Avis

[Mavilyly] Extraterrestre… ou presque d’India Desjardin

Extraterrestre... ou presque

Editeur: Michel Lafon
Nombre de pages: 247 pages
Prix: 13.95€
Année de parution: 2010

Résumé:

À quatorze ans, Aurélie Laflamme ne se sent aucune affinité avec personne. Depuis le décès de son père, sa mère est un vrai zombie, mais la voilà soudainement qui revit (et qui va même jusqu’à porter des dessous affriolants!). Pourrait-il y avoir un lien avec Denis Beaulieu, le directeur de l’école? (ou-ach!) Quant à sa meilleure amie, Kat, l’amour lui ramollit complètement le cerveau. Pas question de s’y laisser prendre, elle aussi! Mais personne n’est à l’abri d’un coup de foudre…
Et au milieu de ce tourbillon, Aurélie ne désire qu’une choses, trouver sa place dans l’univers.

 

Mon avis:

Aussitôt entré dans ma Pal que je le fais ressortir. C’est assez rare pour être souligné. J’ai acheté ce tome 1 car j’ai trouvé dans un EasyCach le 2, le 3, le 4 et le 5 il y a de ça longtemps mais sans celui-ci, il était compliqué de les lire ^^. J’en avais entendu beaucoup de bien surtout de la part de Moody de la chaîne youtube MoodyTakeABook.

Soyons clair, je ne connais son engouement. J’ai bien aimé ma lecture mais clairement je ne suis plus la cible et je me suis un peu ennuyée. Il n’est absolument pas mauvais, au contraire, il a beaucoup d’humour, sa mise en page est super sympa et les préoccupations de Aurélie plus ou moins intéressantes mais bon voila, je ne suis plus adolescente et tout cela me touche moins.

Pour autant je suis très contente d’avoir découvert cette saga, je lirais la suite avec plaisir car ils se lisent vite et facilement mais c’est une saga qui, je pense, ne restera pas dans mes souvenirs…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

Creativ’things, tome 1 : Pas toujours sur le droit chemin de Rachel Berthelot [Storibooks]

af1

 

Résumé :

Cassandra Chemin, c’est elle. « Cassy » pour les intimes. « Sissi » pour les suicidaires.

À peine sortie de l’école, cette jeune diplômée se fait embaucher par une grande boîte de communication Parisienne : Creativ’Things. Et comme si ce n’était pas assez, on la propulse directement Manager !

Sauf que quand on doit diriger deux services, l’un géré par un coléreux et l’autre par un profiteur, les choses peuvent rapidement prendre une tournure inattendue…

Ce livre est à déguster avec du thé et un pot de crème glacée !

 

Mon avis :

J’ai lu ce roman dans sa version e-book, et je n’ai pas été déçue!

Déjà, je viens de découvrir la plume de Rachel Berthelot et c’est un pure bonheur, son livre est addictif, et se lit vraiment très vite et on a du mal à le lâcher!

C’est une lecture détente, on a toujours le sourire, et puis les personnages sont trop chou, sauf un que j’ai détesté, mais bon, je vous dirais pas qui, histoire que vous alliez le découvrir par vous même :p

Franchement, je pense lire rapidement un autre livre de cette autrice, mais je vous conseille vivement de la découvrir vous passerez un super moment!

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Très chère Sadie de Sophie Kinsella

sk26

Résumé:

Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d’une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d’assister à la crémation d’une très vieille grand-tante qu’elle a dû voir cinq fais tout au plus. Heureusement, Lara n’est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier. Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu’ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis. Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ?

 

Mon avis:

Lorsque je commence un Sophie Kinsella, je suis confiante et j’ai vraiment envie de me caler dans mon canapé et passer un moment coocooning tout simplement. J’étais dans cet état d’esprit lorsque j’ai commencé Très chère Sadie mais malheureusement pour une fois, j’ai assez vite déchanté.

Les romans de S. Kinsella ont toujours un côté un peu décalé, c’est ce qui donne leur légèreté mais là, l’auteur, est partie un peu trop loin pour moi. Je ne m’y attendais pas du tout mais on a un petit côté surnaturel dans l’histoire et ne m’y attendant pas, j’ai été désarçonnée et malheureusement, ce sentiment m’a pas vraiment quitté de toute ma lecture!

En plus de ça, j’ai eu beaucoup de mal avec Lara que j’ai trouvé geignarde, un peu nunuche et vraiment agaçante ^^. Et pour Sadie, pareil, très difficile pour moi de l’apprécier. Un personnage décalé, imbu de lui même qui m’a fait levé les yeux au ciel plus d’une fois!

Pour l’intrigue en elle-même, elle a ses qualités même si j’ai eu l’impression par moment, que l’auteur se perdait un peu. Finalement, une histoire assez facile, mais assez typique de l’auteur, avec ses raccourcis qui sont très gênants si on est pas habitué à ce genre de lecture.

Ma note n’est pas catastrophique parce que l’on reste avec un roman écrit par Sophie Kinsella donc facile à lire qui malgré ces points négatifs, nous fait passer un bon moment lorsque l’on aime l’auteur, ce qui est mon cas…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Confession d’une accro du shopping de Sophie Kinsella

Confession d'une accro au shopping

Résumé:

Selon Rebecca Bloomwood, « si l’on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n’existerait plus ». Droguée au shopping, notre héroïne s’expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu’elle entretient avec son banquier… Comble de l’ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s’amoncellent… Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c’est la panique. De quoi miner aussi son début d’histoire d’amour avec le séduisant homme d’affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?

 

Mon avis:

La première fois que j’ai eu en ma possession et lu cette saga, je devais avoir aux alentours de 15 ans et j’en grade un souvenir très bon. Il me semble avoir enchaîné les tomes les uns après les autres. J’avais donc très envie de la relire, d’apprécier autant et c’est pour moi typiquement le genre de lecture à faire en été, en vacances…

Je ne vais pas dire que je n’ai pas aimé ma lecture mais voila mes souvenirs étaient trop bons et elle a été en dessous de mon souvenir. Je pense que c’est aussi parce que maintenant je suis adulte donc malheureusement j’ai un budget à tenir, des priorités à avoir et donc je n’arrivais vraiment pas à comprendre Rebecca et ses pulsions. Je suis le genre de personne qui sont assez stressées par leur compte en banque et qui n’aiment absolument pas être dans le rouge donc vous comprenez que, si vous avez lu ce livre, je suis loin d’être une Rebecca…

Après, le livre rempli très bien son objectif, il divertit. On passe un bon moment de détente, on rigole parfois et surtout on se prend pas la tête.

Il doit me manquer seulement le dernier tome dans ma PAL donc je vais continuer à la lire et je vais aussi sûrement la garder parce que j’adore ses couvertures Pocket et que j’ai assez fait suer mon entourage pour avoir tous les livres de Sophie Kinsella dans cette édition. D’ailleurs dîtes moi si je me trompe mais on ne peut pas trouver les deux derniers, si???

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Lexi Smart a la mémoire qui flanche de Sophie Kinsella

lexi-smart-a-la-memoire-qui-flanche

Résumé:

Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très alignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir. Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d’hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime… et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s’effacer, Lexi ne se souvient de rien. Qui est cette snobinarde qui prétend être sa meilleure amie ? Depuis quand Lexi vit-elle dans un loft luxueux ? Qu’a-t-elle fait à ses collègues pour qu’ils la surnomment le Cobra ? Et qui est ce mystérieux architecte qui la harcèle de messages ? Pour comprendre comment elle est passée de fille toute simple à garce carriériste, Lexi va devoir fouiller cette parenthèse de trois ans. Et ce qu’elle va y découvrir pourrait bien lui donner quelques leçons pour l’avenir…

Mon avis:

Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas lu de roman de Sophie Kinsella et je suis heureuse d’y avoir remédié. J’ai passé un excellent moment avec cette lecture.

Pourtant, elle n’est pas exceptionnelle mais juste elle nous donne le smile. On rigole mais on est aussi touché. J’ai beaucoup aimé Lexi et en me mettant à sa place, je peux vous dire que j’étais loin de l’envier.

Sa vie est un véritable conte de fée lorsqu’elle se réveille à l’hôpital et pourtant au fil des pages on se rend compte qu’elle est plus proche de l’enfer. J’étais à fond dans l’histoire et j’étais le petit bonhomme sur les épaules de Lexi. Le diable ou l’ange ça dépendait des moments…

Malgré la légèreté du roman, j’ai trouvé l’histoire intéressante et pour moi il y a une « morale ». J’ai aimé cette idée de nouveau départ et surtout celle de revenir aux valeurs qui nous tiennent à coeur. Lexi apprend que devenir quelqu’un d’autre pour atteindre un but devient vite une route trop difficile à tenir. Et je pense que malheureusement on devient trop facilement quelqu’un d’autre e nos jours. Alors attention à vous!!!

Je vous conseille ce roman mais bon comme tous ceux de l’auteur en même temps!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Vengeance en Prada de Lauren Weisberger

vengeance-en-prada

Résumé:

Elle lui a fait faire ses quatre volontés, l’a pliée au moindre de ses caprices, l’a persécutée du matin au soir. Finalement, l’ego de Miranda Priestly, directrice du prestigieux magazine de mode new-yorkais Runway, aura eu raison de la détermination de sa jeune assistante Andrea. Mais dans l’adversité, il faut savoir faire front et c’est ce qui s’est passé avec Emily, l’assistante qui l’a précédée auprès de Miranda, devenue depuis sa meilleure amie. Fortes de leur expérience auprès de celle qui fait la pluie et le beau temps sur le milieu de la mode, Andrea et Emily ont lancé il y a peu leur propre magazine trendy, The Plunge, spécialisé dans les mariages. D’emblée, c’est la consécration. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais. Bien qu’elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et ce magazine lui fait envie. Autant dire qu’elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir… La voilà de retour, plus diabolique que jamais !

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Vous allez croire que je suis sado à vouloir lire la suite d’un livre que je n’ai pas aimé et qui encore maintenant me laisse un goût amer… Mais que voulez-vous, je suis comme ça!

J’avais envie de me dire que le personnage d’Andy aurait mûrit, serait plus intelligente ou en tout cas moins égoïste… Malheureusement rien de tout ça n’arrive. A la fin de ma lecture, je me suis même demandée si l’auteur n’a pas voulu montrer toute la noirceur des hommes avec ses personnages. Autant dans Le diable s’habille en Prada, il y avait Lily et Alex qui relevaient le niveau alors que là ceux qui entourent Andy, sont pour moi, tous aussi insupportables qu’elle voir plus pour certains…

Quant à l’histoire, je ne sais pas pourquoi Lauren Weisberger a voulu faire une suite. La fin du premier était très bonne et le deuxième n’apporte rien de plus pour moi.

Bref ce fut un échec cuisant pour moi. Mais bon cela reste de la chick-lit donc une lecture sans prise de tête!!!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger

Le diable s'habille en Prada

Résumé:

Andrea n’en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l’a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l’assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d’autres filles se damneraient pour être à sa place ! Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre ? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode :  » An-dre-ââ « …

Mon avis:

Je me rappelle plus quand est-ce que je me suis procurée ce roman mais je me souviens que c’était sur un vide-grenier et parce que quand je l’ai vu, je me suis dit « Je pourrais me faire une idée perso ». Il faut savoir que je n’ai pas non plus vu le film.

Je pensais, lorsque j’ai commencé ma lecture, que c’était un roman qui allait ce lire très vite malgré son épaisseur au vu du sujet. Mais c’était sans compter sur Andréa, la personnage principale. C’est simple, je crois que je n’ai jamais autant détesté un personnage qu’elle. Elle me sortait par les yeux avec ces manières, cette incapacité à se remettre en question, à ce poser en victime constamment et à ne voir que ce qui l’intéresse. Dans tout le roman elle laisse de côté toutes les personnes qu’elle aime pour une carrière et un métier, ce qui difficile à comprendre pour moi. Mais le pire c’est que ce métier, elle ne l’aime pas!!!! Bref, ce n’est pas grâce à elle que j’ai poursuivi ma lecture.

Par contre, quasiment tous les personnages qui l’entourent m’ont plu. Je dis quasiment parce que forcément Miranda, Emily et Christian n’en font pas partie. Mais en ce qui concerne ses parents, Lily ou encore Alex, je me serais bien entendu avec eux je pense.

Pour l’histoire, je pense mon avis faussé par mon ressenti face à Andréa, mais je ne l’ai pas trouvé exceptionnelle et elle n’a pas eu de réelle saveur pour moi… Il faut dire aussi que je suis très loin de la mode, ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse non plus. Après elle se lit assez bien, facilement même si j’avoue avoir sauté ou lu des paragraphes en diagonales par moment de lassitude.

Bon voila, j’ai découvert ce roman, et je suis déçue. Enfin non parce que j’en attendait pas énormément mais en tout cas je ne le classerais pas dans mes lectures aimées! Par contre après discussions avec Naku sur cette lecture, je vais essayer de regarder le film pour savoir ce que je ressens par rapport au personnage d’Andréa et comme ça elle saura si elle doit lire le livre ou non qui est dans sa PAL.

Ma note:

A note 1A note 1A note 0A note 0A note 0