Avis

[Mavilyly] Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

le gang des rêves
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 945 pages
Prix: 9.4€
Année de parution: 2017

Résumé:

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

 

Mon avis:

Je suis très très en retard dans mes chroniques, je n’arrive plus à trouver le temps pour tenir mes carnets + venir sur le blog tout en lisant…

Bref, je viens vous parler du roman de Luca Di Fulvio que j’ai emprunté à la bibliothèque et qui dans l’ensemble m’a beaucoup plu malgré pas mal de petits trucs qui m’ont chafouiné…

Le gros point fort de ce roman, c’est la plume de l’auteur qui je crois pourrait nous faire lire n’importe quoi et l’on prendrait du plaisir. Elle est fluide, simple mais travaillée et j’ai eu l’impression que ça coulait de source tout simplement! C’est grâce à ça que j’ai lu les 945 pages car à mon sens, il y en avait pas besoin d’autant…

J’ai bien apprécié aussi les personnages surtout Christmas et Ruth qui m’ont plu par leur quête de soi et de l’autre. Les personnages secondaires sont comme eux, travaillés, affinés et il est donc agréable de suivre toutes ces personnages se dépatouiller comme elles peuvent. Même Bill qui il faut l’avouer, est très bizarre et inquiétant m’a plu car il apportait autre chose au récit.

La où je dis qu’à mon sens, il y a quelques pages, quelques chapitres en trop c’est que lorsque l’on termine le livre et que l’on revient sur ce qu’il s’est passé et bien c’est pas folichon. On ne s’ennuie pas mais il n’y a pas tant de twister, de rebondissements que cela. Je me suis dit, « tout ça pour ça?!?! ». Il y a des passages, des personnages, qui ont peu d’impacts sur le fil conducteur du roman et les supprimer aurait peu d’incidence sur la lecture.

Je dis ça car la taille du roman peut rebuter certains, moi la première, j’ai mis du temps à me lancer, et si on enlevait ces parties peut-être y aurait-il plus de lecteurs.

Je voudrais aussi évoquer une chose qui ne m’a pas sauté aux yeux personnellement mais qui est ressorti lorsque j’en ai discuté à la bibliothèque. Certaines scènes peuvent être choquantes et mettre mal à l’aise le lecteur, donc attention si vous êtes sensible…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Publicités
Avis

[Mavilyly] Le maître des livres T1 & T2 de Shinohara Umiharu

Editeur: Kommiku
Nombre de pages: 188 pages
Prix: 8.5€
Année de parution: 2014

Résumé:

  1. À la bibliothèque pour enfant « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.
  2. Mikoashiba, que l’on appelle affectueusement « le champignon », est le célèbre bibliothécaire pour enfants de « La Rose Trémière ». Derrière sa façon un peu rude de parler se cache en fait un personnage très agréable que les gens découvrent à travers les livres qu’il conseille. Adulte tourmenté ou enfant triste, chacun ressent le besoin de lire des livres.C’est à travers la rencontre de ces personnes que nous est contée la suite des aventures de Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfant ».

 

Mon avis:

J’ai emprunté ces deux premiers tomes à la bibliothèque afin de les découvrir surtout qu’une amie les a beaucoup apprécié. Je les ai lu tout les deux à la suite juste avant d’aller à la bibliothèque car j’étais très en retard pour les rendre, c’est pourquoi, ils ont une chronique à se partager.

Je suis assez conquise avec ce manga bien que c’est un genre avec lequel, je reste assez en distance tout comme les bandes dessinées.

J’ai aimé l’intrigue bien que j’ai eu du mal avec sa mise en place, j’avais du mal à situer et à cerner les personnages lors de la première moitié du premier manga mais après on ne peut qu’apprécier la lecture. Surtout que j’ai complètement accroché à l’humour dont le mangaka use dans ses dialogues mais aussi ses scènes par le dessin.

Une très bonne découverte qui malheureusement est un peu noirci par les dessins pour lesquels, je suis beaucoup moins fan.

Je continuerais cette saga avec envie lorsque j’aurais rattrapé mon retard das mes lectures bibliothèque, c’est une cata en ce début d’année.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le cri de Nicolas Beuglet

Le cri

Résumé:

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

 

Mon avis:

Bon bon bon… Quoi dire!!! Je remercie ma soeur pour le prêt de ce livre même si malheureusement ce roman a été un gros flop pour moi.

Cela commençait bien pourtant, on découvre une femme déchirée qui est enquêtrice et qui est appelée pour une affaire dans un hôpital psychiatrique. Tout cela est très intrigant et très rythmé. J’étais plutôt enchantée. Surtout que l’on entre dans une affaire qui prend une ampleur tout autre avec un retour sur le passé et la seconde guerre mondiale.

J’étais très curieuse de découvrir le fin mot de cette tragédie et donc je lisais impatiemment ce roman. Mais tout capote vers la moitié du roman lorsque l’auteur décidé d’intégrer à l’histoire le personnage masculin. Donc déjà au fil des pages, une espèce d’attirance et d’histoire d’amour prend forme mais je n’y ai pas du tout cru et en plus à partir de là on rentre vraiment dans le scandale de la guerre froide et Nicolas Beuglet m’a perdu.

A partir de la, j’ai pas tout compris, cela devient complexe avec des données trop scientifiques pour moi. En plus de choses qui se déroulaient trop facilement. Sarah et Christopher, débloquent certaines complications d’un claquement de doigts alors que d’autres, ils mettent une éternité, le rythme n’était pas super bien dosé à mon sens.

Et puis arrive la fin du roman que j’ai aimé, moi personne qui ne croit pas en tout dans la religion mais encore une fois elle est un peu facile et la toute fin beaucoup trop bisounours pour moi surtout par rapport au sujet abordé dans le roman.

Je ne sais pas si cet article est compréhensible et agréable à lire parce que j’ai un peu de mal à mettre mes idées en ordre surtout que j’ai terminé ce thriller le 27 décembre mais j’espère que vous aurez compris l’essentiel. Un début prometteur mais une deuxième partie qui a rendu ma lecture compliquée et déplaisante.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Terres de glace de Cassandra O’Donnell

Terres de glace

Résumé:

Alors que leurs amis ont été kidnappés dans la destruction de Wallangar, Zoé et Gabriel se sont réfugiés en Terres Magiques. Déterminés à combattre de redoutables ennemis, ils doivent maîtriser leurs pouvoirs. Mais au moment où ils en ont le plus besoin, des alliés très proches s’apprêtent à les trahir…

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

Mon avis:

Je poursuis ma lecture de cette saga que j’aime vraiment beaucoup. Ce tome la, j’avoue, je l’ai acheté pour ma nièce, pour Noël, mais je n’ai pas pu m’empêcher de le lire avant de lui offrir ^^.

Encore une fois, j’ai pensé un excellent moment avec ce 5ème tome. L’histoire avance vraiment bien, les personnages évoluent, c’est vraiment bien fait.

Je continue à m’attacher de plus en plus à Zoé et Gabriel qui me touche beaucoup et qui font ce qu’ils peuvent avec ce qui leur tombe dessus.

Je suis impatiente de lire la suite mais il va falloir attendre la sortie.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Nicolas, 25 ans, rescapé des Témoins de Jéhovah de Nicolas Jaquette

Nicolas 25 ans rescapé des témoins de jéhovah

Résumé:

Nicolas Jacquette a vécu parmi les Témoins de Jéhovah jusqu’à l’âge de 22 ans, respectant avec foi et assiduité les règles de la secte. Comme pour des milliers d’enfants Témoins de Jéhovah en France, tout est prévu pour qu’il devienne à son tour un excellent prêcheur. Jusqu’au jour où il ose mettre en doute la vision du monde qu’on lui impose. Après des années d’endoctrinement et d’isolement, ce n’est qu’en 2004 qu’il en sort. Les révélations bouleversantes de Nicolas Jacquette font la lumière sur les pratiques des Témoins de Jéhovah et dénoncent les dérives sectaires sous toutes leurs formes.

Mon avis:

Ma mère a trouvé ce livre dans une boîte à livres et elle me l’a prêté car comme elle, j’aime beaucoup les témoignages surtout lorsque c’est sur des sujets peu connus. Et qu’est ce qui est plus fermé qu’un mouvement sectaire?

J’étais vraiment curieuse de découvrir ce récit tout en gardant une certaine distance car avec le récit de Nicolas Jaquette, on est forcément face à un récit négatif. Bon après, vous allez me dire tous récits traitant d’une secte est négatifs. Alors oui parce que ceux qui l’évoquent sont sortis de ces mouvements mais si on interviewait un militant, les propos seraient tout autre. Vous voyez ce que je veux dire?

J’ai trouvé très intéressant les propos de Nicolas qui restent assez objectifs sur ce qu’il a vécu bien qu’il y mêle ses ressentis et ses sentiments. J’ai été un peu septiques pour les premières pages où il parle de sa toute petite enfance car pour moi on a très difficilement des souvenirs avant 6 ans mais ce n’est que mon avis. Mais je me suis laissée gagner par ma lecture et j’ai juste pris les infos.

Je n’est pas pas été surprise par ce que Nicolas Jaquette raconte car j’ai eu des contacts avec une personne qui était et qui est témoin de Jéhovah et donc on a eu plusieurs discussions sur ce sujet. Pour autant j’ai appris encore des choses.

Nicolas, 25 ans, rescapé des témoins de Jéhovah est vraiment intéressant, nous ouvre les portes d’un monde très fermé mais il ne tombe pas dans le sensationnalisme et sans pathos non plus… Si le sujet vous intéresse, alors penchez vous sur ce récit!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] La sorcière des marais de Cassandra O’Donnell

La sorcière des marais

Résumé:

Gabriel et Zoé se sont cachés dans les Terres de magie, après la disparition de leur ville Wallangar et de leurs amis. Parmi les sorcières des marais de Houquelande, ils découvrent un nouveau monde régi par ses propres règles. Alors que Zoé semble prendre conscience de son immense pouvoir, Gabriel doit l’aider à maîtriser mieux sa force pour défendre leurs amis. Un grand défi les attend…

 

Mon avis:

Je continue ma lecture de cette saga tranquillement. Je me laissée happer et j’avoue que pouvoir les emprunter à la bibliothèque facilite beaucoup ma lecture successive des tomes. Malheureusement le tome 5 n’y est pas mais je compte l’offrir à ma nièce pour Noël donc je vais essayer de le lire avant ^^.

Pour ce tome 4 et premier du 2ème cycle, j’ai passé un très bon moment où les manigances et le tension ne font qu’augmenter. Je me suis spécialement attachée à Zoé qui je trouve extrêmement touchante avec ses manières de petite fille mais avec toute la force de son statut magique!! Gabriel me laisse un peu perplexe par contre, j’ai beaucoup de mal à le cerner mais sûrement parce que lui se rend compte des changements qui s’opèrent en lui.

Je suis vraiment curieuse de connaître la suite et de voir ce qui va arriver à nos jeunes et leurs accompagnants.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Jivana de Nadia Coste #PLIB2019

Jivana

Résumé:

Jivana est une jeune fedeylin qui porte en elle un joli secret : depuis toute petite, elle partage son corps avec l’esprit d’une déesse qui a échoué à se réincarner. Les deux âmes, loin d’être concurrentes, sont devenues amies et même un peu plus.

Alors que des nuées d’insectes obscurcissent le ciel et imposent une nuit sans fin, le désespoir frappe leur village. Jivana et sa déesse partent à la recherche d’une solution pour que l’astre du jour brille enfin à nouveau. Une quête périlleuse qui les changera à jamais…

 

Mon avis:

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j’ai pu lire ce roman grâce à un juré du Plib qui le mettait en livre voyageur. Vous avez pu le voir mercredi, il ne fait pas partie de ceux que j’ai sélectionné ni de ceux qui continuent l’aventure pour autant il me donnait très envie. Je tiens donc à remercier Yannick et maintenant, je vais vous donner mon ressenti.

Je suis assez mitigée avec cette lecture. J’ai beaucoup aimé l’intrigue, l’aventure, les créatures créé par l’auteur ainsi que toute sa mythologie. C’est le genre de lecture qui me demande pas mal de concentration car j’aime m’imaginer les mondes où les personnages circulent et lorsque ce n’est pas dans le monde réel, je fais plus attention au descriptions et aux détails. Malgré cela, je ne me forçais pas à revenir à ma lecture. La quête que Nadia Coste nous propose est bien menée, et a un rythme relativement bien géré. Elle ne m’a pas laissé ennuyer et a su me captiver du début à la fin.

Là où j’ai rencontré des problèmes c’est avec les personnages de Jivana et Savironah. Ce sont deux protagonistes qui mises seules ne me dérangent pas, leurs personnalités sont intéressantes mais ensemble… Je les ai trouvé tellement bisounours, tellement mielleuses que ça m’a énervé. Au début c’est attendrissant mais au bout d’un moment, au vu de ce qu’elles vivent, j’aurais aimé moins de niaiserie entre elles. J’avais l’impression d’être avec des adolescentes un peu trop tourné vers leur personne ce qui était contradictoire avec leurs actions et leurs décisions face au monde extérieur à elles.

Je ne sais pas si j’arrive à me faire comprendre et je ne veux pas spoiler donc ça me met une difficulté de plus. J’approuve l’évolution de la situation des deux jeunes femmes pour l’histoire, cela permet de la finir logiquement mais alors ça décuple leurs bons sentiments et la fin a été vraiment compliqué pour moi. Les derniers chapitres ont été lus parfois en diagonale car Jivana et Savironah me sortaient par les yeux…

Je suis contente de l’avoir découvert pour tout ce que l’auteur développe mais malheureusement Jivana et Savironah ont rendu ma lecture désagréable.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Pour le PLIB: #ISBN9782366299151