Bilan, Dans ma pal tu choisis

(DMPTC) C’est l’heure du bilan ! [Storiebooks]

Le bilan DMPTC Sylvie

Le mois dernier, nous avons eu envie de changement avec Mavilyly, et donc on a changé le « Dans ma PAL, tu choisis… ». Pour ce premier mois, Mavilyly m’a choisi 10 livres de ma PAL que je devais lire..

Pour pimenter, on a eu l’idée de se mettre un petit challenge; chaque livres nous rapporte un point et si on lit tous les livres, on marque des points supplémentaires. Celle de nous deux qui aura le plus de points aura un petit cadeau et en plus elle donnera un gage à la perdante.

La seule chose que je peux vous dire c’est que je suis mal partie lol, mais bon je garde espoir !

Petit rappel des livres choisi par Mavilyly :

 

Et voilà, maintenant, vous vous demandez si j’ai réussi ou pas !

Et ben malheureusement, je n’ai pas réussi à lire tous les livres, car déjà, avec ce qui se passe actuellement, ben j’ai beaucoup de mal à lire, et ensuite, je travaille dans une maison de retraite donc j’ai un peu plus de travail, mais bon voilà, il faut faire avec !

Donc pour ce premier mois, je n’ai lu que 2 livres de cette PAL, oups, non, non, Mavilyly, enlève ce sourire de tes lèvres et ne crois pas que la victoire est déjà à toi :p

Voici les deux livres que j’ai lu :

 

Et j’en ai également commencé un autre que je n’ai pas eu le temps de finir :

La véritable histoire des contes de fées

 

Ben voilà, un bilan pas très élogieux, mais bon, je me rattraperais en juin, du moins j’espère lol !

Je vous souhaite à tous de belles lectures et surtout prenez soin de vous ❤

 

Blabla, Dans ma pal tu choisis

Dans ma PAL tu choisis… #1

Dans ma PAL, tu choisis...

 

Mais que ce passe-t-il?

On change tout! ^^ On a besoin d’un peu d’évolution quant à ce rendez-vous car on sentait que l’on ne le tenait plus du tout.

Donc maintenant, au lieu de choisir un livre par mois l’une pour l’autre, chacune notre tour, on choisira 10 livres à notre copiblog qu’elle devra lire dans le mois. Ou tout du moins le plus possible… On peut donner des « consignes » à l’autre mais elles doivent être large ou ne concerné que peu de livres.

Et dernière règle, celle qui aura lu le plus de livres se verra offrir un cadeau par la « perdante » qui elle aura un gage par la « gagnante » à la fin de l’année…

 

Ce mois-ci, c’est moi, Mavilyly, qui commence à donner la liste de livres à Sylvie qui voulait des livres courts. Elle viendra en fin de mois ou début de mois prochain vous faire un petit bilan.

 

On souhaite de bonne lectures à Storiebooks mais on espère qu’elle ne lira pas tout (😈que la meilleure gagne 😈😜)

Blabla, Lecture commune

Lecture commune #1

Lecture commune

 

On a bien envie de nous faire une lecture commune par mois donc on vous présente ici, le roman qui a eu nos faveurs…

 

L'envol du phénix

« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

 

Dans ma pal tu choisis

Dans ma PAL, tu choisis… #33

Dans ma PAL, tu choisis...

 

Avec StorieBooks nous avions envie de nous faire un petit challenge mensuel. Nous avons décidé de l’appeler Dans ma PAL, tu choisis… et il consiste à choisir un livre dans la pal de l’autre ce qu’elle devra lire avant le dernier jour du mois en cours!

Je sais qu’il existe un peu partout et notamment sur Livr’addict le même challenge donc nous nous l’approprions pas du tout et j’espère que ça n’offusquera personne qu’on le reprenne sous un autre nom.

 

StorieBooks a choisi pour Mavilyly

Mon ami Frédéric.jpg

 

Mavilyly a choisi pour StorieBooks

 

holzl

Avis

[Mavilyly] Pari entre amis de Pauline Libersart

Pari entre amis
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 348 pages
Prix: 17.99 euros (coffret des 3 tomes)
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Après avoir rompu ses fiançailles, Ashley se refugie chez ses parents où elle renoue le contact avec ses amis de lycée. C’est ainsi qu’elle retrouve celui qui avait été son meilleur ami : Joshua Forester. De l’adolescent petit, boutonneux et timide, elle ne reconnaît plus rien. Il est devenu un homme diablement sexy et entreprenant. Désespérée, humiliée par la trahison de son fiancé, elle se confie à lui. Plus que la tromperie, ce sont les paroles assassines de son ex qui l’ont meurtrie : « Tu es un glaçon. Tu es frigide. » Bien décidé à lui démontrer le contraire, Joshua lui propose un pari : lui prouver qu’elle peut prendre du plaisir avec un homme contre un dîner romantique. Commence entre eux une liaison secrète et passionnée : amis le jour, amants la nuit. Mais cette relation charnelle ne risque-t-elle pas de tout gâcher de leur amitié renaissante ?

 

Mon avis:

Petite anecdote sur cette lecture, je l’ai choisi sur un coup de tête. Après avoir fait mon ménage, je me retrouve coincée dans ma chambre en attendant que mon sol sèche sans livre… Il me fallait un roman à la couverture unie pour le challenge Snakes and Ladders sur Livraddict donc me voila à piocher une lecture dans ma PAL qui convient pour cette consigne. Et quel plaisir.

Ce premier tome n’est pas un roman que l’on peut encenser car il n’est pas extraordinaire, c’est une romance tout ce qu’il y a de plus classique et prévisible mais voila j’ai ADORÉ. Peut-être juste parce que c’était le bon moment ou alors juste parce que c’est Pauline Libersart qu’il l’a écrit, yo no sé…

Le seul point négatif que j’ai relevé dans ma lecture, je l’ai déjà évoqué c’est que cette histoire est prévisible et reprend vraiment tous les critères de la romance dont ceux qui nous font lever légèrement les yeux au ciel mais vu le plaisir que j’ai pris à tourner les pages, je passais complètement dessus.

Oui oui, l’auteur va vite en besogne, c’est facile, mais on s’en fout en tous les cas moi je m’en foutais. Ses personnages, les principaux comme les secondaires d’ailleurs, sont attachant, tout plein d’humour et surtout gardent leur côté mystérieux qui nous donne envie de creuser un peu plus en eux (bon ok à la fin on en connaît beaucoup ^^). J’avais l’impression de faire partie de leur bande de potes et j’ai adoré ça!

J’ai trouvé la romance (je pourrais dire les romances d’ailleurs) si douce et en même temps si bestiale sans tomber dans le bisounours ou le vulgaire. Je préviens qu’il y a des scènes de sexe dans ce roman mais pour moi l’auteur n’en fait pas trop. Elle emploie des mots qui moi ne me plaise pas et malheureusement qui reviennent souvent à présent dans les romans mais ici, je trouve que « sa raison » apporte quelque chose en plus.

Je suis extrêmement curieuse de lire la suite car lorsque j’ai terminé ce premier tome, je me suis dit qu’il pourrait se suffire à lui même mais je ne suis pas mécontente de continuer à suivre Josh et Ashley. Je ne pense pas faire traîner cette saga, j’ai envie de retrouver ce plaisir de lecture.

 

Avis

[Mavilyly] Dieu me déteste de Hollis Seamon

Dieu me déteste.jpg

Editeur: La belle Colère (Anne Carrière)
Nombre de pages: 276 pages
Prix: 19 euros
Année de parution: 2014

 

Résumé:

New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

 

Mon avis:

C’est pour le challenge Snakes and Ladders sur Livraddict que j’ai décidé de sortir ce roman de ma PAL et je suis partie avec pour notre week-end prolongé en famille car je n’arrive pas à lire sur ma liseuse lorsque je suis en voiture. Malheureusement, je l’ai lu trop vite donc je n’avais plus rien pour le retour ^^.

Et maintenant, si je vous parlais de mon ressenti sur ce bouquin… Pour être franche, j’ai d’abord craquer sur la collection La belle colère. Ce sont des couvertures épurées et donc simple mais moi j’adore vraiment beaucoup. Je me suis donc renseignée et à l’époque, j’ai choisi ce roman car tout le monde en disant du bien et que j’aime les livres badant donc… Malheureusement, je n’en suis pas ressortie aussi enthousiaste que prévu.

Loin de moi l’idée de dire que je n’ai pas aimé le roman parce que j’ai passé un très bon moment. La lecture est vraiment fluide. J’ai beaucoup aimé le personnage de Richard qui a un humour qui a très bien fonctionné sur moi. Il est conscient du mal qui le touche et de l’avenir sombre qui l’attend, pour autant il ne se laisse pas abattre, il continue à avoir des rêves et à vivre! Et comme je le disais avec un humour décapant, une auto-dérision à donner le sourire. Et aussi une grande force.

Maintenant, je n’ai pas pu faire autrement que comparé ce roman à Nos étoiles contraires de John Green et à côté, il fait un peu pâle figure. Le mot qui vient c’est qu’il est moins intense, moins tourné sur les ressentis des personnages et cela un peu manqué.

Je ne regrette pas ma lecture mais je ne le garderais pas dans ma bibliothèque (d’ailleurs il est déjà dans les rayons de la municipale ^^) et ça je le regrette parce que je ne garde pas ce seul et unique La belle colère que j’avais lol.

 

Avis

[Mavilyly] Le pianiste de Wladyslaw Szpilman

Le pianiste
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 265 pages
Prix: 18,5 euros
Année de parution: 2001

 

Résumé:

Septembre 1939. L’invasion de la Pologne, décrétée par Hitler, vient déclencher la Seconde Guerre mondiale. Varsovie est écrasée sous les bombes ; à la radio résonnent les derniers accords d’un nocturne de Chopin. Le pianiste Wladyslaw Szpilman est contraint de rejoindre le ghetto nazi recréé au coeur de la ville. Là, il va subir l’horreur au quotidien, avec la menace permanente de la déportation. Miraculeusement rescapé de l’enfer, grâce à un officier allemand mélomane, le pianiste témoigne au lendemain de la victoire alliée…

 

Mon avis:

Il me semble avoir récupérer ce livre chez mon oncle grand lecteur lui aussi. Ensuite, je l’ai sorti de ma Pal pour le challenge Le Scrabble Littéraire que je fais sur Livraddict (en ce moment les challenges ça y va mais ils sont sans prises de tête donc ça me va ^^). Je partais dans cette lecture sans appréhension, ni attente particulière juste envie de découvrir encore un peu plus l’Histoire de cette Seconde Guerre Mondiale. Car oui bien sûr j’avais déjà entendu parler du ghetto de Varsovie mais il me semble pas l’avoir approfondi à l’école donc mes connaissances étaient vraiment minimes…

Forcément, j’ai appris plein de choses et j’ai surtout aussi été attristée parce que ces juifs polonais ont vécu eux aussi lors de cette guerre et ce génocide. Malheureusement à force d’en lire et de se renseigner, on se blinde un peu et on est moins touché par es récits. Ce n’est pas pour autant que ce texte est mauvais au contraire. Je pense que j’ai moins ressenti les choses aussi car l’auteur met beaucoup de distance et de détachement lorsque il écrit son histoire. Au début cela m’a fait bizarre puis finalement, je me suis dit que c’était intéressant aussi de vivre les faits sans trop d’émotions et de sentiments qui s’y mêlent… Et puis à la toute fin du texte, le fils de l’auteur qui est à l’initiative de cette réédition explique que Wladyslaw Szpilman a écrit ce récit dès la fin de son calvaire donc encore un peu sous le choc et sans prise de recul, ce qui explique sûrement ce détachement.

Pour autant la lecture de ce roman est très fluide, simple et très intéressante. Le pianiste est une histoire connue et reconnue, elle a même été produite en film donc je suis contente de l’avoir découverte et aimée.