOP de chez Milady et Bragelone…

 

Les nouveaux venus:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les lectures:

 

Bah il n’y en a pas parce que je n’ai absolument rien fini ce mois-ci. Je suis toujours dans la lecture du tome 6 de Outlander, La neige et la cendre de Diana Gabaldon mais aussi dans Dans la peau d’une djihadiste d’Anne Erelle sur ma liseuse.

Bibliothèque et librairie, Blabla

[Maviyly] Petit tour à la bibliothèque #31

Bibliothèque

Comme je vous l’ai dit hier sur la page facebook, j’ai été hier passer l’après-midi à la bibliothèque de ma ville. J’ai ramené 3 livres (et noté ceux que je dois prendre la prochaine fois) mais j’ai aussi aidé la bibliothécaire en tant que bénévole.

Je savais qu’ils étaient toujours preneurs de personnes voulant aider et comme je vais être sans emploi pendant plusieurs semaines, je me suis dit que ce serait une excellente idée pour m’occuper. Bon je n’ais pas fait grand chose mais rien que ranger les livres en découvrir de nouveaux et discuter avec une passionnée, c’est juste génial.

Je n’ai pas eu l’audace encore de beaucoup conseiller les personnes mais je me dis que si je peux faire en sorte que la bibliothécaire se détache des tâches de retours/prêts, enregistrement, ça ne sera que bénéfiques pour les emprunteurs.

Je pense y retourner mardi et une de mes tâches sera de ranger le coin enfant parce que c’est un peu le bazar quand même ^^. Et si elle m’a donné une mission aussi, elle voudrait agrandir le rayon adolescents, young-adultes, sciences fiction et polar/thriller donc je suis preneuse de vos idées.

Allez maintenant, je vous montre ce que j’ai ramené à la maison.

Les tambours de l’automne de Diana Gabaldon

les-tambours-de-lautomne

Juin 1767. Afin de vibrer pleinement à l’unisson de leur profond amour, Jamie et Claire voguent vers la Caroline du Nord. Restée seule dans un XXe siècle sans saveur, Brianna, leur fille, n’a qu’une hâte : percer le secret de sa naissance, pénétrer dans ce « cercle des fées » qui peut lui ouvrir les portes du passé comme l’anéantir à jamais, et agir sur le destin qui réserve à ses parents une mort atroce. Pour qu’enfin, dans la paix, tous les Frazer répondent d’une seule voix à l’appel de leur clan.

Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes

meme-dans-les-orties

Ferdinand Brun est atypique.
Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s’ennuie à (ne pas) mourir.
Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possibles qui pourraient nuire et agacer son voisinage.
Il suffit d’un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule.

Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à vivre…

Une journée particulière d’Anne-Dauphine Julliand

une-journee-particuliere

Le 29 février est une date qui n’existe que tous les quatre ans. C’est aussi le jour de naissance de Thaïs – la petite princesse d’Anne-Dauphine Julliand -, atteinte d’une maladie génétique orpheline. Thaïs a vécu trois ans trois quarts. Elle a eu une courte vie, mais une belle vie.
Le jour où le 29 février réapparaît sur le calendrier, Anne-Dauphine s’offre une parenthèse, sans travail ni obligations. Elle veut vivre pleinement cette journée particulière: Thaïs aurait eu huit ans ! Le passé se mêle au présent. Chaque geste, chaque parole prend une couleur unique, évoque un souvenir enfoui, suscite le rire ou les larmes.

Anne-Dauphine Julliand aime à penser qu’il est possible de gravir des montagnes en talons hauts. Elle a le talent de croquer les émotions de tous les jours. Elle nous raconte sa vie, Loïc, ses fils Gaspard et Arthur, mais aussi Azylis, son autre princesse, malade elle aussi.
C’est une leçon de bonheur et une merveilleuse histoire d’amour, qui se lit d’un souffle, le coeur au bord des larmes.

Bibliothèque et librairie, Blabla

[Mavilyly] Petit tour à la bibliothèque #30

Bibliothèque

J’ai pu aller rapporter Le talisman et Anne à la bibliothèque donc forcément je suis repartie avec deux romans et ils sont assez faciles à deviner…

 

Le demi-frère de Louise Tremblay d’Essiambre

le-demi-frere

Un an de bonheur… Toute une année que Raymond Deblois a passée auprès d’Antoinette, son autre amour, dans le Connecticut. Sa femme Blanche enfin écartée et internée, il a pu emmener Anne, sa plus jeune fille, et tenter de rebâtir un foyer. Jason, ce fils d’un autre lit, grandit enfin près de son père… Mais le destin n’est pas tendre avec les Deblois et Blanche a su ramener ses filets : la maison de Montréal est à nouveau pleine de bruits, de fureurs, d’espoirs trahis, d’amours déçues. Charlotte hésite encore à choisir l’homme de sa vie. Emilie, au bord de l’explosion, rêve toujours de voir son ventre s’arrondir. Quant à Anne, elle vit très mal ce retour précipité : parviendra-t-elle à prendre son envol sans qu’on lui brise les ailes ? Ses premières amours lui révéleront bien des surprises… Et Jason, la pièce manquante de ce puzzle, n’a pas dit son dernier mot…

Le voyage de Diana Gabaldon

le-voyage

Vingt ans après avoir été inexplicablement ramenée en plein coeur du XVIIIe siècle, dans une Écosse à feu et à sang qui luttait pour son indépendance contre l’éternel ennemi anglais, Claire Randall n’est jamais parvenue à oublier Jamie Fraser. Les années qu’elle a vécues à ses côtés demeurent pour toujours gravées dans sa mémoire. Aussi, apprenant qu’il a survécu, elle voyage de nouveau dans le temps et retourne dans ce passé chargé de souvenirs et d’émotions, prête à braver tous les dangers pour tenter l’impossible : retrouver Jamie.

Bibliothèque et librairie, Blabla

[Mavilyly] Petit tour à la bibliothèque #28

Bibliothèque

J’étais reparti la dernière fois avec beaucoup d’ouvrage donc j’ai mis du temps avant d’y retourner. Du coup j’ai préféré être raisonnable et je n’ai emprunté que deux romans samedi!

Emilie de Louise Tremblay d’Essiambre

emilie

Charlotte est partie. Émilie est restée.
Moins solide et impétueuse que son aînée, la cadette a hérité des névroses et des migraines de sa mère qui l’a forgée à son image. C’est une nature passive, sereine, sans talent particulier. Privée du soutien de Charlotte, partie en quête de son grand amour à travers l’Europe bombardée, Émilie se laisse aller…
Mais l’eau qui dort couve des tempêtes – et l’amour, les bouleversements familiaux, les aventures de Charlotte auront raison de cette apparente tranquillité. Bientôt, la deuxième soeur Deblois fait, à son tour, ses premiers pas dans la vie. La vraie…

Vers la liberté de Mahtob Mahmoody

vers-la-liberte

5 février 1986 : hagardes, épuisées, Betty Mahmoody et sa fille Mahtob voient flotter le drapeau américain devant leur ambassade à Ankara. Elles sont enfin libres après avoir vécu 18 mois de cauchemars en Iran, séquestrées et maltraitées par un mari et père devenu un fanatique religieux. Rentrer chez elle, aux Etats-Unis, avec sa fille, Betty n’aura dès lors de cesse de dénoncer les outrances archaïques d’un pays où la femme n’existe plus. Jamais sans ma fille, son livre devenu un best-seller et le film qui en est tiré, l’ont rendu célèbre à travers le monde entier. Âgée de quatre ans à l’époque, Mathob est restée dans les consciences collectives comme la fameuse ‘fille ‘de l’histoire. Aujourd’hui âgée de trente-deux ans, elle a décidé de témoigner, pour la première fois. Dans Un si long chemin vers la liberté, la jeune femme revient sur son extraordinaire histoire. Elle raconte comment elle a vécu tous les événements (son kidnapping, la violence, la fuite …), comment elle surmonté cette enfance profondément traumatisante, comment des années durant elle a vécu sous la menace de la vengeance de son père, comment elle a réussi à dépasser ses traumatismes pour se construire une vie épanouissante. Ce livre haletant et bouleversant qui nous entraîne du Michigan à Téhéran nous rappelle la terrible réalité de la révolution iranienne, il nous fait partager le bonheur d’une jeune enfant puis sa terreur face à la perte de l’amour paternel. Mahtob Mahmoody réussit avec brio à nous conduire dans les méandres de son âme blessée et à raconter le processus par lequel elle s’est reconstruite et pour aujourd’ hui accepter son héritage culturel persan et… pardonner.Un témoignage bouleversant sur la résilience.

Bibliothèque et librairie, Blabla

[Mavilyly] Petit tour à la bibliothèque #27

lisieux

J’avais pas l’impression que ça faisait si longtemps mais plus d’un mois c’est écoulé depuis ma dernière visite à la bibliothèque. En même temps les horaires sont pas simples. J’en ressors avec trois romans et deux bds.

Les romans:

Les soeurs Deblois tome 1: Charlotte de Louise Tremblay d’Essiambre

charlotte

Elles sont trois soeurs. Un père absent. Une mère présente, trop présente : migraineuse, alcoolique,
hypocondriaque, Blanche est un dragon. Chez les Deblois, on vit au rythme de ses crises, de ses
colères, de ses folies. On vit mais à peine, en somme. Montréal, 1928. Charlotte, l’aînée, a quatre ans et entre à l’école. Une idée de Blanche. Pour l’éloigner, déjà. Étonnamment mature pour son âge, Charlotte sait qu’il lui faut rester forte, résister. Pour elle, d’abord, mais aussi pour Emilie sa cadette, plus faible de constitution et de caractère, la proie idéale des névroses maternelles. Toute son adolescence, Charlotte sera écartelée entre ces deux désirs : rester, pour veiller sur ses soeurs, ou s’échapper, enfin, vivre, quitter ces bras trop maigres qui jour après jour l’étouffent comme à plaisir…

Envie de continuer avec cette auteur et de découvrir autre chose d’elle. Il y a 4 tomes…

Vengeance en Prada de Lauen Weisberger

vengeance-en-prada

Elle lui a fait faire ses quatre volontés, l’a pliée au moindre de ses caprices, l’a persécutée du matin au soir. Finalement, l’ego de Miranda Priestly, directrice du prestigieux magazine de mode new-yorkais Runway, aura eu raison de la détermination de sa jeune assistante Andrea. Mais dans l’adversité, il faut savoir faire front et c’est ce qui s’est passé avec Emily, l’assistante qui l’a précédée auprès de Miranda, devenue depuis sa meilleure amie. Fortes de leur expérience auprès de celle qui fait la pluie et le beau temps sur le milieu de la mode, Andrea et Emily ont lancé il y a peu leur propre magazine trendy, The Plunge, spécialisé dans les mariages. D’emblée, c’est la consécration. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais. Bien qu’elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et ce magazine lui fait envie. Autant dire qu’elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir… La voilà de retour, plus diabolique que jamais !

Je n’ai pas spécialement aimé la première histoire mais on va voir avec celle-ci.

Hunger games de Suzanne Collins

hunger-games

Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé…
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l’antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim…

J’ai tout le temps dit que je ne lirais pas cette saga pour cause de trop gros tapage mais bon la en emprunt je risque peu de chose.

Les bds:

Les enquêtes d’Enola Holmes: La double disparition de Serena Blasco

la-double-disparition

Quand Enola Holmes, sœur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu le jour de son anniversaire, en ne lui laissant pour mot qu’un recueil sur les fleurs, et un carnet de messages codés, elle se met rapidement à sa recherche. Elle va devoir recourir à son sens de la débrouille, ainsi qu’à d’ingénieuses techniques de déguisement afin de fuir le manoir familial alors que ses deux frères se sont mis en tête de l’envoyer en pension afin de faire d’elle une vraie « Lady ». Mais rien ne la prépare à ce qui l’attend. Son chemin la conduit rapidement dans les quartiers sombres et malfamés de Londres, et elle se retrouve impliquée dans le kidnapping d’un jeune marquis. Enola arrivera-t-elle à s’en sortir seule, et continuer de suivre la piste de sa mère tout en échappant à ses deux frères? L’ adaptation des romans de Nancy Springer.

Elle était mise en avant et m’a tapé dans l’oeil pourtant j’avais dit que j’arrêtais avec ce format.

Les cahiers d’Esther: Histoires de mes 10 ans de Riad Sattouf

histoires-de-mes-10-ans

Je m’appelle Esther et j’ai 10 ans. J’ai raconté 52 histoires vraies extrêmement intéressantes sur moi (ma famille, mes amis, ma vie, etc.) à Riad Sattouf et il en a fait ce livre très réaliste avec des gros mots (merde-con-putain) parce qu’on parle comme ça nous les jeunes.

Pour celle-ci c’est la bibliothécaire qui m’a demandé son avis. On lui a vendu en bd enfant mais elle la voit en adulte donc elle voulait un autre avis… Vous la connaissez?

Bibliothèque et librairie, Blabla

[Mavilyly] Petit tour à la bibliothèque #25

lisieux

Si vous me suivez sur facebook, vous savez qu’après une soirée de lecture et 100 pages de lues, j’ai abandonné Miss Albama et ses petits secrets de Fannie Flagg. C’était mon dernier livre emprunté à la bibliothèque qui attendait donc je me suis empressée hier d’aller en chercher d’autres. Voila mes trouvailles… Enfin ils sont plutôt cohérents avec mes précédents emprunts!

Le visage de l’Ombre d’Erik l’Homme

Le visage de l'Ombre

La nouvelle a retenti comme un coup de tonnerre ou pays d’Ys : Guillemot a été enlevé par l’Ombre, l’adversaire le plus redoutable qu’il ait jamais eu à affronter ! En le retenant prisonnier, l’Ombre veut accéder aux ultimes sortilèges du Livre des Etoiles. Malgré ses pouvoirs exceptionnels, Guillemot résistera-t-il à cette puissance maléfique qui s’apprête à dominer les Trois Mondes ?

La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

La vérité sur l'affaire Harry Quebert

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

La déesse sans visage de J. Chamblain & A. Neyret

La déesse sans visage

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résolvait pas l’énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles…