Avis

[Mavilyly] Deux nuances de Brocoli de Marie Laurent

deux-nuances-de-brocoli

Résumé:

Le chemin d’Amalia Faust, brave fille complexée et un peu nunuche, caissière chez Brico, croise pas hasard celui d’Edouard Green, le séduisant patron d’une boîte de sex toys. Green propose bientôt à Amalia un étrange pacte. Elle découvre un univers insoupçonné où sexe, légumes et soumission sont étroitement associés. Mais à la longue, les positions inconciliables des deux héros risque de rendre leur relation difficile.

Mon avis:

Je tiens à remercier les éditions Artalys pour cette lecture. Je suis une grande fan de Cinquante Nuances de Grey que ce soit en livre, en film ou en cd… ^^. J’avais un peu peur du coup avec cette lecture qui est une parodie mais Jess m’a convaincu en me disant que ça ne devrait pas poser de problème.

Malheureusement, je n’ai pas accroché. Est-ce le fait que ce soit une parodie ou juste que ce n’est pas fait pour moi? Je n’en sais rien!!! Je n’ai pas réussi à accrocher avec Edouard ni avec Amalia donc ça ne m’a pas aidé. Et les différentes lectures d’avis que j’ai faite, il en ressort l’humour, or je n’ai pas ris. Attention, on a des scènes plutôt amusantes et peu ordinaires mais là où j’aurais du rire, je me suis sentie plutôt gênée…

Forcément, je vais faire les rapprochements avec la saga d’E.L. James et beaucoup on dit que Christian était un homme ignoble, malsain… mais pour moi Edouard le surpasse de loin. Malgré des instruments moins violents, sa personne me faisait froid dans le dos. Et Amalia, je l’ai trouvé encore plus nunuche qu’Ana. Maintenant que j’écris ces lignes, je me dis que c’était peut-être fait exprès???

Enfin bref, pour moi ce fut un échec et j’étais contente qu’il ne fasse qu’une centaine de pages…

Je suis désolée pour les éditions Artalys pour mon avis surtout qu’il sera sûrement un des derniers. Malheureusement, on a appris, il y a peu que la maison d’édition fermerait ses portes le 31 décembre 2016 à cause des ventes peu nombreuses. Si jamais un des titres vous intéresse dêpècez-vous de vous le procurer sur le site… Vraiment un grand merci à eux pour leur confiance et toutes les histoires qu’ils m’ont fait découvrir!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] Sagamore, le dossier After Shave de Michel Tessier

sagamore

Résumé:

En pleine canicule de juillet, un tueur en série se révèle. Il effectue un rituel qui consiste à épiler totalement des jeunes femmes avant de les tuer, c’est pourquoi cette affaire reçoit le nom de « dossier After Shave ». Heureusement, la police est aidée par un consultant très spécial : Sagamore, un vieil homme qui ne paie pas de mine à première vue mais qui est un chamane doté de pouvoirs extraordinaires… ainsi que du don de faire rire, même dans les moments les plus graves. Michel Tessier nous livre un récit haut en couleurs qui mélangent des passages tragiques et d’autres enjoués.

Mon avis:

Lorsque Jess des éditions Artalys m’a proposé cette lecture en me disant que c’était un policier ésotérique, je me suis dit pourquoi pas.

Dans ce genre il y a bien deux termes et donc pour moi deux avis ^^. J’ai complètement adoré l’enquête policière. Michel Tessier y met du suspens, des moments lents mais qui sont suivi par des passages où on perd notre souffle. Nous, lecteur, on connaît vite le coupable mais on ne sait pas jusqu’où il va aller.

J’ai aimé aussi les personnages flics. L’auteur ne consacre pas énormément de temps à leur description mais il en dit suffisamment pour qu’on se les représente. Bien que les couples se forment trop rapidement et trop facilement, les hommes et femmes sont réalistes et naturels. Je les ai aimé.

Maintenant passons au côté ésotérique. J’ai été complètement perdue avec cette partie. On est dan une sorcellerie bien particulière et à certain moment, j’ai même cru qu’il y en avait plusieurs. Pour tout vous dire, j’ai lu certains passages en diagonal et cela n’a pas empêché la compréhension du livre.

Pour terminer je le conseillerais mais pour l’apprécier dans sa totalité, il faut être accroché et s’intéresser à la sorcellerie wiccan.

Je remercie tout de même les éditions Artalys pour cette lecture.

Ma note:

A note 1A note 1A note 0.5A note 0A note 0

éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] Une vie pour une autre de Marina Lombardi

une-vie-pour-une-autre

Résumé:

Salomé est une jeune Lyonnaise complexée, mécontente de la vie qu’elle mène avec son copain Simon. A l’inverse, la Guadeloupéenne, Lola, mène une existence paradisiaque avec un célèbre architecte, Davy. Son seul souci est de savoir quand il se décidera à la demander en mariage. Leur vie aurait dû se poursuivre ainsi, mais le destin en a décidé autrement. Un accident… et chacune se retrouve dans le corps de l’autre. Elles ne se connaissent pas, pourtant elles vont devoir faire face à la situation. Comment vivre ainsi ? Y a-t-il un moyen, pour Salomé et Lola, de retrouver leurs corps ?

Mon avis:

Je suis assez partagée face à cette lecture. Autant j’ai adoré l’histoire, les personnages, le décor, autant j’ai été assez souvent perdue.

On suit Salomé et Lola que tout oppose et qui pourtant vont se voir liées par une étrange façon: elles vont échanger leurs corps… Idée super intéressante mais qui peut vite devenir compliqué pour savoir de qui on parle. C’est peut-être moi qui n’était pas assez concentrée mais à partir du moment où les deux femmes se retrouvent, je ne savais plus si lorsque l’auteur parlait de Lola, elle parlait de son âme ou de son corps. Cela m’a pas mal perturbée et j’ai été obligé à plusieurs reprises de relire des passages.

Deuxième petit point qui m’a un peu désarçonner, l’histoire se passe à notre époque ultra technologique et pourtant les personnages n’y pensent que plus  tard dans le récit. J’ai trouvé ça louche. Comme l’histoire avec la maman de Salomé, j’ai eu l’impression que cela tombait comme un cheveux sur la soupe!

Et pourtant, j’ai passé un excellent moment. J’ai tout de suite accroché avec les deux personnages principales mais aussi avec les hommes qui les aiment. Ils sont extrêmement touchants, tous différents mais très attachants. Les paysages décrits de la Guadeloupe sont juste magnifiques et nous font voyager. Mais le meilleur arrive après.

Je tire mon chapeau bien bas pour la façon dont l’auteur a décidé de résoudre toute l’affaire. Je ne m’y attendais pas du tout et elle n’a pas choisi la facilité. Marina Lombardi aurait pu choisir une solution bateau, simple mais non elle l’a fait avec du piment, du suspens et elle l’a très bien fait.

C’est une lecture intéressante, qui change que les éditions Artalys m’ont permis de lire (MERCI) et que je vous conseille malgré ces petits défauts!

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0.5A note 0

éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] La Cavalière de Taklamakan d’Alexandre Lévine

la-cavaliere-de-taklamakan

Résumé:

À l’époque mérovingienne, Eumerius, un aventurier européen, emprunte la Route de la Soie pour découvrir la Chine. Sa caravane est arrêtée par une jeune fille du royaume de Koutcha, Koulkera, qui gagne sa vie en faisant des missions d’observation pour l’armée. Annonçant aux marchands qu’ils risquent de croiser des brigands, elle leur propose de les éviter en passant par le terrible désert du Taklamakan. Mais elle a beau le connaître très bien, elle ne peut garantir aux voyageurs d’en ressortir indemnes. Et elle ignore qu’il existe un lien entre elle et ces brigands.

Mon avis:

Je tiens à remercier les éditions Artalys pour cette lecture et surtout à m’excuser pour le retard que j’ai dans mes lectures Ebook. Je vais tout faire pour être plus vigilante à l’avenir… Merci pour votre confiance.

Lorsque j’ai fait mon choix de lecture dans le catalogue des éditions Artalys, c’est le changement qui m’a attiré. J’avais envie de quelque chose de différent de ce que je lis d’hbitude (sans que soit le soit trop non plus…). La cavalière de Taklamakan m’intéressait par sa situation géographique, sa situation historique et par cette idée que c’est la femme qui protège :).

Si on parle de l’ensemble du roman, j’ai adoré ma lecture. Je me suis beaucoup attachée à Emeurius, Koulkera a perdu de son charme au fur et à mesure de ma lecture malheureusement pour laisser place à Prishka. Bref les personnages ne m’ont pas laissé indifférente. Ils sont réels, humains et bien vivants. Des qualificatifs bien étranges pour parler de personnages mais je veux juste dire qu’ils sont attachants et qu’ils pourraient être des gens qui vivent à côté de nous si on laisse de côté leur vie lol.

Ensuite, l’histoire qu’A. Lévine a créé m’a aussi énormément plu. On vague sur une histoire d’amour très belle, sur des secrets de famille, sur un voyage perpétuel dans une contrée complètement inconnue pour moi. Que de bon point et rien que pour moi, un livre avec de la romance et des secrets de famille, ça ne peut que me plaire!!!! C’est une histoire courte mais très dense. L’auteur sait très bien mener sa barque avec ses lecteurs dedans.

Malheureusement, je ne peux pas m’arrêter là. Il y a un point qui m’a dérangé mais qui m’a vraiment trop dérangé, les descriptions. Elles sont trop longues et se ressemblent relativement toutes… La plupart du récit se passe dans le désert et l’auteur s’évertue à nous décrire les lieux qui entourent les personnages mais voila dans un désert tout se ressemble un peu. Bref, plus j’avançais dans le livre et plus ça me gonflait pour à la fin les lire en diagonale. Je suis vraiment désolée de ce point là parce que sans ces passages, on aurait frôler, je pense, le coup de coeur.

Malgré tout je vous conseille cette lecture si les descriptions vous dérangent peu parce le reste vaut vraiment le coup!!!

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0.5A note 0

éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] Dans la peau de Marie Stuart de Marie Laurent

Dans la peau de Marie Stuart

Résumé:

Jeune Anglaise frivole, Susan ne s’intéresse guère à l’histoire de son pays, contrairement à son fiancé James. Mais le décès d’un oncle la propulse dans un cottage des bords du Loch Leven, où Marie Stuart avait été emprisonnée en 1567. Elle se découvre de surprenantes affinités avec la reine déchue, tandis que flotte sur elle l’ombre de la mystérieuse et antipathique Moïra Mac Grégor, ancienne gouvernante de son oncle. Et son voyage en Écosse se transforme en un saut temporel totalement inattendu.

Mon avis:

Grâce aux éditions Artalys, j’ai pu lire ce ebook où on voyage dans le temps, où le fantastique s’insère dans le présent.

C’est une très courte lecture (40 pages) qui aurait mérité plus pour pouvoir approfondir tous les mystères qui entourent l’histoire. Comme souvent avec Marie Laurent, je suis très vite rentrée dans l’histoire et les personnages m’ont semblé proches rapidement. Malheureusement, c’est le côté »paranormal » qui m’a un peu déçu ici. Susan change d’époque trop rapidement et j’ai mis du temps à tout remettre en place dans ma petite tête. En plus de ça elle accepte très vite et très bien ce qui lui arrive. Je ne sais pas si je dois le prendre comme un point positif ou négatif parce que j’ai aimé le lire mais il m’en a manqué…

Par contre, j’ai eu du mal avec l’explication et le but de ce saut dans le temps. Loin de moi l’idée de dire que ce n’était pas ce qu’il fallait mais je les ai trouvé un peu saugrenus. pourquoi faire tout ça juste pour ça finalement.

En somme c’set une bonne lecture qui aurait méritée quelques pages supplémentaires et qui a une fin que je n’imaginais pas telle quelle… Mais bon, j’ai envie de continuer à suivre cette auteur qui sait me plaire à chaque fois malgré tout.

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0A note 0

éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] L’enfer sous les jupons de Marie Laurent

L'enfer sous les jupons

Résumé: 

Prenez trois sœurs passablement dévergondées, la jolie Charity, la plantureuse Faith et la malingre Prue. Ajoutez un pasteur un tantinet obsédé, le révérend Hogarth, et son neveu Jeremy, un séminariste travaillé par ses hormones. Placez le tout dans une pension de famille du Yorkshire au temps de la reine Victoria, mélangez et observez le résultat : beaucoup de jupons retournés.

Mon avis:

Si j’ai demandé ce roman aux éditions Artalys, que je remercie encore pour notre partenariat, c’est d’abord pour la couverture parce que je la trouve juste magnifique… Ensuite le résumé m’a intrigué, et j’ai enfin pu mettre assez de distance avec la lecture érotique pour y retourner.

Cette nouvelle est vraiment à part, vraiment différente de tout ce que j’ai pu déjà lire… je ne vais pas ire que j’ai été choquée parce que je pense qu’il m’en faut beaucoup mais là, le contraste entre l’époque et le sujet fait qu’on tombe d’un peu plus haut lol. En même temps c’est vraiment ce que j’ai aimé dans ma lecture. J’ai aimé le décalage entre la condition des femmes présentes dans le livre et leurs agissements. J’ai aimé le décalage entre le statut des hommes et leurs agissements. Bref j’ai aimé quoi!!!

J’ai été terriblement surprise avec cette lecture ça c’est clair mais surprise dans le bon sens… Et elle m’a fait ouvrir de grands yeux, elle m’a fait sourire, elle m’a fait rire, beaucoup de choses ce sont passé en moi ^^.

Par contre je dois avouer que la fin vient un peu vite et il y a une question qui me reste en tête et je trouve ça dommage. Je ne peux vous la dévoiler sinon je vous spoile mais voila quoi (oui je m’exprime bien aujourd’hui).

En tout cas, c’est une lecture courte que je vous conseille amplement si le sexe ne vous fait pas peur. Merci aux éditions Artalys et à l’auteur dont c’est le deuxième écrit que je lis.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 éditions Artalys

Avis

[Mavilyly] Un combat difficile de Frédérique Arnould

Un combat difficile

Résumé:

 Alexia a sauvé Tomas des griffes du Grahir et s’est réfugiée à Spéro grâce à ses pouvoirs magiques. Elle y retrouve monsieur Hary, Kévin, Fallia et Léona. Mais le prince William et ses compagnons sont restés aux mains de l’ennemi. Le royaume d’Argalone est ainsi privé de son prince héritier. Cependant, Spéro se trouve sur le territoire de Dorduine, si bien qu’Alexia et ses amis ne sont pas en sécurité. Après avoir échappé à un encerclement de l’armée noire, ils s’efforcent de regagner leur pays. Des dangers mortels les attendent, ainsi qu’une rencontre inattendue qui va tout changer. Et c’est plus forte, mais non moins terrifiée, qu’Alexia se lance dans son dernier combat contre Grahir.

Mon avis sur les tome 1, tome 2

Mon avis:

J’étais pressée de lire ce tome pour avoir la fin mais en même temps pas envie parce que mine de rien, je m’étais attachée aux personnages et j’avais peur de ce que l’auteur allait leur faire!

Alexia mûrit un peu et se concentre sur sa mission même si on a encore quelques passages trop mielleux, on retrouve un peu plus d’action dans ce tome. Frederique Arnoult a donné un rythme haletant dans ce troisième tome. Le temps passe très vite et on est littéralement entraîné dans le récit. J’ai eu l’impression de retrouver plus du premier tome dans celui-ci et c’est vraiment très bien.

J’ai ressenti de la tristesse en fermant l’ebook. La fin est très bien, l’auteur fini son histoire sans pour autant la fermer complètement mais voila, je n’avais pas envie de quitter Alexia, Maxi et surtout Thomas. Parce que oui mon « amour » pour lui n’a fait que s’accroître au fil des pages. Un nouveau boyfriend’s book??? Peut-être!!!

Vraiment, si le fantastique vous plait mais que les contextes compliqués vous rebutent, penchez-vous sur La guerrière d’Argalone, il est fait pour vous…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

éditions Artalys