Avis

[Mavilyly] Kill them all de Jean Vigne

kill-them-all

Résumé:

L’effroi gagne la capitale.
Les agressions s’enchaînent dans les sous-sols parisiens.
Ange Bernier, policière mal-aimée du 36 quai des Orfèvres, se voit confier l’enquête, mais, très vite, les morts se multiplient avec une logique macabre.
Un tueur en série ? Trop simple… Trop de sang, trop de mystère, et aucune réponse pour enrayer ces boucheries à répétition.
Une énigme rôde dans la nuit, sournoise et terrifiante. Une de celles qu’Ange aurait préféré ne jamais croiser.
Tuez-les tous ! Plus facile à dire qu’à faire…

Mon avis:

Lorsque les éditions Le petit Caveau -que je remercie- m’a proposé cette lecture en ebook, en lisant le résumé, j’ai pensé au tome 1 de Léa Bacal (mon avis ici) mais Florence m’a bien dit que ‘était différent donc me voila à le lire.

J’ai mis beaucoup de temps à cette ebook et pourtant il est court. Je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire et je crois même que je comprenais pas tout au début. L’auteur reste très vague sur ce qui se passe; Je pense que c’était fait exprès mais pour le coup cela m’a perturbé. Jusqu’au moment où Auguste entre en scène.

A partir de ce moment, j’ai aimé l’action, l’intrigue et le déroulement du récit. Malheureusement c’était un peu tard!

Pourtant, je ne vais pas dire que je n’ai pas aimé ma lecture parce que la dernière partie rattrape très bien ce début mystérieux. Elle donne même d’aller vers la suite même si cela va devenir je pense une chasse assez courante!

Je ne sais pas si je dois vous conseillez cette lecture, je pense que cela se déterminera avec le second tome, s’il est bon alors foncez, s’il est plat, passez votre chemin! Voila, plus qu’à attendre!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

éditions Le Petit Caveau

Publicités
Avis

[Mavilyly] Vampire de sorcellerie de Lia Vilore

vampire-de-sorcellerie

Résumé:

Cet été-là, une série de meurtres est l’œuvre d’un tueur que les médias appelleront avec a propos bien qu’en toute ignorance « Le Vampire ».
Ma partenaire, Lía Fáil, se dédie aussitôt à la tâche d’arrêter ce dangereux Éternel avant que ses crimes n’ameutent les tueurs de vampires. Hélas, elle rechigne d’autant plus à la prudence qu’elle se noie dans un chagrin gardé obstinément secret.
Quand ma dame sur les traces du Vampire disparaît à son tour, moi, Amaël Ailill, je pars aussitôt en quête de réponses. Sans elles, je sais qu’il me sera impossible de la retrouver saine et sauve…

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Je viens de relire mon avis sur le premier tome et je me rends compte que je vais vous dire tout l’inverse. J’ai vraiment accroché avec les personnages qui sont plus détaillés mais l’histoire m’a enchanté que sur la fin…

C’est Amaël que l’on suit pour une grosse partie de ce deuxième volet et plus les pages passait plus il me touchait; On le découvre de plus en plus et c’est une personnalité qui m’a plu de par sa volonté et sa fragilité.

Lia Fail, devient de plus en plus forte et même si finalement, on la voit beaucoup moins dans ce tome là, elle a changé et c’set vraiment en mieux! On a plus l’humour lourdingue de Vampire d’une nuit de printemps est c’est bien appréciable.

Maintenant pour l’intrigue, je l’ai trouvé longueur et sans réel intérêt jusqu’au moment où la chasse à l’homme débute vraiment et où l’action  bat son plein… on est dans un monde vampires et tout ça et je trouvais que ça manquait un peu de bagarres etc et j’ai été servie par ces dernières pages.

Par contre, gros point négatif pour le triangle amoureux que l’auteur a mis en place qui ne m’a pas du tout convaincu. Je suis plutôt bon public contrairement à beaucoup d’habitude mais là, je n’en voit aucun intérêt…

A priori, il y aurait peut-être d’autre tome donc suite au prochain épisode…

 

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0A note 0

Merci aux éditions du Petit Caveau pour cette lecture.

éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] Vampire d’une nuit de printemps de Lia Vilorë

vampire-dune-nuit-de-printemps

Résumé:

Cher journal,

Désormais, mon nom est Fáil, Lía Fáil, et je suis un vampire.
Sans déconner ?
Punaise de pouvoir idiot, et tu réponds à l’écrit en prime !
Ben, depuis le temps, je sais que tu ne sais pas t’empêcher d’écrire tes tracas alors…
Ouais… pas faux…
Alors, vas-y, raconte…
En décembre dernier, je suis devenue un vrai vampire du genre « Kit complet sans les petits inconvénients ». Avec le sexy garde-du-corps écossais en prime.
Tu vas en faire des envieuses !
Ouais… surtout qu’à l’heure qu’il est, c’est le seul à ne pas vouloir ma tête pour un crime que je n’ai pas commis !
Qui est ?
Toute ma nouvelle famille m’accuse d’avoir assassiné notre Maître, celui qui m’a créée. Mais je te jure : j’ai rien fait !
Ça me rappelle quelque chose…
M’en parle pas !

Mon avis:

Je suis assez embêtée pour écrire mon avis sur ce livre. J’ai beaucoup aimé l’histoire mais j’ai eu un gros problème avec les personnages.

Ce n’est pas que je ne les ai pas aimé au contraire, mais ils sont quand même assez complexes et l’auteur ne prend pas le temps de vraiment nous les présenter. Déjà il faut savoir que chaque vampire appartient à une famille ou plutôt Convent, on nous dit très rapidement qui est dans quel Convent. Ensuite, on apprend que chaque vampire est lié avec un vampire de sexe opposé de l’autre Convent mais là encore c’est dit trop rapidement et encore, tout vampire a un pouvoir personnel mais l’auteur ne nous parle que de certains et encore une fois trop rapidement à mon goût. Vous l’aurez compris, pour moi Lia Vilorë, n’a pas assez développé ces personnages alors qu’ils sont complexes et pourraient être hyper intéressants.

Par contre comme je le disais plus haut, j’ai bien accroché à l’histoire. Elle est pleine d’action, de rebondissements et j’ai aimé son côté machiavélique. Je ne sais pas trop comment développer juste que je me suis sentie bien pendant cette lecture.

J’ai en ma possession un deuxième volet avec ses personnages et j’espère pouvoir le lire rapidement. Et j’espère surtout découvrir un peu plus les personnages.

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0.5A note 0

éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] Echos obscurs de Denis Labbé

Echos obscurs

Résumé: 

Chevaliers désabusés, destinées obscures, mélodies surgies des profondeurs ou murmures du diable qui s’insinuent dans notre monde…
Denis Labbé, d’une plume ciselée, nous envoute par ses textes nimbés d’ombres et de fantastique, nous transportant d’un écho à l’autre pour mieux nous surprendre.
Entre personnages historiques et décors gothiques, veillez à ne pas perdre votre âme au détour d’une page…

Mon avis:

Je vous préviens tout de suite, je ne vais pas m’épancher sur cet avis; J’ai fait une erreur en demandant ce livre aux éditions du Petit Caveau que je remercie au passage. Je n’ai pas fait bien attention au fait que c’était une succession de nouvelles et malheureusement avec moi ça marche rarement.

J’ai toujours trouvé qu’il manquait très souvent quelque chose au noivelles, un goût d’inachevé. Surtout qu’ici on touche au surnaturel, un genre qui me demande du temps pour intégrer le décor ect…

Mais comme je vous disais, je ne remets pas dut otu en cause le livre ou l’écriture de l’auteur qui est très bien au passage. Ce n’est que à cause de moi. C’est pour cela que je ne mettrais pas de note à ce livre pour n’induire personne en erreur.

Par contre, vous pourrez comme moi, qu’être émerveiller par cette couverture qui est splendide. D’ailleurs c’est le cas de la plupart des oeuvres éditées chez cette maison.

 éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] La marque d’Anne Bardelli

La marque

Résumé: 

Alors qu’elle rentre pour les vacances de Noël, Léa Bacal, une jeune étudiante, découvre sa famille massacrée.
Des années plus tard, afin d’exorciser sa douleur, elle est devenue membre du GIAR, le Groupe d’Intervention Anti-Renégat, un organisme qui se charge d’éliminer les vampires et autres créatures qui ne rentrent pas dans le rang.
Qui est ce type étrange qu’elle croise lors de ses enquêtes ? Aurait-il une relation avec celui qui a causé la mort des siens six ans plus tôt ?

Mon avis:

Je dois remercier les éditions du Petit Caveau pour cette lecture. C’est Kaylin Mei qui nous propose leurs différentes sorties et je dois avouer que le résumé de ce premier tome m’a intéressé. J’avais envie de retrouvé le monde vampirique et fantastique que je connais peu finalement.

J’ai été tout de suite happée par l’histoire. L’auteur nous fait entrer très vite dans l’action et ici dans l’horreur. Pour ma part, de part ce qu’elle vit, j’ai eu de l’empatie aussitôt pour Léa Bacal et dès le début elle m’a plu. Lorsqu’elle entre dans le GIAR, mes sentiments ont changé à toutes les pages, je la comprenais puis la page suivante sa carapace m’énervait puis la page encore suivante je la trouvais forte bref je n’ai pas su me fixer. Enfin jusqu’à la fin où enfin j’ai décidé de l’apprécier malgré ses réactions un peu bizarre par moment ^^.

Les personnages sont pour moi, le gros point positif de cet opus. En effet, l’auteur les rend vraiment intéressants, réalistes et je m’y suis vraiment attachée. Au point où j’ai souvent été chamboulée pendant ma lecture.

Lorsque je dis que j’ai été chamboulée, je ne parle pas d’être émue aux larmes parce que l’auteur n’est pas du tout dans ce registre mais elle provoque des évènements qui m’ont moi complètement surprise. Le genre de truc qui quand ça arrive vous vous dîtes « Oh non! » ou « Oh m***e! », vous voyez?

L’histoire en elle-même est plutôt sympa même si par moment un peu simple à mon goût. Ce n’est pas une intrigue qui vous bousculera le cerveau mais elle fait bien son job de divertissement sans en faire trop!

J’ai vraiment passé un bon moment avec cet ebook. J’ai envie de découvrir la suite parce que Léa m’a bien plu ainsi que son compagnon mais je n’ai pas trouvé non plus ce premier tome inachevé, il aurait pu se suffire à lui-même avec fin qui serait ouverte.

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 1A note 0

Je raye la ligne 4 du challenge des 50 livres (oui il en reste): Flammes

Challenge

éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] L’inconsolé de Mélissa Restous

L'inconcolé

Résumé:

Au cœur du XIXème siècle, Sacha Gabrilov, vampire arrogant et décadent, parcourt le monde en compagnie d’Henri Duplessis. Lorsque la route des deux dandys les amènent jusqu’en France, ils deviennent rapidement la coqueluche de tout Paris. Au cœur de ces mondanités, Sacha remarque la jeune et innocente Louise Delorme. Le somptueux vampire n’a alors plus qu’un désir : se rapprocher de la jeune fille afin de la posséder et de la pervertir. Dans l’ombre, l’immortel engage alors un jeu dangereux…

Mon avis:

Mon premier coup de coeur pour ce livre, c’est la couverture. Elle est juste magnifique non???

Ensuite, malheureusement, on ne peut pas dire que j’ai eu un coup de coeur pour ce qu’il y a à l’intérieur mais c’est avec un grand plaisir que j’ai lu cette nouvelle. Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas lu une histoire avec un vampire et j’ai d’autant plus apprécié celle-ci qu’elle n’est pas comme les autres. Je l’ai trouvé moins « chevaleresque ».

J’ai beaucoup aimé Sacha, en même temps si on oublie qu’il est moitié-mort, c’est juste le gars parfait ^^. J’ai aimé son côté gardien de Louise, j’ai aimé ses petites remises en question pendant le livre, j’ai aimé sa sensibilité bref c’est le personnage que j’ai préféré. Après on a Louise. Louise, une chose m’a un peu dérangé, c’est qu’elle encaisse tout facilement finalement. Cela peut s’expliquer par le fait que le livre ne fasse que 160 pages mais tout de même. Par contre son côté rebelle, femme qui s’assume m’a charmé. Il faut dire que l’intrigue se situe à l’époque victorienne donc la place des femmes n’est pas terrible et aux yeux de maintenant cela parait juste impensable!!!

Tout le long de notre lecture, on ne sait pas trop ce qui se joue entre Sacha et Louise. On se demande ce que va décider l’auteur pour ses personnages, on spécule. Mais personnellement, la fin qu’elle nous offre est juste parfaite. inattendue, ni prévisible, ni complètement farfelue juste parfaite à mon sens.

Un petit livre que je me tâte vraiment à acheter pour qu’elle vienne embellir ma bibliothèque. Je ne peux que remercier les éditions Le Petit Caveau de nous offrir de si beaux objets avec de belles histoires…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] L’eau noire de Chloé Bourdon

L'eau noire

Résumé:

Fin des années 60, pendant la guerre du Vietnam, Dawn Otterio rencontre la mort dans l’eau noire d’un marécage.
Abreuvé du sacrifice de ses frères d’armes, un étrange esprit lui rend la vie, en échange d’un pacte cruel. Dorénavant, son existence ne sera plus que celle d’un possédé, en quête de sang, semant la mort derrière lui.
Jusqu’au jour où son chemin croise celui de Raphaël, un rockeur fascinant…
Entre Dawn, Raphaël et l’esprit vampire, les destins vont se croiser, tout autant que leurs désirs…

Mon avis:

Lorsque les éditions Le Petit Caveau a proposé ce titre, j’ai été très attirée par la couverture que je trouve juste magnifique. Ensuite le résumé me paraissait intéressant mais l’idée que je m’en était faite ne collait pas du tout à ce qu’il est réellement.

J’ai mis un certain temps avant de comprendre complètement le contexte dans lequel l’auteur nous plonge. Le résumé est pourtant assez fidèle mais voila mon esprit c’était imaginé autre chose. Le récit est fait de telle sorte qu’à chaque début de chapitre, on a une narration « présente » de Dawn et ensuite vient le récit de son passé avec l’esprit vampirique et c’est là que j’ai eu du mal à faire le détachement entre les deux.

Une fois que la distinction s’est faite, j’a enfin pu apprécier complètement ma lecture. Je ne me suis pas sentie plus proche d’un personnage ou d’un autre, je les trouve tous bien travaillé malgré un récit assez court, l’auteur a su nous les faire découvrir tout au long de son histoire!!!

En ce qui concerne l’histoire, elle est plutôt lente au début donc il faut s’accrocher et elle monte en puissance eu fil des pages. Avec une fin qui m’a laissé surprise, je ne m’imaginais pas du tout cette fin…

Un bon récit avec lequel il faut persévérer pour voir toutes ces qualités.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 éditions Le Petit Caveau