Avis

[Mavilyly] On sème la folie de Laurent Bonneau

On sème la folie
Editeur: Bamboo
Nombre de pages: 118 pages
Prix: 21.90 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

« Un bel hommage à l’amitié… ». Cinq amis d’enfance décident de se retrouver dans une maison louée en bord de mer. Un week-end à les suivre dans leurs déambulations, leurs pensées et leurs aspirations. Ils rigolent, jouent, discutent, et se remettent en question, faisant le bilan de leurs vies. À un moment où leurs vies atteignent un chiffre rond, ils font le bilan, se confient, rient et se questionnent. Heureux de se revoir, ils échangent sans pudibonderie leurs points de vue de jeunes adultes sur leurs vies. Entre humour et confessions, blagues et questionnements, un voyage graphique au coeur de retrouvailles.

 

Mon avis:

Encore une fois c’est une bande dessinée conseillée par ma bibliothécaire que je vous présente là. Je suis une piètre connaisseuse dans ce domaine donc quand j’en ai envie, je lui fais confiance. Et avec On sème la folie, le sujet, de ces copains de lycée qui se retrouvent après quelques temps de séparation me plaisait bien.

J’ai passé un super moment avec cette BD. Déjà, il faut savoir, que j’ai eu un gros coup de coeur pour les dessins de Laurent Bonneau. Ils ne sont pourtant pas dans le style qui me plaît habituellement mais ils m’ont beaucoup touché. Les traits de ses personnages sont extrêmement bien fait et ils m’ont mis une claque. Sur plusieurs planches je suis restée bloquée à les détailler. Et comme une idiote, j’ai oublié de vous faire des photos sorry!!!

J’ai moins été touché par les textes que j’ai trouvé un peu décousus par moment et encore une fois, je préférais me plonger dans les dessins. Par contre j’ai fortement apprécié la façon dont l’auteur raconte son histoire. Il est très succinct avec cette familiarité que seuls des amis de longues dates peuvent partager. Ces hommes n’avaient pas besoin de tout se dire pour se comprendre mais pour autant, ils osaient se dire des vérités parfois un peu dures.

On sème la folie (titre tellement beau pour moi même si je ne l’ai pas vu aux premiers abords) est un magnifique écrit sur l’amitié, sur les changements en nous avec l’âge qui avance. J’ai passé un excellent moment et je ne mets pas de côté de me la procurer un jour.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

[Mavilyly] Les chasseurs de Mammouths de Jean M. Auel

les chasseurs de mammouths
Editeur: Presse de la Cité
Nombre de pages: 630 pages
Prix: 21.20 euros
Année de parution: 2002

Résumé:

Pendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé.
Ils ont taillé le silex, entretenu le feu, chassé le renne et le cerf, construit des abris et des bateaux. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l’esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan remuant des  » chasseurs de mammouths  » qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup.
Parmi eux, Rance le sculpteur est ému par Ayla. Le combat immémorial de l’amour et de la jalousie s’est déclenché.

 

Mon avis sur le tome 1 (pas transféré de l’ancien blog -_-‘), tome 2

Mon avis:

Je continues tranquillement cette saga que j’apprécie toujours autant. J’en suis au tome 3 et je me sens toujours dans mon petit cocon avec ces lectures.

La force de cette saga, en tout cas, avec moi, c’est la plume de l’auteur qui me met vraiment à mon aise. Ensuite il y a les personnages que j’apprécie de plus en plus soit à découvrir, soit à connaître de plus en plus… Bien que dans ce tome, le tumulte cérébral et sentimental que subit Jondalar m’a un peu pesé cela est vite oublié lorsque tout s’arrange!

Encore une fois, on est face à une lecture avec peu d’actions mais où on est centré sur les émotions, les sentiments des personnages tout en suivant leur quotidien qui comme le notre n’est pas sujet à des péripéties tous les jours.

Bien que je ne cherche pas à savoir la véracité des propos de Jean M. Auel, j’aime découvrir comment cette civilisation préhistorique évolue et nous ressemble un peu plus à chaque avancé.

Malheureusement c’est une saga qui ne peut pas plaire à tout le monde à cause de sa longueur mais pour moi à chaque fois c’est un régal! Je suis impatiente de me procurer le tome 4!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

[Mavilyly] La vie est belle de Roberto Bengnigni

LA vie est belle
Editeur: Folio
Nombre de pages: 254 pages
Prix: 6.9 euros
Année de parution: 1997

Résumé:

Et, direz-vous, pourquoi faire rire d’une chose aussi tragique, de la plus grande horreur du siècle ? Mais parce que c’est une histoire dédramatisée, un film dédramatisé. Parce que la vie est belle, et que le germe de l’espoir se niche jusque dans l’horreur ; il y a quelque chose qui résiste à tout, à quelque destruction que ce soit. Le rire nous sauve ; voir l’autre côté des choses, le côté surréel, amusant, ou parvenir à l’imaginer, nous empêche de nous briser, d’être emportés comme des fétus, nous aide à résister pour réussir à passer la nuit, même lorsqu’elle paraît longue. Et l’on peut, après tout, faire rire sans blesser personne : il existe toute une tradition d’humour juif particulièrement téméraire à cet égard.

 

Mon avis:

Je vais être assez concise sur cet avis. C’est il me semble la première fois que je lis un livre qui est le scénario d’un film. La vie est belle est sûrement un des films que j’ai le plus vu dans ma vie mais qui me bouleverse à chaque fois et je voulais voir s’il en serait de même avec le livre.

Et oui, la aussi j’ai pleuré mais je me remettais le film en tête en temps aussi donc il était tout ce qu’il y a de plus réel. C’est une oeuvre qui est vraiment sublime, dure, horrible mais tellement belle dans cet amour d’un père pour son fils. On n’en voit très peu mais on devine tout.

Si vous ne connaissez pas ce film, je vous le conseille fortement surtout si vous aimez tout ce qui touche à al seconde guerre mondiale et au histoire des camps…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Rouille de Floriane Soulas #PLIB2019

Rouille

Editeur: Srineo
Nombre pages: 384 pages
Prix: 16.90€
Année de parution: 2018

Résumé:

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparaît dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

 

Mon avis:

J’ai longtemps hésité à lire ce roman. Depuis sa sortie, il a été difficile de passer à côté, les avis sont plus ou moins bons mais voila ni la couverture, ni le résumé ne m’incitaient à le découvrir un peu plus. Et puis j’ai eu l’occasion de le découvrir grâce à la mise en place d’un livre voyageur. Finalement, j’y perdait peu s’il s’avérait qu’il ne me plaisait pas.

Et bien m’en a pris. Dans l’ensemble de ma lecture, j’ai beaucoup apprécié les moments passés avec le roman de Floriane Soulas.

Je dois avouer que j’ai mis du temps à vraiment rentrer dans l’histoire car il a fallu que je me familiarise avec le style et le décor steampunk que je connaissais absolument pas. Mais une fois tout cela apprivoisé, je me suis laissée conquérir par Violante et sa quête d’identité qui va l’amener beaucoup plus loin que ce qu’elle imaginait. Elle va vivre toutes ces péripéties accompagnée, et j’ai aimé les personnages proposé par l’auteur. Ils sont vraiment différents, ont tous leurs failles et leur force donc sont très intéressant. Sans vraiment savoir pourquoi, je me suis assez fortement attaché à un des personnages masculins (l’inventeur de petits gadgets pour ceux qui l’ont lu – c’est fou de pas me souvenir de son prénom -) et j’ai été déçue de pas en apprendre plus sur lui et surtout de le quitter!!!

Quand à l’intrigue, le début est assez lent, le temps de mettre les choses en place mais une fois que l’auteur choisit d’accélérer le rythme, elle ne lâche plus la pédale et tout va extrêmement vite. Les actions, les lieux, s’enchaînent et il est difficile de poser le livre.

Bien qu’une petite frustration s’est pointé à la fin où j’aurais voulu autre chose, Rouille est pour moi un très bon roman surtout que celui-ci est le premier de Floriane Soulas. Je ne sais pas si je peux le conseiller à tous mais en tous les cas, s’il vous tente n’hésitez plus.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Pour le PLIB2019: #ISBN9782367406060

Avis

[Mavilyly] Terres de glace de Cassandra O’Donnell

Terres de glace

Résumé:

Alors que leurs amis ont été kidnappés dans la destruction de Wallangar, Zoé et Gabriel se sont réfugiés en Terres Magiques. Déterminés à combattre de redoutables ennemis, ils doivent maîtriser leurs pouvoirs. Mais au moment où ils en ont le plus besoin, des alliés très proches s’apprêtent à les trahir…

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

Mon avis:

Je poursuis ma lecture de cette saga que j’aime vraiment beaucoup. Ce tome la, j’avoue, je l’ai acheté pour ma nièce, pour Noël, mais je n’ai pas pu m’empêcher de le lire avant de lui offrir ^^.

Encore une fois, j’ai pensé un excellent moment avec ce 5ème tome. L’histoire avance vraiment bien, les personnages évoluent, c’est vraiment bien fait.

Je continue à m’attacher de plus en plus à Zoé et Gabriel qui me touche beaucoup et qui font ce qu’ils peuvent avec ce qui leur tombe dessus.

Je suis impatiente de lire la suite mais il va falloir attendre la sortie.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Défendre Jacob de William Landay

Défendre Jacob

Résumé:

Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c’est la foudre qui s’abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d’un camarade de classe. Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en oeuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s’accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu’il connaît si mal.

 

Mon avis:

J’ai mis beaucoup trop de temps à me motiver pour écrire cette chronique et du coup j’ai un peu zappé mes ressentis. J’ai perdu l’habitude d’écrire au fur et à mesure de ma lecture et c’est pas bien ^^. Je vais essayer de vous transmettre tout ça quand même!

Dans l’ensemble, Défendre Jacob a été une bonne lecture, originale dans sa mise en page et assez facile à lire.

On suit d’un côté l’histoire, le procès qui entoure la mort de Ben Rifkin et dont Jacob est accusé et on a aussi des passages d’un « interrogatoire » du père de Jacob mais qu’on ne sait pas vraiment situé par rapport au procès. J’ai trouvé que cette alternance était très intéressante car elle nous perdait un peu tout en nous donnant des détails. Bref, je n’avais jamais vu cette façon de faire et cela m’a bien plu.

Les personnages m’ont aussi beaucoup intéressée. Je ne me suis pas identifié à eux ni vraiment attaché, mais ils sont si complexes qu’ils ne peuvent que nous intriguer et on veut savoir ce qu’ils ont réellement dans les tripes.

Je me suis fait ballotter par l’auteur, par ses personnages et par l’histoire. Je n’ai quasiment rien vu venir et même en ayant fini le livre j’ai l’impression que l’on m’a berné quelque part ^^.

Je conseille ce policier, je l’ai trouvé vraiment original et il remplit bien son rôle je trouve autour du mystère!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Royales de Camille Versi #PLIB2019

royales

Résumé:

Margaret est la princesse parfaite, adorée de tous les Anglais. Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études de littérature, de politique et d’histoire par correspondance…
Son secret ?
Margaret n’existe pas vraiment. Elles sont seize. Seize sœurs.
Seize clones, éduquées à la perfection, créées pour faire rêver un royaume.
Mais les temps ont changé… Sur seize clones, il ne devra rester qu’une princesse.

 

Mon avis:

La première fois dont j’ai entendu parler de ce roman, c’est avec Elodie de Eliott et des livres (booktube) qui m’avait déjà donné envie de le découvrir. Puis je l’ai vu en proposition sur NetGalley et les éditions Hachette ont accepté de me l’envoyé pour ma plus grande joie.

En faisant quelques recherches, je me suis aperçue que cette histoire a d’abord été écrite et lue sur Wattpad. J’ai téléchargé l’application et j’aimerais beaucoup m’y mettre surtout l’histoire de Moody mais je n’arrive pas à trouver le temps de caler en plus de mes autres lectures. Bref je m’égare, revenons à Royales.

J’ai énormément aimé cette lecture. Je me suis très vite attachée à la narratrice May et j’ai apprécié découvrir toutes les personnalités qui l’entourent. J’avoue avoir été un peu déçue par rapport à son/ses histoires d’amour qui vont trop vite et sont trop simples. May est une anti-héroïne, ce qui est géniale car un peu marre de ces personnages qui prennent tout sur leurs épaules du jour au lendemain pour sauver le monde.

Par Royales, Camille Versi fait une critique sur la vie monarchique et ce qu’elle pourrait devenir. Attention, on est très loin du roman journalistique donc je ne pense pas que l’auteur est choisi de faire quelque chose de très réaliste mais pour autant cela fait réfléchir. Avec toutes les avancées technologiques et sociologiques que l’on vit, il est en droit de se demander ce qui sera possible ou non dans quelques années. Cette histoire de clonage fait froid dans le dos mais en même à ses bons côtés lorsqu’il est bien fait.

L’auteur choisi de « régler » son histoire d’une façon légèrement inattendue ce qui est très plaisant même si j’ai trouvé que tout s’est accéléré et j’ai ressenti un manque à la fin. Il m’aura fallu peut-être un épilogue plus complet.

Je me rends bien compte que mon avis est quelque peu énigmatique et peu précis mais je ne veux vraiment pas trop vous en dire donc je fais ce que je peux ^^.

J’ai aimé cette lecture et je pense qu’une bonne majorité d’entre vous sera d’accord avce moi.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Code isbn pour le PLIB 2019 #ISBN9782016259634