Avis

[Mavilyly] Etoile de Brume de Lily Haime

Etoile de brume

Editeur: Mxm Bookmark
Nombre de pages: 575 pages
Prix: 25 euros 
Année de parution: 2017

 

Résumé

« C’est comme si on m’avait fait un don. Un don qui m’a été arraché, me laissant bancale dans un monde qui ne veut pas de moi. » Elle s’appelle Brume, un prénom étrange que sa grand-mère lui a donné. Brume… comme la couleur de ses yeux et de toutes ces pensées dans lesquelles elle se perd. Elle s’appelle Brume, cette jeune femme particulière, cette jeune femme malade. Elle avance sur le campus de Berkeley en rêvant d’être comme tout le monde. Il lui arrive parfois de le croire durant quelques heures. Jusqu’à ce que l’alarme de son téléphone se déclenche, lui rappelant son traitement à prendre. Elle s’appelle Brume… Indécise et insoumise Brume… Elle partage son temps entre ses cours de philosophie, ses toiles inachevées, sa grand-mère et son cousin Finn, gardiens de ses secrets, et ses amis qui la comprennent sans vraiment la connaître. Un jour, elle rencontre Jensen et avec lui l’espoir d’un bonheur qu’elle a longtemps cru lui être interdit. De ses faiblesses, il construira ses forces. De ses peurs, il tissera ses certitudes. De ses errances, il créera son refuge. De ses cris, il inventera ses silences. Avec lui, elle n’aura plus jamais ni à se taire ni à se cacher. « Après les chemins de l’ombre, j’ai connu la lumière… »

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman en lecture commune organisée par @e.d.u.a.m sur intagram. Et c’est une lecture qui a du mûrir quelques temps avant de me faire un avis définitif.

Je suis ressortie de cette lecture avec un avis plutôt mitigée car j’y ai trouvé quelques longueurs qui sur le coup ont fait légèrement pêcher ma lecture. Pour autant l’histoire originale, avec le thème dominant de la maladie mentale m’a beaucoup plu. Encore une fois, l’auteur travaille ses personnages avec une telle précision, une telle force qu’ils sont vivants en moi, avec moi durant tout le roman. Je le dis à chaque fois que je lis un de ses romans mais c’est je pense la plus grande force de cette auteur. 

J’ai beaucoup aimé aussi voyager avec les personnages dans cette lecture. Les paysages et les coutumes ne sont pas très exploité, vu que l’auteur se concentre sur ses personnages, mais pour autant cela a été suffisant pour que je profite et surtout me donner encore plus envie de découvrir la Norvège et les pays nordiques….

Comme je vous disais cette lecture a au fil du temps évolué et plus les jours passaient après l’avoir terminé et plus il se rapprochait du coup de coeur. Les longueurs ressenties laissaient place à toutes les émotions vécues, aux montagnes russes que Lily Haime nous fait vivre avec Brume…  Et finalement, elles ont été oubliées et je n’ai gardé de cette histoire que le principal et encore et toujours la beauté de la plume de l’auteur…

Avis

[Mavilyly] La cité des chimères de Vania Prates #PLIB2020

  • Editeur: Snag
  • Nombre de pages: 448 pages
  • Prix: 18 euros
  • Année de parution: 2019

Résumé:

Le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Chaos, misère, famine … Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu’ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.

Dans ce monde proche de l’utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n’a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté « Confrérie des Sans-loi ».

Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde.

Mon avis

Voila, c’est le dernier finaliste qu’il me reste à vous chroniquer pour cette session du PLIB 2020 qui a été un vrai plaisir encore cette année.

Pour la petite histoire, j’avais déjà commencé ce roman lors de la 2ème session mais je n’avais pas du tout accroché et donc abandonné après avoir dépassée une trentaine de pourcent. Je ne partais pas confiante du coup mais bon j’ai proposé une LC sur le Discord pour me motiver un peu….

J’ai réussi à aller au bout cette fois-ci mais ce n’est pas parce que j’ai passé un meilleur moment. Je ne veux pas dire que ce roman est mauvais, il a vraiment du très bon et je pense que j’ai été la seule à ne pas apprécier ma lecture lors de la LC, mais il ne m’a pas convenu. Le fait que je suis restée complètement en dehors de l’histoire. Je ne me suis pas attachée aux personnages, je n’ai pas trouvé l’intrigue transcendante et la plume très sympa sans qu’elle me hype vraiment.

Bref, c’est le genre de lecture que j’ai lu jusqu’au bout parce que je ne voulais pas abandonner un 2ème finaliste mais clairement on était pas fait pour s’entendre contrairement d’avec la majorité de ses lecteurs…

 

Pour le PLIB: #ISBN9782490151219

Avis

[Mavilyly] La déferlante de Lily Haime

La déferlante

Editeur: Mxm Bookmark
Nombre de pages: 454 pages
Prix: 20 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

« C’est avant tout une histoire entre l’homme et la mer ; entre le cœur et les vagues. » Lill surfe depuis qu’il sait marcher. Il adore Malibu, cette vie entre le sable et l’eau ; son père et ses amis, la tranquillité de son quotidien. Tout pourrait être parfait, sans remous et sans houle, si Lara, sa grande sœur, n’avait pas débarqué de New York quelques années plus tôt. Si elle n’était pas comme un rappel constant que Diane, leur mère, n’a jamais voulu de lui. Quand il regarde Lara, Lill a l’impression de ne pas être « assez »… Un sentiment qui le hante depuis son plus jeune âge. Un sentiment qu’il voudrait ignorer mais qui tourne dans sa tête – dans son cœur – de plus en plus vite lorsqu’il rencontre le petit ami de Lara. Aidan… Aidan qu’il aimerait détester, mais par qui il ne peut s’empêcher d’être intrigué. Aidan qui le met mal à l’aise, qui le regarde et qui le voit vraiment. Aidan qui sera là à l’aube des plus beaux jours. Au crépuscule des plus sombres… « C’est une histoire entre l’océan et moi. »

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver les mots et les histoires de Lily Haime, elle fait partie de mes auteurs chouchous. J’ai lu celui-ci avec le book club de Maude sur Insta.

Comme d’habitude, l’auteur nous offre des personnages très puissants, des émotions fortes, et une histoire pleine de sentiments et avec l’amour au centre. Quand je parle d’amour c’est toute sorte d’amour, le « amoureux », l’amitié, le familial…

J’ai été transportée par cette lecture et pourtant ce n’était pas gagné. Je suis angoissée par l’eau et cette histoire tourne autour du surf donc ce n’était pas censée me parler. Mais voila Lily Haime a réussi à me donner envie de tester cette pratique, bon pas sûr de passr à l’acte mais tout de même.

C’est le genre de lecture où je suis bien. Je m’attache tout de suite aux personnages, je vis les émotions fortes, je pleure, je ris et une fois commencé, on a pas envie de le refermer.

Je vous conseille très fortement cette lecture, et cette auteur.

 

Avis

[Mavilyly] Une vie entre deux océans de M.L Stedman

Une vie entre deux océans

Editeur: Le livre de Poche
Nombre de pages: 528 pages
Prix: 8.30 euros
Année de production: 2014

 

Résumé:

Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant. Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler «l’incident» et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices… Un premier roman plébiscité dans le monde entier qui interroge les liens du coeur et du sang.

 

Mon avis:

 

On en a beaucoup parlé pendant sa sortie puis sa sortie en film mais je suis passée à côté jusqu’à ce que ma belle-mère me l’offre.

Je peux difficilement dire que j’ai passé un bon moment avec ce roman. Pourtant j’ai aimé l’histoire qui est originale et la plume de l’auteur qui est vraiment agréable. J’ai tout particulièrement aimé le personnage de Tom qu est extrêmement touchant tout au long du roman. Il est réfléchis, il tient à l’amour et à la vie.

Par contre, là où j’ai eu plus de mal avec le personnage d’Isabel, sa femme. J’ai eu beaucoup de problèmes à accepter ses actions et ses propos bien que dans un sens je peux les comprendre et les envisager!

J’ai vécu tout un tas d’émotions fortes en lisant cette histoire mais malheureusement ce sont des émotions négatives. J’ai été choquée, outrée mais surtout en colère par ce qu’il s’y passe et s’y dit! C’est un roman qui se déroule à une époque bien différente de la notre mais tout de même, le jugement qui est fait dans Une vie entre deux océans m’a profondément perturbée.

J’aurais aimé être plus touchée, ressentir plus de bons sentiments, cela a été compliquée mais je ne peux pas dire que c’est mauvais juste compliqué ^^!

Si l’occasion se présente j’aimerais voir le film et voir si cela me touche plus ou non.

Avis

[Mavilyly] Je suis fille de rage de Jean-Laurent Del Socorro #PLIB2020

Je suis fille de rage

Editeur: ActuSF
Nombre de pages: 536 pages
Prix: 23.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

1861 : la guerre de Sécession vient de commencer. Du général Grant à la simple soldate, de la forceuse de blocus à l’esclave affranchie… Autant de personnages pour décrire tous les visages de cette Amérique ensanglantée pendant quatre années de conflit.

La mort se réincarne pour arpenter ce Nord et ce Sud qui se déchirent. Elle va faire face à celui qui la convoque, le président Abraham Lincoln, pour lui faire comprendre que cette guerre doit désormais épouser une cause plus grande : celle de l’abolition de l’esclavage.

 

Mon avis:

 

Oui oui, je vous l’accorde, j’ai un petit peu lâchée le plib ces derniers temps, depuis l’annonce des finalistes enf ait ^^. J’avoue que sur les 5, je ne suis pas vraiment emballée donc il a fallu se motiver à reprendre car j’en avais 3 à lire encore tout de même. Bon plus que 2 maintenant 😋.

J’ai profité d’une LC pour lire celui-ci et me remettre en selle. C’était celui qui me faisait le plus envie en tous les cas… Le travail éditorial qui a été fait dessus est juste incroyable. Mais je n’étais vraiment pas sûre d’accrocher donc j’ai préféré me le prendre en ebook pour assurer car son prix n’est pas donné quand même. Mais encore une fois, vu le travail fait dessus compréhensible.

Si je vous donne mon avis global et sans détaillé, je vous dirais que j’ai passé un bon moment, je me suis détendue avec et j’ai aussi appris des choses. Maintenant, lors je détaille, je ressors pas mal de défauts à ce récit.

Tout d’abord, l’auteur nous dépeint cette période des Etats-Unis grâce à de très nombreux personnages des deux camps. Cela pourrait rendre l’histoire plus complète mais cela m’a empêché surtout de me plonger vraiment dans l’histoire. Sans dire que c’est hachuré, la lecture est moins fluide car coupée dans les lieux, les personnages ou la temporalité. Je suis restée très distante de ma lecture et des personnages.

Malgré tout, je reviens sur le fait que c’est une bonne lecture mais qui ne sera pas mon finaliste. Le côté imaginaire, important vu le prix visé, n’est pas assez présent et important pour que je le déclare gagnant.

 

 

Pour le PLIB: #ISBN9782366294774

Avis

[Mavilyly] Elements T2: The fire de Brittainy C. Cherry

The fire

Editeur: Hugo & cie
Nombre de pages: 436 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront–ils à vivre l’un sans l’autre ?
Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi.

 

Mon avis:

J’ai lu cette romance avec @bla_bla_mum et on a plus ou moins le même avis.

Il y a du potentiel mais beaucoup de choses rendent cette lecture moyenne. Je n’ai pas accroché aux personnages, l’histoire est plutôt nian-nian et peu crédible. JE me suis vraiment ennuyée avec cette lecture.

Heureusement la plume de l’auteur fait que cela se lit vite, elle est vraiment agréable.

Je suis plutôt déçue pour mon premier Brittainy C. Cherry mais je sais que je vais essayer à nouveau car je ne peux pas rester sur cette déception vu tout ce que j’entends sur cette auteur!

 

Avis

[Mavilyly] Ugly love de Colleen Hoover

ugly-love

Editeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 326 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman en lecture commune avec @valou.untempspourelle et dans le cadre du challenge #objectifvidagedepal.

Je ne serais pas catégorique avec ce roman car la plume de l’auteur est sympa, simple et plutôt addictive. On prend du plaisir a aligner les mots.

Seulement je n’ai pas accroché avec les personnages surtout Miles qui a eu des agissements qui m’ont vraiment choqué. Et les révélations du comment, du pourquoi ne m’ont pas convaincu non plus.

Une lecture qui ne me restera pas en tête ni dans ma bibliothèque…

 

Avis

[Mavilyly] Le voyage de Ludwig de Julien Jouanneau

Le voyage de Ludwig

Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 176 pages
Année de parution: 2020
Prix: 7.90 euros

 

Résumé:

Ludwig est un compagnon parfait. Affectueux. Le rayon de soleil de sa maîtresse Hannah dans leur quotidien assombri par l’Occupation. Le jour où elle est jetée dans un wagon à bestiaux en partance vers une destination inconnue, Ludwig se lance à la poursuite du train. Sans jamais s’arrêter, sans jamais quitter les rails. L’espoir de retrouver Hannah lui fait traverser une France ravagée par les ténèbres, exsangue et suffocante.
Une terre où les menaces surgissent le long du chemin de fer, où la sauvagerie rôde. Pris au piège des parfums de la guerre, épuisé et meurtri, Ludwig court entre les deux bras d’acier. Sa fidélité bravera les enfers. À travers le regard de Ludwig se dessine sous nos yeux le paysage de la France occupée, où le bien et le mal sont à la fois l’ouvre des hommes et celle des bêtes.

 

Mon avis:

Encore un roman que j’ai lu en lecture commune avec Sylvie.

Malheureusement malgré un sujet qui me plaisait bien et l’originalité dans la façon de le raconter, je n’ai pas accroché au roman.

On suit Ludwig, berger allemand, qui était le compagnon d’Hannah, jeune femme juive qui se voit déportée pendant la Seconde Guerre Mondiale. On le suit tout le long du récit donc il y a peu de dialogues mais ça je m’y attendais.

Ce qui m’a d’abord surpris, c’est que Ludwig est un chien extrêmement intelligent. Alors bien que l’auteur précise a la fin, s’être inspiré de faits réels pour créer ce chien, cela m’a semblé exagéré. Je ne nies pas que les chiens voient et ressentent plus de choses que nous, humains, mais là j’ai trouvé que ca faisait trop.

Par contre, je trouve que le roman est bien fait et montre toute l’horreur de l’époque sans pour autant tomber dans la surenchère et les descriptions à rallonge.

J’aurais aimé une fin différente mais bon cela n’est pas un défaut a proprement dit.
C’est un bon roman au final mais qui n’était pas pour moi…

Avis

[Mavilyly] Le journal et le serpent de Mel Andoryss

Hanschar

Editeur: Lynks
Nombre de pages: 308 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

C’est bientôt Noël.
Les enfants Soler ont emménagé à Paris. Matéo panse ses plaies. Luisa s’efforce de s’adapter à son collège pour surdoués. Et Diego protège les siens.
C’est bientôt Noël.
Le jour où Matéo s’inscrit dans son nouveau lycée, il croise une étrange fille rousse. Une fille qui menace son âme de Passageur. Une fille qui lui ressemble.
C’est bientôt Noël.
Mais dans le passé, où l’attire l’âme affamée, c’est l’été. C’est l’été dans Paris, occupé par les Allemands. C’est l’été, au sein de l’hôpital Sainte-Anne, où patiente, celle qui l’a convoqué. Une prophétesse aux pouvoirs terrifiants qui le veut pour messager. Pour Matéo, le temps est compté. Car il est le Passageur, et s’il n’accomplit pas sa mission, ce n’est pas seulement sa vie qu’il risque, mais celle d’une fille rousse de l’autre côté du voile, mais celles des milliers de personnes qui se battent au nom de l’humanité…

 

Mon avis:

Deuxième tome que j’étais impatiente de découvrir et que j’ai lu en lecture commune avec @blueskys_books.

Je suis assez mitigée sur cette lecture malheureusement. Le roman est très bon, c’est dans l’ensemble une bonne lecture mais plusieurs petites choses ont obscurci mon avis.
Tout comme dans le premier tome j’ai beaucoup aimé Matéo ainsi que son frère et sa soeur. Pour les autres personnages, j’ai trouvé qu’il y en avait beaucoup et ce qui fait qu’ils ne sont pas vraiment exploités dans leur totalité surtout une qui est pourtant importante!

Cette multitude de personnages a impliqué que j’ai eu du mal a m’immerger complètement dans le récit et donc j’ai ressenti des longueurs. Le fait est aussi que j’étais persuadée que c’était une duologie donc que j’aurais toutes les réponses a mes questions mais je me trompais, il y aura une suite. Seulement je l’ai appris vers la fin et donc je ne comprenais pas comment l’auteur pouvoir finir sa saga avec ce deuxième tome, cela a aussi légèrement entachée ma lecture.

Je poursuivrais tout de même la saga car je me suis attachée a Matéo, je suis curieuse de voir comment il va évoluer avec ses pouvoirs qu’il découvre encore! ⠀

 

Avis

[Mavilyly] Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer de Anneliese Mackintosh

Le putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirer
Editeur: Milady
Nombre de pages: 416 pages
Prix: 18.20 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Ottila a décidé d’être heureuse et ça va faire mal. Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa soeur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide de faire un doigt à son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe..

 

Mon avis:

C’est grâce aux box du confinement du compte Le comptoir de Dantes que j’ai pu avoir ce roman et lorsqu’il a été proposé en LC sur Facebook en suivant, je n’ai aps hésité à le sortir, pour une fois que j’avais le roman proposé 😂. On voulait une lecture feel good pour contrer la morosité du confinement donc vu le titre c’était vite vu.

Malheureusement, on a très vite déchantées. Plusieurs de la LC ont même abandonné. J’ai voulu poursuivre pour voir où tout allait nous mener et sans dire que j’ai passé un super moment, je suis contente de lui avoir laissé sa chance et fini.

Le premier blocage que j’ai eu c’est que comme je disais, je m’attendais à un roman feel good et drôle sauf que l’auteur y aborde ici des thèmes très durs comme l’addiction, le deuil, la maladie mentale ou physique donc ça plombe pas mal le récit. En plus de cela certes l’auteur veut y mettre de l’humour mais peut-être trop et cela devient lourd, vraiment le personnage en devient fatigant.

Une fois que j’avais bien intégré que cette lecture ne serait pas joyeuse ni drôle, cela passait mieux. Finalement j’aimais bien comment était traité le sujet de l’addiction et bien que l’humour me gênait encore, je passais outre.

Je ne vais pas garder un souvenir énorme de cette lecture malheureusement mais elle n’a pas été si pire finalement… ^^