Avis

Six of Crows – Tome 1 de Leigh Bardugo [Storiebooks]

Six of crows

 

Éditeur : Editions Milan
Nombre de pages : 559 pages
Prix : 17.90 euros
Date de Parution : 18 Mai 2016
Disponible en Ebook

 

Résumé :

Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre en LC avec Mavilyly, et elle, elle a bien aimé et moi, pour la seconde fois de l’année 2019, j’ai abandonné cette lecture !

Alors, je n’ai pas aimé pourquoi, ben un l’univers ne m’a pas plu et je n’ai pas adhéré. Ensuite, il y a beaucoup de personnages, et je me suis souvent perdue, et je n’arrivais pas à tout comprendre.

Après, je ne dis pas que c’est nul, car non c’est pas ça, mais c’est un univers qui ne m’a pas captivé et j’ai pas su m’y faire. Je suis vraiment désolée pour les personnages qui aiment cette saga, mais voilà ça ne l’a pas fait pour moi !

Je pense que ce roman peut plaire à certains ou certaines d’entre vous, et franchement n’hésitez pas à aller le découvrir, car vous allez peut être l’aimer.

 

Bonne lecture à tous 🙂

Avis

[Mavilyly] Les Brumes de Cendrelune de Georgia Caldera #plib2020

Les brumes de cendrelune
Editeur: J’ai Lu
Nombre de pages: 348 pages
Prix: 13.90 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule…

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au PLIB et à la maison d’édition J’ai Lu que je remercie grandement. Comme vous le savez, j’ai découvert Georgia Caldera il y a peu, sa plume m’a grandement convaincu mais c’était en romance et j’étais très curieuse de voir ce que cela donnait en fantasy.

J’ai été très vite embarquée dans le roman. Que ce soit par le décor, l’imaginaire créé par l’auteur que par le personnage de Céphise qui m’a beaucoup plu. C’est une jeune fille forte qui ne se laisse pas faire mais qui a un côté réaliste très appréciable. La mise en place est bien rythmée malgré que l’auteur prenne le temps de travailler ses personnages.

Malheureusement, j’ai trouvé que le roman perdait un peu en puissance dans la deuxième partie où l’auteur installe une romance qui tourne un peu en rond à mon sens. Est-elle nécessaire? Pour le moment, je dirais que non mais c’est un premier tome donc qui sait ce que nous réserve Georgia Caldera pour la suite.

En effet, c’est un tome 1 et cela se sent par le fait qu’il reste relativement introductif, qu’on en demande forcément plus et que l’on sent qu’il y a beaucoup de choses et de personnages à découvrir encore.

Lorsque j’ai fait mon avis sur Insta, très rapidement après avoir terminer ma lecture, je disais que la suite ne serait pas une priorité pour moi et bien je vais revenir sur cette affirmation ^^. Depuis, le roman m’est très souvent revenu en mémoire, soit en me repassant des passages, soit en me rappelant des personnages donc finalement, il m’a peut-être un peu plus plu que ce que je pensais ^^.

A voir s’il fait parti des mes finalistes ou non…

 

Badgejurédepuis2019

 

Pour le PLIB: #ISBN9782290165614

Avis

L’océan au bout du chemin de Neil Gaiman [Storiebooks]

ao210

 

Éditeur : Editions Au Diable Vauvert
Nombre de pages : 314 pages
Prix : 18 euros
Date de Parution : 23 Octobre 2014
Disponible en Ebook

 

Résumé :

« Les adultes suivent les chemins. Les enfants explorent. »
De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les évènements survenus l’année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L’obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan…

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre en lecture commune sur un groupe, et honnêtement je n’ai pas vraiment aimé ce roman !

Dans ce roman, on fait la connaissance de Lettie et de ses voisins, mais si au début, j’étais très emballé par ma lecture, je me suis vite aperçue que je ne comprenais pas toujours tout et que ça ne me plaisait pas vraiment.

Je n’aime pas abandonné mes lectures, et donc je l’ai malgré tout fini, mais même si j’ai été par une scène de violence, pour le reste, je ne pourrais pas vraiment vous dire plus sur mon ressenti.

Je pense que Neil Gaiman a un style particulier, et ce premier livre où je le découvre ne l’a pas fait avec moi, mais je pense qu’il peut plaire à plusieurs d’entre vous. En tout cas, je retenterais de lire un livre de cet auteur et je ne m’avoue pas vaincu, on ne peut simplement pas tout aime !

Malgré tout je vous le conseille, car comment peut-on savoir si un livre va nous plaire où non, alors je vous souhaite une agréable découverte.

 

Bonne lecture à tous 🙂

Avis

[Mavilyly] Le complot des corbeaux d’Ariel Holzl

Le complot des corbeaux
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 263 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

 

Mon avis:

Me voila à découvrir un nouveau roman de l’auteur après Lames vives. Et bizarrement ce que j’avais apprécié dans celui-ci a pêché avec le premier tome des Soeurs Carmine alors que ce qui ‘a déplu dans Lames vives a fonctionné ^^.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue mise en place par l’auteur et même s’il prend soin de ne pas trop nous en dévoiler, qu’il prend son temps pour mettre en place son récit, j’ai assez vite été immergée et je tournais les pages avec facilité et rapidité.

J’ai aussi énormément accroché aux personnages avec un gros coup de coeur pour Dolorine et les passages de son journal. J’ai aussi aimé Merryvère qui je pense n’a pas fini de nous surprendre. Quant à Tristabelle, elle est détestable mais c’est recherché par l’auteur, je pense, et je ne serais pas étonnée qu’Ariel Holzl décide de nous surprendre avec cette jeune femme.

Comme je disais plus haut, il y a juste eu un petit anicroche entre ce roman et moi, c’est le type de narration choisi par l’auteur. Il vise un public plutôt jeune et c’est plutôt un récit simple – dans le bon sens – et malgré tout A. Holzl décide d’employer des mots soutenus et qui m’ont fait tiqué par moment. Rien de bien gênant en soi mais c’est un détail qui ressort vraiment lorsque je repense à ma lecture donc je me dois de le dire.

Avis

[Mavilyly] Lames vives d’Ariel Holzl #plib2020

Lames vives

Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 332 pages
Prix: 18 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Le vif-argent coule dans leurs veines.
Les esclaves sont devenus les maîtres.
La République d’Obédience est née.

Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman dans le cadre du plib 2020. Ce n’était pas un titre qui m’attirait malheureusement mais c’est aussi pour ça que j’aime ce prix, il me fait lire des romans que d’un premier abord, j’aurais laissé de côté. J’ai profité qu’il soit proposé en livre voyageur pour le demander.

Malheureusement, mon premier ressenti face à ce livre n’a pas évolué pendant ma lecture. Malgré une lecture qui s’est fait simplement et assez rapidement, je n’ai pas accroché aux personnages qui pourtant ont un potentiel non négligeable. Mais peut-être aps assez détaillés, en tous les cas pour que je me les approprie réellement.

En plus de cela, c’est surtout quant à l’intrigue où j’ai eu un véritable problème. Clairement, pendant les 100 premières pages, je ne comprenais absolumet rien. Qui était qui, qui était contre qui, qui vivait où, bref j’étais complètement larguée et c’set une sensation vraiment particulière. J’en ai parlé avec d’autres jurys qui m’ont dit de persévérer et que cela s’arrangeait dans la suite.

En effet l’auteur nous explique un peu plus, les lumières se font sur les personnages et sur leur but mais il était déjà trop tard pour moi, j’avais complètement décroché et j’étais vraiment dans un mauvais mood.

Lorsque j’ai terminé Lames vives, je ne peux pas dire que j’étais aussi perdue qu’au début mais il me restait beaucoup trop de questionnements et toujours ce sentiment désagréable de ne pas avoir tout compris, un arrière goût peu agréable. Pour autant, ce premier tome qui n’est « que » les bases d’une saga plaît à beaucoup donc… et surtout il a eu le mérite de me faire découvrir une plume intéressante et m’a donné envie de la découvrir un peu plus donc je me suis lancée dans la saga des Soeurs Carmine

 

 

Pour le Plib: #ISBN9782354087487

Avis

[Mavilyly] Les Contes de Beedle le Barde

Les contes de Beedle le barde
Editeur: Gallimard
Nombre de pages: 124 pages
Prix: 12.90 euros
Année de publication: 2008

 

Résumé:

Voici les cinq contes de fées qui bercent l’enfance des jeunes sorciers. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner.

Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.

Cet ouvrage comporte cinq contes, dont un figure dans Harry Potter et les Reliques de la Mort : Le Conte des Trois Frères.

Les cinq contes de Beedle le Barde sont :

•Le Sorcier et la Marmite sauteuse
•La Fontaine de la Bonne Fortune
•Le Sorcier au coeur velu
•Babbitty Lapina et la souche qui gloussait
•Le conte des Trois Frères

 

Mon avis:

J’ai bien aimé lire la saga Harry Potter, bien en retard au passage, mais pas au point de devenir une fan absolu et donc de lire tout ce qui se rattache à cette série. Mais voila, la coupe des 4 maisons de 2019 est arrivée et un des items est de lire un des spin-off de Harry Potter, voila le pourquoi du comment de ma lecture de ce recueil de 5 contes.

J’ai passé un bon moment de lecture sans que cela soir la découverte du siècle. J’ai lu un conte par soir il me semble pour ne pas faire d’indigestion et c’est pour moi, la bonne formule.

Le gros point positif de ce petit livre c’est que ça a rendu les personnages et notamment Albus Dumbledore plus réaliste. Le fait qu’on est le droit à ses notes, on oublie qu’il est imaginaire et on s’imagine un prof ou en tous les cas un professionnel qui décortique sa lecture.

Je le conseille forcément aux fans de Harry Potter mais je pense que vous ne m’avez pas attendu pour les autres, la seule chose que je vais vous dire c’est que je suis contente de l’avoir lu mais je suis aussi contente de ne pas l’avoir acheté.

 

Avis

[Mavilyly] L’arrache-mots de Judith Bouilloc #PLIB2020

Ancien article reposté pour le PLIB2020

L'arrache mot

Editeur: Hachette
Nombre de pages: 451 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au site NetGalley et aux éditions Hachette que je remercie grandement. J’avoue que c’est d’abord pour la couverture qui est juste sublime mais finalement il n’y a pas que cela qui m’a conquise.

L’arrache-mots est un roman qui a surpassé les attentes dont j’en avais. Je suis heureuse d’avoir succombé à mon côté superficiel parce que l’intérieur est aussi beau que l’extérieur. J’ai absolument tout aimé dans ce roman.

Les personnages sont loin des clichés des livres jeunesse et encore plus des romances. J’ai eu un gros attachement pour Iliade qui a un don que j’aime particulièrement, à savoir faire sortir les mots des livres pour que cela devienne un théâtre animé. Je m’imagine tellement avoir cela pour mon travail en crèche ^^.

Les personnages ne sont pas les seuls à être bien travaillés, l’histoire et l’univers sont tout aussi bons. Certes un peu plus de détails auraient été les bienvenus mais quand on voit le nombre de pages, on se dit que Judith Bouilloc a franchement bien travaillé. J’ai été facilement immergée dans son monde et son intrigue. Un gros gros coup de coeur pour ce roman que je recommande pour les plus jeunes mais pas seulement..

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

#ISBN9782016270080

Badgejurédepuis2019