Avis

[Mavilyly] Six of crows T2 de Leigh Bardugo

Six of crows 2
Editeur: Milan
Nombre de pages: 650 pages
Prix: 18.90 euros
Année de production: 2017

 

Résumé:

Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Lorsque j’ai terminé le premier tome, mon idée fixe était d’emprunter la suite pour aller plus loin dans l’histoire. Une fois à la maison, je n’ai pas attendu longtemps pour me plonger dedans.

Malheureusement, je ne me suis pas imprégnée de l’histoire aussi vite que lors du premier tome. J’ai eu du mal avec la multitude de clans/royaumes et avec les personnages qui les composent. Lors du tome précédent, on pouvait faire abstraction à leurs caractéristiques pour se concentrer sur les personnages principaux mais ici, leur importance est telle qu’on doit incruster tout cela dans notre cerveau et j’ai eu un peu de mal.

Malgré tout, j’ai passé un très bon moment avec cette saga et avec le deuxième avec une fin très sympathique.

Ce que j’ai vraiment aimé c’est l’évolution que Leigh Bardugo donne à ses personnages. Sans renier ce qu’ils sont et sans changer du tout au tout, chacun à leur façon s’améliore et se remet en question. C’était très bien fait et très plaisant.

Lorsque j’ai terminé le tome 1, je pensais m’acheter la saga mais finalement ce deuxième tome m’a fait changé d’avis. Je ne dis pas qu’il est mauvais au contraire mais je ne pense pas avoir envie de le relire donc cela ne sert à rien d’encombrer les étagères de la bibliothèque…

Avis

[Mavilyly] Premières actions de Benoît Ers & Vincent Dugomier

Premières actions
Editeur: Le Lombard
Nombre de pages: 48 pages
Prix: 10.95 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

C’est vrai que, comme disait mon père, on s’était pris une fameuse gifle… Le matin du 10 mai 40, la guerre était là. Rapidement, ce fut la débâcle. Le 22 juin, un armistice était signé avec l’Allemagne. Nous étions vaincus.

C’était l’été de nos 13 ans, à mon pote Eusèbe et moi. Et nous n’étions pas prêts à nous résigner !

 

Mon avis:

Empruntée pour mon chéri à la base, je n’ai pas pu rendre cette bande dessinée à la bibliothèque sans la découvrir moi aussi.

J’en suis bien contente car c’est une très bonne BD. Elle aborde le sujet de la Seconde Guerre Mondiale et surtout la résistance. Sujets abordés relativement souvent mais ici, les protagonistes sont des enfants et c’est vraiment la force de cette ouvrage. Leur tranche d’âge apporte un peu de légèreté à l’histoire car ils ont leur petits problèmes d’enfants et un humour plaisant mais contrairement à cela, leur âge apporte aussi une gravité et une profondeur plus grande à l’histoire. Comme beaucoup de personnes, lorsque les histoires touchent des enfants, ça fait plus mal, c’est plus poignant et en lisant cette BD, je me suis rendue compte que lors des récits de cette période de l’Histoire, les enfants sont souvent oubliés alors que eux aussi ont vécu tout cela.

Mon chéri est d’accord avec moi pour dire que cette oeuvre est parfaite pour les adultes mais aussi pour les enfants. Il est complet car à la fin du tome il y a un petit dossier avec des photos, des explications ect… On compte du coup, l’acheter pour les avoir à la maison et pouvoir la redécouvrir avec notre fille plus tard.

Avis

[Mavilyly] Six of crows T1 de Leigh Bardugo

Six of crows
Editeur: Milan
Nombre de pages: 559 pages
Prix: 17.89 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

 

Mon avis:

Depuis le temps que je voulais lire cette saga, j’ai été très heureuse de les trouver dans la nouvelle bibliothèque où je me suis inscrite…

On a commencé ce premier tome rapidement avec StorieBooks et j’ai été emballée dès le début contrairement à elle. C’est le genre de plume d’auteur qui sans savoir réellement pourquoi mais dès les premières pages voir premiers mots, j’ai été dedans et j’avais beaucoup de mal à lever le nez de ma lecture.

La plume de l’auteur n’a pas été la seule chose que j’ai apprécié lors de ma lecture. EN effet, je suis passé à un cheveu du coup de coeur. Ce n’en ai pas un parce qu’il y a tout de même quelques longueurs à certains moments. Malgré cela, l’intrigue est assez surprenante, l’auteur arrive à retourner les situations à plusieurs reprises et à chaque fois que l’on se dit « c’est bon », un événement se pointe et tout est remis en question.

En plus de cela, j’ai totalement accroché aux personnages. Surtout car l’auteur décide de nous les dévoiler petit à petit. Elle prend son temps et je trouve cela très appréciable. Bizarrement, j’ai eu l’impression de plus les connaître surtout de faire leur connaissance de façon réaliste. Oui car moi quand je rencontre quelqu’un, il ne me débite pas son CV dès la première rencontre ^^.

Bref, ce fût une très belle découverte et j’étais impatiente de lire la suite  (empruntée et lue depuis ^^ dont l’avis va arriver).

 

 

Avis

[Mavilyly] Je ne cours qu’après mes rêves de Brunos Combes

Je ne cours plus qu'après mes rêves
Editeur: Michel Lafon
Nombre de pages: 393 pages
Prix: 18.95 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Je m’appelle Louane, j’ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l’ai cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Laurene, j’ai trente-neuf ans. J’ai cherché le bonheur et, en même temps, je l’ai fui dès qu’il s’approchait. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Louise, j’ai soixante-dix-sept ans. Mon existence m’a comblée et a été d’une parfaite tranquillité. Jusqu’au jour où…

Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir l’aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être bouleversées.

Trois femmes, trois solitudes, mais un point commun : elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves.

 

Mon avis:

J’ai vu passé ce roman avant sa sortie sur Instagram et son titre ainsi que sa couverture m’ont beaucoup plu et je le gardais quelque part dans ma tête en attendant de pouvoir le lire. Et la bonheur, ma bibliothèque l’a acheté et je l’ai donc très rapidement emprunté et lu aussi vite…

Le roman a tenu ses promesses. J’ai passé un très bon moment. Il est dans la lignée des romans de Virginie Grimaldi ou encore Agnès Ledig. On suit plusieurs personnages, ici trois femmes, qui sont à un tournant de leur vie et qui prenne le taureau par les cornes pour faire ce qu’elles ont envie et juste ce qu’elles veulent elles…

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur qui arrive à faire passer les émotions mais sans en faire trop. Il n’a pas voulu d’un roman tire-larmes, au contraire. On est face à une lecture qui se veut pleine d’espoirs, de renouveau et de remises en questions.

Les 3 femmes ont des parcours, des vies totalement différents et pourtant c’est les unes et les autres qui vont s’aider, se questionner et s’aimer.

Bref Bruno Combes à écrit un roman plutôt feel good, tout en douceur. Je trouve ce genre de roman idéal pour la saison où on est pelotonnés sous un plaid avec ue boisson chaude… En mode cocooning.

Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

Comme prévu, je fais l’article mensuel une semaine plus tard. Je vous montre les 3 livres qui ont marqué notre mois d’octobre!

 

Le chouchou de Jaze

Le-Dragon-cameleon.jpg

On a acquis cet album lors du salon du livre de Vannes et on a pu le faire dédicacer l’ouvrage donc je suis pressée qu’elle puisse s’en rendre compte.

On l’a lu assez régulièrement depuis qu’on l’a mais là le mois d’octobre c’était tous les soirs et si elle ne voulait pas un soir, elle y revenait le lendemain.

Je pense que ce sont les couleurs très variées, autant flashy que pastels qui lui plaisent parce que je me rends compte qu’elle est plus attentive aux images qu’à la lecture que je fais.

J’aime quant à moi beaucoup les illustrations mais aussi le texte qui est fait avec des rimes très sympas à lire et à entendre.

J’ai très envie d’acheter les 2 autres albums avec les dragons aussi…

 

Le chouchou de Maman 

Et j'ai couru.jpg

Je triche un petit peu pour mon choix de ce mois-ci. Et j’ai couru n’est pas dans la bibliothèque de Jaze mais la crèche où je travaille l’a acheté et j’adore le lire. J’ai même eu les larmes aux yeux la première fois que je l’ai lu.

C’est une petite fille qui part à la recherche de son chien tant aimé lors d’une tempête. Le texte est magnifique tout en poésie mais que je trouve extrêmement fort en amour de cette petite fille pour son chien.

Les illustrations auraient d’un premier abord pu me déplaire car c’est un panel de jaune qui est une couleur qui me plait que pour certaines choses – bref – mais là ça marche très bien. Il y a les pastels et du plus criard et encore une fois cela va bien avec ce texte fort mais doux en même temps.

Je m’étend beaucoup trop pour ce livre mais voila c’est un gros crush pour moi.

 

La découverte du mois

GP0036.jpg

Cet album aurait pu être mis aussi dans le Chouchou de Jaze, elle l’adore. On l’a emprunté à la bibliothèque il y a 15 jours et depuis on le regarde minimum 1 fois par jour ensemble plus toutes les fois où elle le regarde toute seule.

Elle le connaît par coeur, elle ne cherche plus les objets dans les pages, avant même de demander elle montre l’emplacement mais cela ne la dérange pas. Je pense que Jaze sera une adepte des cherche et trouve – ce qui me ravit – et la en plus il y a ce chien, Momo, caché dans chaque page et en plus il trouve des cachettes très drôle donc il n’en faut pas plus. On le ramène aujourd’hui à la bibliothèque et j’espère qu’il en va pas trop lui manqué.

Avis

[Mavilyly] Udama chez ces gens-là de Zelba

Udama chez ces gens-la
Editeur: La boîte à bulles
Nombre de pages: 110 pages
Prix: 20 euros
Année de parution: 2017

Résumé:

Claire et Hervé sont parisiens et habitent un appartement cossu, au pied de la Tour Eiffel. Ensemble, ils viennent d’avoir une petite fille, Rose, mais pour Claire, pas question de délaisser sa carrière : il faut engager au plus vite une nounou.

 

Mon avis:

Lorsque je me suis mise à lire cette bande-dessinée cela faisait peu de temps que j’avais lu Chanson douce de Leïla Slimani donc l’histoire se rapprochait. Mais on est sur un tout autre registre.

Tout comme le roman, l’oeuvre de Zelba met mal à l’aise par beaucoup d’aspect, la majorité de l’histoire d’ailleurs. Je ne m’attendais pas du tout à la tournure des événements et je dois avouer que cela ne m’a pas beaucoup plu. Cette BD et un condensé des choses, actes qui pour moi sont impardonnables. Et malgré un moment sympa pendant al lecture elle me laisse après tout ce temps un vrai goût amer et un souvenir malaisant.

Je ne peux dire si je la conseille ou pas car mon ressenti négatif est vraiment très subjectif et si je m’en tiens à de l’objectif alors oui elle est bien.

Avis

[Mavilyly] Momo T2 de Rony Hotin & Jonathan Garnier

Momo 2

Editeur: Casterman

Nombre de pages: 83 pages

Prix: 16 euros

Année de parution: 2017

 

Résumé:

Avec Momo, Jonathan Garnier et Rony Hotin recomposent le parfum inoubliable de l’enfance. Le temps des copains, des découvertes, des petites bêtises, des grands bonheurs et des gros chagrins. Le temps aussi d’un émerveillement constant que contrarient parfois les réalités du monde adulte.

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Je suis extrêmement en retard sur mes chroniques et sur mes carnets. Je n’ai donc rien écrit sur mon ressenti sur cette BD dans mon carnet et cela fait 1 mois que je l’ai lu donc vous comprendrez que cet avis sera sûrement brouillon, court et peut-être pas au niveau de vos attentes, j’en suis désolée.

Je me rappelle que je l’ai largement préféré au tome 1. Je l’ai trouvé moins brouillon, plus d’humour mais aussi plus de profondeur.

Beaucoup de sujets sont seulement effleurés mais on sent que c’est par pudeur et cela les rends plus forts et plus beaux.

Je suis contente d’avoir continuer mais ce n’est pas une diologie qui restera longtemps dans ma mémoire.