Avis

[Mavilyly] Ca commence comme moi de Julien Vidal

Ca commence par moi
Editeur: Points
Nombre de pages: 320 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Et si nous avions déjà les solutions dans notre quotidien pour changer le monde à notre échelle ?

Tester et adopter une action écocitoyenne chaque jour pendant un an, c’est le défi que s’est lancé Julien Vidal. Il a choisi de partager son expérience et a répertorié ses 365 actions sur le site internet cacommenceparmoi.org. Voici un récit de vie au pays de l’utopie écologique à l’énergie contagieuse et à l’optimisme entraînant, accessible et rassembleur. Des solutions du quotidien, simples, efficaces (et économiques) pour changer le monde, ou comment réduire son empreinte écologique par quatre et diviser la taille de sa poubelle par dix, tout en économisant 300 euros par mois et en se reconnectant avec soi-même.
« Oui, nous avons tous un rôle à jouer dans la préservation de notre planète. Oui, nous pouvons donner du sens à notre vie et agir pour que chaque être humain vive décemment. Je veux prouver que participer à la construction d’un monde meilleur, c’est possible, même pour le monsieur Tout-Le-Monde que je suis. Je vais partager ce vécu en toute transparence, en racontant les joies et les galères, les victoires et les échecs. Et si je me lance dans cette démarche, c’est surtout parce que j’ai envie d’être heureux. C’est parti, changer le monde, ça commence par moi ! »

Julien Vidal a 32 ans. Après des études de droit et de politique internationale, il s’engage quatre ans dans les ONG, sous l’égide du Volontariat de solidarité internationale. De retour en France, il se lance dans le projet Ça commence Par Moi en parallèle de son travail au sein de l’association Unis-Cité.

 

Mon avis:

Je partais très frileuse avec cette lecture. Je ne lis pas de guide pratique, de développement personnel… car je finis souvent par m’ennuyer. Dans la lecture je recherche le voyage, l’évasion donc du récit mais voila lorsque l’on fait des challenges, il faut parfois sortir de notre zone de confort et je suis contente de l’avoir fait avec le Blossom Spring Challenge et ce livre.

J’ai vraiment pris mon temps pour le lire et aisni ne pas faire d’ingestion. Je le lisais quand j’en avais envie et quand mon cerveau était open ^^. Finalement j’ai plutôt apprécié ma lecture. Julien Vidal nous développe ses observations, le fruits de ses diverses recherches et interrogations pour finir par nous donner ces petites choses du quotidien qu’il met en place pour réduire son impacte sur la planète.

Son ton ni moralisateur, ni jugeant (ce qui me fait toujours peur dans ces livres) m’a donné envie de toujours en faire plus. Bien sûr certaines actions sont déjà d’actualité à la maison mais j’ai pu en mettre d’autres en place au cours de ma lecture et d’autres suivront. J’ai aimé le fait qu’il ne  » demande » pas un changement total mais au contraire il nous montre que chaque geste petit ou grand, collectif ou individuel, a une incidence sur notre présent et notre futur. Je pense que chacun peut trouver quelque chose à faire avec ce livre.

Je ne mettrais pas tout en place parce que je ne suis pas prête psychologiquement à el faire ou parce que c’set compliqué à faire – comme aller au travail à vélo – mais ce que je fairais sera déjà un pas vers le mieux…

 

Avis

[Mavilyly] Soeurs de sang T1: L’envol du Phénix de Nicki Pau Preto

L'envol du phénix
Editeur: Lumen
Nombre de pages: 724 pages
Prix: 16 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

 

Mon avis:

Je vais commencer par remercier StorieBooks de m’avoir prêter ce roman ce et de l’avoir lu en lecture commune avec moi.

Je suis passée à deux doigts du coup de coeur pour ce premier tome. Il n’y ai pas parce que j’ai mis un peu de temps à rentrer dedans. L’auteur ne nous épargne pas et nous mets tout de suite dans le bain avec tous ses personnages, ses lieux et son histoire passée très riche. Pour autant si on s’accroche, en tous les cas, je me suis accrochée et une fois que tout ce petit monde a trouvé sa place dans ma tête, j’ai juste pris mon pied.

Bon il y a Val que j’ai vraiment détesté et je ne comprends pas pourquoi ce caractère et cette méchanceté mais bon, l’auteur doit avoir ses raisons ^^. Pour les autres personnages, ils m’ont beaucoup plu surtout Veronyka et Tristan, un duo qui me plaît beaucoup tout comme la relation qu’ils tissent au fil des pages.

Je me suis laissée convaincre par toute la « mythologie » créé par l’auteur. Bien que très complexe, je l’ai trouvé bien construite et on a envie d’en connaître plus. C’est aussi les phénix qui ont fini par me convaincre. Je suis une grande fan de dragons mais j’étais heureuse que Nicki Pau Preto est décidé de mettre cette créature peu représentée dans la littérature (en tous cas pour ce que j’ai lu ^^). Ce sont des bêtes hyper intéressantes et j’ai vraiment aimé apprendre à les connaître avec toutes les spécificités.

Bref, cela a été un vrai régal pour moi et je suis impatiente de lire la suite. Pendant toute la lecture, je m’imaginais ma nièce avec ce bouquin car c’est typiquement ce qui lui plaît. Et je ne me suis pas trompée, elle l’a dévoré et a sauté sur sa mère pour avoir la suite ^^ mais elle devra être patiente comme tous.

Blabla, Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

On est parti sur l’article qui vous montre nos 3 livres du mois.

 

Le chouchou de Maman:

Jules et le reard

Livre offert par sa Mamie à Noël, j’aime beaucoup cette histoire pleine d’humour. Les dessins sont eux aussi très agréables. Et j’aime que pour une fois le renard ne soit finalement pas que rusé et méchant.

 

Le chouchou de Jaze

imagine imagier

Celui ci n’est pas dans sa bibliothèque mais il est à la crèche. Quand on commence un temps lecture là bas, c’est tout le temps celui-ci qu’elle réclame en premier et souvent en dernier. Je pense sérieusement à lui acheter. On suit des petits chats dans différentes action, boire au biberon, piloter un avion, attendre ses parents…

 

La découverte du mois

Mise en page 1

Pas d’achat pour Jaze ce mois ci c’est donc un emprunt que je vous montre.

Personnellement je n’accroche pas trop. Il y a, pour moi, trop de mots et surtout trop de mots compliqués que l’on utilise peu. Et les dessins ne me plaisent pas non plus mais Jaze adore donc, maman abdique ^^.

Avis, Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

Pour ce samedi, je voulais vous présenter un album que l’on a emprunté à la bibliothèque.

20200314_145636.jpg

J’ai de suite craquer pour les illustrations toutes douces et de couleurs pastels. Je l’ai donc emmené à la maison sans plus de raison.

20200314_145624.jpg

J’étais curieuse de le lire à Jaze aussi car pour le moment, les histoires que je lui lis sont plutôt courtes et je voulais voir comment elle se comportait avec une plus longue. Verdict, elle questionne un peu plus sur les images et casse un peu plus la lecture mais elle reste jusqu’au bout et je trouve hyper intéressant de la voir détailler les dessins tout en écoutant mes mots.

20200314_145612.jpg

Je n’ai pas forcément été emballée par l’histoire qui est non plus ni moins une recherche d’amitié même si on peut y déceler un petit côté acceptation des autres. Par contre, les images sont vraiment un coup de coeur pour moi. J’aime les détailler, elles m’apaisent vraiment.

20200314_145559.jpg

Avis

[Mavilyly] The Hate U Give de Angie Thomas

The hate u give
Editeur: Nathan
Nombre de pages: 488 pages
Prix: 17.95 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police.
Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.
Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

 

Mon avis:

J’ai tellement envie de vous parler de ce roman et en même temps j’appréhende grandement cet article. Ce que j’ai vécu avec le récit et les personnages de The Hate U Give a été puissant et terriblement compliqué à expliquer.

Après m’être habitué au style narratif qui est un argot que l’on associe aux quartiers/cités, j’ai eu beaucoup de mal à sortir mon nez du roman et je le vivais à 500%. Je l’ai lu en lecture commune avec StorieBooks et même avec elle qui donc le lisais en même temps, je n’arrivais pas à exprimer mes ressentis.

Le roman m’a vraiment pris aux tripes. Je suis extrêmement sensible sur le sujet du racisme et de toutes les intolérance que des humains font vivre à d’autres humains, il a donc été difficile de ne pas être touchée par ce que l’auteur raconte.

J’ai d’abord complètement accrochée aux personnages que ce soit les féminins, les masculins, les principaux, les secondaires. J’ai particulièrement aimé Starr et sa famille qui sont une petite bouffée d’air frais dans la pesanteur ressentie à la lecture des lignes. Ils débordent d’amour les uns pour les autres et m’ont a plusieurs reprises fait rire mais aussi monter les larmes aux yeux. Et puis il y a tous les autres, ceux que l’on voudrait claquer (mais on les voit peu finalement) et ceux qui se soutiennent, ceux qui face à la difficulté s’entraident…

J’ai été révoltée, attristée mais aussi attendrie et touchée par ce que l’auteur nous dévoile dans son roman. J’ai vécu un tsunami en moi et il est certain que je me procurais l’ouvrage pour pouvoir le relire et j’ai prévu de l’offrir à une ou deux personnes déjà.

Il ne me reste plus qu’à découvrir le film mais j’ai un peu peur de la déception et surtout j’ai de plus en plus de mal à me mettre devant la télé…

 

coup_de_coeur

Avis

[Mavilyly] Dolorine à l’école d’Ariel Holzl

Dolorine à l'école
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 262 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Dolorine Carmine fait sa rentrée des classes dans un pensionnat et découvre avec stupeur qu’aucun fantôme ne hante ce lieu. Miss Elizabeth, l’inquiétante institutrice, y est peut-être pour quelque chose. Avec l’aide de ses soeurs, elle mène l’enquête pour retrouver la trace de ses compagnons favoris.

 

Mon avis:

Je n’ai lu le tome 2 de cette saga que pour pouvoir enchaîner avec ce tome 3 lol. J’ai un beau petit coup de coeur pour Dolorine lors du tome 1 et j’étais pressée de la retrouver et d’être concentrée sur elle et son humour…

Malheureusement je suis ressortie de ma lecture légèrement déçue. Dans l’ensemble c’est un bon roman, l’histoire tient la route, les rebondissements sont là pour que l’on ne s’ennui pas et le rythme est plaisant. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, cela serait mentir mais je n’ai pas retrouvé la Dolorine des début et c’est ce que je voulais donc…

L’auteur choisi de faire un tome beaucoup plus sérieux et de délaisser Nyx ainsi que le journal de la petite fille et cela s’est fait au détriment de mon plaisir du coup. Je trouve cela vraiment dommage.

Après je pense que si l’on a pas l’attente que j’avais, ce troisième tome passe super bien et encore une fois, à part cela tout est bon donc finalement ne vous arrêtez pas sur mon avis très – trop – personnel…

Avis

[Mavilyly] L’énigme de la rose écarlate de Irène Adler

L'énigme de la rose écarlate
Editeur: Albin Michel jeunesse
Nombre de pages: 272 pages
Prix: 12.50 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Veille de Noël 1870. Sherlock Holmes, Arsène Lupin, et Irene Adler se prennent de passion pour une énigme publiée dans le Times. Sherlock ne tarde pas à découvrir que des coordonnées géographiques y sont dissimulées ! Lorsqu’un riche marchand est retrouvé mort dans le premier des lieux en question, nos trois amis comprennent vite que les coupables communiquent par l’intermédiaire du Times. Ils se rendent aussitôt à Scotland Yard pour prévenir la police mais on les congédie sans les écouter… Il ne leur reste plus qu’une chose à faire : mener l’enquête eux-mêmes ! Mais, après tout, n’est-ce pas ce qu’ils font de mieux ?

 

Mon avis:

On poursuit tranquillement la lecture de cette saga avec ce tome 3. C’est une série car les personnages évoluent au fil des opus et on a une intrigue fil rouge mais chaque tome se consacre à une enquête, il est donc facile de laisser du temps entre chaque lecture de cette saga.

Encore une fois, j’ai passé un très bon moment de lecture. Cela se fait avec fluidité et facilité. Les personnages sont toujours aussi intéressant et appréciable et les intrigues bien menées. A chaque fois, je découvre avant la fin une grosse partie de la résolution de l’affaire mais cela arrive très peu de temps avec que l’auteur nous dévoile tout donc cela ne me gêne pas.

Par contre, je dois avouer que deux petites choses me chagrinent. Premièrement, du temps passe entre 2 tomes pour nos jeunes héros et on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé pour eux pendant ce temps la. Alors même si je comprends que cela permet de raccourcir les romans et de se concentrer sur les enquêtes, je ressens un petit manque à ce niveau.

Mais pour moi le plus gros point noir de cette saga, c’est le triangle amoureux que l’auteur veut inclure. Je ne comprends pas. A mon sens, si les trois jeunes restent seulement amis, ça marcherait tout autant et à moins d’avoir un but précis pour la suite et que cela change quelque chose dans les prochains tomes sinon je trouve cela vraiment de trop. En plus de ça, je ne trouve pas ces passages naturels, cela ne colle pas avec les caractères des personnages dans le reste du récit.

Je lirais tout de même la suite avec plaisir lorsqu’elle sera publiée chez France Loisirs et je garde précieusement cette saga à la maison pour que toutes les petites lectrices (oui je n’ai que des filles autour de moi pour le moment ^^) qui m’entourent viennent la découvrir quand elle le souhaiteront.

Avis

[Mavilyly] Belle de gris de Ariel Holzl

Belle de gris
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 265 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

 

Mon avis:

J’ai continué très rapidement sur cette saga assez rapidement vu que je les empruntais à la bibliothèque. Le problème de ne pas acheté souvent des romans et de commencer des sagas. Bref..

Avec ce deuxième tome, j’ai subi les montagnes russes. Comme pour le premier, j’ai adoré l’intrigue, certains personnages m’ont beaucoup plu, fait rire ou attendri mais malheureusement avec Tristabelle cela ne l’a pas fait du tout ^^.

Je conçois très bien que c’est un parti pris de l’auteur, que sans ce caractère une partie de l’histoire ne pourrait être mais franchement elle m’a tapé sur le système lol. Et malheureusement, je crois que pour moi lors d’une lecture c’est surtout les personnages qui doivent matcher avec moi à moins d’une histoire et/ou une plume exceptionnelle donc ça ne l’a pas fait.

Je ne pourtant pas rester la car je voulais la suite que j’ai lu très vite ensuite… car tout de même le reste m’a plu et les deux autres sœurs surtout.

Avis

[Mavilyly] Swimming pool de Sarah Crossan

Swimming pool

Editeur: Rageot
Nombre de pages: 222 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Kasienka vient d’arriver en Angleterre avec sa mère. Elle qui n’a jamais connu que la Pologne fait sa rentrée dans un pays qui n’est pas le sien, avec des gens qu’elle ne connaît pas, dans une langue qu’elle maîtrise mal. Et le soir venu, de quartier en quartier, elle cherche son père, qui a quitté le domicile familial sans laisser d’adresse. Bref, ce pays est gris, humide, et parfois assez inhospitalier. Heureusement, il y a la piscine, il y a l’eau. Et dans l’équipe de natation, il y a William…

Mon avis:

J’ai emprunté ce roman à la bibliothèque car j’étais curieuse de découvrir ce nuoveau genre de roman que l’on voit sortir de plus en plus. Le roman est écrit en vers libres et j’étais vraiment impatiente de voir ce que cela donnait.

Ce n’est malheureusement pas celui qui me tentait le plus de chez l’auteur mais le seul qui était à la bibliothèque donc…

Je ne vais pas cracher dans la soupe, la lecture de ce roman s’est fait facilement et c’est plutôt appréciable mais pour moi il ne va pas assez en profondeur. Est-ce que c’set u choix de l’auteur ou est-ce une conséquence de la narration? je ne peux le dire mais j’aurais aimé aller plus loin dans l’histoire de Kasienka et ses ressentis.

Je ne ferme pas les romans de ce style pour autant et surtout pour Moon Brothers qui me tente beaucoup beaucoup…

Avis

[Mavilyly] Les gardiens de Cassandra O’Donnell

Les gardiens
Editeur: Flammarion jeunesse
Nombre de pages: 203 pages
Prix: 10 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Alina comprend que la situation s’est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant les monstres-esprits semer le chaos chez les humains.
Parmi les gardiens, on s’interroge : Victor est-il l’élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance…

 

Mon avis:

Une petite chronique rapide pour ce deuxième tome que j’ai offert à ma nièce et lu avant cela.

Je prend beaucoup de plaisir avec cette saga que je préfère à Malenfer même si cela se joue à peu. Encore une fois j’aime beaucoup la plume de l’auteur, son humour et tout ce qu’elle peut créer au fil de ses histoires.

J’aime y retrouver les jeunes personnages qui n’ont pas froid aux yeux ainsi que les créatures qui ont un côté menaçant mais pas complètement. Je continuerais avec plaisir de l’offrir et de la lire.