Avis

[Mavilyly] Dylan Dubois

Dylan Dubois

Résumé:

Après un ans en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui… où une surprise l’attend : son père a remplacé sa mère, partie trois ans plus tôt. 

A priori, Dylan n’a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors « parce qu’elle ne supporte pas son odeur ». Et puis, Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche dès qu’elle le siffle… 

Mais le pire, c’est quand il comprend. Cynthia n’est pas juste une belle-mère désagréable : c’est une machine à démolir les gens. Dylan n’a plus qu’une issue : se tirer avec Rusty. Direction la forêt!

Mon avis:

Je me suis pris une sacrée claque avec ce roman qui est jeunesse mais finalement pas si jeunesse que ça…

Martine Pouchain a développé dans son roman toutes les émotions qu’un adolescent peut vivre en moins de 300 pages. Et en plus de ça la vie de Dylan Dubois n’est franchement pas simple et donc ses sentiments et ressentis sont décuplés! Je me suis assez vite attachée au jeune homme et ce qu’il vit m’a vraiment fait mal au bide.

On sent un jeune homme qui cherche sa place dans sa famille, dans son corps, dans la société. Il est en pleine recherche de soi. Il veut plaire aux autres mais en même temps c’est un adolescent un peu atypique et il ne veut pas s’oublier non plus. Dans ses réflexions, on trouve la maturité du presque adulte mais en même temps les attentes et besoin de l’enfant qui ne sont pas loin.

L’auteur a fait un travail magnifique sur l’adolescence et toutes les ambiguïtés que cela implique. On est tous passé par ces questionnements, plus ou moins intensément, et pourtant on oublie assez vite et on ne cherche plus à comprendre ces adultes en devenir qui évoluent à nos côtés.

J’ai vraiment adoré ma lecture et même encore aujourd’hui, 1 semaine après, je sens qu’il me bouleverse encore et que toutes les émotions qu’elle m’a transmise sont encore la. Par contre, c’est un roman dont le personnage principal à 16 ans et donc découvrir sa sexualité, c’est pourquoi sans être trash, je le déconseillerais aux tous jeunes adolescents… mais après 15-16 ans personne ne devrait se priver!

 

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

Brainless de Jérôme Noirez [naku]

Résumé: Jason, adolescent médiocre surnommé Brainless, habite Vermillion, petite ville du Dakota du Sud où la jeunesse s ennuie. Tous les jours, Brainless se fait une injection de formol, pour ne pas pourrir. Depuis qu’il est mort, étouffé par une ingestion massive de maïs, les deux hémisphères de son cerveau peinent à communiquer. Son estomac ne digère que de la viande crue. Il a cessé de dormir et de respirer. En dehors de cela, son quotidien n a pas beaucoup changé depuis qu’il est atteint du SCJH le syndrome de coma homéostasique juvénile, une nouvelle maladie touchant les adolescents, de plus en plus répandue aux États- Unis depuis qu’il est un zombie, autrement dit… Il lui arrive seulement, de temps à autres, de se demander quel goût a le cerveau humain. Mais parmi ses camarades de classe, certains ont des projets bien plus macabres.

Mon avis: Après avoir lu Reboot, les faucheurs sont des anges, 13 raisons, revanche … avec Brainless je finissais une belle période bien morbide !! Et pourtant, brainless a allégé l’ambiance grâce a l’humour de l’auteur.

Son style est un peu déroutant au début, mais on s’habitue rapidement et la lecture devient facile et rapide.

Le livre est a prendre au second degré, avec ces nombreux clichés et son humour parfois noir. Par ailleurs, pour moi, zombies présentés sont une image que le monde a des ados bien vivants, mous, incompétents sentimentalement … Plein de clichés je vous dis ^^

Brainless est le 2eme livre de la collection Electrogene de golf stream que je lis et je les trouve parfaits pour la génération actuelle. Ils traitent de sujets d’actualités avec un trait d’humour ou une histoire romancée pour ne pas tomber dans le coté moralisateur. Ils nous font réfléchir mais pas culpabiliser …

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

Ici et maintenant de Ann Brashares [naku]

Résumé: 

Prenna, dix-sept ans, a immigré à New-York avec sa mère. Elle ne vient pas d’un autre pays, mais d’une autre époque. Un futur, ravagé par une pandémie, où la vie est devenue impossible. Désormais, Prenna doit se fondre dans la société en suivant des règles strictes. Mais tout bascule lorsqu’elle tombe amoureuse d’Ethan 

Mon avis:

Quand je suis à la recherche de livres d’occasion je vois souvent la saga « 4 filles et 1 Jean » (que je scrute d’ailleurs pour mavilyly qui cherche le dernier tome) c’est pourquoi le nom de l’auteur me saute aux yeux alors que je ne l’ai jamais lue (car la saga ne me tente pas des masses). Mais quand j’ai vu ce livre à la bibliothèque, classé parmi les sf et fantasy adolescents je n’ai pas pu résister. Et je suis contente de la voir emprunter.

Il est très agréable à lire et se lit facilement. L’histoire n’est pas compliquée mais je me suis très vite attachée aux personnages et j’étais même un peu triste de les quitter.

Jai aimé l’avertissement sur ce que nous faisons de notre monde, comment nous le maltraitons … Il était léger et subtile, absolument pas accusateur oun méchant. Et j’espère qu’il aura un impact, aussi infime soit il, sur les lecteurs.

PlumeModifierPlumePlumePlumePlume

Avis

Revanche de Cat Clarke [naku]

revanche

Résumé:

Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l’homme idéal s’il ne préférait les garçons… À la fin d’une soirée d’ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C’est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d’un garçon qu’il a trouvé postée sur Internet. Cette vidéo plus que compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve d’e-mails agressifs qu’il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n’avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide… À la suite de ce drame, Jem prend trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Alors qu’elle mène sa petite enquête, elle reçoit un jour une lettre anonyme contenant trois noms : ceux des responsables. Sans hésitation, Jem abandonne son look gothique et décide d’approcher ces garçons. Mais sont-ils réellement les coupables ?

Mon avis:

Mavilyly m’a prêté ce livre l’hiver dernier (ou plutôt je l’ai embarqué avant de partir de chez elle ^^), elle m’a avoué ne pas se souvenir de tout mais l’avoir apprécié.

Je n’ai malheureusement pas eu le même sentiment en lisant ce livre.

L’héroïne est assez désagréable, si son ami avait été plus présent, l’histoire en aurait été tellement plus intéressante !! Jem s’est lancée dans une quête de vengeance, mais sa petite enquête se finie rapidement très rapidement car l’adolescente ne cherche pas la véracité de ses soupçons. Elle a ses préjugés et elle s’y tient.

J’aurai aimé que le livre soit un peu plus profond et qu’il survole moins les sujets intéressants, harcèlement – suicide …  dans le même style j’ai préféré 13 raisons et Jay Asher

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

Reboot de Amy Tintera [naku]

reboot

Synopsis:

178. C’est le chiffre tatoué sur mon bras. C’est le nombre de minutes durant lesquelles je suis restée morte. Je suis une Reboot. Tuée par un virus foudroyant, ressuscitée sous une forme quasi surhumaine. Je ne sens plus la douleur, ni les émotions. 178 minutes de mort clinique ont fait de moi un robot, un soldat. J’obéis aux ordres, je traque, je tue. On me confie les nouveaux Reboots. S’ils échouent, ils meurent. Ça ne me fait rien, je suis Wren 178. Je suis restée sans vie pendant 178 minutes. Pourtant, depuis que j’ai rencontré Callum, un Reboot 22, je ne me suis jamais sentie aussi vivante.

Mon avis:

Une dystopie comme je les aime !! J’ai pourtant du m’y mettre à 2 fois pour le lire, je ne devais pas être dans l’ambiance la première fois, car c’est un vrai coup de coeur !!

Le style d’écriture est accrocheur, j’étais accro dès les premières pages. Il y a un petit coup de mou au milieu de l’histoire mais elle est si prenante qu’il était tout de même difficile de poser le livre.

J’ai adoré la relation Wren-Callum et j’étais si triste d’arriver à la fin du livre.

Et pourtant j’ai peur pour la suite de l’aventure, j’espère que le 2ème tome sera à la hauteur car j’ai vraiment peur d’être déçue.

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Nos âmes jumelles de Samantha Bailly

nos-ames-jumelles

Résumé:

L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet…

Mon avis:

encore une fois, j’arrive après la guerre mais j’aime l’expression, mieux vaut tard que jamais ^^. C’est en ebook que j’ai fait cette lecture et je compte bien m’acheter l’intégrale de cette duologie assez vite!

Vous pouvez vous en douter, j’ai donc apprécié ma lecture. Je suis vite attachée aux deux adolescentes qui ont des problèmes de leur âge et qu’on a tous plus ou moins connu.

J’ai aimé aussi le fait qu’elles apprennent à se connaître d’abord par internet et par le biais de leur passion qui se lient. On est a une époque ou on a la chance de découvrir des personnes qu’on aurait jamais pu connaître avant. Je ne dis pas de faire n’importe quoi sur internet parce que oui il peut y avoir des malhonnête mais Samantha Bailly démontre qu’il peut y avoir aussi de très belles rencontres qui nous sont bénéfiques.

J’ai passé un excellent moment aussi grâce à la plume de l’auteur. Elle est douce et très agréable à lire. Je me rends compte que plus ça va et plus j’ai besoin d’être dans un cocon quand e lis, j’en demande un peu plus à l’auteur et Samantha Bailly réussit à m’apporter cela.

Je suis impatiente de lire la suite et de découvrir autre chose de l’auteur!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Oh boy! de Marie-Aude Murail

Oh boy

Résumé: 

Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu on ne les séparerait pas. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac. Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu elle existe. Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d avoir. Signe particulier: fait vivre des histoires d amour torrides à ses Barbie. Ils n ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. À cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L une n est pas très sympathique, l autre est irresponsable, et… Ah, oui ! ces deux personnes se détestent.

Mon avis:

J’ai obtenu ce livre grâce au site Troczone et j’avoue que je n’avais pas gardé en mémoire le bon résumé. Donc je vous laisse imaginer ma surprise quand je m’en suis aperçu! Je croyais qu’il était question de maltraitance d’enfant or pas du tout c’est presque le contraire!

J’ai été extrêmement touchée par cette histoire où il est question d’amour et d’amour non obligatoire. Il concerne certes des membres d’une même famille mais qui ne se connaissent pas et qui malgré tout vont vite devenir très liés. J’ai été particulièrement touchée par Siméon qui se croit devoir être l’être responsable, celui qui protège ses soeurs mais aussi par Bartélémy qui évolue vraiment vite et très joliment. Deux personnalités qui m’ont amené les larmes aux yeux tellement les personnes sont belles.

On trouve dans Oh, boy! des sujets très difficiles, tels que le deuil, la séparation des fratries, la maladie, l’homosexualité mais avec beaucoup de tendresse, d’humour et de sincérité enfantine. Bref, j’ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé ce livre.

Cela aurait pu être un coup de coeur si l’écriture n’était pas si jeunesse. Ce n’est pas un défaut à proprement parlé étant donné que le roman a pour cible les ados mais bon voila une petite faiblesse pour moi qui vais atteindre mes 25 ans…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume