Avis

[Mavilyly] Bébé:1 / Papa:0 de Matt Coyne

Bébé 1 Papa 0

Résumé:

Si vous voulez tout savoir sur la naissance idéale, sur le développement idéal ou encore sur l’éducation idéale de votre enfant, lisez un autre livre. Mais si vous voulez connaitre la vérité pure et dure sur la grossesse, la parentalité et le manque de sommeil, alors il est pour vous. Ce livre vous explique que vous n’avez pas besoin d’être un père idéal et surprotecteur pour maîtriser les situations les plus absurdes et exaspérantes. Matt Coyne vous raconte que tout ce dont vous avez besoin pour survivre à cette expérience complètement incroyable: c’est de la prendre avec humour et surtout de ne pas se prendre la tête! Tous les guides parentaux mentent. Sauf celui-ci. Matt Coyne ne cache rien, mais montre aussi que les enfants sont un vrai bonheur. Et c’est à en pleurer de rire.

 

Mon avis:

Je vais commencer par le plus facile dans cette chronique, remercier le site NetGalley et les éditions Mazarine pour l’envoi de ce livre.

Lorsque j’ai vu ce document proposé sur NetGalley, je me suis laissée tenter parce que je pensais y trouver un contenu drôle, d’un père un peu dépassé et qui nous raconte sa vie de jeune papa.

Mais j’ai déchanté au fil des pages. Certes, il y a quelques passages humoristiques avec des dessins aussi, des schémas mais pour le reste, je me retrouvais avec des passages qui ressemblaient à des pavés indigestes.

En plus de ça, soit je suis passée complètement à côté de l’humour de Matt Coyne soit il a des propos par moment jugeant. Je suis moi aussi une jeune maman et à certains moments, il donnait l’impression que si on faisait pas comme lui, c’est qu’on était bizarre!!!

Bref, je ne vais pas m’étaler, je n’ai pas accroché du tout à cette lecture mais sûrement parce que je suis partie avec des attentes auxquelles elle n’a pas pu répondre!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Moi, Simon, 16 ans, homo Sapiens de Becky Albertelli

Moi Simon 16 ans homo sapiens

Résumé:

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement :
1/ Ils fréquentent le même lycée.
2/ Blue est irrésistible.
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.)
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

 

Mon avis:

On entend beaucoup parlé de ce roman dernièrement parce qu’il va sortir en film d’ici peu de temps. Lorsque je l’ai vu à la bibliothèque, je me suis dit que j’allais le dire pour savoir si ça vaut le coup que j’aille le voir ensuite.

Malheureusement, j’ai été vraiment très peu emballée par Moi, Simon, 16 ans, homo Sapiens où Love, Simon.

Le sujet, l’homosexualité, est quelque chose qui me plaît particulièrement mais ici, j’ai trouvé que c’était traité en surface et désolée si je chiffone certains, j’ai trouvé cette lecture niaise… Attention, je dis pas que l’écriture de l’auteur est niaise mais ses personnages oui…

Je me suis ennuyée tout le long du roman même si après la découverte de Blue (que j’avais fait bien avant la révélation) ça change un peu. Mais vraiment un peu hein…

Bref, j’ai pas grand chose à dire. Je me suis ennuyée, j’en attendais beaucoup de part son sujet et ce que j’en ai entendu mais non définitivement non, ce roman n’a pas marché avec moi du tout!!!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Poison de Sarah Pinborough

Poison

Résumé:

Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…
… et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée …

 

Mon avis:

Je vous l’accorde la première fois que j’ai eu envie de lire ce roman, et la saga entière, c’est pour les couvertures qui sont juste sublimes, vous n’allez pas dire le contraire. Après ils ont arrêté la parution pour faire une intégrale mais qui me plaisait moins pour le coup et mon enthousiasme est redescendu. Puis j’ai vu ce premier tome lors de la grosse OP de Milady et Bragelonne (oui encore!) et je me suis laissée tenter.

Et je ne regrette pas de m’être laisser couler mais pour la version ebook parce que finalement, je n’ai perdu que 0.9cts… Oui pour moi cette lecture a été une perte de temps.

J’écris cette chronique 6 jours après avoir terminé la lecture et le peu que je me souvienne de ma lecture me laisse un vrai goût amer. Pour faire simple, je n’ai pas compris ce que l’auteur a voulu écrire. Le début était prometteur surtout qu’on retrouve très bien le conte de Blanche-Neige dans cette réécriture mais alors après ça part clairement en cacahuètes!

A partir du milieu à peu près, j’ai plus compris du tout où voulait aller Sarah Pinborough, elle m’a complètement perdue. D’ailleurs je me rendais compte que par moment, je lisais mais mon cerveau n’imprégnait pas tellement j’étais déroutée.

Même Blanche-Neige que j’aimais beaucoup au début, finit par faire des choix contradictoires avec ce qu’elle a pu dire au début. Bref, pour moi il y a vraiment deux parties, une que j’aime et l’autre non.

Et puis arrive la fin où j’ai rien compris du tout!!!! Mais alors rien de rien. Je me dis que c’est peut-être parce que j’ai fini le roman en diagonal et je l’espère vraiment parce que sinon ce roman a été en pente descendante du début à la fin.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Te succomber de Jasinda Wilder

Te succomber

Résumé:

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

 

Mon avis:

La couverture de ce roman et son résumé m’appâtaient bien et je me suis plongée dans cette lecture assez facilement et sans aucune appréhension ni attentes. Et je vais vous dire heureusement parce qu’il m’a complètement déçue!

Bon l’histoire en elle-même est sympathique, un peu passe-partour mais sympathique. Elle aurait même pu être touchante si les personnages n’étaient pas Nell et Colton. Je n’ai absolument pas accroché avec eux et j’irais même plus loin en disant que je ne les ai pas aimé. Et cela pour Nell quasiment dès les premières lignes.

A quoi est dû cette animosité? Le plus dur est de l’expliquer. Est-ce que c’est la plume de l’auteur qui n’a pas réussi à me les montrer sous leur meilleur jour, est-ce que leur personnalité ne me convenait pas, est-ce que j’avais envie d’avoir devant moi des personnages forts??? JE ne pourrais vous dire malheureusement, juste qu’ils me sont apparus antipathiques au possible.

Et malheureusement, pour moi c’est assez radicale, lorsque je n’aime pas les personnages, l’auteur peut sortir ses rames, il pourra écrire quasiment tout ce qu’il veut l’affaire est classée et je n’arrive pas être intéressée par l’histoire.

Je ne lirais pas la suite de cette saga qui n’est pourtant pas sur les mêmes personnages mais ce premier tome m’a suffisamment refroidie.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Sous le même toit de Jojo Moyes

Sous le même toit

Résumé:

A la mort de son mari, Isabel Delancey se retrouve criblée de dettes sans autre choix que de partir s’installer à la campagne dans une maison de famille délabrée avec ses enfants. Elle espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins mais elle ignore que sa présence va réveiller d’anciennes querelles.

 

Mon avis:

Lorsque j’ai acheté cet ebook et lorsque j’ai décidé de me lancer dans ma lecture, j’étais hyper confiante parce que c’était Jojo Moyes et que Avant toi, ainsi qu’Après toi ont été un coup de coeur et une super lecture donc ça paraissait logique.

Et bien cette logique a été contrariée parce que je me suis profondément ennuyée avec ce titre. J’ai hésité, arrivée au milieu, à l’abandonner mais j’y croyais et je me disais que Jojo Moyes allait nous balancer les émotions à la fin donc j’ai persisté. Heureusement pour moi, le roman n’est pas une brique et du coup se fini assez vite!

Je n’ai malheureusement accroché avec aucuns des personnages si ce n’est Byron mais qu’on ne voit pas suffisamment à mon goût. L’histoire des ces familles a tout pourtant, pour nous toucher, pour nous émouvoir mais malheureusement j’ai trouvé chacun des personnages agaçants et du coup a fait retomber le soufflé.

Comme je dis, l’intrigue en elle-même est sympa, facile tout de même mais elle a du potentiel et aurait pu me plaire si les protagonistes m’avaient plu.

C’est vraiment dommage, mais je ne compte pas arrêter là avec l’auteur et je sais qu’elle arrivera à nouveau à me toucher…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] L’apprenti épouvanteur de Joseph Delaney

L'apprenti épouvanteur

Résumé:

Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

 

Mon avis:

J’ai trouvé ce roman en excellent état en occas’ lors de mes dernières vacances chez Naku. Il me faisait envie parce que tout le monde en parlait et plutôt en bien donc forcément ça donne envie et en plus de ça StorieBooks me l’a désigné pour le mois d’août donc y a plus qu’à…

Si vous me suivez sur facebook, vous savez le global de mon ressenti sur cette lecture! Donc je ne fais pas durer le suspens plus longtemps et je dirais que je ne lirais pas la suite de cette saga qui en plus est longue. La principale raison à cela c’est que je me suis ennuyée quasiment tout le long de ma lecture. Je pense que c’est beaucoup trop jeunesse pour moi qui ne suis déjà pas une fan inconditionnel du fantastique!

Je ne peux pas dire que l’histoire est nulle parce que au contraire elle est très bien construite, pas trop simple et intéressante mais bon voila je n’ai pas accroché.

Le point positif c’est qu’il se lit très rapidement et facilement.

Voila, je peux vous le conseiller si la jeunesse ne vous fait pas peur et si vous aimez le fantastique.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Celui d’après de Jessica Cymerman

Celui d'après

Résumé:

Jean et Anna, c’est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée. Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s’effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu’il faut qu’elle aille de l’avant. Et elle veut trouver l’homme parfait. Mais l’homme parfait, c’était Jean, et Jean, elle l’a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer.

 

Mon avis:

Je tiens à commencer par m’excuser parce que je suis peu présente ici ou sur la page facebook de ce blog. Pour tout vous dire, je traverse un moment de grande flemme et du coup je ne lis presque plu, je n’ai pas envie d’écrire mes chroniques et je reste beaucoup sur mon canapé à regarder Gossip Girl… Aujourd’hui, je suis plutôt dans un bon jour donc j’en profite pour vous écrire les deux avis qui attendent patiemment depuis plusieurs jours maintenant…

Je commence par Celui d’après de Jessica Cymerman qui m’a été envoyé par les éditions Charleston que je remercie grandement pour cet envoi et pour tous les romans qu’ils me permettent de découvrir.

On a entre les mains un roman plutôt court mais qui a un résumé qui m’a de suite interpellé. J’ai pensé à Les gens heureux lisent et boivent du café et j’avais envie d’essayer et espérant ressentir les mêmes émotions. Si vous pensez comme moi, je vous arrête tout de suite, la comparaison s’arrête très vite!

Pour les émotions, elles ont été très fortes pour moi au début de ma lecture. Je pense qu’il est impossible de ne pas aimer le couple que forme Anna et Jean. Il est vraiment beau et sincère et surtout il m’a semblé très réaliste. Mais voila le drame arrive et là même si j’étais prévenue cela a été très dur! Vous allez peut-être me prendre pour une folle mais si mon chéri ou une personne que j’aime est en retard ou ne répond pas tout de suite à un message, je me fais vite des films et généralement on tombe vite dans l’extrême! Du coup ce récit a fait écho à tous ces stress que je m’inflige à moi-même et c’est juste horrible. Ici fois 100 000 vu que c’est la « réalité » pour Anna. J’ai été vraiment touchée par les pages relatant l’angoisse, l’annonce du décès puis les mois qui ont suivi…

Sans que ce soit trop facile, l’auteur a décidé que son personnage essaye de se relever, d’avancer et cela m’a semblé bien fait. Comme je le dis, ça ne s’est pas fait en quelques jours mais on est pas tombé non plus dans le tragique! Malheureusement pour moi, c’est à partir de la que tout à basculer.

Comme il est dit dans le résumé, Anna veut trouver un homme et comme celui qui lui convenait c’était Jean, elle veut un homme qui soit Jean. A partir de là le roman prend une tournure qui m’a beaucoup surprise, je ne m’y attendais pas du tout et j’ai complètement décroché. Je n’étais plus du tout sur la même longueur d’onde avec Anna qui en venait vraiment à me faire peur. J’ai été mal à l’aise, je n’arrivais vraiment pas à comprendre les choix d’Anna et du coup de l’auteur! Est-ce que c’est parce que je ne m’attendais pas à ça ou seulement parce que je n’adhère pas à la démarche? je ne sais pas mais cela a été compliqué pour moi.

Puis arrive les dernières pages qui m’ont réconcilié avec ma lecture sans pour autant me faire oublier le goût amer!

Je n’arriverais pas à le conseiller mais malgré tout il transmet des émotions et est bien écrit. Je n’ai pas adhéré aux choix d’Anna mais rien ne dit que vous serez dans le même cas…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston