Avis

[Mavilyly] La soeur de l’ombre de Lucinda Riley

la soeur de l'ombre

Résumé:

Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien-aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leurs origines, mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CeCe.
Désespérée, elle décide de suivre le premier indice, qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres… Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du Lake District, vivant à proximité de son idole, Beatrix Potter, lorsque divers événements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînent à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel.
Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier – qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie…

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

Que de joie j’ai ressenti lorsque j’ai reçu ce troisième tome. J’ai tout simplement adoré Maïa et La soeur de la tempête, je ne me voyais pas ne pas aimer La soeur de l’ombre

Et je ne me suis pas trompée. Le roman de Lucinda Riley a été un coup de coeur pour moi!!! Si vous avez aimé les premiers tomes, vous aimerez forcément celui-ci aussi! On retrouve le même schéma avec cette jeune femme qui va à la découverte de son histoire qui nous ai raconté par les mots de son aïeule elle-même!

Le roman dédié à Astérope ou Star est celui que j’ai, pourtant, préféré. Comme je le disais sur la page des éditions Charleston, Star est, pour le moment, celle qui me ressemble le plus. Je me suis identifiée à elle dès les premières pages. Elle est discrète, introvertie, pense aux autres à son détriment mais tout ça par amour! Au long de la lecture, on sent qu’elle veut se détacher de tout ça, qu’elle veut devenir quelqu’un et surtout un quelqu’un qu’elle aime. Bien sûr elle ne le fait pas exactement comme il faudrait, elle casse quelques petits trucs sur son passage mais c’est ce dont elle a besoin pour être elle-même. Ce personnage est vraiment quelqu’un de gentil, naturel et attachant. Rien que le fait de vous en parler, j’ai envie de m’y replonger!

J’ai été tout autant transportée par les passages de la vie de Flora. Star et elle ont les mêmes traits de caractère bien que la vie de la deuxième l’a obligé à devenir forte et indépendante plus rapidement! Avec Flora on entre aussi dans une vie de famille complexe avec à son centre des amours vécus ou non qui forment un tout beau mais dramatique!

J’ai lu ce livre pendant mes vacances chez Naku donc je ne passais pas mes journées le nez dans le livre. Sur le coup j’étais assez frustrée mais maintenant, je me dis que c’était pas mal parce que je l’ai vraiment apprécié, dégusté et j’ai pu « digéré » chaque phase de lecture ce qui m’a permis, j’en suis sûre, de l’aimer encore plus!

Si vous ne connaissez pas cette saga, je vous encourage à la découvrir surtout que le premier tome est en format poche… Je remercie grandement les éditions Charleston et Elise pour m’avoir envoyer ce livre et surtout de publier des livres aussi fort que La soeur de l’ombre!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

Publicités
Avis

[Mavilyly] Désolée je suis attendue d’Agnès Martin-Lugand

 Résumé:

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu’on lui adresse, elle a simplement l’impression d’avoir fait un autre choix, animée d’une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

 

Mon avis:

C’est le troisième roman de l’auteur que je lis et vu mon plaisir avec les deux premiers, j’étais très confiante avec Désolée je suis attendue.

Et je ne me suis pas trompée. J’ai commencé ce roman à 12h le dimanche et je l’ai terminé à 16h15. Je l’ai avalé d’une traite sans pouvoir le poser plus de 5 minutes.

L’explication est assez simple; je me suis profondément sentie bien dans cette lecture. C’est le genre de livre où on a l’impression d’être sur un petit nuage, plus rien autour de nous n’existe et on est aux côtés de Yaël et toute sa « bande ». Entre Yaël et moi, cela a été le coup de foudre immédiat. C’est un personnage que j’adore malgré les mauvais côtés qu’elle montre tout au long du roman.

J’ai tout simplement adoré ce que l’auteur lui fait vivre afin de savoir qui elle est réellement. J’ai adoré le fait qu’elle ne la protège pas trop, qu’elle l’égratigne. J’ai adoré ses prises de conscience et ses changements. Bref je l’ai aimé et encore aimé…

La lecture de Désolée je suis attendue a été un véritable régal pour moi. J’ai souri, j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai rigolé bref j’ai vécu en même temps que les personnages. Ce n’est pas un roman dramatique mais plutôt réaliste et tout le monde sait que la vie peut-être triste en étant belle en même temps!

Je suis définitivement fan de cette auteur. Je ne l’ai jamais rencontré mais je reste persuadée que c’est une personne qui aime la vie et surtout qui sait prendre le temps de voir ce qui l’entoure! Il y a un roman de l’auteur qui vient de sortir et j’espère vraiment le lire très vite!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Tiercé du samedi

Tiercé du samedi #33

Tiercé du samedi

C’est Selene, du blog Selene raconte, qui chapote tout ça et voila commet elle explique ce RDV « Chaque semaine, le samedi comme son nom l’indique, il conviendra de choisir les trois livres, le trio gagnant, correspondant au thème proposé. » De toute façon vous n’avez qu’à cliquez sur le nom de son blog pour atterrir directement chez elle.

Le thème de la semaine:

Les trois personnages qui vous ont le plus touchés.

Les gagnants sont:

Jem dans Revanche de Cat Clarcke

revanche

Marianne dans Meurtres pour rédemption de Karine Giébel

meurtres-pour-redemption

Ca faisait longtemps que j’en avais pas parlé ^^

Will dans Avant toi de Jojo Moyes

avant-toi

Je ne sais pas si ce sont les personnages qui m’ont le plus touchés de toute ma carrière de lectrice mais c’est ceux qui me sont venus en tête en premier.

Tiercé du samedi

Tiercé du samedi #31

Tiercé du samedi

C’est Selene, du blog Selene raconte, qui chapote tout ça et voila commet elle explique ce RDV « Chaque semaine, le samedi comme son nom l’indique, il conviendra de choisir les trois livres, le trio gagnant, correspondant au thème proposé. » De toute façon vous n’avez qu’à cliquez sur le nom de son blog pour atterrir directement chez elle.

Le thème de la semaine:

Les trois livres dont l’un des personnages ne dormirait pas dans la baignoire si d’aventure il sonnait chez vous, harassé, fatigué et poursuivi par d’infâmes créatures.

Les gagnants sont:

Roran dans la saga Eragon de Christopher Paolini

eragon

Connor dans Créatures de l’ouest d’Emilie Milon

²creatures-de-louest

Tomas dans la saga La guerrière d’Argalone de Frédérique Arnoult

des-amours-maudites

Avis

[Mavilyly] Julia de Pauline Libersart

julia

Résumé:

Julia est étudiante, mais son plus grand rêve a toujours été de participer aux épreuves de saut d’obstacle des Jeux olympiques. Grâce à son oncle John, qui possède un haras, elle a grandi au contact des chevaux, sa seule passion… Jusqu’au jour où elle a rencontré Casey. Hélas, l’attirance qu’elle éprouve envers lui n’a d’égale que la froideur du cowboy à son égard !

Casey a passé un marché avec le diable : se rapprocher de la nièce chérie de son patron pourrait lui coûter sa place. Seulement, sa résistance est mise à rude épreuve à chaque avance candide de la charmante Julia. Et si le véritable obstacle entre eux n’était pas l’oncle de la belle, mais les démons que Casey dissimule soigneusement ?

Mon avis:

Julia fait parti des romans qui payent pas de mine aux premiers abords mais qui une fois commencé, nous font vivre un vrai enchantement qui se termine par un coup de coeur.

Voila vous savez tout!!!

Bon d’accord, je vais essayer de développer un petit peu. Mais je vous préviens, je ne connais pas de défauts à ce livre.

J’ai tout simplement adoré Julia mais aussi et surtout Casey. D’ailleurs, je me rends compte que les cow-boys me font beaucoup d’effet, il faut que je creuse cette histoire ^^. Ces deux personnages sont attachants l’un par la confiance dans la vie qu’elle a et l’autre par son tragique passé qu’il essaye de se détacher; Et il y a ceux qui gravitent autour d’eux, Sam et Léna, Ruth et John qui pour moi servent à mettre en avant notre couple.

Et bien sûr, il y a l’histoire d’amour qui m’a fait rêver. Elle n’est pas exceptionnelle, elle n’est pas extraordinaire mais elle est belle et cela m’est bien suffisant. Pauline Libersart a su me transmettre l’amour de deux protagonistes et a su me faire rêver tout simplement. J’aime tellement ces histoires où l’amour triomphe des blessures passées pour redonner la belle vie!

Julia fait partie des romans qui font du bien, qui m’ont donné des papillons dans le ventre et de la chaleur dans le coeur!!!

J’espère lire très vite la suite et qu’elle sera aussi bonne!

Merci les éditions Laska pour tout ça et à Pauline Libersart aussi qui m’a permis de lire 2 histoires géniales Julia mais aussi L’Homme de la Sierra!

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 1

éditions Laska

Avis

[Mavilyly] Ne dis rien… Cathy Glass

Ne dis rien

Résumé:

Quand Reece, sept ans, est confié à Cathy Glass, mère d’accueil, le petit garçon est déscolarisé et a déjà été renvoyé de nombreux foyers. Dernier d’une famille de six enfants tous placés, il est extrêmement violent.
Portée par son désir de secourir cet enfant en détresse, Cathy va tenter de comprendre son histoire. Mais Reece, lui, ne parlera pas : sa mère lui a fait promettre de ne rien dire.
A force d’obstination, la jeune femme va découvrir… un abominable secret de famille. Pourra-t-elle désormais aider Reece à guérir des terribles démons qui le hantent ?

Mon avis:

Lorsque j’ai pioché ce roman dans les romans de mon oncle, je n’avais pas vu que c’était un témoignage. Je l’ai découvert lorsque je l’ai pris dans ma PAL et j’étais encore plus curieuse de le découvrir!

Je n’ai pu m’empêcher de faire un lien avec les romans de Torey Hayden que j’aime énormément malgré qu’on est pas dans le même contexte. Et je suis super contente d’avoir trouvé une autre auteur qui nous raconte sa vie auprès des enfants.

Assistante familiale c’est un métier qui m’intéresse beaucoup et Chéri n’est pas contre donc on passera peut-être le cap un jour! Bon après avoir lu un récit comme Ne dis rien…, on est en droit de se poser des questions parce que Cathy Glass a énormément de courage, de patience et d’amour a donné. J’ai été bluffé par son récit et surtout par son attitude pendant les 350 pages du livres.Ces personnes forcent mon admiration.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de C. Glass qui est simple, sans fioritures et naturelle. Elle nous raconte très bien sa vie auprès de Reece sans en faire une tragédie-patho mais sans non plus enjoliver les choses. On sent sa sincérité et son véritable passion pour son métier.

Vous l’aurez compris, j’ai accroché avec Cathy, Reece a fait trembler mon coeur et pleurer mes yeux et les filles de Cathy m’ont aussi beaucoup plu. Ce roman est un véritable coup de coeur pour moi et je vais me pencher sérieusement sur les autres écrits de cette dame.

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 1

Avis

[Mavilyly] L’hiver du monde de Ken Follett

L'hiver du monde

Résumé:

1933, Hitler s’apprête à prendre le pouvoir : l’Allemagne entame les heures les plus sombres de son histoire et va entraîner le monde entier dans la barbarie et la destruction. Cinq familles de nationalités différentes, intimement liées, vont être emportées par le tourbillon de la Seconde Guerre mondiale.
Amours contrariées, douloureux secrets, tragédies, coups du sort… Des salons du Yacht-Club de Buffalo à Pearl Harbor bombardé, des sentiers des Pyrénées espagnoles à Londres sous le Blitz, de Moscou en pleine évacuation à Berlin en ruines, le lecteur est projeté au coeur des drames mais aussi des joies vécus par ces femmes et ces hommes exceptionnels. Boy Fitzherbert, Carla von Ulrich, Lloyd Williams, Daisy Pechkov, Gus Dewar et les autres vont chacun à leur manière tenter de faire face au milieu du chaos.

Mon avis sur le tome 1 

Mon avis:

Après avoir terminé La chute des géants, j’étais impatiente de continuer cette trilogie malgré la taille de chacun des romans.

Lors du premier volet, c’est sur les personnages plus que l’histoire que je me suis intéressée. La première guerre mondiale a toujours été un peu floue pour moi et je m’y suis peu intéressée. Ici, dans L’hiver du monde, on s’intéresse à la Seconde Guerre Mondiale avec les mêmes personnages plus leurs descendances. Et j’ai changé mon fusil d’épaule, c’est sur l’histoire que je me suis réellement penchée en délaissant un peu la vie -trop souvent- sentimentale des personnages.

Comme j’ai pu le dire sur facebook pendant ma lecture, je suis en train de devenir une fan de Ken Follett. C’est un auteur qui me fait avalé quasiment 1000 pages ni vu ni connu et en plus sur un sujet, l’histoire, qui ne m’a jamais vraiment plu. Son récit est tellement bien documenté, tellement bien expliqué sans être barbant grâce à ses personnages qui rendent ça plus « humains », moins pompeux. Il arrive à nous faire comprendre chaque point de vue, il ne laisse aucun parti sur le côté et c’est ce qui fait cette histoire si complète et si perturbante. Je me suis vu « aimer » tous les personnages malgré certains de leurs actes, chacun m’ont plu et m’ont aussi déçue à un moment donné. C’est pour moi, s’ils étaient moins volumineux, une lecture qu’on devrait donné aux lycéens, je pense sincèrement que ça éclairerait certains cours…

Par contre, je dois quand même le dire, ce roman m’a choqué. Il y a plusieurs passage où j’ai eu du mal à lire ce que je voyais. L’auteur ne pouvait pas faire autrement s’il voulait être au près de la vérité, mais ça fait quand même mal de voir que des choses inqualifiables ont pu se passer sous le joug de beaucoup… Vraiment c’est un livre qui ne me laisse pas insensible et j’espère vraiment vous avoir donné envie de le lire parce qu’il le mérite vraiment. si vous l’aviez pas compris, c’est un gros coup de coeur!

Place au troisième tome qui fait plus de 1200 pages… PFFF!!!

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 1