Avis

[Mavilyly] A l’encre de mon coeur – Partie 2 de Diana Gabaldon

A l'encre de mon coeur2

Résumé:

Dans la foulée de la bataille de Monmouth, en 1778, Claire et Jamie Fraser doivent déterminer quelle sera leur prochaine destination. Resteront-ils à Philadelphie, où Fergus, le fils adoptif de Jamie, possède toujours son imprimerie, ou se hasarderont-ils à revenir à Fraser’s Ridge, en Caroline ? Jamie souhaite aussi se réconcilier avec son fils naturel, William, qui ne veut rien savoir de son père biologique et qui a choisi la cause loyaliste, tout comme l’homme qui l’a élevé, lord John Grey.

Brianna, la fille de Claire et Jamie, tentera elle aussi de retisser la toile familiale en partant à la recherche de son mari, Roger, dont le voyage dans le passé l’a ramené vers son propre père. L’amour et la famille triomphent dans cette quête qui mènera les personnages jusqu’à l’Amérique révolutionnaire, en passant par l’Écosse de 1739 et celle de 1980.

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7, tome 7.5, tome 8

Mon avis:

Encore un tome de la saga qui a su me charmer. J’ai eu l’impression que l’auteur s’est un peu moins perdue avec tous les personnages et leurs histoires respectives. On suit plus particulièrement nos personnages chouchous, Claire et Jamie, tout en continuant les aventures des autres qui trouvent leur place au fur et à mesure…

Je tire vraiment mon chapeau à l’auteur parce que encore au tome 8.5, elle intègre des nouveaux personnages, plus ou moins longtemps, sans nous perdre. Les évènements se succèdent mais ne se ressemblent peu et pourtant vu le nombre de pages depuis le début de la saga, il faut une sacrée imagination et surtout bien suivre tout ce que l’on écrit.

J’ai trouvé que dans cette partie 2, on retrouve encore un peu plus d’émotions, surtout à un moment forcément, et comme d’habitude lorsque je suis dans cette lecture, j’ai l’impression d’être chez moi, c’est un vrai régal.

Je suis en attente du tome 9 et j’espère vraiment qu’il va sortir parce que la fin de ce tome m’a fait plus envie que le précédent et pourtant le tome 8 se finissait en coup d’éclat. Comme j’ai pu le lire sur un autre blog, je me souviens plus lequel désolée, Diana Gabaldon nous livre une fin à La petite maison dans la prairie mais elle m’a vraiment plu et pour moi il est difficile de rester comme cela donc S’IL TE PLAIT Diana donne nous une suite!!!!!!!!!!

Mon seul bémol c’est que j’aimerais retrouver mes paysages d’Ecosse plus longtemps et plus en détails, ce pays me manque…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

[Mavilyly] A l’encre de mon coeur – Partie 1 de Diana Gabaldon

A l'encre de mon coeur1

Résumé: 

Juin 1778 : l’armée britannique quitte Philadelphie, alors que les troupes de George Washington délaissent Valley Forge pour se lancer à ses trousses. Jamie Fraser, que l’on croyait mort, réapparaît et découvre que son meilleur ami s’est marié avec sa femme, Claire. Il apprend également que son fils illégitime connaît maintenant l’identité de son père. Enfin réunis, Jamie et Claire se réjouissent que Brianna, leur fille, soit en sécurité au XXe siècle… Mais il n’en est rien, puisqu’elle est à la recherche de son fils, qui a été enlevé par un homme déterminé à connaître les secrets de sa famille. Son mari, Roger, s’est aventuré dans le passé pour retrouver le garçon disparu, ignorant que l’objet de sa quête n’a pas quitté le présent. Le ravisseur peut désormais jeter son dévolu sur sa véritable cible : Brianna.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7, tome 7.5

Mon avis:

Il est toujours difficile de parler d’une suite de saga parce qu’il ne faut pas trop en dire et aussi parce que lorsque l’on est rendu au 8ème tome, c’est que forcément on aime cette saga, ça parait logique non???

Avec celui-ci on retrouve un peu d’action et cela fait du bien! On retrouve aussi tout l’amour qui lie les personnages et William trouve enfin écho à mon coeur :).

En fait le sentiment qui domine lorsque je suis dans ces romans, c’est que je me sens chez moi, juste bien et à ma place!

Je vais cette après-midi à la bibliothèque et j’hésite à prendre la suite ou à attendre un peu parce que c’est clairement la fin et ça fait peur… Parce que je ne me berce pas d’illusions, il n’y aura jamais de suite!!!! SI???

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] La neige et la cendre de Diana Gabaldon

La neige et la cendre

Résumé:

En 1772, à l’aube de la révolution américaine, le brûlot de la rébellion flambe déjà : à Boston, des cadavres gisent dans les rues et, dans l’arrière-pays de la Caroline du Nord, des cabanes s’embrasent dans la forêt. Au-dessus de la maison de Fraser’s Ridge, où vivent Jamie et sa famille, une ombre grandit… La colonie tout entière est en émoi, et le gouverneur Josiah Martin a besoin d’une personnalité charismatique capable d’unir l’arrière-pays et d’apaiser les ressentiments des colons et des Indiens. De l’avis de tous, Jamie est l’homme de la situation. Mais les choses ne sont pas si simples : tout comme sa fille Brianna et Roger, son gendre, Claire sait que, d’ici à trois ans, on tirera le premier coup de feu dont l’écho retentira partout dans le monde. Et que la guerre se soldera par l’indépendance. Et, par-dessus tout, plane la menace révélée par une coupure de journal, retrouvée par Claire dans une gazette du XXè siècle, faisant état de la destruction de la maison de Fraser’s Ridge et du décès de ses occupants, Jamie et Claire…

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5

Mon avis:

Mon Dieu, j’ai l’impression que cela fait 1 an que je suis pas venue par ici… Bon ça ne fait pas 1 an mais quand même c’était très long. Je ne vous avais pas oublié mais je suis sur La neige et la cendre depuis le 25 mai et je ne l’ai terminé seulement le 3 juillet donc pendant ce temps peu de choses à vous dire ^^. Il faut dire que j’ai débuté un nouveau travail début mai qui me laisse beaucoup de temps pour moi mais me fatigue pas mal les jours où je travaille surtout qu’à la même période j’ai appris une nouvelle qui a bouleversé nos projets de couple et qui va prendre de plus en plus de temps et d’énergie à mon chéri et moi. Surtout moi pendant quelques mois ;P

Allez revenons à notre sujet principal, ma lecture du tome 6 d’Outlander. Encore un sacré pavé que j’avais entre les mains, plus de 1500 pages à nouveau. J’ai du mal à vous développer mon avis parce que c’est très très rare pour moi de m’éterniser autant sur une lecture. Pourtant encore une fois lorsque je m’y mettais, je passais d’excellents moments et dans la globalité j’ai passé une très bonne lecture.

Pour moi la saga Outlander fait partie de ces lectures toutes douces, un peu doudou qui même si elles ne sont pas très rythmées, même si on pourrait se dire que l’on s’ennuie, et bien non. Je me sens vraiment bien comme sur un matelas qui épouse complètement mes formes. Je me suis prise d’attachement pour chacun des personnages et rien que le fait de les suivre me suffit à me convaincre de continuer. Je pense que l’on peut se dire 1500 pages pour ça? L’arnaque ^^. Mais pas moi!

J’avoue que j’ai besoin d’une petite pause dans ma lecture de la saga parce que enchaîné avec deux tomes de 1500 pages et plus, on peut dire que ce n’est pas très digeste. J’ai donc emprunté Les derniers jours de Rabbit Hayes à la bibliothèque et je continuerais avec L’écho des coeurs lointains – Partie 1 à ma prochaine visite à la bibliothèque!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] La croix de feu de Diana Gabaldon

La croix de feu

Résumé:

1771. La guerre d’indépendance américaine approche. Claire, exilée au Nouveau Monde, l’a lu dans ses livres d’histoire et Jamie Fraser, son époux, est bien placé pour savoir que ses prédictions se réalisent toujours. Et pour cause… Née au début du XXe siècle, Claire Beauchamp-Randall a servi comme infirmière dans les rangs de l’armée anglaise pendant la Seconde Guerre mondiale avant de se retrouver projetée au coeur des Highlands à une époque – 1743 – où les seuls Anglais présents en Ecosse étaient les soldats et officiers de l’armée du roi Georges. Epouse, mère et chirurgienne, Claire est toujours liée à Jamie, son Highlander, par une folle passion, et a retrouvé sa fille Brianna, qui, elle aussi, a su passer à travers les mailles du temps. Leur bonheur serait donc complet si elle ne savait ce que l’avenir leur réserve : la révolution américaine est en marche, lourde de périls. Quant à Brianna, elle a découvert dans une vieille gazette l’avis de décès d’un James Fraser et d’une Claire Beauchamp, brûlés dans l’explosion de leur maison le 29 janvier 1776. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de quitter l’univers des Beatles et du Coca-Cola. Pour tenter, à son tour, de récrire l’avenir…

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

Mon avis:

Pour commencer je crierais un grand OUF!!! ^^ Pour résumer, j’ai adoré ma lecture mais la lecture a été longue. Pas parce que l’histoire est trop lente ou ennuyante mais parce que 1500 pages ils font les tenir (pas facile les pavés), que c’est écrit petit et que quand même au bout de 1000 pages, changer d’univers n’est pas négligeable…

Mais bon passé ce désagrément, Diana Gabaldon continue sur sa lancée. Cette saga est une petite pépite pour moi. J’adore vraiment tout ce que lis, les personnages, le contexte, l’histoire, tout quoi! Je suis immergée dans ma lecture, je vis à travers les personnages, c’est un vrai délice.

Forcément, je ne peux pas en dire beaucoup vu que c’est un tome 5 donc je dirais juste que comme à chaque fois que je referme un tome, j’ai envie d’aller chercher la suite même si je la lis pas aussitôt, et j’ai envie de commencer la série (promis je le ferais un jour)…

Vous qui ne l’avez pas commencé, essayer c’est adopter. Si les nombreux tomes et les nombreuses pages vous font peur, vous les avalerez avec une facilité déconcertante. Pour ceux qui l’ont commencé mais pas continué, vous êtes des cas désespérés ^^. Bref, tout le monde doit au moins essayer!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Bibliothèque et librairie, Blabla

[Maviyly] Petit tour à la bibliothèque #31

Bibliothèque

Comme je vous l’ai dit hier sur la page facebook, j’ai été hier passer l’après-midi à la bibliothèque de ma ville. J’ai ramené 3 livres (et noté ceux que je dois prendre la prochaine fois) mais j’ai aussi aidé la bibliothécaire en tant que bénévole.

Je savais qu’ils étaient toujours preneurs de personnes voulant aider et comme je vais être sans emploi pendant plusieurs semaines, je me suis dit que ce serait une excellente idée pour m’occuper. Bon je n’ais pas fait grand chose mais rien que ranger les livres en découvrir de nouveaux et discuter avec une passionnée, c’est juste génial.

Je n’ai pas eu l’audace encore de beaucoup conseiller les personnes mais je me dis que si je peux faire en sorte que la bibliothécaire se détache des tâches de retours/prêts, enregistrement, ça ne sera que bénéfiques pour les emprunteurs.

Je pense y retourner mardi et une de mes tâches sera de ranger le coin enfant parce que c’est un peu le bazar quand même ^^. Et si elle m’a donné une mission aussi, elle voudrait agrandir le rayon adolescents, young-adultes, sciences fiction et polar/thriller donc je suis preneuse de vos idées.

Allez maintenant, je vous montre ce que j’ai ramené à la maison.

Les tambours de l’automne de Diana Gabaldon

les-tambours-de-lautomne

Juin 1767. Afin de vibrer pleinement à l’unisson de leur profond amour, Jamie et Claire voguent vers la Caroline du Nord. Restée seule dans un XXe siècle sans saveur, Brianna, leur fille, n’a qu’une hâte : percer le secret de sa naissance, pénétrer dans ce « cercle des fées » qui peut lui ouvrir les portes du passé comme l’anéantir à jamais, et agir sur le destin qui réserve à ses parents une mort atroce. Pour qu’enfin, dans la paix, tous les Frazer répondent d’une seule voix à l’appel de leur clan.

Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes

meme-dans-les-orties

Ferdinand Brun est atypique.
Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s’ennuie à (ne pas) mourir.
Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possibles qui pourraient nuire et agacer son voisinage.
Il suffit d’un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule.

Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à vivre…

Une journée particulière d’Anne-Dauphine Julliand

une-journee-particuliere

Le 29 février est une date qui n’existe que tous les quatre ans. C’est aussi le jour de naissance de Thaïs – la petite princesse d’Anne-Dauphine Julliand -, atteinte d’une maladie génétique orpheline. Thaïs a vécu trois ans trois quarts. Elle a eu une courte vie, mais une belle vie.
Le jour où le 29 février réapparaît sur le calendrier, Anne-Dauphine s’offre une parenthèse, sans travail ni obligations. Elle veut vivre pleinement cette journée particulière: Thaïs aurait eu huit ans ! Le passé se mêle au présent. Chaque geste, chaque parole prend une couleur unique, évoque un souvenir enfoui, suscite le rire ou les larmes.

Anne-Dauphine Julliand aime à penser qu’il est possible de gravir des montagnes en talons hauts. Elle a le talent de croquer les émotions de tous les jours. Elle nous raconte sa vie, Loïc, ses fils Gaspard et Arthur, mais aussi Azylis, son autre princesse, malade elle aussi.
C’est une leçon de bonheur et une merveilleuse histoire d’amour, qui se lit d’un souffle, le coeur au bord des larmes.