Avis

[Mavilyly] L’empire d’Atlantia de Lisa Fiedler

L'empire d'Atlantia
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 394 pages
Prix: 8.40 euros (occasion)
Année de parution: 2016

Résumé:

On peut être petit et avoir le coeur grand.
Dans la mystérieuse cité d’Atlantia, Hopper se retrouve plongé au milieu d’une dangereuse guerre des territoires entre chats et rats. Pour rétablir la paix, la souris devra faire preuve d’un grand courage et accepter le secret qui entoure sa naissance.

 

Mon avis:

J’ai acheté cet ouvrage lors d’une opération 1 livre acheté = 1 livre offert chez France Loisirs. Je me disais qu’il serait parfait pour être envoyé à ma nièce un de ces mois à venir mais comme pour tous les livres que je lui envoie, surtout quand je ne connais pas l’univers et l’auteur, je lis les livres avant pour être sûre que c’est adapté pour elle.

Pour ce premier tome, je ne peux que vous encourager à y aller. J’ai passé un très bon moment avec cette lecture et bien que la naïveté des personnages m’a fait levé les yeux au ciel à plusieurs reprises, ce n’est pas quelque chose qui gênera votre lecture.

L’auteur met en place l’intrigue, qui est très efficace sans pour autant oublier l’action et le dynamisme qui rend la lecture palpitante. Les personnages et la problématique sont installés simplement sans perdre de temps et sans perdre le lecteur en même temps.

Malgré une petite difficulté à me représenter les lieux de l’intrigue (les égouts) et cela malgré la carte fournie, je suis enthousiaste à lire la suite et surtout à mettre ce roman entre les mains de ma nièce.

Publicités
Avis

[Mavilyly] Morning star de Pierce Brown

Morning star
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 544 pages
Prix: 15,90 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

« JE SUIS LE FAUCHEUR.
JE CONNAIS LA DOULEUR. JE CONNAIS LES TÉNÈBRES.
CE N’EST QUE LE DÉBUT. »

Darrow aurait voulu vivre en paix. Ses ennemis l’ont jeté dans la guerre. Darrow s’est élevé parmi les puissants qui dirigent la Société pour mieux préparer sa révolution.
À présent, la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné.
Malgré les doutes qui l’assaillent, malgré les anciens amis qu’il va devoir affronter aux quatre coins du Système solaire, Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes…

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

Je suis toujours partagée lorsque je viens faire une chronique sur les tomes de cette saga. C’est à chaque fois pareil, peu importe le tome. Je passe un excellent moment, lorsque je termine le livre, je suis heureuse et je me rends compte que l’histoire m’a plu, que l’imagination de l’auteur m’a emporté, que j’adore vraiment les personnages mais pourtant pendant la lecture c’set pas aussi simple.

Je trouve ces lectures un peu trop longues. C’est assez contradictoire parce qu’il y a énormément d’actions et de rebondissements, il est facile de dire que l’on ne s’ennuie pas et pourtant… A plusieurs reprises, je me vois décrocher du récit et devoir rattraper le train avec plus ou moins de difficultés. Quant aux personnages, je les aime comme je le disais beaucoup mais ils sont très nombreux et comme pour l’histoire par moment je décroche et je dois faire un effort supplémentaire pour me souvenir qui est qui surtout que chacun a un prénom et un nom mais ils ont tous aussi des surnoms alors…

Je n’ai aucune envie d’arrêter cette saga et je prendrais la suite chez France Loisirs dès que je le pourrais et dès qu’elle sortira mais pour autant je sais que je ne les relirais pas donc je les donne à ma bibliothèque municipale qui a besoin d’étoffer son rayon SFFF. Bref, je vous la conseille mais attention si comme moi vous n’êtes pas des spécialistes de ce genre SF.

 

Avis

[Mavilyly] Le pianiste de Wladyslaw Szpilman

Le pianiste
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 265 pages
Prix: 18,5 euros
Année de parution: 2001

 

Résumé:

Septembre 1939. L’invasion de la Pologne, décrétée par Hitler, vient déclencher la Seconde Guerre mondiale. Varsovie est écrasée sous les bombes ; à la radio résonnent les derniers accords d’un nocturne de Chopin. Le pianiste Wladyslaw Szpilman est contraint de rejoindre le ghetto nazi recréé au coeur de la ville. Là, il va subir l’horreur au quotidien, avec la menace permanente de la déportation. Miraculeusement rescapé de l’enfer, grâce à un officier allemand mélomane, le pianiste témoigne au lendemain de la victoire alliée…

 

Mon avis:

Il me semble avoir récupérer ce livre chez mon oncle grand lecteur lui aussi. Ensuite, je l’ai sorti de ma Pal pour le challenge Le Scrabble Littéraire que je fais sur Livraddict (en ce moment les challenges ça y va mais ils sont sans prises de tête donc ça me va ^^). Je partais dans cette lecture sans appréhension, ni attente particulière juste envie de découvrir encore un peu plus l’Histoire de cette Seconde Guerre Mondiale. Car oui bien sûr j’avais déjà entendu parler du ghetto de Varsovie mais il me semble pas l’avoir approfondi à l’école donc mes connaissances étaient vraiment minimes…

Forcément, j’ai appris plein de choses et j’ai surtout aussi été attristée parce que ces juifs polonais ont vécu eux aussi lors de cette guerre et ce génocide. Malheureusement à force d’en lire et de se renseigner, on se blinde un peu et on est moins touché par es récits. Ce n’est pas pour autant que ce texte est mauvais au contraire. Je pense que j’ai moins ressenti les choses aussi car l’auteur met beaucoup de distance et de détachement lorsque il écrit son histoire. Au début cela m’a fait bizarre puis finalement, je me suis dit que c’était intéressant aussi de vivre les faits sans trop d’émotions et de sentiments qui s’y mêlent… Et puis à la toute fin du texte, le fils de l’auteur qui est à l’initiative de cette réédition explique que Wladyslaw Szpilman a écrit ce récit dès la fin de son calvaire donc encore un peu sous le choc et sans prise de recul, ce qui explique sûrement ce détachement.

Pour autant la lecture de ce roman est très fluide, simple et très intéressante. Le pianiste est une histoire connue et reconnue, elle a même été produite en film donc je suis contente de l’avoir découverte et aimée.

 

Avis

[Mavilyly] Le tatoueur d’Auschwitz d’Heather Morris

Le tatoueur d'Auschwitz
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 288 pages
Prix: 14.50 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

L’histoire vraie de Lale Solokov, Juif chargé de tatouer les femmes arrivant à Auschwitz. C’est ainsi qu’il rencontre Gita et en tombe amoureux. Ensemble, ils partagent des moments volés au coeur de l’horreur, sans jamais perdre l’espoir d’être réunis à leur sortie du camp.

Mon avis:

Un livre sorti de la pal quasiment aussitôt après l’avoir acheté grâce à StorieBooks qui m’a proposé une LC dessus.

Je suis vraiment contente de m’être laissée tenter par ce roman car c’est un très très bon roman pour moi. On est face à un témoignage retranscris par un journaliste. Mais Heather Morris a réussi à me faire oublier que ce n’était pas Lale qui écrivait directement.

Lale et Gina se rencontre et ont un coup de foudre. Rien de bien surprenant pour une histoire d’amour sauf que le contexte ne le permet pas vraiment. En effet, ils sont tous les deux retenus dans le camps d’Auschwitz donc question intimité et romantisme, on est pas au top. Mais encore une fois, l’auteur arrive avec beaucoup de pudeur à nous transmettre cette amour dans ce milieu si cruel.

C’est un roman touchant, rempli d’espoir mais qui n’aspire pas à faire pleurer le lecteur. J’ai eu les larmes aux yeux forcément parce que je suis comme ça mais on sent bien que ce n’est pas la volonté des narrateurs.

Je suis peut-être naïve mais grâce à ce roman, j’ai appris que les juifs dans les camps pouvaient « collaborer » avec leurs gardiens. Je mets collaborer entre guillemet car on ne leur laissait pas vraiment le choix non plus. Mais malgré tout, certains que Lale travaillait en direct avec les matons et du coup avait des avantages et une voix plus forte que les autres. C’était intéressant de voir de quelle façon, il s’en servait, pour lui ou pour les autres. Je ne pensais pas que des déportés arrivaient ainsi à se démarquer et pouvaient grâce à ds actes ou des demandes particulières rendre la vie de tous les jours un tout petit peu plus facile.

Mon seul petit bémol sur ce roman, c’est la fin. J’ai aimé que l’auteur nous parle de la vie après Auschwitz mais j’aurais aimé que cela aille moins vite et qu’on y passe plus de temps. Mais bon je comprends que ce n’est pas forcément le sujet du récit.

Bref une très bonne lecture que je conseille, particulièrement aux férus d’Histoire.

 

 

Vous verrez un petit changement sur nos articles avis de livres. Avec Storiebooks nous avons décidé (suite à l’article de Valou Un temps pour elle) de ne plus noter les romans. On y mettra seulement la mention coup de coeur si c’est le cas mais vous ne verrez plus nos petites plumes à la fin des articles.
Avis

[Mavilyly] Le chapardeur de coeurs de Mélissa Metz

Le chapardeur des coeurs

Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 370 pages
Prix: 20 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

On avait fait la connaissance de MacGyver dans Un amour de chat, où ce Cupidon aux pattes de velours avait permis à sa maîtresse Jamie de trouver l’amour. On le retrouve, toujours dans la jolie résidence de Storybook Court, face à un nouveau cœur en détresse : Briony, la cousine de Jamie, s’est enfuie de son propre mariage, abandonnant son fiancé juste devant l’autel. Le flair du matou la mènera-t-elle à un nouvel amour ?

 

Mon avis:

Il y a quelques jours je vous ai donné mon avis sur Un amour de chat de Mélissa Metz qui m’avait été envoyé par les éditions France Loisirs et il était accompagné par ce second roman de l’auteur. Ce n’est pas considéré comme une suite et pourtant on retrouve certains personnages, les lieux et surtout le chat MacGyver…

Ces deux romans qui se ressemblent beaucoup et du coup je vais avoir l’impression de me répéter un peu mais je vais essayer de rester le plus claire et précise possible. J’avais déjà beaucoup aimé Un amour de chat mais je dois avouer que j’ai préféré celui-ci. Il me reste à vous dire pourquoi.

J’ai trouvé le même attachement aux personnages un peu moins torturés mais qui traînent tout de même leurs casseroles. Briony qui a abandonné son fiancé devant l’autel, Nate qui oublie de vivre parce qu’il gère la résidence pour personnes âgées Les Jardins et tous les pensionnaires de cette résidence. Il y en a du monde et pourtant pas une seconde je me suis sentie perdue. L’auteur sait très bien travailler et différencier ses personnages et dès le début on identifie qui est qui avec ses particularités.

J’ai trouvé l’histoire un peu plus posée et un peu moins délurée. Cela vient, je pense, car bien que Mac reste l’investigateur de beaucoup de scènes et de rencontres, on est moins centré sur lui et aussi il y a une petite enquête au milieu de la romance que j’ai trouvé bien mené et qui malgré beaucoup de questions posées à moi-même n’a pas trouver sa solution avant que l’auteur nous la donne.

En parlant de la romance, comme dans le premier roman de Mélissa Metz, elle est bien amené, un peu rapide mais j’ai trouvé la même simplicité et sincérité qui me plaît tant. Et si je veux être franche avec vous, les personnages de Briony et Nate m’ont touché au point de me mettre les larmes aux yeux…

Je ressors de cette lecture avec la même sensation de bien être et de plaisir qu’avec Un amour de chat. Je conseille vraiment cette auteur qui avec des histoires qui ne payent pas de mine, sait nous faire oublier notre quotidien et rêver.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

[Mavilyly] Un amour de chat de Mélissa Metz

Un amour de chat

Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 351 pages
Prix: 20 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Une année rien qu’à moi ! En s’installant à Los Angeles dans la charmante résidence de Storybook Court, Jane, trentenaire de nouveau célibataire, se donne un an pour réaliser ses rêves… dès qu’elle saura en quoi ils consistent ! Une nouvelle vie dans laquelle il n’y a pas de place pour un homme. Seulement, MacGyver, son chat, en a décidé autrement !

Bien décidé à rompre la solitude de la jeune femme, il jette son dévolu sur l’un des voisins, David, boulanger, veuf depuis trois ans. Le malicieux félin va tout faire pour provoquer une rencontre…

 

Mon avis:

Lorsque France Loisirs m’a envoyé les deux romans de Mélissa Metz (dans le cadre du Top Lecteurs), j’étais assez sceptique. J’avais déjà vu ce roman mais je ne m’y étais pas intéressée plus que cela. La couverture ne m’attirait pas vraiment (je suis plus team chien moi ^^) tout comme le résumé. Et pourtant…

J’aime ces lectures dont on attendait rien voir d’y être hermétique et qui nous surprennent. J’ai passé un très très bon moment avec cette romance. On est loin de la lecture du siècle car tout est assez prévisible mais c’est le genre de lecture qui fait du bine, qui donne le sourire et qui se lit très facilement.

Les personnages m’ont bien plu. J’ai trouvé Jane et David bien travaillé et j’ai aimé leur simplicité et surtout leur volonté de vivre la vie pleinement et de redécouvrir le bonheur. Ils sont touchant tout comme les personnages secondaires qui apportent vraiment une touche de peps à l’histoire.

Il est impossible de parler des personnages sans parler de MacGyver, le chat de Jane. Sans lui, il n’y aurait pas d’histoires et surtout pas tout ces péripéties et ces situations rocambolesques que l’auteur nous propose. Forcément je l’ai trouvé très drôle mais c’est surtout ces réflexions sur les humains que j’ai adoré. Je me demande tellement souvent ce que peuvent bien penser mes animaux alors le voir là, cela fait sourire.

Je me suis laissée guider par la plume de l’auteur et j’ai fini ce roman avec le sourire et avec le sentiment que peu importe ce qui se passe dans la vie, quand on le veut, le bonheur finit par gagner. Et cela fait du bien.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Les Els T2 de H. Roy

Les Els2
Editeur: J’ai lu
Nombre de pages: 508 pages
Prix: 13 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Depuis l’attaque de la horde, Connor doit rester sous la surveillance de son gardien. Elle quitte Eden Lake afin de se rendre à Paris pour intégrer l’Agence de sécurité des Els où se forment les volontaires, dirigés par sa grand-mère. Entre deux sessions d’entraînement, Connor part en quête de ses origines, sans savoir que ses découvertes pourraient être bouleversantes.

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

J’ai commencé ce deuxième tome avec envie et impatience. On termine le précédent sur un événement important et je voulais savoir ce qui allait en découler. Avec l’envie aussi de voir évoluer encore les personnages.

Malheureusement, je n’ai pas ressenti le même engouement avec cette suite. Le gros défaut est le rythme beaucoup plus lent. L’auteur se penche beaucoup plus sur la romance voir même met au centre cette dernière ce qui m’a déplu. Je voulais continuer sur l’action et la tension et non les sentiments et les bisous. Pourtant, vous savez comme je suis romantique ^^.

J’ai été déçue des personnages aussi qui sont du coup un peu plus fades bien qu’on en découvre plus sur Evann. Et les décisions prises par Connor tout au long du récit m’ont a plusieurs reprises fait levé au ciel. Je trouve que l’on retombe plus dans les travers des saga fantastique young adult, de l’adolescente amoureuse donc niaise qui en oublie tout le reste…

Heureusement pour moi, la dernière partie nous apporte les rebondissements et l’adrénaline que je recherchais. L’auteur n’est pas tendre avec ses personnages et j’ai aimé ça. On est pas dans le monde des bisounours ^^. Cette partie, trop courte à mon désespoir, m’a redonné l’envie de poursuivre la saga surtout avec les nouvelles cartes que l’auteur a joué.

Maintenant il faut patienter pour retrouver ce petit groupe et savoir ce qui va leur arriver…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume