Avis

[Mavilyly] Pari entre amis de Pauline Libersart

Pari entre amis
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 348 pages
Prix: 17.99 euros (coffret des 3 tomes)
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Après avoir rompu ses fiançailles, Ashley se refugie chez ses parents où elle renoue le contact avec ses amis de lycée. C’est ainsi qu’elle retrouve celui qui avait été son meilleur ami : Joshua Forester. De l’adolescent petit, boutonneux et timide, elle ne reconnaît plus rien. Il est devenu un homme diablement sexy et entreprenant. Désespérée, humiliée par la trahison de son fiancé, elle se confie à lui. Plus que la tromperie, ce sont les paroles assassines de son ex qui l’ont meurtrie : « Tu es un glaçon. Tu es frigide. » Bien décidé à lui démontrer le contraire, Joshua lui propose un pari : lui prouver qu’elle peut prendre du plaisir avec un homme contre un dîner romantique. Commence entre eux une liaison secrète et passionnée : amis le jour, amants la nuit. Mais cette relation charnelle ne risque-t-elle pas de tout gâcher de leur amitié renaissante ?

 

Mon avis:

Petite anecdote sur cette lecture, je l’ai choisi sur un coup de tête. Après avoir fait mon ménage, je me retrouve coincée dans ma chambre en attendant que mon sol sèche sans livre… Il me fallait un roman à la couverture unie pour le challenge Snakes and Ladders sur Livraddict donc me voila à piocher une lecture dans ma PAL qui convient pour cette consigne. Et quel plaisir.

Ce premier tome n’est pas un roman que l’on peut encenser car il n’est pas extraordinaire, c’est une romance tout ce qu’il y a de plus classique et prévisible mais voila j’ai ADORÉ. Peut-être juste parce que c’était le bon moment ou alors juste parce que c’est Pauline Libersart qu’il l’a écrit, yo no sé…

Le seul point négatif que j’ai relevé dans ma lecture, je l’ai déjà évoqué c’est que cette histoire est prévisible et reprend vraiment tous les critères de la romance dont ceux qui nous font lever légèrement les yeux au ciel mais vu le plaisir que j’ai pris à tourner les pages, je passais complètement dessus.

Oui oui, l’auteur va vite en besogne, c’est facile, mais on s’en fout en tous les cas moi je m’en foutais. Ses personnages, les principaux comme les secondaires d’ailleurs, sont attachant, tout plein d’humour et surtout gardent leur côté mystérieux qui nous donne envie de creuser un peu plus en eux (bon ok à la fin on en connaît beaucoup ^^). J’avais l’impression de faire partie de leur bande de potes et j’ai adoré ça!

J’ai trouvé la romance (je pourrais dire les romances d’ailleurs) si douce et en même temps si bestiale sans tomber dans le bisounours ou le vulgaire. Je préviens qu’il y a des scènes de sexe dans ce roman mais pour moi l’auteur n’en fait pas trop. Elle emploie des mots qui moi ne me plaise pas et malheureusement qui reviennent souvent à présent dans les romans mais ici, je trouve que « sa raison » apporte quelque chose en plus.

Je suis extrêmement curieuse de lire la suite car lorsque j’ai terminé ce premier tome, je me suis dit qu’il pourrait se suffire à lui même mais je ne suis pas mécontente de continuer à suivre Josh et Ashley. Je ne pense pas faire traîner cette saga, j’ai envie de retrouver ce plaisir de lecture.

 

Publicités
Avis

[Mavilyly] Calendar girl – Décembre d’Audrey Carlan

décembre
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 155 pages
Prix: 9.95 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Je ne savais pas à quoi m’attendre quand les producteurs de Dr. Hoffman décidèrent de m’expédier vers les belles montagnes d’Aspen, dans le Colorado. La ville d’Aspen est connue pour être un paradis hivernal pour les américains ultra-riches, mais je ne connaissais que le désert. Mon point fort, c’était un surfer-réalisateur dont la famille possédait un chalet sur ces collines enneigées. Avec lui à mes côtés, je profiterais de l’expérience.

Le boulot m’avait été confié dans des circonstances inhabituelles. Un homme des montagnes anonyme avait payé une sacrée somme pour persuader les producteurs de mon show de m’envoyer faire un reportage sur les artisans locaux. Avec ma parka et mes bottes Ugg, je laissai le soleil de la Californie dans mon rétroviseur et partis au pays de la neige.

Avec ma nouvelle famille, j’étais prête à célébrer le meilleur mois que l’année avait à offrir… jusqu’à ce qu’une femme qui avait complètement changé ma vie toutes ces années plus tôt apparaisse comme une ombre dans l’air glacé, brisant mon âme une nouvelle fois.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7, tome 8, tome 9, tome 10, tome 11

Mon avis:

Il était grand grand temps que je termine cette saga! Déjà d’une car publiée en 2017 et on est en 2019 et de deux parce que je me lassais au fil des tomes qui devinaient de moins en moins bons à mon sens.

C’est StorieBooks qui m’a offert les derniers tomes et qui m’a aussi poussé à sortir ce dernier lors d’une de mes indécision de lecture donc un grand merci à elle.

Je vais être assez rapide. Le tome de décembre est mieux selon mi que les 2 ou 3 précédents. On est un peu plus dans l’histoire familiale et amoureuse de Mia et Wes et beaucoup moins dans le sexe ce qui fait du bien quand même. Mais bon voila, la lassitude des personnages et de l’histoire est toujours là cela n’a pas changé. Et il y a un truc qui m’exaspérait vraiment, c’est les propos vulgaires de Wes surtout. Lorsqu’ils parlent de l’acte sexuel ce n’est jamais avec des mots sensuels ou on ressent l’amour mais toujours agressifs (c’est mon avis). Autant je comprends que cela peut plaire mais pas tout le temps si? J’aurais aimé un peu plus de douceur de ce côté la surtout dans un couple qui se dit établi et sur.

Bref, pour conclure avec cette sage, je dirais qu’elle est retombée comme un soufflé. Les premiers tomes m’ont beaucoup plu mais plus j’avançais et plus l’enthousiasme redescendait. Au point où je n’ai aucunement envie de découvrir la nouvelle saga de l’auteur.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Calendar girl – November d’Audrey Carlan

novembre

Résumé:

Le mois de Thanksgiving ne va pas réserver que de bonnes choses à Mia.

Wes a survécu à l’enfer et ils se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production l’envoie à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres. Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, elle passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tout ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7, tome 8, tome 9, tome 10

Mon avis:

Malheureusement plus j’avance dans cette saga et plus je déchante, ce qui explique pourquoi je mets autant de temps à lire chaque livre pourtant si fins.

Les derniers épisodes, je tenais grâce aux personnages que je trouvais attachant et que j’aimais voir évoluer avec eux-mêmes mais déjà que dans le tome précédent ils m’avaient déçue, dans Novembre, Wes m’est sorti par les yeux.

On retrouve encore toujours cette rengaine, je me soigne par le sexe qui devient vraiment rébarbatif. En plus de ça il a des façons de parler et d’agir avec Mia qui me déplaisent clairement. Son côté dominant m’exaspère et les réactions de Mia en retour c’est pire. Elle, la femme indépendante, forte, qui prend soin des autres, n’a plus aucune volonté, plus aucune voix au chapitre, c’est affligeant.

Je ne vais pas m’arrêter la car j’ai le tome suivant et que ce serait bête d’avoir lu les 11 sans lire le dernier mais moi qui pensait les garder, je pense que je vais les proposer à ma bibliothèque…

Grosse déception!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

[Mavilyly] Faustine de Marie Lincourt

faustine

((((Résumé extrêmement spoilant ATTENTION))))

Résumé:

Faustine est une jeune bourgeoise très classique qui vit pour ses enfants et son mari. Mais derrière cette façade de respectabilité se cache une femme mystérieuse qui dirige, dans un luxueux appartement parisien, un bordel pour femmes désœuvrées en manque d’amour. Dans cette étrange lupanar, les femmes laissent exploser leur nature et vivent une sexualité épanouie sous l’œil attendri et voyeur de Faustine qui refuse tout contact physique avec les trois étalons qui travaillent pour elle. Fidèle à son mari, l’homme de sa vie, Faustine vit mal l’éloignement physique de celui-ci. Il est vrai que dans sa vie de bourgeoise, elle n’ose rien avec son mari et attend son bon plaisir. Tout bascule le jour où l’une de ses amies clientes, Noï, une très belle Eurasienne de 30 ans, lui parle de son nouvel amant qu’elle initie aux plaisirs infinis de la chair et qui n’est autre que le mari de Faustine. Abattue, Faustine avoue sa détresse à la jeune femme. Ensemble, elles décident de se venger de l’homme qui les a trahies et échafaudent un plan destiné à le confondre. Jouant de subtilités érotiques et de perversité, Noï entraîne le mari de Faustine, les yeux bandés, dans le bordel et se donne à lui sous les yeux de Faustine.

 

Mon avis:

Alors que dire de ce roman? Pour moi Faustine, est un roman complètement à part de tout ce que j’ai pu lire jusque là. C’est un texte érotique, mais tellement différent. Je suis « habituée » aux scènes de sexe, je dirais moderne, avec plus ou moins de vulgarité mais pour autant sans fioritures, sans enjolivures. Ici Marie Lincourt met le sexe au centre de son oeuvre mais tout en poésie, en métaphore, en douceur.

Attention, les scènes sont explicites et si vous n’aimez pas ça, clairement passez votre chemin. L’auteur ne nous cache rien, toutes les positions et situations y passent mais toujours avec cette volupté qui nous donne l’impression d’être sur un nuage.

Faustine peut mettre mal à l’aise si on est pas à l’aise avec ce genre, il faut le savoir. Cependant, on y trouve toute la beauté de l’acte sexuel et tous ces bienfaits.

Là où j’ai été un peu déçue c’est que très vite, j’ai découvert le pot aux roses et que l’histoire prend une tournure qui enlève de la beauté. On rentre dans un jeu un peu machiavélique et le charme a fini par se rompre pour moi. C’est dommage bien que cela n’a pas enlevé le plaisir que j’ai pris à découvrir cette oeuvre.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

[Mavilyly] Darker d’E.L. James

Darker

Résumé:

Christian Grey ne parvient pas à se défaire du souvenir d’Anastasia. Afin de la reconquérir et de parvenir à l’aimer selon ses attentes, il se confronte aux douleurs de son enfance avec l’aide de son thérapeute, le docteur Flynn. Une version de Fifty Shades du point de vue de Christian.

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

Mon avis:

J’ai mis du temps à venir écrire mon avis parce que j’avais beau tourner dans ma tête ce que j’allais écrire, ça ne me plaisait pas et je n’arrivais pas à mettre tout ça avec des mots. Mais bon il faut bien se lancer tout de même, surtout que les articles de ma part ne sont pas très nombreux déjà ^^.

Je continue de lire cette saga parce que j’ai vraiment adoré les 3 premiers, que je fais partie de ces lecteurs fan qui n’en ont pas honte et qui relirais ces livres avec plaisir. Par contre j’avoue que la réécriture selon Christian est très sympa par certains côtés mais bon on nous relate les mêmes moments donc c’est tout de même redondant et on lit avec moins de panache cette suite.

J’adore être dans la tête de Christian car on découvre vraiment son côté ambivalent. il a vécu des choses qui font de lui un homme froid, brutal mais c’est sans compter sur son fond qui est bon et doux. J’aime toujours autant cs deux personnages et peut-être un peu plus Christian grâce aux révélations que l’on a (attention qui ne sont pas énormes…) en lisant cette saga à partir du tome 4.

Je continuerais avec le tome 5 et je compte bien tout garder dans ma bibliothèque car pour moi Fifty Shades m’a ouvert à un nouveau genre de lecture et donc il aura toujours une place particulière pour moi…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Black Obsidian de Victoria Quinn

Black obsidian

Résumé:

J’étais au bar et j’attendais un ami quand c’est arrivé.
Quand ma vie a changé.
La femme que j’attendais depuis toujours est entrée. Belle. Parfaite. Sans défaut.
J’ai su qu’il fallait que je la possède.
Et je l’aurai avant la fin de la nuit.
Ma prochaine soumise.

Mon avis:

Je remercie les éditions Hartwick publishing qui m’ont permis de lire ce roman. Il faut savoir que ce n’est pas une fleur qu’ils m’ont faite mais dès que vous vous inscrivez à leur newsletter, ils vous l’envoient donc foncez…

Enfin foncez, peut-être pas tête baissée! Je préfère vous prévenir que si vous n’aimez pas l’érotisme et les scènes de sexe, passez votre chemin…

Clairement, pour moi, Black Obsidian est un Fifty Shades mais en plus trash ^^. On a énormément de scènes érotiques et assez peu de scènes banales. J’ai aimé ça parce que grâce à cela l’auteur nous distille tout doucement les infos sur les personnages et du coup je suis extrêmement curieuse de voir qui ils sont réellement et surtout ce qu’ils vont devenir par la suite.

J’ai un peu de mal avec le personnage masculin, Calloway (par contre j’adore le prénom). Il me fait peur et j’ai beaucoup de mal à le cerner. Comme vous avez pu le comprendre dans le résumé, on est face à un dominant et lui il est dans la catégorie dominant un peu pervers et sadique, vous êtes prévenus.

Par contre, j’ai tout de suite eu le feeling avec Rome. Elle a pourtant des défauts. C’est une femme très forte qui a vécu des choses pas cool et je ne sais pas si on sait tout, donc elle ne se laisse pas faire. Elle a son caractère et j’ai aimé. Bon d’accord, j’avoue elle le perd parfois ce qui est peut-être un peu dommage!!!

Black Obsidian est le premier tome de la trilogie Obsidian. Je vous le conseille si vous aimez l’érotisme et le BDSM. Je ne suis pas gênée par ce genre de lecture mais pour autant ce tome a été un peu « trop » par moment pour moi. Rien pourtant qui a gâché ma lecture et j’ai envie d’avoir la suite rapidement, je l’espère!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Hartwick publishing

Avis

[Mavilyly] Calendar girl – Août d’Audrey Carlan

Août

Résumé:

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission. Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont il ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia… Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir… Un mois riche en rebondissements étonnants.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7

Mon avis:

On continue cette saga mais on arrive bientôt à la fin, tout du moins on a passé la moitié! On sent un léger changement dans la ligne que s’est érigée l’auteur et ça fait du bien quand même parce que je pense que je me serais lassée.

J’ai beaucoup aimé ce tome-ci même si j’ai vu dès le début où voulait en venir l’auteur et j’étais agacée que Mia ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Elle m’a paru niaise dans ce tome parce que je ne comprends pas qu’elle ne comprenne pas plus vite quoi!

Ca devient difficile d’en parler parce que comme je vous disais on change de ligne et on avance plus sur la vie de Mia maintenant donc je ne peux pas me permettre de m’étendre sinon je vous spoile.

Comme les précédents, j’ai aimé, ce n’est pas la lecture du siècle mais ça marche avec moi et j’espère avec vous aussi si vous n’en attendez pas grand chose…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume