Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

Aujourd’hui je triche un peu parce que je ne vais pas vous présenter 1 mais 4 livres.

C’est un coffret, Jaze les adore et on les lit beaucoup en ce moment!

20190620_155710.jpg

Comme vous pouvez le voir c’est une petite maison qui contient 4 contes connus: Pinocchio, Raiponce, Les trois petits cochons et Hansel et Gretel.

20190620_145148.jpg

Jaze aime particulièrement l’histoire des Trois petits cochons que l’on a lu en boucle pendant 3 jours la semaine dernière.

Personnellement, je préfère Pinocchio mais par rapport à ces illustrations. Ce n’est pas un coffret que j’aurais choisi de moi-même de vous parler mais force est de constater que pour ma fille, il est précieux donc…

Je pense que ce sont les couleurs attrayantes, le format très facilement transportable et le petit jeu avec la maison qui fait que le charme opère complètement avec cette petite de 17 mois.

Et pour info pratique, j’ai acheté cette maison chez France Loisirs.

 

A samedi prochain, nous on retourne à nos livres.

anigif_sub-buzz-26044-1505848839-15

Avis

[Mavilyly] Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

LE Petit Prince

Résumé:

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !  »
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

Mon avis:

Et oui, je n’avais jamais lu Le Petit Prince, ni vu de films, dessins animés ni quoi que ce soit se rapportant à ce roman. Je remercie donc Patratas qui m’a permis de le sortir lors du challenge Lis ou je te punis. Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé ici mais en gros on lit des livres qui nous rapportent des points en fonction de plusieurs catégories et à la fin de la session, seuls les 3 premiers n’ont pas de lectures gages. Pour les 2 premières sessions, j’ai été 5ème il me semble et donc pour celle-ci Patratas a choisi dans ma PAL ce grand classique! Je vous mets le lien du challenge s’il vous intéresse (ici).

J’ai lu ce tout petit roman en une journée en prenant mon temps et en le dégustant. Je ne suis pas très philosophe donc je n’ai pas cherché à tout comprendre mais je me suis laissée bercer par les mots et l’histoire qu’Antoine de Saint-Exupéry nous offre.

C’est un très joli conte comme je m’en doutais et j’avoue que la version que j’ai ne peut pas laisser insensible. C’est l’édition collector pour les 70 ans donc le coffret est déjà super joli et l’intérieur du livre est tout plein d’illustrations des dessins de l’auteur lui-même. C’est peut-être le cas à chaque fois, je ne sais pas mais en tout cas ça a rajouté un gros plus à ma lecture.

Bien sur je garde ce magnifique livre dans ma bibliothèque parce que je ne dis pas que je ne le relirais jamais et surtout je veux le lire à ma fille et qu’elle le lise elle aussi…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

La mécanique du coeur

Résumé:

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

 

Mon avis:

Il me semble avoir reçu ce livre lors d’un swap ou d’une ouverture de box, je ne me rappelle plus. Je l’avais mis dans ma wish parce qu’il est presque un classique des temps modernes mais j’avais très peur de le sortir car c’est des lectures qui ne fonctionnent pas forcément avec moi.

Je remercie StorieBooks de me l’avoir choisi pour la lecture de décembre parce que sinon allez savoir quand est-ce qu’il allait sortir de ma PAL!!! C’est pourtant un roman très court donc qui se lit rapidement mais voila il est très poétique, très imaginé et c’est difficile pour moi.

Lors de ma lecture, je l’ai beaucoup comparé à Le cirque des rêves d’Erin Morgenstern ou encore L’écume des jours de Boris Vian, des livres que j’ai plus ou moins apprécié mais surtout dont je n’ai pas tout compris ^^. Ici avec le roman de Mathias Malzieu, je peux au moins dire que j’ai compris l’histoire en gros même si je n’ai pas été sensible à toutes les métaphores employées pour le dire.

Je suis vraiment contente de l’avoir lu mais je pense que je vais tirer définitivement un trait sur ces lectures de contes imaginaires et trop poétiques pour moi. C’est bête mais la plume est, on pourrait dire, trop belle pour moi!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Recueil de contes pour l’enfant qui réside en l’adulte et l’adulte qui résie en l’enfant d’Elise Boullais

Recueil de contes

Résumé:

A travers sept histoires poétiques et ludiques, ce recueil aborde des thèmes essentiels. Il nous guide dans notre vie quotidienne, nous aide à faire des choix et nous faire découvrir le potentiel qui sommeille en nous.
Ce recueil de contes est destiné aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Adresses aux enfants, ces contes les accompagnent dans les étapes présentes et futures de leur vie. Adresses aux adultes, ils délivrent des messages de développement personnel. Ils leur permettent également de reconnecter l’enfant qu’ils étaient pour mieux vivre ce qu’ils sont aujourd’hui.
Chaque conte plonge le lecteur ou l’auditeur dans des atmosphères et des ambiances différentes permettant une résonance ou chacun d’entre nous. Ces contes sont autant de passerelles vers notre monde intérieur ou plus simplement, un moment de plaisir. En famille, entre amis ou seul, ces contes sont à découvrir et à redécouvrir…

 

Mon avis:

Je ne sais pas si vous le savez mais les recueils de contes ou de nouvelles ne sont pas vraiment un genre de livre que j’apprécie dans l’habitude mais là, j’avoue avoir été agréablement surprise!

J’ai aimé ces petits contes qui se rapprochent de petites fables je trouve. Ma préférence va pour la première ‘Maggie la petite étoile qui avait perdu son éclat’ et celle que j’ai le moins apprécié est la dernière ‘La lettre bleue’.

Le recueil est composé de 7 contes et ils sont vraiment touchants et choupinous. En tant qu’adulte, j’ai vite cerné le message que chacune voulait dire après, j’avais du mal à me mettre dans la peau de l’enfant pour savoir comment il réagirait. Je me suis promis de lire au moins la première, à ma nièce qui a 6 ans et voir sa réaction. Si j’y pense je viendrais faire un edit ici…

Je vous conseille cette petite lecture vraiment très agréable même pour moi, une personne qui n’aime pas le recueil à l’accoutumé.

Je remercie les éditions Mon petit Editeur pour cet ebook.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Mon Petit Editeur

Avis

[Mavilyly] Le biniou ensorcelé et autres contes musicaux de Daniel Tharaud

Le biniou ensorcelé

Résumé:

« Alors, une indescriptible panique s’empara du garçon. Il se mit à trembler, rassembla ses hardes et, sans quitter l’instrument des yeux, gagna la porte. Dès qu’il fut dehors, il partit, tout courant, sans demander son reste. Il n’avait pas fait trente pas qu’il entendit le chant continuer à résonner derrière lui. La peur au ventre, il jeta un coup d’il par-dessus son épaule et vit l’instrument, qui courait après lui, ses deux bourdons lui servant de jambes. Fou de terreur, Grégoric pressa l’allure, mais le biniou semblait régler sa course sur la sienne; plus il allait vite, plus l’autre courait, et s’il ralentissait, même conduite. Quand il s’arrêta un moment, hors d’haleine, le biniou stoppa à son tour; son chant se fit alors plus grinçant et plus ironique. » «  »Le Biniou ensorcelé… » » ou six «  »contes musicaux » » dans lesquels les instruments, à vent ou à cordes, sauvent, fascinent, font danser ou font frémir. Six récits qui en appellent tout autant au registre du policier qu’à celui du fantastique, travaillés par les thèmes du courage, du dépassement et de la quête de soi, de la puissance de la filiation, de la recherche de la paix, qui laissent entendre ces notes, touchantes ou facétieuses, qui leur donnent tout leur caractère.

Mon avis:

Encore une fois, j’étais sceptique lorsque j’ai vu ce livre dans le colis que Janyce des éditions Société des écrivains m’a envoyé. C’est pour cela que j’ai mis autant de temps à le sortir de ma Pile à lire malgré sa toute petite taille (66 pages).

Pour commencer, j’explique un peu le titre de ce livre. Dans ce recueil, on a six petits contes dont Le Biniou ensorcelé. Tous écrits par Daniel Tharaud, ils tournent tous autour de la musique et surtout d’un instrument de musique.

A ma grande surprise, j’ai passé un super moment avec ces lectures. Forcément, je prenais mon temps surtout entre deux contes. Même s’ils sont faciles à distinguer car chacun à son décor, son instrument et des personnages bien différents. Je ne pourrais pas dire lequel j’ai préféré, ils m’ont tous plu et enchanté. Bon bien sur, ils font entre 6 et 15 pages donc ce n’est pas très détaillé mais l’auteur a su mettre ce qu’il fallait pour que l’on ne s’ennuie pas.

Et le gros plus de ce recueil, c’est qu’il est illustré. J’ai beaucoup aimé ce point surtout que les dessins sont beaux et collent très très bien avec les propos de Daniel Tharaud. L’illustratrice est Anne-Violaine Szabados et avec ces dessins type peinture (je crois), elle apporte vraiment un plus aux écrits. J’ai flashé notamment sur une et je vous met plus bas, la photo que j’ai prise.

Je veux vraiment remercier Janyce et la maison d’édition qui comme très souvent me surprennent dans le choix qu’ils font des livres qu’ils m’envoient.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 éditions Société des écrivains

20150531_221029