Avis

[Mavilyly] Les Els T2 de H. Roy

Les Els2
Editeur: J’ai lu
Nombre de pages: 508 pages
Prix: 13 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Depuis l’attaque de la horde, Connor doit rester sous la surveillance de son gardien. Elle quitte Eden Lake afin de se rendre à Paris pour intégrer l’Agence de sécurité des Els où se forment les volontaires, dirigés par sa grand-mère. Entre deux sessions d’entraînement, Connor part en quête de ses origines, sans savoir que ses découvertes pourraient être bouleversantes.

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

J’ai commencé ce deuxième tome avec envie et impatience. On termine le précédent sur un événement important et je voulais savoir ce qui allait en découler. Avec l’envie aussi de voir évoluer encore les personnages.

Malheureusement, je n’ai pas ressenti le même engouement avec cette suite. Le gros défaut est le rythme beaucoup plus lent. L’auteur se penche beaucoup plus sur la romance voir même met au centre cette dernière ce qui m’a déplu. Je voulais continuer sur l’action et la tension et non les sentiments et les bisous. Pourtant, vous savez comme je suis romantique ^^.

J’ai été déçue des personnages aussi qui sont du coup un peu plus fades bien qu’on en découvre plus sur Evann. Et les décisions prises par Connor tout au long du récit m’ont a plusieurs reprises fait levé au ciel. Je trouve que l’on retombe plus dans les travers des saga fantastique young adult, de l’adolescente amoureuse donc niaise qui en oublie tout le reste…

Heureusement pour moi, la dernière partie nous apporte les rebondissements et l’adrénaline que je recherchais. L’auteur n’est pas tendre avec ses personnages et j’ai aimé ça. On est pas dans le monde des bisounours ^^. Cette partie, trop courte à mon désespoir, m’a redonné l’envie de poursuivre la saga surtout avec les nouvelles cartes que l’auteur a joué.

Maintenant il faut patienter pour retrouver ce petit groupe et savoir ce qui va leur arriver…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

[Mavilyly] Les Els T1 de H. Roy

Les Els
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 560 pages
Prix: 9.99 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »

Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.

Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…

 

Mon avis:

Lorsque Aurélie de chez France Loisirs m’a proposé les deux premiers tomes de cette saga pour débuter le Top lecteur chez eux, j’étais assez dubitative. C’est le genre de saga sur laquelle je ne m’attardais pas, la couverture m’emballe peu et le résumé non plus. Et j’avais très peur de me retrouver avec une saga ressemblant beaucoup trop aux autres dans le même genre.

Mais bon c’était l’occas de découvrir une auteur et puis j’aime laisser la chance aux livres.

Lorsque j’ai débuté ma lecture, mes craintes se sont amplifiées. On rencontre Connor, adolescente vivant simplement entourée de ses amis et sa famille. Puis vient le moment où elle apprend qu’elle n’est pas si normale que cela. On ne peut pas faire plus classique. Mais c’est aussi là, où je trouve que Les Els se démarquent des autres. Car lorsque Connor apprend sa nouvelle nature et tout ce qui en incombe, elle n’est pas seule. De nombreuses personnes sont là pour l’accompagner, la renseigner et la soutenir. Cela a fait toute la différence pour moi. Le récit en devenait beaucoup plus réaliste bien qu’on est face à des créatures surnaturelles. A partir de là, je me suis laissée emporter par ma lecture.

Les choses étaient dotant plus simple qu’à part un petit détail tout me plaisait dans ce premier tome. Les personnages sont attachant et tous différents les uns des autres. On se doutent que chacun a des parts plus sombre que d’autre et je n’avais qu’une envie qui était de les découvrir dans leur intégralité. On rentre assez vite dans les problèmes, ce qui implique un rythme qui se dynamise rapidement et rend la lecture fluide et addictive. Tout cela ponctué d’un humour venant des personnages qui a très bien marché sur moi.

En ce qui concerne, le seul point négatif que j’ai décelé, c’est l’introduction du triangle amoureux qui pour moi ne tient pas la route. Je m’arrêterais la car je vous laisse le découvrir ^^.

Bref, un très bon début de saga qui demande à lire la suite sans cette fin qui exige qu’on lise la suite. Parce que tout va changer!!!

Note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Pacte de sang de Cassandra O’Donnell

Pacte de sang
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 605 pages
Prix: 9.99 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série… bref je n’ai ni le temps, ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m’a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’ être passée d’abord faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin..

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Cela va faire bientôt 1 mois que j’ai terminé cette lecture (je n’arrive pas à tenir un rythme dans mes chroniques et j’ai tout le temps du retard, c’est horrible)…

J’ai lu ce deuxième tome en lecture commune avec Valou de la chaîne Un temps pour elle et comme pour le premier, je suis à un cheveu du coup de coeur. Rebecca Kean, c’est le genre de roman et de personnage avec lesquels vous vous sentez bien. Il y a peu d’explications, juste c’est un livre qui est fait pour vous.

Clairement, le seul défaut que j’ai eu avec ce roman, c’est la frustration de ne pas avoir la suite pour la continuer très rapidement ou au moins avoir le plaisir de se dire qu’elle est là et qu’on peut y aller quand on veut.

J’ai tout dans ce roman, des personnages forts et sincères, un humour qui marche très très bien avec moi, de l’action et des surprises qui nous laissent peu de répit. Je me pose peu de questions lorsque je lis cette saga mais l’auteur sait me balancer des petits bombes qui à chaque fois me laisse les yeux écarquillés et le coeur palpitant. C’est un vrai régal.

Pourtant, il me manque un petit truc. Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus, mais si l’auteur arrive à m’apporter ce je ne sais quoi, elle aura réussi à me faire avoir un coup de coeur, alors au boulot!!!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] After ever happy d’Anna Todd

After5
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 535 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle. Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

 

Mon avis:

J’avais très très peur de débuter cette lecture car ma relation avec les tomes précédents était un peu de l’amour/haine. C’est typiquement le genre de livre que je n’arrivais pas à lâcher mais qui une fois refermé, on se dit « ouais, tout cela pour ça! ». Mais voila, il ne me restait que lui et il était temps de finir la saga donc je me suis lancée.

Et franchement j’en suis très heureuse. J’ai passé un très bon moment de lecture. Je vous l’accorde, on retrouve le schéma répétitif des premiers mais légèrement moins tout de même et j’ai aimé que Tessa soit un peu plus forte et pense plus à elle avant tout.

J’ai trouvé ce tome moins niais, un peu plus adulte. Lorsque j’ai réfléchi à mon ressenti si différent des autres je me suis dit que cela venait peut-être aussi que j’avais oublié et du coup je ressentais moins la lassitude ou alors qu’il était meilleur, je ne sais pas.

En tous les cas, il m’a donné envie d’avoir la « suite » bien que j’attendrais l’occasion de les trouver.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

 

Avis

[Mavilyly] Seule dans la nuit d’Ann Rule

Seule dans la nuit
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 382 pages
Prix: -/-
Année de parution: 2013

 

Résumé:

Neuf jours avant Noël, en 1998, Ronda Reynolds, trente-deux ans, s’apprête à passer quelque temps dans sa famille avant les vacances. Son deuxième mariage bat de l’aile au bout d’un an seulement, sa carrière est au point mort, mais cette jeune femme optimiste est déterminée à prendre un nouveau départ dans sa vie, comme elle le confie par téléphone à sa mère, Barb Thompson.

Alors, quand le lendemain matin, le mari de Ronda appelle la police pour annoncer que sa femme s’est donné la mort, Barb refuse d’y croire. Avec l’aide d’un policier qui partage sa conviction, elle entreprend une longue lutte pour prouver qu’il s’agit d’un meurtre, et rayer le mot « suicide » du certificat de décès de sa fille. Incohérences dans l’enquête, autopsie bâclée, témoignages divergents et lenteurs du système légal : Barb devra se battre onze années avant que sa cause soit entendue.

Avec sa ténacité habituelle, Ann Rule a interrogé tous les protagonistes de cette affaire, recoupé les déclarations des uns et des autres, et remonté le fil des événements pour répondre enfin à cette obsédante question : que s’est-il vraiment passé dans le silence de cette froide nuit de décembre ?

 

Mon avis:

Je suis très mitigée avec cette lecture. Elle était assez prometteuse. Une mort que l’on veut expliquer, une multitude de suspect et de possibilités et en plus une histoire véridique. Mais malheureusement, dans l’ensemble j’ai trouvé la lecture de Seule dans la nuit, longue et ennuyeuse.

Il s’en passe des choses dans ce roman mais la plume de l’auteur fait qu’on reste très en surface et que tout est plat malgré tout. Je n’ai réussi à m’identifier ou encore m’attacher à aucun des personages qui pourtant aurait dû me toucher au moins un petit peu connaissant mon coeur d’artichaut.

C’est une histoire qui m’a tenu en haleine car je voulais réellement savoir ce qui est arrivé à Ronda, c’est pour quoi j’ai continué mais même ça je n’ai pas eu ce que je voulais. La n’est pas la faute à l’auteur qui ne relate que ce qui s’est passé et malheureusement, au moment où elle a écrit son récit, quelques réponses ont été apportées mais pas toutes. Mais je me suis demandé si cela valait le coup du coup de publier son roman à ce moment la ou non?

Bref, j’ai été loin d’être emballée par cette lecture, qui est très lente et n’a pas de fin digne d’elle. La seule satisfaction de ma part c’est que ça me fiat un livre en moins dans ma pal…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Les anges mordent aussi & Les anges ont la dent dure de Sophie Jomain

Felicity Atcock 1&2
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 595 pages
Prix: 10.99 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

Tome 1 : Les anges mordent aussi
« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

Tome 2 : Les anges ont la dent dure
« Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !
Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.
C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis. »

 

Mon avis:

Comme vous pouvez le voir sur la couverture, j’ai la version France Loisirs en double tome que j’ai lu l’un à la suite de l’autre, c’est pourquoi je vous fais un seul avis pour les deux premiers tomes. (Et aussi ça me permet d’aller un peu plus vite dans mes chroniques où je suis très en retard ^^).

J’ai commencé le premier tome en LC avec StorieBooks et avec Valou de Un temps pour elle qui nous a faiblement lâché ^^. D’ailleurs à cause de ça, elle a eu droit à un gage bien sympathique, je vous conseille d’aller voir sa chaîne…

Valou a arrêté la lecture car le personnage de Felicity l’agaçait énormément et j’avoue qu’il est difficile de lui donner tort. Felicity Atcock fait partie des personnages difficile à apprécier pour moi. Elle a un humour surjoué pour moi, tout comme certaines réactions à ce qui lui arrive.

Pour autant, mon problème c’est que j’accroche complètement avec l’histoire que je trouve très intéressante. On a, dans l’histoire, une multitude de créatures surnaturelles et j’aime vraiment les découvrir avec leurs qualités, leurs défauts et leur histoire toutes plus rocambolesque les unes que les autres. Sophie Jomain arrive très régulièrement à nous surprendre au cours de notre lecture. Soit en introduisant un nouveau type de personnages ou encore en évoquant un tournant dans la vie des personnages qui changent beaucoup voir tout.

Si seulement les personnages, parce qu’il n’y a pas que Felicity, n’étaient pas aussi prévisibles et aussi énervants, je pense que j’aurais le même engouement que beaucoup. Je vous ai déjà dit ce que je pensais de Felicity et pour les autres, tous les mâles et surtout Terrence et Stan (que je lis à chaque fois Satan) sont tellement dominants, sûr d’eux et arrogants qu’ils en deviennent horripilants. Il n’y a peut-être que Daphnée qui remporte mon suffrage. Je trouve que c’est la seule à évoluer dans le bon sens!

Je pensais m’arrêter là, vu que je n’avais pas la suite dans ma PAL mais l’auteur nous fait une révélation de dingue à la toute fin du deuxième tome et Valou m’a très gentiment prêté tous les autres tomes donc me voila à nouveau en LC avec StorieBooks pour la suite…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Calendar girl – Décembre d’Audrey Carlan

décembre
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 155 pages
Prix: 9.95 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Je ne savais pas à quoi m’attendre quand les producteurs de Dr. Hoffman décidèrent de m’expédier vers les belles montagnes d’Aspen, dans le Colorado. La ville d’Aspen est connue pour être un paradis hivernal pour les américains ultra-riches, mais je ne connaissais que le désert. Mon point fort, c’était un surfer-réalisateur dont la famille possédait un chalet sur ces collines enneigées. Avec lui à mes côtés, je profiterais de l’expérience.

Le boulot m’avait été confié dans des circonstances inhabituelles. Un homme des montagnes anonyme avait payé une sacrée somme pour persuader les producteurs de mon show de m’envoyer faire un reportage sur les artisans locaux. Avec ma parka et mes bottes Ugg, je laissai le soleil de la Californie dans mon rétroviseur et partis au pays de la neige.

Avec ma nouvelle famille, j’étais prête à célébrer le meilleur mois que l’année avait à offrir… jusqu’à ce qu’une femme qui avait complètement changé ma vie toutes ces années plus tôt apparaisse comme une ombre dans l’air glacé, brisant mon âme une nouvelle fois.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7, tome 8, tome 9, tome 10, tome 11

Mon avis:

Il était grand grand temps que je termine cette saga! Déjà d’une car publiée en 2017 et on est en 2019 et de deux parce que je me lassais au fil des tomes qui devinaient de moins en moins bons à mon sens.

C’est StorieBooks qui m’a offert les derniers tomes et qui m’a aussi poussé à sortir ce dernier lors d’une de mes indécision de lecture donc un grand merci à elle.

Je vais être assez rapide. Le tome de décembre est mieux selon mi que les 2 ou 3 précédents. On est un peu plus dans l’histoire familiale et amoureuse de Mia et Wes et beaucoup moins dans le sexe ce qui fait du bien quand même. Mais bon voila, la lassitude des personnages et de l’histoire est toujours là cela n’a pas changé. Et il y a un truc qui m’exaspérait vraiment, c’est les propos vulgaires de Wes surtout. Lorsqu’ils parlent de l’acte sexuel ce n’est jamais avec des mots sensuels ou on ressent l’amour mais toujours agressifs (c’est mon avis). Autant je comprends que cela peut plaire mais pas tout le temps si? J’aurais aimé un peu plus de douceur de ce côté la surtout dans un couple qui se dit établi et sur.

Bref, pour conclure avec cette sage, je dirais qu’elle est retombée comme un soufflé. Les premiers tomes m’ont beaucoup plu mais plus j’avançais et plus l’enthousiasme redescendait. Au point où je n’ai aucunement envie de découvrir la nouvelle saga de l’auteur.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume