Avis

[Mavilyly ) L’atelier des sorciers T1 de Kamome Shirahama

L'atelier des sorciers 1.jpg
Editeur: Pika edition
Nombre de pages: 224
Prix: 7.50 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !
Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupc?onnait pas l’existence !

Mon avis:

Ce manga m’a été offert par Sylvie, que je remercie encore, suite à un coup de coeur pour la couverture, elle a été pris d’une folie et voila… ^^

Je ne suis pas quelqu’un qui lit beaucoup de mangas et d’oeuvres graphiques en règle générale mais il y en a qui m’attirent et qui marchent très bien sur moi. C’est le cas de cette saga.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. L’auteur ne perd pas son temps à mettre son intrigue en place, on entre très vite dans le vif du sujet et les pages s’enchaînent sans que l’on s’en aperçoive réellement.

Ce que vit le personnage Coco, n’est pas facile. En l’espace de quelques heures, elle perd tout, se retrouve dans un monde qu’elle ne connaît pas et où elle n’est pas la bienvenue à priori. Pour autant, elle ne se démonte pas, elle va au bout et montre son caractère déterminé. Je l’ai beaucoup apprécié.

Mon seul désarroi c’est de ne pas avoir le tome 2 et d’être dans mon challenge achat ^^.

Avis, Jaze bouquine

Jaze bouquine

 

Bannière Jaze

Honte sur moi. Deux samedis que je ne publies pas cet article. Mes seules excuses sont que j’ai repris le travail mais qu’on est toujours en été donc entre les sorties avec amis, famille… le temps m’a manqué. Du coup je rattrape mon retard et je vous mets celui-ci avec un jour de retard.

20190818_132629

C’est avec un livre que Vertbaudet nous a offert pour les 1 ans de Jaze que je viens vers vous cette semaine. Toujours un peu d’appréhension quand les choses sont gratuites (oui je sais c’est nul ^^) mais que ce soit Jaze ou moi on l’aime beaucoup.

C’est un livre tout cartonné assez simple ou sur une double page vous avez une description d’un animal sauvage avec un dessin minimaliste et un ou plusieurs trous..

20190818_132617

Et sur la suivante on a le nom de l’animal et son illustration dans son intégralité.

20190818_132556

Il est court mais efficace. Les couleurs sont très jolies et j’aime beaucoup les descriptions des animaux aussi. Bref, un petit coup de coeur pour cet album…

 

Nous on retourne à nos livres et vous vos livres fétiches???

anigif_sub-buzz-26044-1505848839-15

 

Avis

[Mavilyly] Je rêvais de l’Afrique de Kuki Gallmann

Je rêvais d'Afrique

Résumé:

Entre le mont Kenya et la vallée du Grand Rift, au cœur du plus fabuleux sanctuaire de la vie sauvage, le domaine d’Ol Ari Nyiro abrite la Gallmann Memorial Foundation.
Une immense réserve créée par une femme, Kuki Gallmann, en mémoire des deux hommes qui ont aimé avec elle ce petit morceau du Kenya : son mari Paolo et son fils Emanuele… Il y a près de trente ans, en Italie, un terrible accident de voiture va réunir les souffrances de Kuki, immobilisée pour de longs mois, et celles de Paolo, veuf de sa première femme. Tous deux, ils rêvent d’un ailleurs : l’Afrique des souvenirs d’enfance, le Kenya que Paolo aime tant.
En 1972, ils sautent le pas, bâtissent une nouvelle  » ferme africaine « , vivant tels des personnages échappés d’un roman d’Hemingway, puis prennent à cœur la sauvegarde d’une nature éblouissante. Deux fois la mort s’abat. Paolo, en voiture, Emanuele, passionné par les reptiles, d’une morsure fatale. Mais Kuki, avant tout, aime la vie et, à travers sa fondation, se lance pour eux, et pour sa fille Sveva, qui n’aura pas connu son père, dans ce combat contre le destin.
Aujourd’hui, entourée de scientifiques, soutenue par le gouvernement kenyan et des institutions internationales, elle continue à vivre passionnément l’Afrique.

Mon avis:

J’ai reçu ce livre lors de notre swap avec StorieBooks parce qu’on devait s’envoyer un livre où l’intrigue se passait dans un lieu qui nous fait rêver et je lui avais suggéré l’Irlande ou l’Afrique…

C’est aussi StorieBooks qui ma l’a fait sortir de ma Pal parce qu’elle me l’a choisi pour le challenge Dans ma PAL, tu choisis… du mois de février.

Et je suis extrêmement peinée de dire que je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture. Je trouve ça toujours délicat lorsque c’est un livre offert de ne pas aimé mais bon, promis, je n’ai pas fait exprès ^^.

C’est un grand ennui que j’ai enduré pendant toute ma lecture. Parce que oui j’ai été jusqu’au bout malgré une grande envie d’abandonner. Lorsque j’ai débuté ce témoignage, j’avais envie de voyager, de découvrir une partie de l’Afrique qui est le Kenya mais j’ai trouvé que l’auteur ne nous donne pas assez de descriptions des paysages qu’elle a autour d’elle et du coup nous enlève cette part de voyage.

Par contre, elle nous décrit toutes les personnes qu’elle rencontre et ça en long et en large!!! Et tout ça dans un lexique du monde des bisounours. Je sais que ça existe des personnes qui ne voit que le bine, qui sont extrêmement positive mais la c’était trop pour moi. Toutes les personnes décrites dans ce récit sont extraordinaires et non désolée mais moi ça ne passe pas!

Voila, c’est une lecture, où il ne se passe pas grand chose malgré ce qui se passe dans la vie de Kuki et qui malheureusement n’a pas emmené mon cerveau et mon imagination en Afrique!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Nos faces cachées d’Amy Harmon

Nos faces cachées

Résumé:

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

 

Mon avis:

StorieBooks m’a offert ce livre pour notre swap car il fait partie de ses coups de coeur et au vu de tout ce que j’avais pu lire sur ce roman, j’en attendais énormément et sûrement beaucoup trop.

Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé, je ne dirais pas qu’il ne m’a pas touché (j’ai fini en larmes) mais je pensais ressentir plus d’émotions et surtout adoré ma lecture du début à la fin… En gros pour moi, le livre se découpe en deux parties. La première où on est dans de la mise en place, dans la présentation des personnages mais qui est du coup lente et assez narrative. J’ai été déroutée par cette première moitié d’autant plus que je m’attendais à un truc de ouf!

Puis il y a les événements tragiques et à partir de là, tout s’accélère. Les personnages évoluent vraiment, prennent conscience de beaucoup de choses et enfin deviennent, pour moi, plus attachants, sensibles et vrais… Dans cette deuxième partie, j’ai eu le coeur brisé même si je m’en doutais un petit peu!!!

Un petit détail m’a aussi perturbée dans ma lecture. Les couples se forment et pour plusieurs tout va très vite. J’avais l’impression d’être dans les époques 50-70 et non dans les années 2000. Je peux difficilement épiloguer pour ne pas trop dévoiler mais mariages, naissances etc… sont plutôt monnaie courante lol!

Puis arrive les dernières pages. Elles sont pleines d’espoir, d’amour et tout simplement de vie mais encore une fois, le couple concerné va à mon sens trop vite. Je suis peut-être trop dans mon temps, où j’aime prendre mon temps mais voila, pour moi il y 15 ans on ne réagissait déjà plus comme le font les personnages de Nos faces cachées

Je suis contente de l’avoir lu tout de même! Je vais le garder dans ma bibliothèque pendant un moment parce qu’il est quand même beau et que j’aimerais le faire lire à ma soeur ^^.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Si je reste de Gayle Forman

Si je reste

Résumé: 

Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle. Quand, un jour, tout s’arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture… Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l’hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d’avant, imagine sa vie d’après. Sortir du coma, d’accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste…

Mon avis:

Voila le livre qui m’a fait du bien et m’a sorti de cette mini panne de lecture. Je l’ai lu en une soirée, certes il est petit, mais il n’y a pas que ça. Ce roman est vraiment magnifique.

Quand on connaît le sujet du livre, on se doute que la peine sera présente et c’est le cas mais l’auteur arrive tout de même à nous faire rire à travers ses lignes. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur nous fait connaître Mia. j’ai aimé la découvrir dans son présent mais aussi dans son passé. Et c’est presque dans les souvenirs de l’adolescente que j’ai eu le plus d’émotions parce que c’est dans ces moments la qu’on sent tout l’amour, le bonheur qu’elle vivait. Et la peine vient après lorsqu’on se demande comme elle, comment elle pourra faire sans tout ça!!!

Comme je vous le disais, on passe du présent au passé, du passé eu présent mais avec énormément de facilité. Je n’ai ressenti aucune gêne par rapport à ça.

Quand je repense à cette lecture, il n’y a que le mot ‘MAGNIFIQUE’ qui me vient en tête et je vous le répète pour que vous vous précipitiez à le lire. Je n’ai vu aucun défaut à cette lecture même si j’aurais aimé avoir un peu plus que ces 190 pages. La suite atterrit de suite dans ma wish-list.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume